Démission du ministre britannique de la Défense

Amis spéculateurs sur l’avenir, à vos claviers, tentons de savoir quelles vont en être les conséquences! S’il démissionne, il va devoir être remplacé, et le choix du prochain ministre va influer sur toute la politique avec les événements qui arrivent, que cela soit intérieurs comme au niveau de l’Iran…

http://richardwillisuk.files.wordpress.com/2010/05/liam_fox.jpg

ONDRES (AP) — Le ministre britannique de la Défense Liam Fox a démissionné vendredi, alors qu’il fait l’objet d’une enquête concernant un de ses amis, Adam Werritty. Ce dernier a notamment participé à de nombreux voyages à l’étranger avec M. Fox alors qu’il ne détenait aucune fonction officielle.Le gouvernement britannique a annoncé peu après l’annonce de cette démission la nomination, à sa place, de Philip Hammond, 55 ans, qui était jusqu’à présent ministre des Transports.

Liam Fox, 50 ans, devient le premier parlementaire du Parti conservateur à quitter le gouvernement depuis son arrivée au pouvoir en mai 2010.

Le ministre a été assailli de questions concernant l’influence de son ami et ancien colocataire sur sa politique, et concernant le financement de ses déplacements autour du globe lors de 18 voyages de Liam Fox à l’étranger.

Adam Werritty est aussi soupçonné d’avoir fait du lobbying auprès de Liam Fox pour le compte de groupes désireux d’obtenir des contrats dans le domaine de la Défense.

« J’ai par erreur permis que la distinction entre mon intérêt personnel et mes activités gouvernementales devienne floue », dit Liam Fox dans sa lettre de démission adressée au Premier ministre David Cameron. « Les conséquences de cela sont devenues plus claires ces derniers jours. J’en suis vraiment désolé. »

Adam Werritty, 34 ans, a été témoin au mariage de Liam Fox en 2005. Bien qu’il n’ait aucun rôle officiel et rémunéré pour le compte du ministère de la Défense, il a eu des cartes de visite le présentant comme un conseiller de M. Fox. AP

Source: challenges.fr

Un commentaire

  • engel

    La question n’est pas : pourquoi maintenant cette affaire ?
    N-y a t-il pas un calendier derrière tout cela ?
    Y aurait-il des tensions diplomatiques inavouables ?
    En 1990, avant l’invasion de l’Irak, notre ministre des armées avait démissionné (de son plein gré).