L’endroit le plus dangereux du monde, est le super marché…

On commence à le savoir, mais combien l’ignorent?.

Fais passer le message !

7 minutes…Un zapping de 4 films documentaires A voir absolument!
Les fruits & légumes, la viande et ses dérivés, tout ce que l’on achète au supermarché est impropre à la consommation.
Additifs alimentaires, pesticides, colorants, antibiotiques, ionisation du vivant…l’interaction entre tout cela est une véritable bombe à retardement qu’il nous faut désamorcer rapidement.
Si nous ne le faisons pas pour nous…Faisons le pour nos enfants…

Auteur : TheTitchipie

Source : www.youtube.com publié par terresacree.org

7 commentaires

  • pokefric pokefric

    Je conseil à ceux qui ont la chance de cultiver leurs jardins, de bien garder les graines de semences pour l’année d’après.
    Les légumes hybrides (donc qui ne repoussent pas avec la graine de récup.)sont de plus en plus rependus en vente sachet.
    Il ne faudra pas beaucoup de temps pour que l’on ne trouve plus que ces hybrides.
    Conseil, faites des réserves de graines, c’est tout bête mais on y pense pas.

  • VOYAGEUR

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/28/g20-et-securite-alimentaire-la-vanite-des-discours_1486039_3232.html
     
    faut pas oublier en + les charognards qui font de la spéculation à outrance, sur toute cette m… pour ce faire une thune monstre.
     
     
     
     

  • texcaltex

    PODEFRIC a raison!!!!
    Il faut garder des graines de toutes vos plantes potagères… les graines des plantes que l’on achète ne font pas des plantes comme celles de la première génération!!On est donc obligés  d’en acheter chaque année… et le jour où vous ne serez pas sage, vous n’en aurez plus!!
    C’est un bon moyen de dominer le monde sans faire de guerre!
    Celui qui maîtrisera la bouffe maîtrisera le monde, il faut réagir vite car la vente de graines est déjà soumise à conditions….!!! :twisted:
    Voir le site de KOKOPELLI qui dit ceci (entre autres) : http://www.kokopelli.asso.fr/articles/catalogue-national.html
    Voyons la situation pour quelques espèces. Là encore, pour plus de détails, nous renvoyons le lecteur à la rubrique érosion génétique de chaque espèce.

    Tomates. En 1995: 87 % de clones hétérozygotes et 2 % d’anciennes variétés. En 2004: 96 % de clones hétérozygotes et 1 % d’anciennes variétés.
    Concombres. En 1995: 83 % de clones hétérozygotes et 10 % d’anciennes variétés. En 2004: 92 % de clones hétérozygotes et 5 % d’anciennes variétés.
    Courgettes. En 1995: 84 % de clones hétérozygotes et 13% d’anciennes variétés. En 2004: 92 % de clones hétérozygotes et 6 % d’anciennes variétés.
    Chou-Fleur. En 1995: 41 % de clones hétérozygotes
    En 2004: 78 % de clones hétérozygotes.
    Chou de Milan. En 1995: 61 % de clones hétérozygotes
    En 2004: 83 % de clones hétérozygotes.
    Chou Cabus. En 1995: 64 % de clones hétérozygotes
    En 2004: 82 % de clones hétérozygotes.

    A ce rythme là, les anciennes variétés auront disparu du catalogue dans 10 années et la gamme sera du tout clone hétérozygote!