Les migrants en situation irrégulière traités en parias dans l’UE, selon un rapport

Comme cela on connais les motivations de certains quand à l’union européenne, donner aux migrants exactement les même droits que ceux qui cotisent depuis toujours. Bien sur, c’est tout un débat qui se profile là, leur donner le droit de vote, leur permettre de travailler légalement, etc… Tout cela fait aussi le jeu des partis politiques qui récupèrent les polémiques sur le sujet pour mieux faire campagne, mais votre avis à vous? Qu’en est-il? Nous vous laissons ici la parole.

Les migrants en situation irrégulière en Europe sont davantage exploités sur leur lieu de travail et sont confrontés au manque d'accès aux services de base, notamment dans le domaine de la santé et de l'éducation, selon un rapport publié lundi par une agence de l'UE.

Les migrants en situation irrégulière en Europe sont davantage exploités sur leur lieu de travail et sont confrontés au manque d’accès aux services de base, notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation, selon un rapport publié lundi par une agence de l’UE.

AFP – Les migrants en situation irrégulière en Europe sont davantage exploités sur leur lieu de travail et sont confrontés au manque d’accès aux services de base, notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation, selon un rapport publié lundi par une agence de l’UE.

« Nous employons les migrants en situation irrégulière comme travailleurs domestiques bon marché. Nous mangeons les fruits et les légumes qu’ils récoltent. Mais malgré leur contribution à nos sociétés, lorsqu’ils veulent accéder aux soins de santé ou aux services d’éducation, ou encore réclamer justice en cas d’abus, ils se retrouvent bien souvent face à une porte close ou, pire, sont expulsés », a affirmé Morten Kjaerum, directeur de l’Agence européenne pour les droits fondamentaux.

« Les droits de l’homme s’appliquent à tous les humains. Et nous restons des êtres humains même si nous n’avons pas de passeport, de visa ou de permis de séjour », a insisté M. Kjaerum en présentant le « rapport sur les droits fondamentaux des migrants en situation irrégulière dans l’Union européenne ».

Le rapport souligne notamment que l’accès aux soins de santé nécessaires pour les enfants et les femmes enceintes ainsi que les soins médicaux d’urgence ne sont généralement pas accessibles gratuitement aux migrants en situation irrégulière, comme c’est le cas pour les ressortissants du pays concerné.

L’obligation de produire des documents officiels, tels qu’un permis de séjour ou un certificat médical, empêchent souvent les enfants de migrants en situation irrégulière de s’inscrire dans les écoles publiques, déplore également le document qui dénonce les opérations de police à proximité des écoles ou des hôpitaux.

« Bien souvent dans l’incapacité de faire valoir leurs droits devant la justice », les migrants en situation irrégulière devraient pourtant bénéficier des mêmes droits que les nationaux, demande le rapport remis à la Commission européenne.

Bien qu?il n?existe aucune estimation du nombre de migrants en situation irrégulière présents dans l?UE, un récent projet financé par l?UE (« Clandestino ») a estimé qu?il pourrait osciller entre 1,9 million et 3,8 millions de personnes.

Source: France24.com

11 commentaires

  • engel

    La solution est simple !
     Foutre en tôle les employeurs , Oh pardon !, les salauds qui exploitent la misère humaine sous forme d’immigrés clandestins.

  • Texcaltex

    Aïe!!! je  vois se profiler une discussion/carrousel!! LOL !

  • Nevenoë Nevenoë

    « les migrants en situation irrégulière devraient pourtant bénéficier des mêmes droits que les nationaux, »
    En résumé ils demandent l’ouverture totale des frontières…

    • Texcaltex

      Ou la légalisation de tous les immigrés en situation irrégulière … c’est ce que la gauche veut faire… elle soigne son électorat futur…

    • Gladys

      Non! ils demandent à ce que des êtres humains exploités par des êtres inhumains, aient accès à des droits fondamentaux tels que des soins de santé par exemple.
      « Les droits de l’homme s’applique à tous les humains », qu’ils soient en situation régulière ou irrégulière.
       

  • Gladys

    Les droits de l’homme sont universels et inaliénables quel que soit les règles juridiques d’un état, donc la question de savoir si on doit leur accorder ces droits fondamentaux ne se pose pas, d’autant, comme le dit Engel que ces migrants se font exploités par des salauds qui eux même ne respectent pas les règles juridiques de leur pays.

  • vanvoght

    n’importe quoi ………. et l’A.M.E ça sert a quoi ?.ça coute des millions a la secu ,  
    faut arreter de nous prendre pour des cons .

    • Gladys

      l’A.M.E ne concerne que la France!

      • Texcaltex

        Mais ils ont déjà accès aux soins de santé! Renseigne-toi!
        Immigration clandestine : un coût de 4,6 milliards par an

        Publié par Rédaction A la une, Actualités juin 30, 2011

        Près de 4,6 milliards d’euros : c’est ce que coûte à la France, chaque année, l’immigration clandestine.
        Jean-Paul Gourévitch, consultant international, spécialiste de l’Afrique et des migrations, complète ses trois monographies précédentes rédigées pour l’association Contribuables Associés[1] par une analyse de ce que coûte à l’État l’immigration irrégulière, un sujet jusqu’ici tabou.
        La France compte en métropole environ 550 000 immigrés clandestins (plus 131 500 en Outre-Mer) qui occasionnent à l’État un déficit de près de 4,6 milliards d’euros : 5 666 millions de dépenses, 1 077 millions de recettes provenant essentiellement des impôts, taxes et amendes.
        Les postes de dépenses les plus importants sont les soins de santé (662 millions, dont 630 pour l’aide médicale d’État), les coûts des retours et reconduites (788 millions), le travail illégal et l’emploi d’étrangers sans titre (1 745 millions), les coûts liés à l’économie informelle (1 562 millions).
         
        Lien : http://www.lecri.fr/2011/06/30/immigration-clandestine-un-cout-de-46-milliards-par-an/24039

  • Karl

    Ouais les droits de l’homme c’est sur le papier j’en sais quelque chose
    Ca fait un an je n’arrive pas a me marier avec ma copine chinoise à cause de l’administration. Cela m’a été refusé soit disant elle cherche a obtenir la nationalité espagnole. Une aberration dans 2 ans nous irons dans un autre pays, puis dans un autre.
    Francais et en situation + que régulière, mon diplome de master n’a pas été reconnu en Espagne. Je l’ai repassé ici croyez moi la version francaise était d’une bien meilleure qualité et de loin. Comment voulez vous que je reste dans ce pays ?