Wikimedia a déjà 500 000 dollars en poche grâce à une personne

500 000 dollars le don!!! Dingue! Gageons que la fréquentation de ce site doit dépasser laaaaargement celle de ce blog, pourtant un tel don nous ferait bien plaisir à voltigeur et à moi, je vous le garanti! ;) Plus sérieusement, c’est beau la générosité quand même…(Attention, aucun message dissimulé ni subliminal ne se cache dans cette présentation :-D  )

Nous vous en parlions il y a peu, Wikimedia lance sa grande campagne annuelle visant à récolter des fonds. Financer ses projets par le don n’est pas toujours chose aisée, sauf lorsque vous tombez sur une manne, en l’occurrence un généreux donateur. Quel doux euphémisme lorsque l’on sait que le don en question s’élève à 500 000$ …

500 000 $, voilà qui représente un sacré paquet de billets. La 8ème levée de fonds de Wikimedia s’annonce sous les meilleurs auspices, toutefois qui donc est susceptible de faire un don si conséquent ?

Ce n’est autre que Sergei Brin. Si ce nom ne vous dit rien, son œuvre ne pourra que vous parler. Cet homme n’est autre que le co-fondateur de … Google.

Cet appel à la subvention se goupille au mieux pour la fondation Wikimedia. La contribution de Sergei Brin et son épouse Anne Wojcicki amorce un lancement des plus lucratifs.  500 000 dollars tout de même.

Sue Gardner, la directrice exécutive de la Fondation Wikimedia profite d’un communiqué pour faire part de sa reconnaissance.

« Ce don est un endossement important pour la Fondation Wikimedia et ses travaux. J’espère que cela donnera un signal fort pour la suite de notre campagne de collecte » […] « C’est ainsi que Wikipedia fonctionne : les personnes l’utilisent, ils l’aiment et sont donc prêts à payer pour cela avant de garder ce service libre et utilisable par tous à travers le monde. C’est pour cette raison que je suis très reconnaissante envers Sergey Brin et Anne Wojcicki ».

A 500 000 $ le don, oui il y a de quoi être reconnaissant. En tout cas voilà un beau geste de la part d’un des fondateurs de Google. Que ce soit par pur altruisme ou pour des raisons d’image et notoriété, les fonds sont là.  Voilà de quoi assurer un peu de tranquillité à la fondation Wikimedia.

Si vous souhaitez aussi donner un coup de pouce à Wikimedia, c’est ici. Après tout, Wikipedia nous a tous tiré de mauvais pas, une occasion de lui rendre la pareille. Nous ne sommes pas tous Sergey Brin, un ou deux euros représentent déjà une contribution honorable.

Source: gizmodo.fr

6 commentaires

  • dawa

    Quel générosité!
    Mais je me méfie de ces généreux donnateurs.
    Durant la traversée « March to Brusselas », les indignés Franco-Espagnol ont reçu à plusieurs reprises des sommes importantes (parfois 500€) lors de certaines étapes.
    Sympa!
    Mais grâce aux infos que Benji et Voltigeur nous ont apporté à propos de l’origine et l’initiative de ces marches (ONU), …
    La méfiance reste de mise
     
     

  • pokefric pokefric

    250.000 (la moitié du dont) pour voltigeur et benji nous auraient fait très plaisir, arff, la vie est mal fa :sun: ite nous allons demandé à google de revoir sa distribution … :inlove:

    • voltigeur voltigeur

      Merci Poky :*
      Je préfère être pauvre mais honnête, quand on reçoit de l’argent aussi généreusement,
      on est tributaire du généreux donateur…. je veux continuer à mettre en évidence
      tout ce qui me déplait! Pauvre mais LIBRE!! :inlove:

  • dawa

    A propos de l’error 500.
    à 19.27h j’ai voulu poster un autre commentaire, mais en fait, mauvaise manipulation,  j’ai répondu à mon propre commentaire de 18.18h (heure d’été).
    Les deux cases « notify » étaient cochées…
    Je ne sais pas si ce problème « message internal server error » fut général sur le blog mais comme je sais que vous faisiez appel à nos attentions par rapport au bug…
    Je voulais juste vous remercier pour ce blog, votre immense travail.
    Je vous consulte quotidiennement depuis longtemps et je suis très content de pouvoir y participer.
    Dès que mes finances me le permettrons, je nourrirai les moutons.
    Dawa, indigné Bruxellois