La légalisation du cannabis rapporterait 1 milliard d’euros à l’Etat

Il sont faux culs que c’est pas de le dire! comme ils ne peuvent rien empêcher, autant légaliser et prendre du fric au passage. C’est connu, quand il y a une possibilité de faire du fric, l’état ne laisse pas passer l’occase. La lutte contre le trafic ne me parait pas une raison valable, pas plus que la garantie de qualité.. il n’y a qu’à voir les milliers de substances toxiques dans le tabac, et pourtant ils le vendent sans remord et de plus en plus cher. Alors! pour ou contre??

 

Une personne allume un joint de cannabis le 21 juin 2006 à Lyon. AFP PHOTO/JEFF PACHOUD


Le montant est identique à celui du tabac…

Une légalisation du cannabis, qui serait vendu avec une taxe fixée par l’Etat comme pour le tabac, rapporterait 1 milliard d’euros, estime l’économiste Pierre Kopp, professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris-I) dans un entretien au Monde daté de mercredi.

Budget de l’Etat

Pierre Kopp a comparé le coût de la politique de lutte contre le cannabis à celui d’une éventuelle autorisation.

«Légaliser ne conduirait pas à une explosion de la consommation si la taxe fixée par l’Etat permettait de maintenir le prix actuel (environ 5,50 euros le gramme). Le prix est la variable essentielle: s’il était trop élevé, cela susciterait du trafic. S’il était trop bas, la consommation pourrait se développer. Il devrait en fait être un peu plus élevé qu’aujourd’hui pour compenser la disparition du risque que comporte l’achat (vol par le dealer, interpellation par la police, etc.)» estime Pierre Kopp.

Pour évaluer l’impact du coût de l’usage du cannabis pour la collectivité, M. Kopp affirme prendre en compte notamment les conséquences pour les finances publiques, des dépenses de répression, les profits des réseaux criminels…

Selon lui, avec une légalisation, on pourrait épargner 300 millions d’euros de dépenses dues aux interpellations d’environ 80.000 personnes, et même davantage car il faudrait ajouter les dépenses dues aux gardes à vue, au fonctionnement des tribunaux et à l’exécution des peines.

Taxes

Cela permettrait d’encaisser une taxe approximativement égale à 1 milliard d’euros. «Au final, du temps et des moyens pourraient être réalloués à la prévention et à la lutte contre le trafic des autres drogues», estime-t-il.

L’ancien ministre PS de l’Intérieur Daniel Vaillant, un groupe d’élus PS, la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot, ou le maire EELV de Sevran, Stéphane Gatignon, se sont prononcés pour la légalisation du cannabis, qui permettrait d’en finir avec le trafic qui empoisonne les banlieues, et afin de garantir la qualité de ce produit.

A l’instar des membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, le président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) Jean-Pierre Chevènement et Hervé Morin, président du Nouveau Centre, se sont déclarés hostiles à cette dépénalisation.

© 2011 AFP

Source 20minutes

La légalisation du cannabis, vous êtes plutôt:

View Results

Loading ... Loading ...

 

12 commentaires

  • Dr.um

    Juste pour correction la plus grand part des substance toxique dans le tabac vient de la « sauce » qu’il ajoute au tabac et non du tabac lui même. Vient s’ajouter par dessus la toxicité du papier lui même pleins de composé douteux.
     
    Après concernant une éventuel dépénalisation on nous avance l’argument économique, bon pourquoi pas mais avec cette argument on peut supprimé tout intervention de l’état tout privatiser y à pas de problème.
     
    La vrai question c’est juge t’on moralement qu’il est bon ou pas d’autoriser tel ou tel substance.
     
    Mon avis sur la question, du moment ou le tabac et l’alcool sont autorisé c’est totalement incohérent d’interdire le cannabis.
     
    PS : Il  à une drôle de tronche le joint sur la photo :p
     
     
     
     

  • Je t’ai rajouté un sondage Voltigeur. J’ai voté contre, l’état deviendrait un dealer? Non seulement le gouvernement encaisserait mais également les lobbys pharmaceutiques qui feraient main basse sur le marché, ce n’est pas nouveau et a déjà été évoqué ici. De plus, si les petits (ou gros) dealers ne peuvent plus se faire d’argent avec les drogues douces comme le cannabis, que vont-ils faire? Se mettre à travailler? Non, ils vont vendre de la dure! Bref, cette histoire n’est qu’une connerie populiste qui est là pour ramener des voix lors des présidentielles, et une histoire de gros sous, vu que de toute manière ils s’en tapent de nous…..

  • Shiva United

    Il y a beaucoup trop de lois pour vivre en parfaite legalité , il faut s’y faire et en tirer ses propres conclusions  :wink:

    • Dr.um

      En effet le loi ne sont plus de nos jours faites dans l’intérêt de la population.
      Je pense que je n’ai pas besoin de vous le démontré…
       
      Donc maintenant ce qu’il faut faire c’est ce demandé personnellement ce que l’on cautionne et ce que l’on ne caution pas et agir en conséquence.
       

  • Je suis profondément choquée que l’Etat ne puisse qu’envisager de légaliser… Mais pas étonnée, dealer ne serait qu’un adjectif de plus à rajouter à tous les autres!
    Je suis entièrement d’accord avec Benji, concernant la délinquance des banlieues : aucun chance que les dealers décident tout à coup de travailler honnêtement, on va juste retrouver des gamins de 15 ans qui vendent de la coke à la sortie des lycée.
    Et on oublie un détail de la facture : le prix du traitement et de la réinsertion de tous les gamins qui auront le cerveau lessivé par la drogue, et à qui on ne pourra pas faire le moindre reproche puisque c’est validé par l’Etat… Ah oui : mais on mettra un grosse étiquette qui dira : la drogue tue! De quoi se dédouaner complètement…
    Tout est bon pour un peu plus de racket, même au prix de la santé des citoyens en devenir… En même temps, quand on a le cerveau lessivé… on en revendique plus rien, si ce n’est encore un peu de dope !
    :(

  • Dr.um

    j’aimerai réagir sur plusieurs points :
     
    « l’état deviendrait un dealer »
    Techniquement l’état est déjà un dealer car il gère la vente d’alcool et de tabac qui sont même si on est nombreux à en apprécier les différents aspects, des drogues.
     
     
    « le prix du traitement et de la réinsertion de tous les gamins qui auront le cerveau lessivé par la drogue »
    Je me permet de rappeler un fait, accoutumance au cannabis est plus faible que la clope ou la picole.
    De plus il y a déjà pleins de gens qui en consomme et les centre de désintox ne regorgent pas de fumeur de pétard mais plus d’alcolo, de drogué aux antidépresseur et autre heroinoman.
     
     
    « De plus, si les petits (ou gros) dealers ne peuvent plus se faire d’argent avec les drogues douces comme le cannabis, que vont-ils faire? »
    La c’est certain qu’il ne vont pas tout à coup ce réveiller et ce dire merde faut que j’aille bosser pour gagner des sous. Mais d’après moi il est relativement important de faire la différence entre les petit dealer qui font ca principalement pour ce payer leur consommation personnel.
    Et les gros dealer qui brassent vraiment des sous avec.
    Le premier cherchera une autre petite magouille du genre pour ce payer son herbe le deuxième lui deal déjà des drogue bien plus dur le plus souvent ou y viendra pour le coup.
     
    « une histoire de gros sous, vu que de toute manière ils s’en tapent de nous….. »
    Ça c’est sur ! mais pas que (voir la suite)
     
    « on va juste retrouver des gamins de 15 ans qui vendent de la coke à la sortie des lycée. »

    C’est triste mais on y est presque, la coke ces dernière année est devenue de moins en moins chère et abordable pour de plus ne plus de gens.
    Or les conséquence physiologique et addictive de cette drogue sont bien autre que pour le cannabis.
     
    « En même temps, quand on a le cerveau lessivé… on en revendique plus rien, si ce n’est encore un peu de dope ! »
    Voila la on touche d’après moi le point central. En effet je pense que la dépénalisation plus diverse autre facteur notamment la baisse du prix de la coke pousserai encore plus de genre dans les drogue dures. Ce qui est tout bénef pour le gouvernement car ca fait des bon zombie qui votes bien comme il faut…
    Le but est vraiment l’asservissement et pour ça ils multiplie les dépendances, médicamenteuse, alcool, tabac, coke, drogue de synthèse etc etc
    Mais pas que c’est toute forme dé dépendance qu’il faut entretenir avec l’argent les loisir, les jeux, le sex, j’en passe et des meilleurs.
     
    L’objectif final est d’avoir un esclave qui ce bat pour le système qui l’asservi.

  • Coyote

    Ne confondons pas légalisation et dépénalisation par pitié !!
    La France est un des seuls pays de l’union européenne où l’usage du cannabis est pénalisé.
    Dans beaucoup d’autres pays (j’ai pas la liste en tête et la flemme de chercher là^^) comme l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, la suisse, les pays bas, la république tchèque, le Portugal etc…l’usage du cannabis n’est pas pénalisé du tout!
    En revanche la légalisation permet l’usage, la détention, la culture et la revente de produits issus du cannabis à fumer….et à ma connaissance il n’y a que le Pérou où le cannabis est légal.
    Il n’a JAMAIS été question de légalisation en France!
    Une dépénalisation fait juste la différence entre consommateur et revendeur vis à vis de la loi.
    Donc ne paniquez pas, il n’y aura pas plus de drogués dans nos rues..par contre moins de monde en prison…
     
     

  • Coyote

    ***Voila la on touche d’après moi le point central. En effet je pense que la dépénalisation plus diverse autre facteur notamment la baisse du prix de la coke pousserai encore plus de genre dans les drogue dures. Ce qui est tout bénef pour le gouvernement car ca fait des bon zombie qui votes bien comme il faut…***
     
    houla, toi, faut soit que tu arrête soit que tu t’y mette :)

  • antho

    De mon coté je dis tout est bon pour un peu plus de liberté… l’autoproduction devrait être légalisée. Putain c’est au choix de chacun de faire ce qu’il veut et malgré tous les discours bien-pensants, légaliser l’herbe ne mettra pas tous les jeunes dans la rue complètement défoncés… C’est très mal connaître le sujet. Pas de dépendance physique déjà, ça enlève bcp de problèmes. Par contre comme toute chose l’abus est mauvais… bientôt il faudra prohiber l’eau parce si on en boit trop on peut mourrir ?
    on a vu dans les années 30 les ravages de la prohibition, c’est exactement le même problème en France avec le cannabis  de nos jours.
    La revente par l’état c’est du foutage de gueule et c’est en effet refiler la manne aux industries pharmaceutiques qui ne tarderaient pas qui plus est à modifier le produit et à en faire de la merde.
     
    Autoproduction, voire production limitée et revente encadrée mais non gérée par l’état mais par de petits producteurs locaux… voilà pour moi la solution.
     
    Un très bon livre à lire qui fait bien le tour de la question :
    http://www.librairiedialogues.fr/livre/907464-cultures-cannabis-un-livre-a-faire-tourner–bruno-blum-scali

  • Judor

    Je suis un jeune et j’habite dans ce que beaucoup appellent cité et je peux vous dire que c’est l’une des pires choses que l’état mettrait en place car j’ai quelques connaissance d’aprés mon expérience ,mes connaisances et mes contacts et je sais que c’est sur a 100% que les traficants  ne s’arréteront pas la . Certains prendrons d’autre chemin (ex:grand banditisme) et d’autres vendront de la coke,héro etc …
    Et ce ne sera pas un cas isolé dans les rues de beaucoup de ville il y auras beaucoup de toxico et pour avoir une idée de ce que sa aurait l’air je vous invite a aller par exemple le jour de l’an au Quartier Rouge a Amsterdam 8O

  • IL FAUDRA PUNIR LES DEALERS
    OU REMBOURSER TOUT SE QUI ON ÉTÉ PUNI PAR LA JUSTICE FRANÇAISE