Les deux scandales qui seraient derrière les émeutes en Angleterre

Deux scandales se cacheraient derrière les émeutes au Royaume-Uni, le premier révélé par le site Infowars d’Alex Jones, le second par le Dailymail, voilà de quoi non seulement alimenter le débat mais également soulever d’autres questions. Les émeutes auraient donc été organisées voire rémunérées et complètement encouragées, mais les policiers auraient reçu pour ordre de ne pas intervenir. Le but de tout cela? Faire monter la tension, utiliser une technique de manipulation des masses bien connue: Créer un problème pour proposer la solution par la suite.

By Monday night, police were using armoured vehicles and considering using baton rounds

Il a été affirmé aujourd’hui que les policier ont reçu pour ordre de ne pas bouger et d’observer les émeutiers pendant qu’ils dévastaient les rues de Londres au lieu d’opter pour la confrontation directe avec eux.

Des initiés à Scotland Yard ont révélé que des équipes étaient frustrés par leur incapacité à gérer la situation et à arrêter les fauteurs de troubles alors qu’ils ont pillé et incendié des boutiques.

Ils avaient apparemment  reçu pour consigne de tenter de contenir toute violence sans pour autant arrêter de délinquants qui seraient plutôt identifiés par le biais de vidéos par la suite, selon le Times.

C’est seulement le lundi soir, quand les émeutes se sont d’avantage aggravées qu’il y a eut un changement de tactique et que des véhicules blindés appelés Jankels ont été utilisés pour disperser les foules.

Mardi soir, quelque 16 000 officiers ont également envahi les rues de Londres – presque le triple du déploiement de la nuit précédente – et ils ont finalement reçu le feu vert pour affronter les gangs.

Police are said to have complained they were ordered to go 'soft' on rioters

On dit que les policiers se sont plaints car ils ont reçu comme commandement d’y aller « soft » avec les émeutiers

Source et suite en anglais sur dailymail.co.uk

On peut multiplier les hypothèses quand à cette information, mais la plus solide serait peut-être l’instauration de la loi martiale ou le durcissement des règles de sécurités sur le territoire anglais en prévision d’un éventuel krach économique. Le concept est plutôt simple, l’économie est sur la sellette, les bourses ont un regain de vitalité mais restent très très fragiles, le gros krach a été évité, mais les prévisions parlent juste d’une question de temps avant que l’inévitable arrive, ce qui implique des émeutes et un soulèvement populaire comme il n’y en a jamais eut auparavant, les solutions sont donc là: provoquer des émeutes et laisser faire pour que la population réclame elle-même des mesures de sécurités qui auraient été imposées d’ici quelque mois et cela de force. D’ailleurs, des milices se sont formées pour prêter main forte aux policiers, une partie de la population étant favorable à l’utilisation de balles réelles contre les émeutiers, d’autres dénonçant les émeutiers suivant les nombreuses photos publiées, etc…

Emeutes en Angleterre: des jeunes se seraient vu offrir de l’argent pour commencer les émeutes

Violence à Leicester, après que des « journalistes » aient tenté de payer les jeunes, selon des tweets

Alors que les troubles massifs dont souffre le Royaume-Uni se propageaient de Londres à d’autres villes la nuit dernière, des prétentions ont émergé selon lesquelles des individus se faisant appeler « journalistes » auraient offert de payer les jeunes pour qu’ils commencent les émeutes, ce qui suggère un effort pour provoquer une partie de la violence.

Selon des tweets envoyés par des gens qui étaient dans la ville de Leicester la nuit dernière tentant de sécuriser leurs communautés, on aurait dit aux jeunes de provoquer le chaos en échange d’argent. Leicester a été frappée par la violence plus tard cette nuit, alors que des jeunes ont attaqué des bâtiments dans le centre-ville.

« Il y avait des essaims de jeunes asiatiques, noirs, et blancs, cagoulés dans les 20 ans, certains aussi jeunes que 12 ans, qui étaient pourchassés hors du centre-ville de Leicester aux alentours de minuit, » a déclaré le propriétaire de night-club James Cockerill à la BBC.

Dans un message qui a été transmis à la police de Leicestershire, un utilisateur de Twitter appelé « leicestertalk » écrit, « AadamSparkzz & ses potes viennent de se faire offrir de l’argent par ces journaleux afin qu’ils commencent une émeute à Leicester#. »

« Les têtes de noeud qui ont essayé de nous offrir de l’argent pour commencer une émeute à #Leicester« , dit un autre tweet, qui incluait une photo d’une voiture bleue garée sur le trottoir avec ses occupants se trouvant à proximité dans la rue.

« Les médias ont sombré encore plus bas – corrompre des jeunes pour qu’ils commencent une émeute. Témoignage fiable que c’est ce que qui s’est passé à #Leicester, » a twitté un autre.

A en juger par les tweets, les hommes dans le véhicule ont de toute évidence dit aux enfants qu’ils étaient journalistes. La plaque d’immatriculation du véhicule révèle que la voiture est une Volkswagen Passat Se Tdi (4 Door Saloon). Cependant, le véhicule peut n’avoir aucun lien avec les hommes sur la photo.

Des posteurs de messages sur un forum ont spéculé la nuit dernière que l’histoire des journalistes aurait pu tout simplement avoir été une couverture pour cacher la véritable identité des employeurs des hommes qui sont vu sur la photo. Cependant, il est important de souligner que l’affirmation selon laquelle les occupants ont offert de l’argent aux jeunes pour commencer des émeutes n’est rien de plus qu’une allégation à ce stade.

Embaucher des provocateurs, ou utiliser des agents d’infiltration pour commencer des émeutes est devenu une méthode de routine pour justifier la répression brutale, même si la tactique est principalement utilisé lors des sommets mondiaux.

Nous avons documenté de nombreux cas du Royaume-Uni au Canada en passant par les États-Unis, où les autorités ont utilisé soit des anarchistes Black Bloc pour générer la violence, ou ont tout simplement compté sur leurs propres policiers en civil se faisant passer pour des fauteurs de troubles pour provoquer le chaos.

Source: infowars via wikistrike via leveil2011

La théorie tient la route? Pourquoi imposer une loi martiale ou des règles sécuritaires à une population alors qu’on peut faire en sorte que cette même population réclame les règles sécuritaires en question? Malheureusement, si ces informations sont bonnes, internet a joué un rôle déterminant et les manipulations sont alors dénoncées. Et vous, quelle est votre opinion sur tout cela?

13 commentaires

  • Il me semble qu’on accuse les réseaux sociaux de ‘complicité’ ACTIVE dans la propagation du mouvement des ‘insurgés’. 

    Ce petit ‘prétexte’ permettra de CENSURER la toile – Afin de réprimander ‘tranquillement’ par la suite.

    La loi ‘martiale’ fera le reste. :(

  • martinB

    Des emeutes dans ce genre pouvaient difficilement exister il y a 20 ans, non pas par manque de félés, mais par manque de lien entres eux, les grandes manifs etaient tjrs dirigées par un catalyseur : un probleme avec l’etat (une loi…) et un groupe de suivi derrière (syndicat, mouvement estudientain, église….)

    actuellement, les problemes de départ existent tjrs, mais n’importe quel groupe de delinquant peut pour autant, qu’ils aient une reconnaissance  »de la rue », monter une manif, qui tourne a l’emeute. ce grace aux moyens de communication actuel.

    couper les moyens de communication donc de l’info, equivaut a stopper preque net les revendications, manifs, emeutes….

    par contre, un probleme qui n’a pas étés soulevé jusqu’ici est le laisser faire ‘expres’, je m’explique, l’an passé a propos de la grippe A, l’ensemble des internautes croyant a la conspiration, on vite fait passer le message du danger d’une vaccination.

    Le citoyen internaute lambda, resume la situation, l’etat veut nous faire qq chose, c’est peut etre dangereux – donc grace a l’info, je viens de sauver ma peau.

    Et si c’etait deux choses différentes :

    1° un examen
    a)des etats vis a vis de la circulation des infos
    b)un autre moyen de manipuler les foules, elles font elles même le boulot

    2° une sanction dirigée
    à) les vaccinés (dans mon ex) : seront les seuls sauvés, vu qu’il aura été possible de separer le peuple en deux, grace au..; peuple lui même


    soit, donc a l’issue de la periode de la grippe A, des emeutes de GB, le coté positif de l’etat est :
    il sait grandeur nature comment les gens fonctionnent avec les techniques 21Siecle
    les gens croient etre plus libres qu’avant, alors que la moitié des pratiquants du clavier (si pas +) sont totalement prisonniers de leur monde virtuel:D  

  • Critical Time

    Encore une fois cela prouve l’application du Problème Réaction Solution,
    Problème : des émeutes (provoquées) éclatent menacant la sécurité nationale et l’intégrité physique des personnes
    Réaction : le peuple est scandalisé par tant de violences, terrorisé il exige une intervention de l’Etat pour mettre fin à ce marasme
    Solution : Mise en place de plus de lois liberticides, controle accru de la population, mise en place de mesures orwellienne…

    Rien de compliqué dans leur vision du futur

    Le savoir est une arme, défendons nous

  • Créons un problème, les moutons ne voient plus que ce problème, les gouvernements trouvent une solution a ce problème, les moutons sont contents, la répression, la censure est toujours plus forte, les moutons en redemandent.
    Et pendant ce temps la plus grosse crise monétaire de tout les temps passe pour un petit problème entre banques et gouvernements qui va très vite se résoudre.
    Et avec la participation de qui ? De nos chers moutons qui d’un patriotisme à toute épreuve vont voler au secours de l’économie nationale.
    Nationale vous avez dis ? 
    Souriez vous en redemanderez !!!!!!!
    :D

  • martinB

    tout est dit,

    le système de la pyramide allimentaire, les lions mangent les zebres, qui eux mangent de l’herbe, qui elle attend le soleil pur pousser.

  • derf

    Bien dit cousin, c’est tout à fait cela !!!

  • WeAreAnimals

    Joli débat.

  • Jails

    C’est sur qu’il y anguille sous roche.
    le parlement français a voté des lois pendant les vacance
    qui leur offre les plein pouvoir et qui tente à limite la fuite
    de capitaux en cas de crash bousier.
     
    Regarde en Grèce 320 milliard de dette 600 milliards transférer en Suisse.
    Mine de rien, il sont bien utile ses suisse, pour lutter contre le raquette des politiciens.
     
    En se moment on parle de ses émeutes à 240 millions de francs
    mais en faite la vrai info c’est Chypre qui fait défaut.
     
    Le paradis fiscal du moyen-orient, qui avant Dubaï était la référence.
    D’ailleurs suivant le nombre d’argent que l’on a Dubaï et trop cher même à 0%.
     
    On sais même pas combien il ont besoin et c’est pas l’industrie de l’huile d’olive ou du mariage qui en est la cause.
     
     
     
     
     
     
     

  • viking

    content de lire cet  article et vos commentaires,
    c’est la même chose pour l’attentat d’Oslo 
    L’ONU demande a ses menbres d ‘interdire la vente d’arme ; de la lance aux fusils de chasse…
    un site prétends que le top des ventes sur Internet est : la batte de base balle 

    j’aime bien la pelle de maçon, le tranchant coupe bien….

  • heryan

    Ed Miliband, le chef de file du Parti travailliste, a pris soin de ne pas établir un lien direct entre les violences des derniers jours et les coupes budgétaires, mais il a déclaré à la BBC que celles-ci étaient « très mauvaises pour la société »
    par Peter Griffiths (fr.reuters.com)
    plus de 15000 policiers ont été virés ou mis à la porte en Angleterre pour cause d’austérité…et dire qu’une coupe de 20000 autres était prévue !
    Par Pierre Jovanovic (www.jovanovic.com)

  • Frank

    Le gouvernement qui provoquerait des émeutes pour pouvoir ensuite passer des lois plus sécuritaires tranquillement, et avec l’appuis du peuple si possible, c’est très malsain.
    C’est moi ou ça ressemble au scénario du film « V pour vendetta » ?