La révolte des billets…..

Voilà un moyen de faire passer le message..

Le mouvement des indignés débuté en mai dernier continu à faire parler de lui. Depuis quelques semaines, une nouvelle action internationale a été lancée par les espagnols, rapidement suivis par des francophones. L’action a le mérite d’être originale et accessible à tous. Il s’agit d’inscrire son indignation sur des billets de banque puis de les mettre en circulation afin que le message soit diffusé. L’idée à fait son chemin et a été diffusée sur les réseaux sociaux. On compte ainsi sur facebook deux principaux évènements, l’un en espagnol, l’autre en français [lien de l’évènement].

Au total, près de 30 000 personnes ont annoncé qu’elles participaient peut être. Ci dessus on peut voir que 7000 personnes ont indiqué qu’elles participaient et 2000 qu’elles participeraient peut être.

Sur les billets, les messages sont variés mais toujours contestataires. On peut ainsi lire « Indigné et simplement citoyen », « Non au nucléaire », « Pour la révolution de la dignité », « Argent du peuple ! », « Réelle démocratie maintenant ! ».

Tour d’horizon en photo :

Une telle forme d’action avait déjà été utilisée par les manifestants Iraniens lors de la révolte qui a suivie la rééléction de Ahmadinejad. Des milliers et des milliers de billets Iraniens portant des slogans d’indignation ou des photos de la répression avaient été diffusés. Le pouvoir, impuissant face à une telle action n’avait pu qu’interdire aux commerçants d’accepter les billets annotés.

En Europe, que dit la législation ? Peut-on légalement diffuser des billets annotés ? On peut lire, « Lorsque des billets sont faiblement endommagés ou mutilés, par exemple lorsqu’ils comportent des annotations ou des chiffres, ils ne sont pas considérés comme des billets endommagés ou mutilés intentionnellement. » Un billet garde donc sa valeur du moment que les annotations ne deviennent pas trop visibles. Les témoignages d’indignés indiquent en outre que la quasi totalité des billets annotés sont acceptés par les commerçants. A vous de jouer ?!

Raphaël Rezvanpour

Source actualutte.info

13 commentaires

  • chill

    C’est une idée pour faire passer des messages en effet
    Quid de l’exemple Iranien? les annotations sur les billets existent toujours? :?

  • AroBass

    :idea: Personnellement; ca fait longtemps que je vous étudie avec d’autres sites connaissant le problèm depuis plusieurs années… Et je trouve ca une bonne idée à défault de pouvoir les bruler!!! Ou éclater une boule puante sur les liasses afin que ces p…..s de requins bankiers soient entachés quand ils les contemples; juska ce qu’ils en gerbent leurs tripes!!! Quand il n’y aura plus de poisssons dans les rivières ni de bois à scier sur cette terre, ils n’auront plus que leur argent sale pour se nourrir.
    …A bon entendeur…

  • phytoectoplasme

    Les billets seront refusés par les commerçants. ça fera un flop.

    • candide

      J’en suis pas sûre, mais je pense que la majorité des clients paient par carte bancaire. Seuls les fauchés paient avec des billets. Ce sera encore intimiste ! :D

  • Fred

    Idée géniale qui aura l’AVANTAGE de réveiller une masse de gens encore ignorant qu’une révolution mondiale est en cours………hypnotisée par les MERDIAS.

    Et en plus, c’est ANONYME.

  • Michel P.

    En plus çà marche , (j’en ai écoulé marqués NON AU GAZ DE SCHISTE et CE BILLET EST ANTI-NUCLEAIRE )… les commerçants ne les refusent pas … C’est pas la joie aussi pour eux , donc ils les acceptent ces billets « révolutionnaires » ,…ils peuvent pas faire autrement , sinon leurs chiffres d’affaire s’écrouleraient … En quelque sorte , ces billets tagués , sont  le talon d’Achille des banquiers capitalistes affameurs des peuples . Alors TAGUONS les BIFTONS !!!!!….

  • soulpelgrim

    cool, voir: http://www.facebook.com/PaintYourCash?sk=wall
    meme action ;)