Plus de 4% des patrons seraient «des psychopathes qui ont réussi»

Si on prend ce chiffre en compte et que fait que cette étude peut être sérieuse, nous pouvons alors extrapoler et se demander combien sont à la tête de gouvernements (et non je n’ai pas cité un certains Nicolas S.).

STRESS AU TRAVAILSTRESS AU TRAVAIL OJO IMAGES/REX FEATURES/SIPA

ECONOMIE – C’est le résultat d’une étude américaine…

Un patron américain sur 25 aurait des tendances psychopathes. C’est l’incroyable résultat d’une étude menée par le psychologue américain Paul Babiak, et révélée dans un documentaire de la chaîne britannique BBC Horizon.

Selon le psychologue, qui a procédé à des tests reconnus, ces patrons présentent les traits classiques des psychopathes. Sans ne jamais rien ressentir personnellement, ils parviennent à analyser méthodiquement les sentiments, les mimiques, et les gestes de leurs collègues. Ils tirent de cette analyse une tendance compulsive à la séduction et à la manipulation émotionnelle qui va jusqu’à l’intimidation et au déni d’autrui.


«Plus ils sont atteints, plus leur charisme est important»

Sauf que, dans le monde de l’entreprise, ils parviennent à canaliser ses troubles pour ne pas être violents, indique le sociologue. Ils réussissent même à dissimuler leurs stratégies, notamment en employant «un langage de manager». C’est ainsi qu’ils passent simplement pour des personnes «charismatiques» et parviennent à grimper les échelons, alors même qu’ils ont des capacités managériales assez faibles. L’auteur désigne ces patrons, dans une interview au quotidien The Guardian, par le terme de «psychopathes qui ont réussi». Et conclut que «plus ils sont atteints, plus leur charisme est important».

Le même teste appliqué au reste de la population a conclu que seul 1% des américains présentent les mêmes troubles, soit 4 fois moins que dans l’échantillon de patrons choisis.

Source: 20minutes.fr

Un commentaire

  • « Un patron américain sur 25 aurait des tendances psychopathes. C’est l’incroyable résultat d’une étude menée par le psychologue américain Paul Babiak, et révélée dans un documentaire de la chaîne britannique BBC Horizon.\ »
    Waow ! Blague à part, ça a quoi \ »d\’incroyable\ », exactement ? C\’est quoi d\’abord, des tendances \ »psychopathes\ »© ? Sur quoi table-t-on un sur 25… sachant que la définition -si définition il y a !- de la \ »psychopathie\ »© est si vaste et floue qu\’à peu près n\’importe qui peut y mettre n\’importe quoi ? (à commencer par le gars qu\’on ne peut pas blairer…) Ah oui, mais là ce n\’est pas n\’importe qui : c\’est un psychologue \ »qui a procédé à des tests reconnus\ » ! Ben voyons… alors, \ »reconnus\ » par qui ? Mais par d\’autres psys, voyons !  :mrgreen: Ce qui s\’appelle se graisser la patte entre confrères de la confrérie, autrement dit. Une sorte d\’Illuminati à l\’échelle psy, à s\’y méprendre…
    Et de surenchérir : \ »ces patrons présentent les traits classiques des psychopathes…\ » Traits tellement \ »classiques\ » qu\’il ne faut pas gratter bien loin pour les reconnaître sur à peu près l\’ensemble de l\’humanité. Pour faire plaisir aux psys, disons qu\’on prend les plus salauds ou les plus méchants. Mais ça sonne trop insultant ou ringard : alors, on dit \ »psychopathes\ »© : ça fait tout de suite plus psy… plus pro, quoi.
    Pour le reste, c\’est toujours le même charabia : on l\’adapte simplement ici au monde de l\’entreprise, mode manager. Waow : là, c\’est carrément du pro dans le pro. Autant dire que ça jette ! Et un p\’tit chiffre pour finir, histoire de montrer qu\’on sait aussi compter : \ »seul 1% des américains présentent les mêmes troubles, soit 4 fois moins que dans l’échantillon de patrons choisis.\ » Très fort, le Paul Babiak : il a été sonner à TOUTES les portes des foyers américains, sondé TOUS les habitants pour avancer ainsi un chiffre aussi précis et indiscutable ? Et combien de % (y compris hors US) qui gobent tout cru ces avatars néo-modernes de contes de fées pour enfants pas sages ? (encore qu\’à titre perso je préfère les contes : au moins, ça fait rêver !…)
    Allez, au risque de faire rager les moutons enragés :evil: , parmi tous les sites d\’infos dites alternatives y en aura-t-il au moins un qui ne tombera pas franco dans le panneau de la fantasmagorie \ »psychopathe\ »© ? C\’est donc si dur de dire que les gens sont méchants ?… (quand ils le sont pour de bon, bien sûr !)