Un livre de coloriage sur le 11 septembre provoque la polémique

Officiellement, rien de bien choquant là dedans suivant l’auteur du livre de coloriage, officieusement, voilà une technique parmi tant d’autres pour créer les amalgames et endoctriner les petits américains! Affligeant vous avez dit? J’aurais dit bien pire…

Un livre de coloriage sur le 11 septembre provoque la polémiqueUn dessin du livre We shall never forget 9/11 – The Kids’ book of freedom Coloring Books

Une maison d’édition américaine a publié un livre coloriage mettant en scène Ben Laden et la chute des tours le 11 septembre. Une association musulmane dénonce la démarche.

Faire colorier Ben Laden et les tours du World Trade Center aux enfants: tel est le programme de We shall never forget 9/11 – The Kids’ book of freedom, un livre de coloriage américain à caractère hautement patriotique édité au début du mois d’août par Really Big Coloring Books, une entreprise américaine.

Parmi les images à colorier, l’une est particulièrement marquante: elle représente Ben Laden s’abritant derrière une femme en burqa, alors qu’un GI américain tire une balle sur le chef d’Al Qaeda. On peut aussi voir un homme pleurant devant des portraits de victimes du 11 septembre ou les pères fondateurs de l’Amérique en réunion, représentant la liberté. Au dessus de chaque illustration, un texte vient éclairer le contexte de la scène.

Outil pédagogique ou propagande anti-islam?

Le but revendiqué par la société est de proposer « un outil à l’usage des parents pour expliquer à leurs enfants les faits entourant le 11 septembre » explique t-elle sur son site internet. « Le livre a été conçu avec honnêteté, intégrité, révérence, respect et ne craint pas de montrer la vérité » est-il précisé.

Le conseil des relations entre Américains et musulmans, a condamné le livre et considéré que les images montrées stigmatisaient l’ensemble des musulmans comme liés au terrorisme et au radicalisme. Selon cette institution, le livre pourrait amener les enfants à penser que tous les musulmans seraient responsables de la tragédie du 11 septembre, rapporte le Guardian.

Interrogé par LEXPRESS.fr, Wayne Bell, porte-parole de Coloring Book, nous a expliqué que « le livre porte seulement sur les évènements, et non sur la religion musulmane ». « C’est un livre sur la liberté en Amérique, qu’il s’agisse de la liberté d’expression ou de religion. Il ne parle pas seulement de terrorisme. » Dans une interview accordée à la chaîne CNN, il avait aussi affirmé que le livre ne mentionnait pas une seule fois la religion musulmane.

Source: lexpress.fr

4 commentaires