Promotion de la vaccination aux USA

Ils sont impayables, ou carrément dingues les américains! Dernière campagne de vaccination avec pour chaque vaccination un petit cadeau bonus! Cela me rappelle l’histoire de l’hameçon bien appétissant pour le poisson et qui pourtant….

Et c’est reparti la promotion dans les grandes chaînes américaines pour vendre des vaccins contre la grippe à la population. Winn Dixie offre un vaccin contre la grippe pour 24,99$ et vous obtenez une des cinq produits de votre choix.

Et comme ils sont capables de tout, cela va encore plus loin puisque maintenant les enfants de 12 ans seront vaccinés sans que leurs parents en soient informés!!!
Aujourd’hui, 9 octobre 2011, le Gouverneur Brown a signé le texte de loi AB499 qui permettra que l’on vaccine les enfants de 12 ans sans que les parents en soient informés et sans qu’ils puissent donner leur consentement.
Ce texte s’applique aujourd’hui aux vaccins Gardasil et au vaccin contre l’hépatite B, mais sera vraisemblablement étendu à tout nouveau vaccin STD qui sera ultérieurement mis sur le marché. 

Cela signifie qu’à partir de demain les garçons et les filles de 12 ans vont se retrouver seuls dans le bureau du médecin ou des infirmières de l’école. On leur présentera un vaccin en leur disant que s’ils ne l’acceptent pas ils pourront devenir malades ou même mourir. Le vaccin sera ensuite administré aux enfants et leurs parents n’en sauront vraisemblablement jamais rien…

La notice du vaccin Gardasil comporte 30 pages. L’Etat de Californie a décidé que des enfants de 12 ans étaient compétents pour pouvoir lire et assimiler cette information, pour comprendre les risques et les bénéfices de ce vaccin et de donner un consentement libre et éclairé. Absurde.

[…] La plupart d’entre vous savent déjà que quand un effet secondaire du vaccin se produit, quelque soient les preuves de la responsabilité du vaccin qui pourraient être apportées, le fait est simplement nié par l’establishment médical. En outre, aucune des personnes impliquées dans le programme d’administration des vaccins ne peut être rendue responsable de quelque dommage que ce soit, ni même de décès… Ginger Taylor, M.S.

Source: sott.net

 

6 commentaires