Un député européen veut l’équivalent d’une boite noire partout

C’est du Big brother poussé à son paroxysme!!! Cet enfoiré veut nous supprimer toutes les libertés d’action, de mouvement, bref, à dénoncer d’urgence!!!

Tout le monde connaît la fameuse boite noire dans les avions, qui permet d’enregistrer tous les faits et gestes de l’avion. Eh bien un député européen souhaite installer une Logbox, l’équivalent d’une boite noire, dans toutes les machines connectées, que ce soit les ordinateurs, les smartphones, les tablettes, les liseuses, etc. Le but officiel est classique : lutter contre la pédopornographie.

filtrage pédophiilie pédopornographie SNUT
L’idée vient du député italien Tiziano Motti qui juge que la lutte contre les pédophiles sur Internet est bien trop légère aujourd’hui : « Nous, les politiciens, sommes hypocrites. D’un côté, nous disons que la pédophilie est terrible et qu’elle doit être combattue. De l’autre nous ne donnons pas à la police les moyens nécessaires à cette lutte. Avec ma proposition, nous mettons fin à cette hypocrisie. »

Concrètement, que souhaite faire ce député, qui a déjà distillé son idée au parlement européen la semaine passée ? Le but est donc d’installer une sorte de mouchard sur toutes les machines capables de se connecter à Internet, afin d’enregistrer tous les faits et gestes de l’internaute.

Selon le site suédois Europaportalen.se, qui a révélé l’information la semaine passée, les informations collectées sont stockées et « transmises à un garant » qui serait une ONG à but non lucratif, qui chiffrera les informations par mesure de sécurité. Ensuite, seules la police et l’ONG pourront accéder aux données grâce à la clé de chiffrement.

« Cela permet aux citoyens honnêtes d’enregistrer anonymement leurs activités sur Internet de façon sécuritaire, neutre et globale sans qu’aucun abus ne puisse être réalisé » a tenté de rassurer Tiziano Motti.

« Ainsi, les utilisateurs peuvent clairement démontrer qu’ils n’ont pas commis d’actes criminels afin que la police ne perde pas de temps à faire des recherches sur des innocents » a-t-il argumenté. Il n’est cependant pas certain que cet argument soit suffisant pour convaincre la population, d’autant que les ambitions du député sont grandes, puisqu’il veut installer la Logbox à tous les internautes européens dans un premier temps, et pourquoi pas au-delà ensuite.

Effrayant et absurde

Face à une telle proposition, certains députés se sont bien entendu élevés. Christian Engstrom, qui a pour critère d’être à la fois un député suédois et d’être un programmeur de formation, n’a pas caché son étonnement sur son blog qu’une telle idée ait pu germer dans l’esprit de son confrère italien :

« Si la Chine, la Corée du Nord ou l’Arabie Saoudite avaient proposé cela, que dirions-nous ? Il est effrayant d’entendre un politicien suggérer une telle chose dans une Europe démocratique. C’est tellement absurde que j’espère vraiment ne jamais avoir à en discuter sérieusement au Parlement. »

Une nouvelle peu étonnante ?

Pour rappel, le député européen Tiziano Motti n’est pas un inconnu. L’an passé, en juin 2010, il était cité dans l’un de nos articles sur un dossier d’Owni abordant l’instrumentalisation de la pédopornographie en Europe.

À l’époque, notre confrère annonçait que cela ouvrirait « une brèche importante à d’autres solutions de blocage de contenus ». Notre actualité ne traite pas de blocage mais de surveillance, mais l’idée est là néanmoins……

Source: pcinpact.com