Une fuite de dioxyde de soufre à la raffinerie Total de Feyzin

Vraiment tout part en live, si même les raffineries s’y mettent…Pas de danger disent les autorités, c’est bien connu, respirer du dioxyde de souffre dégage les bronches……..Inspireeeeez! expireeez!

La raffinerie Total de Feyzin, en février 2010, lors d'une grève des salariés. L. CIPRIANI/AP/SIPA

Une très forte de odeur de soufre s’est répandue sur l’agglomération…

Une fuite de dioxyde de soufre a été constatée à la raffinerie Total de Feyzin, dans le Rhône, ce mercredi matin, a-t-on appris auprès de la préfecture. «La fuite s’est produite au moment de la fermeture d’une vanne», a-t-elle précisé. «Il y a eu un déréglage de l’une des unités de traitement des gaz soufrés qui a ensuite été mise en sécurité. Une quantité de dioxyde de soufre a été envoyée de la torche T3 durant environ 30 minutes.»

Cet incident, très rare, selon Total, s’est produit vers 8h du matin. Une cellule de crise a été ouverte.

Trois personnes hospitalisées

Si la situation était revenue à la normale à 8h30 pour Total, Une importante odeur de soufre, s’apparentant à du gaz ou du méthane, s’est répandue toute la matinée sur l’agglomération, semant un vent de panique chez les habitants et provoquant des gênes respiratoires.

Trois personnes, habitant Lyon et Villeurbanne, ont dû être hospitalisées, a indiqué la préfecture. Des centaines de personnes ont dû être évacuées dans le 6e arrondissement, à Lyon, près du cours Lafayette, où le quartier avait été traumatisé par une explosion au gaz mortelle en 2008.

Un millier d’appels en une heure

Les pompiers ont reçu près d’un millier d’appels entre 9h15 et 10h15. «Avec le vent du sud, l’odeur balaye toute l’agglomération, ont indiqué les pompiers. Nous conseillons aux personnes de rester chez elles et de fermer les fenêtres.»

Toutefois, la préfecture soulignait que cette émission «n’était pas toxique et ne présentait pas de risque pour la santé» et qu’il était au contraire recommandé «d’aérer les habitations et les bureaux.»

Dans le métro, des messages sur les panneaux d’information signalaient qu’il «n’y avait aucun risque concernant l’odeur de gaz».

>> Retrouvez l’actualité lyonnaise par ici

C.B. et E.F. pour 20minutes


5 commentaires