La ministre de l’Ecologie envisage la possibilité de tirs de défense «à l’année» contre le loup

Y a t-il si peu à manger que le loup attaque les troupeaux, ou est il opportuniste et préfère t-il la facilité? En attendant ça risque d’aller mal pour lui…. :(

Un loup gris. AUSLOOS HENRI/SIPA

 

La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a indiqué mercredi envisager la possibilité pour les éleveurs victimes d’attaques de loups de pratiquer des tirs de défense «à l’année» dans les zones «attaquées l’année précédente».

«On ne part pas à la chasse au loup, le loup est une espèce protégée, mais ça n’interdit pas de se défendre. La pression sur les élevages est telle que je crois qu’on peut s’organiser pour la faire baisser», a-t-elle expliqué à l’AFP après avoir reçu à Paris des élus, des représentants agricoles et des éleveurs.

La ministre a notamment évoqué devant ces éleveurs de possibles nouvelles mesures comme la mise en place d’un «arrêté de défense automatique qu’on prendrait à l’année sur toutes les zones attaquées l’année précédente».

Ces tirs de défense ne sont aujourd’hui autorisés qu’après un arrêté préfectoral consécutif à des attaques avérées.

583 attaques depuis janvier 2011

Cette proposition, qui pourrait être envisagée pour 2012, sera examinée au cours d’un comité national «loup» fin août, selon le ministère.

«On a une augmentation de la population de loups et une augmentation des attaques en ce moment en France», a rappelé Mme Kosciusko-Morizet.

Selon le ministère, 583 attaques ont été recensées depuis le début de l’année (en date du 25 juillet) pour 2.115 ovins tués dans dix départements.

Ras-le-bol des voisins du loup

Le protocole de défense actuel, soumis à arrêtés préfectoraux, prévoit la protection du troupeau, l’effarouchement du loup, des tirs de défense à proximité du troupeau et en dernier recours la destruction du loup.

«Le protocole est arrivé à ses limites», a indiqué à l’AFP Frédéric Esmiol, président de la Chambre d’agriculture des Alpes-de-Haute-Provence, à l’issue d’une réunion au cours de laquelle les éleveurs ont exprimé «leur désespoir».

«Le message est passé, le protocole va peut-être évoluer», a-t-il ajouté.

«On est au bout de ce qu’on peut supporter. On a pu expliquer ce qu’on vivait. On a obtenu quelques réponses, il faut voir ce qui pourra être mis en oeuvre rapidement», a pour sa part réagi Yves Derbez, président de l’association Eleveurs et montagnes.

© 2011 AFP

pour 20minutes

Voir aussi:
Alpes-de-Haute-Provence: après une nouvelle attaque de loup, la préfecture autorise un tir de prélèvement
Ovins égorgés dans les Vosges: sur la piste du loup

26 commentaires

  • Cette -biiiiiiip- est aussi écolo que je suis prètre! Alors ce qu’elle peut nous raconter, concrètement, je m’en cogne! Franchement!

  • Babou

    C’est vrai que l’écologie n’est pas son fort…. Mais ce que je peux vous dire sur les loups c’est ce que j’ai vécu, tous les oncles et tantes de mon mari étaient éleveurs (maintenant tous à la retraite) Ici dans les alpes maritimes les frontières du Mercantour n’existe pas pour les loups (et c’est normal…). J’ai vu un de mes oncles obligé de parquer son troupeau en pleine haute montagne (ce qui engendre maladies et autres nuisances, piqures antibio etc…..) et obligé de passer toutes ses nuits de rester au milieu de ses brebis et de ne plus dormir….. Restez sans dormir vous verrez…. Il n’en pouvait plus. Les bergers ne sont pas tous des brutes épaisses, on parle d’indemnités, oui mais tout l’amour qu’ils portent a leurs brebis on en fait quoi ?
    Je ne fais le procès de personne j’aime mes oncles le loup et l’agneau ce n’est que la chaine alimentaire, tout le monde y trouve son compte rapaces et charognards en sont les témoins ! Non ?

  • spike636

    De se défendre…Comme ci le loup présentait un danger pour la survie de l’espèce humaine.
    Et après ça, ils vont nous faire la moral en nous parlant des espèces en vois de disparition.

  • jerome

    Saloperie de nature fait chier tout ces animaux…
     
    Un monde formidable serait un monde avec comme seul animal la prim holstein elle est formidable elle produit énormément de lait et on peut en faire des steacks quand son rendement baisse.Cette vache est formidable.
    Je vote pour un monde où il n’y aie que des prairies et des champs de maïs OGM à perte de vue, plus d’arbre c’est de la perte de surface cultivable et ça fait des perchoirs pour ces emmerdeurs d’oiseaux qui font du raffut toute la nuit.
     
    Voilà vers où on va un monde de champs et prairie sans animaux et des bâtiments immense plein de pauvre vaches qui n’en sont plus ça me fait vomir
     

  • candide

    Faire le patou, ça stresse certainement. Mais c’est un tel plaisir de croquer ces culs de mouton engraissés juste pour être mangées. Mettez vous à leur place. Choper un mouflon ou un mouton…. Tous les jours ! Alors des fois, c’est la pause déjeuner dans le troupeau. Rassurez vous. Les viticulteurs demandent la réintroduction des loups sur les collines de Marseille, because le biquettes sauvages de Brigitte Bardot mangent les vignes. Mais je ne sais pas si c’était ironique comme proposition.

  • mani

    Je propose une idée qui elle aussi est très écologique…. :

    1 loup d’assaciné = 1 chasseur assaciné…, au moins l’équilibre est réspecté… .

    Comment ça vous n’aimez pas cette idée…?,

    mais pourtant l’homme fait encore plus de ravage que le loup…!!!, il serai donc normal que l’on égorge tout ces fils de P… et qu’on les pende avec leur tripe… .

    Mais currieusement je pense que cette idée ne sea pas voté haut la main…, triste monde ou le plus grand des prédateur se fait passer pour la victime alors qu’il est le boureau….!.

    Et la majorité des êtres acceptent cette état de fait, personnes ne réagis, car pour eux la nature ce doit d’obéire à l’homme…, il est temps que l’humain soit remis à sa juste place…!.

    • jerome

      Pour respecter les proportions pour 1 loup tué il faudrait tuer 330.000 français, 200 loup pour 66 millions de français. Et pour les ours….

      • mani

        je suis contre toute tuerie envers qui que ce soit et envers quoi que ce soit…, les mots exprimés ci dessus représentent le ras le bol de la total incompréhention du sens de La Vie qu’à le système en place.

        Ces mots ont étaient certe dure, mais ils étaient verbalisé par la motivation pour que tout cela cesse…, d’une manière ou d’une autres.

        C’est triste de savoir que même en agissant oeil pour oeil dent pour dent envers ces assacins légaux, rien ne changera dans le bon sens…, au contraire le système en place durcira encore plus les choses.

        Ce qui fait que tant que le système ne c’est pas totalement effondré, Seul la Nature peut faire cesser tout ceci de manière implacable…, il me tarde.   

  • mani

    bhaaa il ne faut pas s’étonner que les loups attaquent de plus en plus de troupeaux…, l’homme détruit tout autour de lui, il isole par des barbelés, il s’octroi des teritoires naturel pour ces bètes sous le couvert de la lois des hommes, mais se moque éperdument de la loi de la nature et des animaux sauvage qui y vivent.

    Il est donc logique qu’il doive en payer le prix, même si le berget aime ses bêtes… .
     
    On se moque de la nature en croyant que l’on peut spolier ces territoires à la vie sauvage, librement, sans avoir à en payer le juste prix…!, bande d’inconscient ignare, vous dite respecter la nature mais vous ne faite que respecter votre propre vision de la nature… .

  • mani

    Pardonnez moi pour le coup de gueule ou il est signalé qu’il faut égorger les chasseur qui tuent les loups et les pendre avec leur propre tripe, mais ce fut la goutte d’eau qui fit exploser le pot de miel… .

    Bref, il me vient une question :

    Comment les bergets d’avant (moyen age) fesaient pour vivre avec leurs animeaux alors qu’il y avait les loups et les ours….?,

    Certe il y avait des pertes mais ils savaient que s’était la lois de la nature…, et puis il n’y avait pas le principe du rendement maximum.

    Berget est un métier magnifique, et rude parfois, les berget aiment la nature, mais beaucoup ne veulent pas accepter la totalité de ces lois…., c’est un non sens que nous voyons la en cette état de fait.

    Si il y a autant d’attaque de loups
    (attaques vérifié, car il y a aussi beaucoup d’attaque de chien sauvage que l’on place sur le dos des loups) c’est qu’ils on faim…, rien d’autre.

    De plus en plus de berget se comportent comme des colon qui envahissent un teritoire et cherchent à exterminer ceux qui vivent la depuis plus longtemps qu’eux.

    Pitoyable comportement. 

  • M.TRAMP

    Arrive peut-être un temps où ce n’est plus contre les loups qu’il faudra protéger les troupeaux…. Quand des hordes d’affamés « par le big krach » viendront se servir pour nourrir leur famille… Puissions ne jamais voir ça !

    « L’homme est un loup pour l’homme »

  • candide

    Tout le monde a droit à l’éducation. Et les gnards ? Zavez pensé au gnards ? Faut qu’il apprennent à se faire le croc. C’est la saison.

  • Breizh moutons

    Bonne idée Madame!
    Pour information, une meute sévit actuellement à l’Elizée.
    Pauvres moutons que nous sommes :?
    Aidez-nous!!!

  • noonoo12

    Avant (jusqu’en 1988 !) les troupeaux ne faisaient que 220 têtes en moyenne et toujours gardées par son berger, il y avait un ou plusieurs chiens avec un âne ou une mule (qui attaquent les canidés), un pacage de nuit.
    Aujourd’hui les petits troupeaux (300) ne sont plus gardé, la moyenne est de 1 600 tête (jusqu’à 2800) pour un berger… 
    Et en plus le type d’élevage actuel pollue :
    http://www.loup.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_lifeParc_sans_photo.pdf

  • Monky's

    Le mot d’ordre aujourd’hui : rentabilité !
    Avant le métier d’éleveur était complet, on élève certains animaux pour chasser les prédateurs (un peu comme l’agriculture bio), les connaissances des éleveurs était total sur leur environnement, la faune et la flore. Les territoires des animaux sauvage s’étendait sur de large zone (un animal n’es pas fait pour vivre dans un 9m², certains ne comprennent même pas cela), ils avaient aussi le choix de leurs menu avec une diversité de proie que l’on ne connaîtra certainement plus …

  • Babou

    RE,
     
    ET les lynx ? Eux aussi ont subi l’extermination de l’homme et pourtant ne pourrait on pas le réintroduire ? Je suis assez d’accord avec un loup… un chasseur je hais cette race ! Et combien de chien de chasse errant sous alimenté volontairement…. pour…. souvent à la place du loup…… il attaque ! Les patous c’est vrai aussi, ils attaquent même les pneus de voiture lorsque on passe chez eux, ils sont à la mode comme le reste, mes oncles n’ont jamais eu de patous que bons bergers battards qui vivent une retraite au coin du feu ils n’en n’ont jamais voulu, mais malgré tout les attaques de loup, chiens existent. Mais tout cela arrange bien notre ministre de l’écologie,quand toute notre terre sera irradiée nous n’iront plus au bois voir si loup est là !!!!!!

    • candide

      Je crois que les lynx ont été réintroduits par endroits. Ou du moins on a essayé de les réintroduire. Ils se sont fait tirer par les chasseurs. On n’a retrouvé que les colliers émétteurs.

      • candide

        Le patou ne quittait jamais le troupeau. Eté comme hiver. Du coup, il s’identifiait au troupeau qu’il défendait. Il n’avait pas la même fonction que les chiens qui dirigent le troupeau et ont le droit d’être près du maître. Maintenant ces nounours sont devenus chics sur les canapés. Pourquoi pas. De toute façon, la lutte entre l’homme et le loup est aussi vieille que leur existence. Ils ont même réussi à s’associer pour chasser ensemble. C’est une belle histoire.

  • mani

    C’est triste mais le principe d’oeil pour oeil dent pour dent envers ces assacin légaux ne changera rien dans le bon sens…, j’en ai conscience bien que certaine fois j’aimerai avoir l’âme d’un prédateur pour tous les anilé…, mais je sais aussi que cela ne fera qu’augmenter et durcir le problème actuel.

    Ce qui me fait dire que tant que le système actuel mondial ne c’est pas totalement effondré, seul La Nature peut agir de manière implacable, il me tarde… .

    • Babou

      Oui peut être…… Mais dans quel état seront nous ? Et notre terre aura t’elle la force de se refaire ? Je doute….. La race humaine est décadente et destructrice , il n’y aura peut être plus personne pour le dire et c’est bien triste.

  • mani

    Peut importe dans quel état nous seront, quand à la terre elle aura toujours la force de ce refaire…, elle en à vue d’autres avant cette civilisation destructrice, et des bien pire…., bordel avez vous oubliez que la terre à toujours pu se passer de l’homme pour exister, à contrario l’homme ne peut pas vivre sans elle.

    Cette perspéctive devrai vous rendre un peu plus humble envers la terre.

  • M.TRAMP

    @ Babou
    Vous n’êtes pas au courant ? Allez lire les « canalisations » de Monique Mathieu : du ciel à la terre.org Là on vous explique
    – que nos gentils frères de la 5ème dimension vont venir nous chercher dans des vaisseaux de lumière et qu’il y a pas à s’en faire !
    – que la terre va faire un salto arrière et que ceux qui restent se retrouveront dans une autre dimension où les animaux sauvages vous feront des léchouilles et où on se nourrira de « prâna » (énergie)… Le tout dans un décor de paradis terrestre….
    Dormez braves gens tout va bien…
    Je ne sais pas pourquoi, ce site me fait penser à une mise en condition pour le projet Blue Beam… D’ailleurs, le symbole de ce site est une pyramide éclairée par un faisceau de lumière… Strange, non ? Et le plus étonnant, c’est que cette petite dame toute simple de Dordogne qui ne sait même pas se servir d’un ordi, dixit sa secrétaire (?) a fait des petits dans le monde entier…. Moi, la question basique que je me suis posée, c’est combien peut couter un site aussi complexe à monter et à entretenir alors qu’à aucun moment on ne demande un centime aux visiteurs…

    On est loin des loups, là…  Encore que peut-être ???? Je digresse… désolée…