H.A.A.R.P que ce passe t-il réellement?

Un reportage de i-télé de 2008, qui essaye de savoir à quoi sert réellement HAARP. Est ce que les USA seraient responsable de la modification du climat? on est bien obligés de constater que ça va de mal en pis du côté du ciel…Neige dans les déserts, températures extrêmes, inondations catastrophiques, sécheresse, etc…à moins que ce soit autre chose….

Que font les états-unis??? Mensonges, conspiration, spéculations… Ou simplement la triste tragique réalité?

http://www.youtube.com/watch?v=4v6jA0vX58U

Présenté par antho200sx.

 

Le projet High Frequency Active Auroral Research Program, abrégé en HAARP, est un programme américain à la fois scientifique et militaire de recherche sur l’ionosphère. Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l’armée de l’air et la marine des États-Unis, ses activités scientifiques étant gérées par l’Université d’Alaska et sa mise en oeuvre par le laboratoire Phillips de l’US Air Force et l’Office of Naval Research1.

Les installations du HAARP utilisent notamment la technologie IRI (ionospheric research instrument) et des techniques radioélectriques afin de comprendre les mécanismes complexes qui gouvernent l’ionosphère, région de la haute atmosphère. Un des objectifs, par excitation via des ondes haute fréquence (HF), est d’étudier l’impact de l’ionosphère sur les communications longues distances.

L’installation utilise un réseau d’antennes phasées comportant 180 antennes dipôle. La puissance rayonnée est de 3,6 MW PEP2 pour une puissance ERP (puissance irradiée) maximale allant de 420 à 3800 MW, selon la fréquence (respectivement de 2,75 à 9,5 MHz)3. La gamme de fréquence HF utilisable sur cette installation s’étendant en effet de 2,75 à 10 MHz. Occasionnellement les radioamateurs sont amenés à participer à ce projet en communiquant des rapports d’écoute lors de tests effectués sur 3.3, 3.39 et 6.99 MHz.

Le site est installé près de Gakona, en Alaska. L’installation aurait couté 30 millions de dollars.

HAARP est le 3e site de recherche ionosphérique des États-Unis, les autres étant dans les environs de l’observatoire d’Arecibo à Porto Rico, et proche de Fairbanks en Alaska, la station HIPAS. La station de recherche Européenne EISCAT avec une puissance maximale de 1200 MW (ERP) est située près de Tromsø, en Norvège. Une station similaire se trouve en Russie près de Nijni Novgorod, avec une puissance maximale de 280 MW (ERP), il s’agit de la station Sura.

Objectifs de ces installations de recherche

Selon le site web dédié à ce programme, cette installation a pour objectif d’étudier les propriétés de l’ionosphère. Plus particulièrement, elle permet d’étudier comment les perturbations de cette couche de la haute atmosphère par les orages magnétiques affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d’électricité sur de longues distances.

Avec ces installations, les chercheurs « tentent aussi de produire de petits changements temporaires sur une région limitée, directement au-dessus du site d’investigation, qui, en aucun cas, ne peut être comparable aux phénomènes globaux provoqués par les perturbations solaires. Les instruments, d’une sensibilité extraordinaire, installés à l’observatoire HAARP permettent de faire des corrélations détaillées à partir des effets limités ainsi produits, permettant une meilleure compréhension de la façon dont l’ionosphère répond à une grande variété de phénomènes naturels.»

Avec l’excitation locale de l’ionosphère par hautes fréquences et la modulation du signal, HAARP est néanmoins en mesure de faire de la basse atmosphère une antenne ELF / VLF virtuelle. Cela est possible grâce au fait qu’à proximité des régions polaires et équatoriales existent des courants électriques naturels nommés électrojets. La modification de la conductivité électrique de l’ionosphère par HAARP permet d’agir sur l’électrojet polaire, permettant de s’en servir pour la génération d’ondes ELF.

Plusieurs méthodes de modulation des Hautes Fréquences pour la génération d’ELF existent. Il y a la modulation d’amplitude (ex: marche-arrêt), et la modulation géométrique (déplacement cyclique de la zone irradiée selon la fréquence). Il existe aussi une méthode nommée « beam painting » (irradiation rapide de différentes parties d’une plus large zone puis refroidissement avant reprise du cycle).

La production d’ELF n’est qu’une des nombreuses possibilités offertes par l’interaction de HAARP avec l’ionosphère, qui recouvre des aspects aussi bien militaires que scientifiques. Des chercheurs de nombreuses universités, américaines ou non, ont été ou sont encore associés à divers projets de recherches HAARP, ce qui a donné lieu à plusieurs publications. Par exemple, en décembre 2004, deux chercheurs américains ont publié dans la revue Nature les résultats d’une expérience au cours de laquelle ils ont pour la première fois créé une tache lumineuse verte visible à l’œil nu.

Sujet de controverse

Dans le livre Les anges ne jouent pas de cette HAARP écrit en 1995 par Nick Begich et Jeane Manning, les auteurs prétendent que la capacité d’HAARP à influencer l’ionosphère serait beaucoup plus importante qu’admise officiellement. Selon eux, ces 180 antennes permettraient un jour de faire des recherches pour pouvoir modifier le climat, interrompre toute forme de communication hertzienne, détruire ou détourner avions et missiles transcontinentaux et finalement, influencer les comportements humains, tout cela via des actions sur l’ionosphère.

En 1999, un rapport de la commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense du Parlement européen reprend une partie de ces assertions et mentionne que « le système militaire américain de manipulation ionosphérique, HAARP, lequel est basé en Alaska et ne représente qu’une partie du développement et de l’usage d’armes électromagnétiques à des fins de sécurité tant extérieure qu’intérieure, constitue un exemple d’une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l’environnement et la santé humaine au niveau planétaire ».

Toutefois, aucune donnée tangible ne permet de soutenir cette théorie, les États-Unis étant par ailleurs parties à une convention internationale interdisant ce genre de pratiques. Le ministère américain de la Défense apporte par ailleurs son financement à quantité de projets sans que ceux-ci n’aient un rapport direct avec l’armement (transports, alimentation, communications, météo, etc.).

Auteur : I-télé et Wikipedia

Source : fr.wikipedia.org

Trouvé sur  terresacree.org

12 commentaires

  • POUR LA Xieme FOIS, J APPELLE LES REDACTEURS DE SE BLOG A ENTRER EN CONTACT AVEC MOI
    Il se pourrait que ce soit autre chose ??? Oui et non. Je peux vous mettre sur la voie, mes compagnons et moi avons rassembler toutes les pieces du puzzle, sans fausse modestie.
    Toutefois, je ne suis pas capable d’en faire une synthese correcte afin d en informer un maximum de monde au plus vite. Selon moi il faudrait le faire dans le mois qui vient. C’est important.
    Nous devons tous contribuer a ce changement qui doit clairement se faire dans les plus brefs délais, chacun apporte sa pierre a l edifice selon ses capacités.
     
    Je me permets de vous le demandez a vous car je m inspire aussi beaucoup de vous pour mener mon investigation. De plus, j ai pu déceler un certaine bonté d’ame. ^^
    Alors ? On passe la seconde ? Vous m’aidez a le faire cette article sur le plus gros mensonge de l’histoire de l’humanité ?????
    Je suis sur que votre intuition vous guidera sur cette decision.
    Dans l’espoir de vous lire au plus vite,
    Pacifiquement,
    Bobby Marley
     
    Send me a mail @ viny22_401@hotmail.com, or add me on facebook.
     
     

    • voltigeur voltigeur

      Merci Bobby nous avons une section **nous joindre** tu y trouveras les adresses pour nous soumettre ton article. Ca m’intéresse et pourquoi dis tu que tu n’es pas capable d’en faire la synthèse? il suffit de ne mettre que l’utile sans se perdre dans les détails :wink: les très longs articles sont rébarbatifs,  il ne faut pas non plus aller dans les considérations plus ou moins fiables. Le concret est de mise….Je peux t’expliquer ça si tu le veux :-)

    • Excuse-nous mais nous sommes parfois plutôt débordés et c’est un peu difficile de tout faire, tout lire, mais c’est avec plaisir que nous allons te contacter!

  • Bonjour,

    Excellent article qui nous emmène à ‘ouvrir les yeux’ sur l’implication de la SCIENCE sans conscience aucune dans le chaos où nous nous trouvons aujourd’hui. 

    Pour ce qui est de la manipulation ‘climatique’ – les soupçons existent depuis pas mal de temps déjà. Sachez qu’il existe une CONVENTION sur la non-manipulation du climat depuis la fin des années 70. Le traité se nomme ENMOD. :roll:

    Je vous joints un lien, malheureusement en Anglais, qui traite de cette soit-disant IMPOSSIBLE manipulation.   8O

    http://www.youtube.com/watch?v=YMBT1MAIDmQ&feature=player_embedded

    Sachez aussi que HAARP a d’autres vertus cachées qu’il ne faut pas négliger non plus. Un simple ‘click’ de souris vous initiera à un monde d’ ENFER… :twisted:

    Amicalement. :wink:

  • Lecteur

    J’avais déja vu le mini reportage i télé, si ça vous intéresse : http://www.mecanopolis.org/?p=12865 

  • cib12bzh

    Le dérèglement climatique est principalement dû à l’ère industrielle et aux rejets du monde moderne. La déforestation, la pollution athmosphérique par les véhicules produisent leurs effets, et cela fait déjà longtemps que nous sommes prévenus mais le tourisme nourrit les bouches! Mise à part le iodure d’argent pour faire neiger, je ne connaît pas de truc pour créer un anticyclone ou une dépression!  Mais pour les derniers piques de chaleur, le soleil peut en être la cause car très actif ces derniers jours, et la neige au chili suit l’éruption de Puyehue.

  • cib12bzh

    Haarp est sans parvenu à faire quelques expériences mais de la à influer sur toute la planète faut pas pousser!

  • WeAreAnimals

    Ca fait un petit temps que je suis les nouvelles de ce fameux HAARP.
     
    Avant toute chose, il faut savoir que des installations comme haarp, il y en a plusieurs, notamment en Russie et en Norvège.
    Quelque petites phrases du contrendu du GRIP qui devraient nous interpeller :
    […] HAARP et HIPAS conduisent cependant
    de nombreux tests en communs depuis 1995, et
    la combinaison des deux stations permettra la
    vérification de plusieurs applications militaires
    décrites dans la documentation, notamment la
    création de miroirs ionosphériques artificiels audessous
    de 90 km, grâce au croisement des
    émissions des deux sites.[…]
    Avec ça, Cib, je te réponds.
     
    Ensuite e, juste pour info
     
    […] L’étude des principes physiques de l’ionosphère
    n’est pas neuve et plusieurs stations de
    recherche sont déjà en fonctionnement à travers
    le monde. Deux autres stations sont déjà exploitées
    par les Etats-Unis, l’une à Puerto Rico
    (près de l’observatoire de Aceribo) et l’autre
    également en Alaska, près de Fairbanks (la station
    HIPAS, High Power Auroral Stimulation).
    L’Europe aussi possède son site de recherche, un
    consortium de cinq pays coordonne actuellement
    le site de EISCAT (European Incoherent
    Scatter Radar Site) dans la région de Tromsø en
    Norvège. EISCAT est actuellement la plus importante
    station au monde. Elle sera pourtant
    largement dépassée par HAARP lorsque celle-ci
    sera entièrement opérationnelle. D’autres stations
    fonctionnent encore en Russie, en Ukraine,
    au Tadjikistan, au Pérou (figure 20). […]
     
     
    Et la cerise sur le gâteau et avec preuve svp : On résume dans ce texte que pour que HAARP à elle seule puisse engendrer tout ce que l’on craint, il faudrait qu’elle soit alimentée par une centrale électrique, histoire d’avoir une puissance suffisante :
    […]· La puissance de l’émetteur
    La première de ces objections concerne la
    puissance des émetteurs. Plusieurs documents
    techniques indiquent clairement que la puissance
    actuelle est insuffisante pour plusieurs des
    expériences prévues. Des protagonistes reconnaissent
    d’ailleurs implicitement que 100 GW
    est une puissance souhaitable pour mener le
    projet dans de bonnes conditions.
    D’autre part, on imagine mal que « la plus
    puissante station de recherche sur l’ionosphère
    au monde » reste longtemps alimentée par la
    seule force de quelques moteurs diesel. Cette
    situation semble un non-sens quand on sait que
    l’Alaska regorge de gaz. Rappelons d’ailleurs ici
    que les recherches menées par APTI dans les
    années 80, et qui ont finalement permis le dépôt
    des brevets que nous avons décrits, avaient précisément
    pour objectif de trouver des débouchés
    rentables pour ces réserves naturelles. La construction
    prochaine d’une centrale d’alimentation
    utilisant les ressources naturelles locales n’est
    qu’une hypothèse, mais une hypothèse raisonnable,
    et la seule qui permettrait aux militaires
    d’atteindre leurs objectifs. Une éventuelle montée
    en puissance demanderait naturellement une
    réévaluation complète de l’impact des perturbations
    provoquées par HAARP sur les composantes
    de l’écosphère.[…]
     
    Et voilà ce que l’on trouve en faisant une petite recherche :
    http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/energie/snc-lavalin-construira-une-centrale-electrique-en-alaska/516450
    Oui, la centrale est en construction à Anchorage qui se trouve juste à côté de gakona.
     
     
    Moi ça me suffit .

  • WeAreAnimals

    Ah oui, j’oubliais de préciser qu’en ce qui concerne la station de Norvège, les états unis en prenne possession pour leur recherche.
     
    Voici le lien très intéressant du compte rendu du GRIP. Ce document est officiel, il n’y a pas de spéculation et on en tire ce que l’on veut.
    Tous les extraits viennent de ce compte rendu.
    http://www.grip.org/pub/rapports/rg98-5_haarp.pdf

    • FEEL

      :( Bonsoir

      Etant donné les différents éléments en ma possession
      depuis plusieurs mois à force d’essayer de comprendre le monde 
      dans lequel nous vivons … et grâce à vous aussi les Moutons Enragés :))

      Hypothese inverifiable malheureusement lol :

      Quand j’ai appris cette nouvelle pour l’ouragan Irene 
      je me suis dit bon ils ont essayé un Quake … loupé 
      ils tentent l’ouragan … 

      Le but étant de créer une méga peur (choc emotionnel assez puissant pour que les moutons filent droit).
      les USA sont en faillite pour s’en sortir il leur faut une guerre ou de la destruction de toute façon (dans leur logique)

      Les 600 camps FEMA prêts depuis deja GW Bush c’est pourquoi à votre avis ? 

      EN tout cas même si on me répond tu as l’imagination fertile
      Je trouve que tout s’imbrique dans cette logique fascisante que sont devenus les US depuis 2001. 

      HA ! l’avidité mène le monde à sa propre perte 
      c’est vraiment dommage !

      j’allais oublier l’essentiel 

      http://137.229.36.30/cgi-bin/scmag/disp-scmag.cgi?date=20110824&Bx=on&By=on&Bz=on&submitForm=Update
      Encore plus chaud que le 11 mars 2001
      (faites des imprim ecran de ces graphes car leur site va etre bientot nettoyé comme apres le Japon)