Quand Servier «censurait» les articles d’une journaliste

Ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui décideraient ce qui peut être publié ou non par les journalistes? Pas étonnant de ce fait que les scandales soient autant étouffés durant des années, qu’il s’agisse du Médiator ou d’un autre médicament!

Alors que le procès pénal du scandale du Médiator a été fixé au 14 mai 2012, une biochimiste sort de son silence sur RMC. Virginie Bagouet, devenue journaliste médicale, a vu ses articles sur les médicaments de Servier réécrits directement par le laboratoire ou par sa rédaction en chef soucieuse de protéger les intérêts de cet annonceur. Témoignage.

© Reuters
Biochimiste de formation, Virginie Bagouet a travaillé trois ans pour la revue Impact Médecine, hebdomadaire pour les médecins généralistes, écrivant notamment sur le Protelos (un des traitements contre l’ostéoporose), ainsi que sur le Médiator, deux médicaments fabriqués par les laboratoires Servier. Mais rapidement, son travail est devenu un véritable enfer, raconte-t-elle sur RMC.
«Des articles modifiés et publiés sous une autre signature»
« C’est simple, sur le Médiator, on nous a rapidement interdit d’enquêter, puis même d’écrire. Je me suis aperçue très vite que la directrice de la rédaction avait elle-même modifié un de mes articles. Et un de mes articles sur le Protelos, traitement de l’ostéoporose commercialisé par le laboratoire Servier a été soumis à relecture à la firme.  La rédactrice en chef adjointe de cette revue me l’a fait passer après les modifications apportées par le laboratoire et je me suis opposée à la publication de ce texte promotionnel déguisé en article. Il a finalement été publié en utilisant le pseudonyme Claire Bonnot, adopté pour signer les articles publicitaires ».
« Servier avait arrêté de payer des espaces publicitaires dans le journal »

« Pour résumer, le journal ne pouvait pas se permettre de rentrer en conflit avec le groupe pharmaceutique. J’ai également en mémoire un article sur les effets secondaires du Protélos qu’on m’a interdit de faire. Il m’a été expliqué par ma hiérarchie que suite à la parution d’un article fin 2007 sur les effets secondaires du Protelos, Servier avait arrêté de payer des espaces publicitaires dans le journal pendant six mois, ce que j’ai vérifié par la suite ».

Source et podcast sur rmc.fr

 

5 commentaires

  • homme des bois

    Hay !! ^^ faut croire que le gouvernement lit ce qui circule sur internet, ils vont apparemment faire une loi pour interdire le très mortel bisphenol A !!!   Mais enfin bon, est ce qu’on attend qu’ils se disent : « bon, sur tout les sujets, ils en savent trop??  » et hop ils font un petit mouvement en faveur du peuple?  AAh oui, mais comme ça on avance à pas de fourmis..  voire, un pas de fourmis en avant, deux pas de géant en arrière…   Alors, on regarde, on commente, on fait de l’ironie, ….  hum….  c’est triste, on se sent complètement impuissants.
     
     
    je voudrais juste savoir, qui ici est prêt (c’est juste un hypothèse hein) donc, qui est prêt à se révolter vraiment? à se dire, maintenant, je joue ma vie, et je vais passer pour un fou ( au début c’est sur)
     
    -tout balancer à un inconnu dans le métro, en forme de dialogue bien sur ^^ par exemple, en parlant assez fort pour que les autres en profitent???  (entre autre je l’ai fait aujourd’hui)  et quand je dis le métro, ça peut être n’importe où!!  quand je vois, on est pas mal nombreux sur le site, et si on se mettais tous à plaider notre cause dans la rue, au lieu de le faire sur internet entre « amateurs de mauvaises nouvelles »
     
    -faire des affichages, des tags, peindre les murs avec nos idées…  c’est moche ? bah ouais, mais le monde est moche, il mérite bien des tags moches (mais à caractère informatif ^^).
     
    Le remplacement d’affiche dans le métro, mode d’emplois : vous prenez le format de la vitrine, vous faites une affiche au vitriol au bon format, vous prenez une clé allène femelle de 10, vous ouvrez le panneau, vous accrochez votre œuvre dans les pinces, vous refermez, et adios. des milliers de personnes le verront.
     
    écrire un message sur vos billets de banque, c’est des tractes qui circulent partout, des dizaines de personnes vont lire votre message !!!  Par exemple : le capitalisme tue! etc …  il faut créer un climat de colère contre nos institutions légales, ou tout le monde sait, que nous sommes nombreux, et pour ça, occuper l’espace public le plus possible, faire voir notre message.
     
    ET caetera, je pense depuis un moment monter une troupe d’acteurs de rue, un spectacle trash et instructif, fait pour faire réagir les gens dix minutes dans leur journée.
     
    Faites un potager chez vous. c’est l’automne, la saison parfaite pour commencer. et convertissez le maximum de gens à ça! c’est une des façon de détruire monsanto.
     
    si vous êtes intéressés, contactez moi. je suis chaud pour faire pleins de truc sur paris, mais je me sens seul. votre aide serait le bienvenu. nieuwkuijk@live.fr

    • voltigeur voltigeur

      ENFIN!! des idées d’actions!! bravo à toi! :)

      • homme des bois

        Des idées y en a pleins d’autres .
         
        Un des point important, et qui est utilisé dans la propagande de guerre par exemple, c’est d’arriver à montrer aux gens que l’avis que nous donnons est l’avis de la majorité. (entre autre, théorie du 100eme singe pour ceux qui connaissent, ou l’expérience de Asch) C’est prouvé scientifiquement ^^ si une personne est convaincu que la majorité des gens pense quelque chose, il est plus facile de le convaincre de cette chose, même si au fond de lui, il sait que c’est faux (dans le cas de l’experience de Asch, que je met ici : comment convaincre quelqu’un, même de quelque chose de complètement faux : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=12#NAVIGATION )
         
        Il suffirait de se faire entendre, et à assez grande échelle, dans le métro mais aussi dans un ascenseur ou tout endroit ou les gens sont enfermés avec des inconnus et vous pour un moment (En parlant à quelqu’un, un complice peut être, et assez fort pour être entendu de tous, même si ils n’ont pas l’air, les gens qui sont autour prêtent l’oreille, on à tous déjà écouté une conversation dans le métro pour passer le temps. Donc je me dis, le meilleurs endroit pour parler de politique, c’est bien le métro plus qu’internet)
         
        Un autre truc qui pourrait être amusant serait de faire une sorte de micro trottoir amateur dans le métro (sans caméra pour pas intimider les gens) et poser les questions que devraient poser de vrais journalistes ^^ !!
         
        Enfin bref, l’important dans tout ça, c’est l’interaction, pas de monologue (les gens croient qu’on va demander de l’argent et sont beaucoup moins réceptifs) et le fait que, puisque nous sommes les seuls qui parlent, nous somme la majorité absolue des gens qui parlent dans le wagon, et donc qui émettent un avis (et là ça se rapporte à l’expérience de Asch)
        J’ai confiance, on va tous finir par s’y mettre à faire quelque chose, entre les gens de ce site, on peut pas regarder et savoir que tout part en vrille et rien faire pour l’empêcher. certains commencent plus tôt, d’autres plus tard.
         
         
        Hasta la victoria siempre !!! :p

      • homme des bois

        tien je voudrais te proposer voltigeur de faire un article repertoriant les actions !
         
        Moi je les verrais en categories :
         
        1 : ce qu’on peut faire tout de suite, sans budget, tout seul ou avec des copains
        – Parler dans un lieu public assez fort avec un complice
        – écrire sur les billets de banque
        2 : Ce qu’on peut faire tout seul ou avec des copains et avec un petit budget
        – Coller des article de ce site dans les abris bus
        – Tagger des slogans
        – distribuer des tractes avec les adresses internet de sites d’infos (comme celui là)
        – Remplacer les pub dans le métro par nos oeuvres ^^

        3 : Les truc ou on a besoins d’être un gros couillu
        – Faire un micro trottoir
        – Faire un spectacle de rue

        4 : s’en sortir et faire crever le système
        – Acheter une terre cultivable
        – Faire un potager dans son jardin
        – s’inscrire dans une AMAP (un système agricole vachement bien)
        – récupérer l’eau de pluie
        – faire des stages de survie en foret (pour apprendre par exemple       ce qu’on peut y manger gratis)
        – En général, tout ce qui fait que vous n’avez plus de factures et plus besoin d’aller au supermarché
         
         
        Et y’a pleins d’autres trucs !!!

  • zaza

    Euh … le rédacteur sort du couvent des oiseaux ? plus personne ne peut ignorer que les articles techniques sont écrits par des larbins de société dont il est question. EN informatique, en médical, en TOUT. Le journaliste n’est plus qu’un copieur-colleur. Les médias ne sont plus que des objets qui génèrent du bruit médiatique. Pour nous endormir … ou nous stresser …ou nous manipuler …