L’Internet pourrait ne plus être illimité dans les foyers

La restriction des libertés sur internet risque de vous amener vers la fin d’une des dernières libertés: surfer autant que vous le souhaitez, vous régaler grâce à des sites comme youtube, télécharger jusqu’à n’en plus pouvoir, bref, profiter de votre abonnement qui déjà n’est pas vraiment donné!

Les connexion internet des Box pourraient être limitées, comme sur les mobiles. Crédits photo: Jean-Christophe MARMARA
Les connexion internet des Box pourraient être limitées, comme sur les mobiles. Crédits photo: Jean-Christophe MARMARA
Selon le site d’information Owni, la Fédération Française des Télécoms et les opérateurs seraient en train de réfléchir à limiter les offres dans le but d’améliorer la gestion du trafic. L’UFC Que Choisir proteste.

Surfer sur Internet à la maison tout en surveillant sa consommation. Les 64% de Français connectés à l’Internet haut débit, via une box, n’y sont pas habitués. Ils devraient pourtant envisager cette option. D’après une information du site Owni, les opérateurs envisagent en effet de limiter l’accès à l’Internet fixe pour faire face à une saturation des réseaux.

La réflexion aurait déjà été entamée par les opérateurs, avec la Fédération Française des Télécoms et des associations de consommateurs. L’idée d’une limitation des offres est suggérée dans un document de travail daté du 21 juillet, qui résume les moyens à mettre en œuvre pour assurer une meilleure information des consommateurs. En annexe de ce document figure un exemple de tableau censé mieux récapituler les offres. On y voit, selon le type d’équipement ADLS du foyer (zone groupée, dégroupée ou très haut débit), des cases où l’opérateur doit notifier le «débit IP maximum de l’offre», «le plafond de consommation», ainsi que les conséquences d’un dépassement du plafond et une limitation des téléchargements par session.

Comme sur les mobiles

Les opérateurs pourraient ainsi appliquer à l’Internet fixe les limitations de connexion déjà en vigueur sur les smartphones, qui valent d’ailleurs au secteur d’être régulièrement épinglé par les associations de consommateur. Sur les mobiles équipés de l’Internet, la connexion dite illimitée se voit en fait ralentie, ou bloquée selon les offres, au-delà de 500 méga octets (Mo) ou 2 giga (Go). L’opérateur propose ensuite aux gros consommateurs d’acheter une nouvelle tranche d’octets.

La raison avancée pour justifier l’application de ces méthodes au fixe est d’ailleurs la même que pour les mobiles : la saturation du réseau. Dans le document du 21 juillet, un paragraphe qui mentionne la nécessité d’assurer «la continuité de service pour l’ensemble des utilisateurs, sans pénaliser financièrement les grands consommateurs» y fait allusion.

Les opérateurs français veulent ainsi prendre exemple sur les fournisseurs d’accès à Internet britanniques ou américains qui ont déjà instauré ce système. Aux États-Unis, Time Warner, Comcast, Verizon et AT&T proposent une connexion souvent plafonnée à 250 Go par mois, leurs clients se voyant dans l’obligation de surveiller leur compteur de connexion pour éviter les mauvaises surprises.

«Inacceptable»

Si les opérateurs affirment que les associations de consommateurs adhèrent à leur réflexion, la plus virulente d’entre eux, l’UFC Que Choisir, dément. Edouard Barreiro, en charge des questions numériques au sein de l’association, cité par Owni, affirme déjà que «cette décision reste inacceptable». Selon lui, «limiter Internet sur le fixe n’a aucune justification économique, poursuit-il. Les coûts fixes ne varient pas selon la consommation des utilisateurs, ou très peu. Les opérateurs cherchent à rançonner des deux côtés: d’abord les fournisseurs de contenus comme Google, puis les consommateurs. Les opérateurs se croient tout puissants». L’Arcep, le régulateur des télécoms, aurait également qualifié ce revirement de «bizarre».

De son côté, un porte-parole d’Orange, Jean-Marie Culpin, campe sur ses positions. «Il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils», confie-t-il à Owni. Il admet toutefois que cette stratégie est valable pour les «gens qui téléchargent des films toute la journée» mais qu’elle est en revanche «inacceptable si cela impacte davantage de clients». Preuve en est que la réflexion n’est pas encore arrêtée.

Anticipant la colère des usagers, certains FAI préfèrent même déjà se détacher du débat. À l’image de Numericable qui explique ce samedi soir n’être «en rien» associé aux réflexions en cours. «La société n’est plus membre de la FFT depuis plusieurs mois», fait savoir un porte-parole.

Source: lefigaro.fr

23 commentaires

  • shalkare

    HAAAAAAARGH !
    Je hurle devant ce hold-up du net ! ! !
    Non mais qu’est-ce que c’est que ces conneries??? Une limitation des DL sur le net? mais de qui se moque t’on? 
    Et j’en entend déjà dire : »moi m’en fout, d’t’façon je télécharge pas ».
    Et alors, espece d’égoïste patenté? Et si tu ne vote pas, on n’a qu’à dire : » enlevons le droit de vote à ceux qui ne paie pas d’impôt » ! ! ! Non? ou voix compte double si tu en paie alors?
    Et bien non, le droit de vote est un droit, tout comme l’accès ILLIMITÉ à internet devrait en être un, pour un tarif NORMAL !
    Il y a un mois j’avais lu un article là dessus, mais je pensais que ca ne passerait jamais, c’est tellement gros ! ! !

    Ou alors, j’y vois une autre explication, dédiée à mes amis complotiste: restreindre l’accès au net, c’est moins de temps à grogner sur le net, mois de « communautarisme », moins de rassemblement autour d’idées, et donc: moins de possibilités de révolte du peuple d’en bas. Du peuple qui aura pris le forfait minimum.
    Après le tir à balle réel sur manifestant, le déploiement autorisé de 10 000 militaires sur le territoire français, et maintenant celui de tout les réserviste « pour la sécurité de la nation »…. la restriction d’accès au net.

    Démocratie… mon cul !

  • Alex75

    Puisqu’ils veulent la jouer comme ça, faisons valoir nos droits!
    En souscrivant à un abonnement, on a signé un contrat pour un service bien déterminé et ce contrat ne peut aucunement être modifié sans l’accord des deux parties.
    Alors? Que comptent-ils faire à ce niveau?
    Je sens qu’il va y avoir de la révolte dans l’air…

  • yep

    Une ligne qui fait transiter des Giga Octets chaque jour, c’est louche certes… Mais ça demande beaucoup d’énergie aux serveurs qui stockent ces données, pensez-y. (donc de l’argent)
    La plupart des gens (moutons) téléchargent de la merde, à quoi ça rime toute cette dépense d’énergie électrique et/ou fossile.
    A la base le Net c’était pas fait pour partager des smiley en JPEG de 1Mo ou des archives de 500Mo composées des derniers remix de Lady Gaga… j’en passe

  • pm

    GHANGEMENT DES CONDITIONS DU CONTRAT egal RESILLIATION DE PLEIN DROIT SANS COMPENSATION AUCUNE, rappelez vous en debut d’annee pour les hausses de tarifs, IDEM :twisted:

    • shalkare

      @pm:
      si ça passe: j’arrete internet…promi !

      Ou alors ils garantiront du débit à ceux qui prendront l’option. Du coup pas de changement de contrat… SFR servira de leçon.
      Et là, une vidéo sur youtube se téléchargera en 3 fois plus de temps, ton ping sur CoD sera si horrible que tu te fera jeter de tout les serveurs, les mails arriveront 1h après l’envoie… limitations des pieces jointes, plus possible d’uploader son site régulierement !

      Ca permettra peut etre de nettoyer internet :p surtout en nombre de visiteurs !

  • shalkare

    Si je suis ton raisonnement, la plupart des « options de stockage » dont tu parles sont en fait des services proposés à l’utilisateurs, sur des sites comme youtube, facebook, les blogs, albums photos en ligne…
    blog, forum, jeux vidéos « en ligne », streaming…
    Autant de services gratuit PROPOSE à l’utilisateurs.
    Hors aujourd’hui on veux nous en faire payer les frais de maintenance… et bien même pas, car c’est une taxe (appelez-la comme vous le voulez) pour les providers ! free, orange, bouyge, SFR… ils étaient une trentaine d’entreprises à participer à ce colloque. (lu sur un article orienté informatique) Je ne suis pas sûr que youtube, msn, google.. touche grand chose de ce pactol.
    Ni meme steam, blizzard, facebook, ebay..

  • Moi je sugère des gendarmes du net avec radar et confiscation immédiate d’ordinateur en surchauffe.
    Et comme un mort cérébral sur internet est un mort de trop, je sugére qu’ils interdisent totalement toute connexion informatique.
    Le surf, c’est bien connu, est un sport dangereux !
    Et puis, dois-je vous rappeler que la vérité est dans la presse écrite nationale… 

    • rouletabille rouletabille

      ils tirent à balles réelles .
      surfer est devenus un délit sauf pour ceux qui payent ,c’est comme au Vatican ou ils surfent avec des enfants..cela n’est pas interdit ??
      1 million de cons à Madrid ,c’est Kolossal la connerie..

  • vibrocop

    Dans tout les cas si FREE refusait de s’aligner sur ses concurrents, il sonnerait sans doute la fin du projet : aucun des autres opérateurs n’étant assez fou pour se lancer dans une telle révolution sans un consensus de l’ensemble des acteurs du marché.
    Et pour ce qui est de l’énergie, y a bien plus de gaspillage ailler qu ici !

    • willy74150

      je suis pas d’accord vibrocop ! il y’a beaucoup de gaspillage !!! exemple en il limiter beaucoup de gens laissent leurs ordinateurs tournée toute la journée je te parlent pas de ceux qui télécharge 24/24 la c’est honteux !!! donc si ils limitent les gens couperons leurs ordinateurs et j :mrgreen: e mais ma main au feu (nucléaire) que sa ferait une tranche (nucléaire) en moins facile si c’est pas plus en économie donc oui moi je suis d’accord à une limite …

  • ratgana

    les opérateurs seraient en train de réfléchir à limiter…
    Ils réfléchissent ces gens là ou ils spéculent ?
    Voici encore un exemple type de concurrence pure et parfaite : le cartel .

  • pokefric pokefric

    Quand je pense à toutes ces enseignes de magasins éclairées la nuit pour rien ainsi que les réverbères dont on pourraient éteindre un sur deux, il y a d’autre priorités à prendre en compte, le nucléaire.
    Encore un coup de sarkolabo

  • LeRevolterLe

    le Sarkozysme est une maladie qu ronge notre pays.
    La révolte est proche les amis.  :lol:
    Nous restreindre en consomation d’internet!!!!!! :evil: :evil: :evil:
    on touche le fond.
    Non mais vraiment je doute que les FAI aient pensés seul a cette mascarade.
    un Gnome haineux a dus les y aidé.

  • vibrocop

    Ils sont complètement malade ! Ils vont perdre de l’argent ! J’ai 3 abonnements internet d’une valeur de 107.9, ils font ce changement j’en prend qu’un à 29.90. Perte net 78 euro. Si on fait tous ça ils vont en perdre de l’argent.
    Bouygue / Sarkoléptique même combat !

  • Il faut savoir que plusieurs grands pays ‘Démocratiques’ cherchent à limiter l’accès à Internet. Les uns évoquent le ‘virus’ terroriste, les autres les ‘émeutes’ et.c…

    Au fait la vraie raison – derrière toutes ces ‘petites’ manœuvres est de contrôler la ‘toile’ et du même coup l’information.

    Ils ont bien réussi à neutraliser les ‘médias’ et maintenant ils veulent neutraliser les fuites. En limitant le débit et en appliquant HADOPI – ils parviendront à ‘mâter’ la rébellion ‘cybernétique’.

    Restant vigilant ou c’est la fin des ‘moutons enragés’!…

  • coyote

    Ils auraient tort de se priver ! Depuis quand un accès internet serait un droit? C’est un produit marketing comme un autre ouai, sauf que celui là a su se rendre indispensable dans tous les foyers!
    A chaque changement dans les règles du jeu des FAI, les addicts que nous sommes flippent comme des toxos anxieux.
    Je suis connecté depuis plus de 18 ans et des offres qui changent j’en ai vu. Dans le cas qui nous occupe, les changements se situent sur les offres. Au lieu d’avoir une seule et unique offre illimitée il y aura des contrats mails + surf sans DL a 25€, si on rajoute un acces a youtube ça sera 30€, et 35€ pour l’illimité se qui n’est pas loin d’être le prix actuellement payé par la plupart d’entre nous.

    Quant à  l’éventualité qu’ils perdent de l’argent, je pense qu’il est tres naïf de croire ça ! tant que les gens auront 3,4,5, des fois 6 abonnement (portable, 3g, web, tv etc..) dans une unique famille ils continueront de s’enrichir.
     
    Dans un élevage de poulets, si un poulet refuse de se nourrir, ça n’impacte pas la multi nationale qui possède l’élevage… :mrgreen:
     

  • pm

    l’acces a internet est devenu un droit, non pas pour techarger a bloc, mais pour tout simplement , voir sa banque, chercher du taf, teledeclarer les impots, pole emploi, et j’en passe, donc oui, aujourd’hui , internet est un droit, qui rapportent gros au passage

  • amandine

    on s’en fout ils testent ils envoient leur petite bullshit ils tendent l’oreille pour savoir si les gens trouvent que ca pue ou non. il suffit d’un seul opérateur qui refuse ils ne pourront jamais le mettre en action.
    quand bien même si ca arrivait, a vous de voir si vous etes trop tox d’internet ou si vous etes libres , libre de suivre leur regle du jeu ou non

  • amandine

    ah oui pm tu paye 30 euros par mois pour voir tes comptes et chercher du travail et etre un gentil toutou mdrr c’est bien ! et en plus tu payes pour ca et t tout heureux!

  • coyote

    Je vois toujours pas le rapport avec le doit, de plus tu seras content d’apprendre que tu pourras toujours faire les mêmes choses et pour moins cher en plus, car tous les usages que tu décris seront accessible pour moins cher qu’actuellement ! :D