L’employé du Monoprix ne sera pas renvoyé!

Bonne nouvelle!!! Il n’est pas toujours plaisant d’avoir une publicité comme celle-là sur internet, et pour calmer l’affaire, quoi de mieux que ne plus le renvoyer finalement? Espérons qu’il n’y aura pas de suites (pression, harcèlement, etc…).

Magasin Monoprix avenue de l'0péra à Paris. (photo Richard Vialeron/Le Figaro)

Bonne nouvelle!!! :)

L’employé de Monoprix à Marseille, mis à pied lundi pour avoir tenté de sortir six melons et deux salades récupérés dans le conteneur à poubelles, a repris ses fonctions vendredi, a annoncé l’enseigne dans un communiqué. « Faisant suite à l’entretien qui a eu lieu mercredi 6 juillet entre un collaborateur du magasin Monoprix Canebière à Marseille et sa direction, il a été décidé une simple mise à pied d’une journée pour non-respect du règlement intérieur », a-t-elle affirmé, ajoutant qu’ »aucune autre mesure n’est prise à l’encontre du salarié ».

Ce règlement, qui vise à « protéger la santé des personnes en évitant la consommation de produits avariés », stipule qu’un salarié « ne doit pas emporter ou utiliser, pour son propre compte, sans autorisation, des marchandises appartenant à l’entreprise. Il en est ainsi de la marchandise destinée à être jetée ». Selon Monoprix, l’employé de 59 ans, père de six enfants et travaillant au sein de l’enseigne depuis huit ans, avait été contrôlé à la sortie du magasin avec des melons et des salades.

Mais d’après Avelino Carvalho, représentant CGT, « il n’est pas sorti du magasin, il a récupéré dans le conteneur à poubelles des fruits et salades périmées ». « Un cadre du magasin l’a vu faire et a demandé l’intervention des agents de sécurité », avait-il déclaré jeudi, se disant « scandalisé par la disproportion totale entre le licenciement envisagé et ce qui s’est passé ». « Kader est vraiment abattu. Il est à deux ans de la retraite. Il a mis au courant sa femme et ses enfants au bout d’une semaine parce que c’est paru dans la presse », avait-il ajouté.

Source: noxmail.us

5 commentaires

  • si cet homme avait un salaire descend pour nourrir sa famille, il ne serait pas obligé de fouiller les poubelles de ce magasin!!!!!!!!!
    au lieu de jeter a la poubelle, ce magasin , devrait plutôt faire profiter son personnel des denrées qu’il ne peu vendre dans ses rayons,
    notre société de consommation préfère jeter plutôt que de faire un geste humain envers ceux qui n’ont pas tout les jours a manger! c’est honteux
    la direction a préférée accusé cet homme de vol plutôt que de faire face a sa situation de père de famille, c’est honteux! et scandaleux,
    il est heureux que la direction du MONOPRIX qui est une enseigne a prix élevés, est pris la décision de ne pas sanctionné cet homme! je m’en réjoui pour lui/
    MAIS CETTE AFFAIRE SOULEVÉ LA PROBLÉMATIQUE, des rejets de nourritures, qui sont un scandale devant les tonnes de nourritures rejetées dans les poubelles et les milliers de personnes qui se battent tout les jours pour manger et faire manger leur famille!!!!!!!!!!!!!!!

    • nucleargarden

      En effet, effarant, sans voix devant ce spectacle ignoble, mais ne vous tracassez pas, je crois que ce genre de comportement tire à sa fin, du moins, je l’espère !!

  • moutondu22

    si la direction de ce magasin ne veut plus être importunée de la sorte il faut qu’elle asperge les denrées zalimentaire avec de l’eau de javel …

    comme le font la majorité des gens responsables,responsable d’un magasin aussi responsable que l’honorable enseigne monoprix … :)) ou encore cadenasser les poubelles !!

    comme ça les rats ne prolifèrent po ! et les moutons sont bien gardés !!

    (là je déconne !! halte aux chiens de troupeau !!)

  • Un simple rappel a l’oral aurait suffit !!
    De toute façon on fait tout pour montrer du doigt les gens en difficulté!!

    Les gens honnetes payent pour les autres!

  • Et la démission du RH de ce magasin, la modification du réglement intérieur….?
    Ce n’est pas la première fois que les enseignes de la grande distribution sont épargnées parce qu’elles interdisent à quiconque de toucher à leurs poubelles lorsqu’elles sont en dehors du magasin.
    Le sujet est un scandale sanitaire et économique, notamment sur les fruits et légumes. Il est tout à fait possible de mettre en place une filière de récupération voir même de transformation de ces denrées qui sinon iront directement à la décharge.
    A noter quand même que certaines denrées périmées vont dans des magasins spécifiques à cela mais qui n’ont pas pignon sur rue.