Hugo Chavez : retour à Cuba pour une chimiothérapie

Un des pilliers de l’anti-américanisme (certains ne vont pas vraiment apprécier…) n’est actuellement pas au mieux de sa forme et de ce fait ne va plus diriger le pays tel qu’il le faisait, il passe une partie des pouvoirs à son vice-président, à suivre donc…


e président du Vénézuela, Hugo Chavez, est retourné ce weekend à Cuba pour y subir une chimiothérapie. Accompagnée de sa fille aînée Rosa, Hugo Chavez s’est exprimé sur le Tarmac de l’aéroport de Caracas juste avant son départ : « Je rentrerai en meilleure forme que celle dans laquelle vous me voyez actuellement ». […] « Je dois accomplir cette nouvelle démarche. Je m’en vais pour quelques jours, mais je ne vous dis pas au revoir. Ce n’est pas le moment de mourir, mais celui de vivre« . (France24-AFP)Le président vénézuelien, opéré d’une tumeur cancéreuse le mois dernier à La Havane, a obtenu l’autorisation du Parlement afin de se rendre de nouveau à Cuba pour une durée indéterminée.

Le président du Vénézuela, Hugo Chavez, est retourné ce weekend à Cuba pour y subir une chimiothérapie. Accompagnée de sa fille aînée Rosa, Hugo Chavez s’est exprimé sur le Tarmac de l’aéroport de Caracas juste avant son départ : « Je rentrerai en meilleure forme que celle dans laquelle vous me voyez actuellement ». […] « Je dois accomplir cette nouvelle démarche. Je m’en vais pour quelques jours, mais je ne vous dis pas au revoir. Ce n’est pas le moment de mourir, mais celui de vivre« . (France24-AFP)

Le président vénézuelien, opéré d’une tumeur cancéreuse le mois dernier à La Havane, a obtenu l’autorisation du Parlement afin de se rendre de nouveau à Cuba pour une durée indéterminée.

Selon la Constitution, le parlement doit autoriser toute absence de plus de cinq jours du président. Le parlement doit aussi décréter l’absence temporaire du chef de l’Etat si elle est inférieure à 90 jours et le vice-président doit assumer ses fonctions durant cette absence.

Si le président est absent plus de 90 jours, le parlement peut prolonger le délai de 90 jours à nouveau ou décréter la vacance du pouvoir.

Selon les leaders de l’opposition, Chavez ne peut pas constitutionnellement diriger le pays depuis Cuba.

« Quand le président quitte le pays, le vice-président doit assurer les fonctions de chef de l’éxécutif », a estimé le député de l’opposition Hiram Gaviria.

Le président Chavez a cependant déclaré qu’il ne transmettrait l’ensemble de ses pouvoirs au vice-président que s’il « ressentait que ses capacités étaient affaiblies ». Hugo Chavez a cependant promulgué un décret donnant au ministre des finances Jorge Giordani certains pouvoirs administratifs et économiques. (France24-AFP)

Source et vidéo supplémentaire: agoravox.tv

2 commentaires