RATP! grêve en pleine fête de la musique!

Génial! La France est en dèche, plus de sous pour les Français, (il en reste pour les guerres pas de soucis! combien de millions ça nous coûte tout les jours??), et il y a encore des Français chanceux d’avoir un travail, qui ne sont pas contents! ils veulent être augmentés. Et comme d’habitude, c’est en mettant d’autres Français dans l’embarras qu’ils s’expriment….ils vont faire remonter leur côte de popularité, dans le cœur des Parisiens, les messieurs……Alors? mais ça c’est bien passé, pas trop de perturbations! enfin!! c’est ce qu’on peut lire sur les médias……….

afp.com/Fred Dufour

Le trafic sur le RER B était moins perturbé que prévu mardi en début d’après-midi, avec un train toutes les trente minutes entre Denfert-Rochereau et Robinson/Saint Rémy-les-Chevreuse, la portion Gare-du-Nord/Denfert n’affichant, elle, aucun train, a indiqué la RATP.

Le trafic de la ligne A du RER restait « quasi-normal« , avec trois trains sur quatre, a précisé la RATP.

A la mi-journée, la Régie avait fait savoir qu’aucun train ne circulerait jusqu’à 16H30 sur le RER B. Finalement, le trafic a repris à 13H30 au départ de Denfert vers Saint-Rémy-lès-Chevreuse, à raison d’une rame toutes les trente minutes. A 16H30, le trafic devrait reprendre avec un train sur deux, a indiqué la RATP.

En revanche, aucun train ne circule entre Gare-du-Nord et Denfert.

A partir de 20H30, la Régie assure que le trafic sera assuré à 100% sur la ligne A, tandis que sur la ligne B, il y aura un train toutes les 15 minutes au départ de Denfert, un toutes les 45 minutes au départ de Saint Rémy, Palaiseau et Robinson et aucun train entre Gare du Nord et Denfert.

En ce jour de Fête de la musique, la RATP a assuré que « les gens pourront rentrer chez eux comme prévu grâce au dispositif exceptionnel +Grande nuit+, qui ne devrait pas être affecté par le mouvement de grève« .

La CGT-RATP a appelé à un mouvement de grève pour demander une reconnaissance salariale plus importante pour les conducteurs de ces deux axes les plus chargés d’Ile-de-France.

Par AFP

source l’express

TEMOIGNAGE d’un usager pas content du tout: (reçu par courriel et non corrigé)

bsoir messieurs,

je vous propose un sujet :
ratp/sncf

pk ? ce soir fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase
un foutage de gueule total de la population, de l’information, des retards monstres, des horaires non respectées
oui fête de la musique + grève « sociale » pk ont ils fait grêve ?
pourquoi des stations fermées sans informations au dehors de ladites station ? (chatelet en l’occurence)
pourquoi quand j’ai demandé à voir le responsable de denfert rochereau, on veut m’amener des flics à la place
pourquoi quand il y’a un train sur deux avec « 15 à 30 mn d’intervalle » on affiche « aucun train » et qu’on doit attendre « 45mn à 1h » dans des conditions épouvantables de crasse, d’odeur, de promiscuité
pourquoi quand je demande remboursement à un guichet, on me rit au nez?
je paie 109€ de train, rer, bus, métro pour être esclave de mon travail
j’en ai marre

voilà un cri du coeur, désolé pour les fautes
a bientot
XXX

Voilà voilà!!

34 commentaires

  • parigi

    grève générale !
    si au lieu de’accepter l’esclavage de notre travail on pensait à s’informer sur celui des autres et sur leurs revendications, sur leurs conditions de travail etc.
    allez vive la grève et si tout le monde s’y met la fête de la musique sera une fête hebdomadaire et nonplus annuelle.
    courage aux grévistes et les autres si le panurgisme les tente qu’ils se démerdentavec !!

  • Abdou

    D’accord pour la grève générale mais toute grève induit une ou des revendications, si c’est pour demander des augmentations de salaire, on ne vaut pas mieux que les banquiers.

    Je préfère une grève sans revendication, juste un arrêt complet de l’activité destructrice de l’homme. Chose qui n’arrivera jamais malheureusement, et si ça arrive ce sera indépendamment de notre volonté, comme à Fukushima.

  • Lecteur

    Je comprends ce qu’il ressent, déja que les transports en commun sont dégueux, puants, tristes, et pleins de publicités, les heures de pointe sont des calvaires, les gens sont entassés les uns sur les autres, et pour la plupart leurs visages montrent bien qu’il sont déprimés… Alors la grève, j’en parle même pas, c’est les porte coulissantes qui font le tri entre les passagés et les gens sur le quai! Et que dire des sdf morts – vivants, et à peine dignes d’un vague regard, pas mieux lotis que les nombreux rats. Beurk! C’est vraiment n’importe quoi ces transports de moutons…

  • Docteur X

    Il faut soutenir les grevistes qui défendent des acquis sociaux chèrement gagnés. Tout est fait pour les discréditer afin d’atteindre le droit de grève lui même. Ils sont le dernier bastion. Si ils ne tiennent plus tête, s’en sera fini du code du travail et la porte sera ouverte à tous les abus dans ce domaine. On n’en ai pas loin.
    Alors ceux qui ralent devraient regarder un peu plus loin que le bout de leur nez. D’ailleurs l’exemple ci dessus, la plainte de l’usager montre plutôt un laisser aller (volontaire ?) de la direction, non ?
    Ils réclament une reconnaissance salariale MAIS C’EST NORMAL ! ne l’oubliez pas. Et tous les salariés devraient en faire autant.
    Les députés européens se la votent sans complexe, eux, au détriment de l’aide ALIMENTAIRE DE BASE.

  • Abdou

    Je ne suis pas tout à fait d’accord, admettons que tous les salariés fassent grève, qu’ils demandent une augmentation de salaire, que cette augmentation leur soit accordée. Et après ? Qu’est ce que ça change concrètement ? Rien du tout c’est comme renflouer les banques ça ne changera rien au fait qu’ils courent à leur perte. Non vraiment faire grève pour augmenter son pouvoir d’achat c’est vraiment être à côté de la plaque.

  • candide

    C’est ce qu’on appelle des trouble-fêtes. La ligne B est spécialiste. J’ai remarqué qu’ils faisaient systématiquement grève en hiver, quand les passagers se gèlent sur le quai. qu’en, plus, ils ne font pas gréve le matin, ils laissent partir les gens au boulot, mais le soir. Ce sont les passagers qui sont pris en otage. C’est pas ce que j’appelle une grève. Ils bloquent les bétaillères à moutons. C tout.

  • Mais si au lieu de les soutenir, TOUT LE MONDE se donnait la main et qu’ils ne soient pas seuls?? il faut tout bloquer, il n’y a plus un sou POUR PERSONNE, et les plus démunis vont en baver, si les aides sont réduites, alors les grèves chacun dans son coin, à défendre son bout de gras personnel, c’était bon avant…….en plus pas de préavis, ni rien, blocage généralisé! de toutes les façons c’est ce qu’ils cherchent à faire, pousser les gens à bout pour que ça explose.
    On ne s’en sortira pas avec des grèves, pas cette fois. Refuser de payer les impôts, les taxes, retirer tout l’argent des banques etc….pour que notre argent de serve pas à aller tuer des gens, pendant qu’on nous demande toujours plus de sacrifices………….
    Le système est moribond, plus de solution envisageable sauf la guerre, relisez l’histoire, chaque fois qu’il y a eu une crise économique sans issue, le seul moyen d’en sortir c’était la guerre.
    En cas de conflit armé, plus de dette à payer tout est gelé, c’est comme ça que les USA se sortent de leur merdique
    crise, dans laquelle ils ont entrainés tous les pays, et nous avec notre allégeance à ces cons et notre adhésion au « machin » OTAN nous sommes solidaires……les trésors de guerres servent à payer et on repart à zéro, avec les mêmes tarés et au bout de quelques années rebelote…..
    Marre de ces « va t’en guerre », du diktat des multinationales, des banksters, marre qu’ils s’enrichissent avec notre travail qu’ils sous payent, Vous vous rendez compte que même avec un travail, on est PAUVRES, les trois quart vivent à crédit!!, c’est le serpent qui se mord la queue. Il faut rendre au peuple sa souveraineté et virer ces incapables……..
    On ne nous à pas demander notre avis pour prendre des décisions à l’envers, et même quand on dit non, par un tour de passe passe ça devient oui!! chercher l’erreur! on va droit vers une dictature!

    • nucleargarden

      Tu crois, vers une dictature ?? Mais nous y sommes depuis longtemps, viens voir en Belgique qui est sans gouvernement sauf le transitoire avec Leterme qui n’en finit pas de démissionner et que le Roi n’arrête pas de replacer et maintenant, depuis le13 juin 2010, plus personne, bof, je dirai que ça ne va pas plus mal !
      Question syndicats nous sommes servis, ils sont à la solde du grand patronat et se la jouent, leurs grèves sauvages tombent toujours un vendredi ou un lundi, bizarre non, toujours pour un long week-end !!
      Et alors, la spécialité des TEC (transports en commun) ou de la SNCB, la grève sauvage en période d’examens, hummmm le must, super pour nos jeunes, ils exagèrent tellement qu’ils créent des comités et manifestations, parfois rudes et violentes, s’ils croient que c’est la solution ?? Mais bien entendu, les délégués sont intouchables, alors vogue la galère et on voudrait refaire un monde avec ça, bon courage !!

      • nucleargarden

        PS : j’ai oublié, notre Leterme se la joue à la DSK, il aurait des problèmes de Facebook avec une maîtresse, on l’appelle déjà l’affaire YLT, MDR !!

  • Docteur X

    Abdou, si tous les salariés se mettaient grève, ce serai déjà le signe qu’ils ne se laissent pas faire, ne sont pas aussi endormis que ça et qu’ils sont capable de s’unir pour une cause. Ce qui m’indigne (aussi) c’est que tout le monde se laisse faire, accepte n’importe quoi et se fache contre ceux qui resistent.
    L’idéal c’est qu’on fasse grève contre le système, évidement.

    • Abdou

      Mais nous sommes d’accord, je ne demande que ça, que tout le monde arrête de travailler non pas pour demander plus d’argent mais pour reprendre notre souveraineté et que le peuple décide de ce qu’il veut et surtout de ce qu’il ne veut pas et ne veut plus.

  • candide

    Je ne me fache pas contre ceux qui résistent. Entre résistance et prise en otage du peuple, il y a une différence. Il me semble que les syndicats sont un peu dépassés. Ils pensent à leurs ouailles, sans prendre en considération la généralité de la situation. Quand Hoover a délocalisé, il fallait boycotter Hoover. Par mesure d’économie, tout le monde s’est rué sur la marque. Alors maintenant, Hein !… Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Je ne sais pas où on va, mais on y va. ET avec qui ?

  • Docteur X

    Les syndicats sont vendus au gouvernement et voilà le résultat : des grèves incomprises. Ceux qui se fachent ont le droit de se facher mais ils ne doivent pas se tromper de cible. Les vrais fautifs sont nos gouvernements pas les grevistes.

  • bibi

    « il y a encore des Français chanceux d’avoir un travail, qui ne sont pas contents! »

    aller faire l’esclave tout les jours c’est pas être chanceux mais tout l’inverse…

    apprendre a vivre sans avoir besoin d’argent c’est l’avenir… l’ancien monde c’est fini!!

    • nucleargarden

      Tu as raison sur le principe, mais alors c’est le troc et c’est pas demain la veille, à moins de l’avènement d’un nouveau monde paradisiaque, mais, mon avis, s’il y a nouveau monde, il sera merdique, pire que celui-ci ./

  • bibi

    « c’est le troc et c’est pas demain la veille »

    non plus… le dont sans condition c’est l’avenir!

    devenir généreux ou mourir seul et isolé… la vraie justice quoi!

    « il sera merdique, pire que celui-ci »

    pas possible!

  • Zorg

    Qu’il y ait revendication, je suis d’accord… C’est normal, et c’est comme cela que ca fonctionne, le droit de greve étant reconnu.
    Que l’on prenne les usagers en otages est totalement autre chose… Ne pas pouvoir aller travailler et donc perdre une journée de paye, est-ce être solidaire?

    La meilleur chose à faire:
    – pour la RATP: laisser voyager gratuitement en ouvrant librement les portillons.
    – pour EDF: suspendre la facturation/relevé des compteurs.
    – pour La Poste: acheminer et délivrer du courrier non affranchi
    – pour les administrations: accéder aux demandes sans vérifier les données du dossier
    etc…

    Un mouvement social se veut solidaire. Si une catégorie professionnelle bloque tout ou partie des autres, il n’y a plus de solidarité.
    L’objectif de la greve est revendicatif pour sa profession, et même en général pour conserver ses acquis.
    Est-ce une raison pour mettre en difficulté des utilisateurs qui n’ont rien à voir avec ce mouvement?

    L’objectif est-il de géner ses concitoyens ou de faire pression sur la direction?

    Pour moi c’est comme ca qu’il serait plus efficace et solidaire d’agir…

    • Zorg

      Pour compléter mon propos…
      Imaginons la situation suivante:
      Non seulement les agents de la RATP laissent voyager gratuitement les utilisateurs, mais en plus, pour foutre un peu plus le bordel, ils laissent recharger gratuitement les pass NAVIGO…
      Est-ce que ca ne serait pas plus efficace que d’empêcher de travailler des gens qui n’ont rien à voir avec leurs revendications?

      Le modèle peut être étendu à toute entreprise, publique ou privée…

      Pourquoi ne procède-ton pas plutôt de cette manière?

    • nucleargarden

      Bien d’accord avec vous, hélas, ce qu’ils font c’est du corporatisme primaire alors que c’est une classe qui est la moins touchée par les soucis financiers et font partie d’un service public, donc au service de tous les citoyens et en plus, ils empêchent certains travailleurs de se rendre à leur devoir, non, ce n’est plus de la solidarité c’est un refus de travail qui doit être sanctionné, si nous attendons ces individus pour une solidarité véritable, pour une égalité citoyenne, nous sommes encore très loin du compte !!

      • Zorg

        @NuclearGarden
        Je vais me permettre de modérer votre propos…
        Encore une fois, ainsi que je l’ai exposé dans nombre de mes posts précédents, il s’agit non seulement d’une vision (pas la vôtre, mais celle des grévistes) à courte portée et en silo (désolé c’est une déformation professionnelle).
        A courte portée car l’on ne voit que le résultat pour soi, sans prendre en compte les conséquences.
        En silo, parceque corporatiste (verticale) et donc sans s’occupper des autres.

        C’est exactement comme ceux qui réagissent à l’actualité (type affaire DSK) sans se demander s’il n’y a pas d’autres impacts et d’autres raisons sous-jacentes.
        Notez bien que je ne nie pas sa probable culpabilité.
        Mais nombre d’évènements semblent me donner raison… Cependant c’est un autre débat.

      • nucleargarden

        Connaissez-vous REELLEMENT les tensions que génèrent ces 2 services publics en Belgique ? Je vous rassure, je ne suis pas concerné, car invalide depuis 17 ans, hé oui, le temps passe vite, car critiquer sans savoir est inutile et n’apporte rien au débat, savez-vous que du côté de Liège, c’est presque la révolte tellement les usagers en ont ras le bol, la tension est à son comble, ils sont champions des grèves (à tort ou à raison, je ne suis pas juge) depuis des années, c’est génétique chez eux, savez-vous que le ras le bol envers ces services est bien plus élevé que devant l’impossibilité de gouverner ce pays, alors s’il vous plait, si vous ne connaissez pas la situation, ne critiquez pas, je crois que si vous êtes français vous êtes suffisamment dans la merde non ? Certainement encore plus que nous, alors au moment ou tout le monde donne l’illusion de montrer l’exemple, ne soyez pas « hors du coup » :-) !!

      • Zorg

        @NuclearGarden (aucune attaque perso, même lorsque je dis « tu »)

        Je me plaçais sur un plan purement usager (ou usagé???) et en France.

        Que ce soit en Belgique ou en France, nous, utilisateurs, connaissons les mêmes problématiques car nous sommes à la merci d’un unique service devenu incontournable (ces « services uniques » sont multitude comme nous le savons).

        Là est l’un des problèmes: incontournable.
        L’individu de base va se dire « Mon travail est incontournable. Si je me mets en greve j’emmerde un maximum ».

        Est-ce que ce n’est pas se tromper de cible?
        C’est ton ami ou ton voisin que tu veux emmerder?
        Ou alors est-ce que ce sont tes managers?

        Voilà le sens de ma réflexion.

        Une grève de la RATP serait foutrement plus intéressante pour tout le monde si le passage aux portillons était libre et le rechargement des pass gratuits. Ca ferait largement plus mal à la direction qu’un bloquage de la circulation, et ca entraînerait également la sympathie de la population.

        Pourquoi les syndicats n’ont-ils pas proposé ce mode d’action?…

      • nucleargarden

        Tout à fait d’accord, ils doivent pénaliser l’état, leur employeur, non pas coincer l’étudiant qui loupe ses examens ou le travailleur d’autres firmes, pas de souci, nous sommes parfaitement sur les mêmes ondes ;-) !

      • nucleargarden

        Tout à fait d’accord, ils se trompent de cibles tout simplement, il faut que ce soit l’état (puisque c’est leur employeur) qui perde des plumes, non pas l’étudiant ou autres travailleurs d’autres firmes bien à vous, nous nous comprenons ;-) !

      • nucleargarden

        Ah, y a eu comme un raté ?????

      • Zorg

        La question sous-jacente: « Pourquoi se trompent-ils de cible? »

        J’avoue ne pas avoir de réponse toute prête:
        – Aveuglement (j’en doute)
        – Facilité (sûrement)
        – Esprit corporatiste (sans aucun doute)

        Attention, je n’attaque personne ni aucune corporation lorsque je prends la RATP comme exemple.
        Je ne suis ni syndicaliste ni politique.
        Mais il me semble, comme dans beaucoup de réflexions et d’actions, qu’il y a un manque de conscience quand aux conséquences induites (et aux causes, mais c’est un autre débat).

        Encore une fois, comme je le disais plus haut, se mettre en greve, c’est à dire arrêter de travailler, est une réaction primaire, basique. Il y a des actions bien plus intelligentes à mener, plus percutantes au niveau du management, et plus sociétales.

        Mais bon, je me fais sans doute des illusions sur l’intelligence moyenne…
        A vous de me détromper.

      • Subtil

        Plutôt que de faire grêve, consommer avec intelligence, la boycotter sur mesure et intelligement ? Tu penses à ça ? Si oui biensurs qu’il y a beaucoup d’avantages.. Mais les gens n’ont pas conscience, que le pouvoir c’est eux qu’ils l’ont, avec leur argent..
        Le moteur c’est la production, le travail.
        L’essence c’est l’argent.

        non ?

    • ZORG A PARFAITEMENT RAISON …. ARRETER D’EMMERDER LE PEUPLE !! !! !! EMMERDER LES DIRIGEANTS …..

  • Docteur X

    Tout le monde s’indigne contre le système mais dès que le schéma « metro/boulot/dodo » des indivudus est perturbé c’est la grosse colère.
    Ca me fait penser à cette scène de « Midnight express » ou le gars refuse de tourner dans le même sens que les autres et que les autres tentent de l’en empêcher…Je sais pas pourquoi !!?

  • rvtpanet

    Mes amis, Je travaille depuis une vingtaine d’années à la RATP, et je comprend vos doléances. Certaines lignes sont « naturellement » saturées (RER) et on ne peut pas faire grand chose pour améliorer cela, les trains sont déjà « cul à cul » aux heures de pointe. A noter que nous perdons la majorité de notre trafic à cause des voyageurs eux-mêmes. Par exemple en retenant les portes du train quelques secondes afin de faire monter quelqu’un. Cet acte anodin, multiplié par des milliers de fois nous dégrade fortement la productivité. Il y aussi bcp d’autres causes, notamment une certaine vétusté des installations…
    Concernant la propreté, je peux vous assurer que les trains sont propres lorsqu’ils sortent des terminus au petit matin lorsque la plupart d’entre-vous dorment encore. Vous payez l’incivilité de certains, ainsi que la présence de certains « parasites » (excusez l’expression) que nous ne pouvons pas extraire de notre réseau, étant donné que cela arrange beaucoup de monde au dessus. Il faudrait financer plus de lieux d’accueil pour ces personnes désoeuvrées…
    Enfin, les grèves. Celles-ci sont bien moins nombreuses qu’auparavant grâce à des accords permettant un meilleur dialogue social. Cela étant dit, certaines grèves sont toujours d’actualité, et plutôt locales. Nous avons un groupe de conducteurs mobilisables sur tout le réseau métro, chèrement payés, qui peuvent atténuer l’impact de ces grèves. Par exemple sur notre ligne (que je ne citerais pas) le trafic du 21 juin n’a quasiment pas été perturbé. Les motivations pour ces grèves me paraissent plutôt fallacieuse en ces temps difficiles, et je préfèrerais que les conducteurs s’économisent sur les prochaines grandes grèves à venir, car comme vous, je suis fan de ce site internet et sais à quoi m’en tenir pour l’avenir…
    Pour finir, ce droit de grève est certes mal utilisé (quoique plus raisonnable qu’auparavant), mais sachez que lorsqu’il n’existera plus, que nous serons tous privatisés, vous n’aurez plus aucun pouvoir contre ceux qui dirigent ce monde.
    Faites le bilan des grandes entreprises publiques privatisées, et voyez quelle plus-value vous avez obtenue…

  • candide

    Ce n’est pas le droit de grève qui est critiqué. C’et la façon dont elles sont gérées. Faire grève le jour où les gamins passent le bac, c’est plutôt vache. Les plus fortunés ont les parents qui prennent la voiture. Les autres se démerdent. Le soir ceux qui ont les moyens de la babysitteur passent un coup de fil de leur portable. Les autres…
    Beaucoup de personnes défendent le droit de grève. Aux syndicats d’arrêter d’être des gros c…, en les rendant plus populaires (peuple). C’est un peu comme le chauffeur routier qui bloque une rue au motif du « je bosse, moi ». Et les autres ? Ils bronzent ?

  • Lecteur

    Pour la propreté, il n’y a pas que l’interieur des trains, mais aussi les gares, les tunnels sous terrains, les arrêts de bus, etc… Pour exemple, il m’est arrivé de recevoir une sorte de pâte visqueuse sur la main (dans une gare sous terraine) de couleur marron-rose, qui était tombée du plafond, ça m’a fait un haut le coeur, ça venait surement des égoûts, au fond je n’ai pas vraiment envie de le savoir… Il y a des fuites à plein d’autres endroits! Et puis pour la grève, ceux qui sont chargés d’entretenir l’hygiène la font aussi, ce que je comprends fort bien, mais ça n’arrange pas le phénomène. Et puis, il y a des études qui ont été faites sur ce qu’on peut trouver dans cet environnement, vous seriez surpris! ^^ Les barres ne sont pas si bonnes que ça à attraper…
    Les rats et les pigeons mutants font aussi partie du décore, et ne leur rejetez pas la faute, ils n’y sont pour rien!
    Les fautifs dans l’histoire, sont hautement placés, et je ne tomberais pas dans la calomnie du personnel RATP, même si j’ai les nerfs contre cette connasse qui m’a mis 62€ d’amende un dimanche matin! Alors que je n’avais pas de quoi rentrer chez moi. (si tu te reconnais je t’emmerde) Ne généralisez pas mes propos, hein, c’est une attaque personnelle :twisted:, car hormis ce type de personne, qui travail plus pour gagner plus, sans le moindre état d’esprit humain, je n’ai rien contre vous, et vous encourage à prendre des mesures efficaces, pour le bien de tous.

  • rvtpanet

    Ok, je connais bien la saleté du métro, car je travaille dans le tunnel et non dans une tour climatisée de la Défense. D’ailleurs, toutes les pollutions qui viennent du dessus, les égoûts (comme vous dites), les infiltrations de diverses origines, les micro-particules issues des gaz d’échappement des autos, redescendent chez nous. C’est là-dedans que vous voyagez, et c’est là que nous travaillons.
    Il a eu des tests d’air sous-terrain… les résultats, on les attend toujours.

    Malheureusement, c’est assez difficile d’améliorer les choses car nos tunnels sont centenaires, il n’y a guère de filtres à la ventilation, la graisse omniprésente dans notre environnement (pour la voie ou les éléments mécaniques du train), ainsi que tous les déchets jetés par les voyageurs polluent.
    C’est nettoyé de temps en temps… mais tout est relatif!

    Désolé pour l’amende… mais vous vous rappelez la phrase « travailler plus pour gagner plus », et bien voilà le résultat: on pousse les agents à faire du résultat, et cela devient aberrant.
    Ceci dit, j’ai déjà travaillé avec des équipes de contrôle, jamais je ne pourrais faire leur travail. Ils ne vivent que de conflits, voir prennent des coups, des insultes sans cesse, et des crachats! Vous faites la même chose avec les forces de police, vous atterrissez au gnouf, alors que les contrôleurs doivent prendre sur eux et calmer les choses.

    Lorsque j’étais plus jeune, je ne me rappelle pas avoir fraudé dans les transports, et n’ai jamais eu de problèmes avec les contrôleurs… Si tel avait été le cas, mon père se serait chargé de finir le boulot…

  • Lecteur

    On est daccord, c’est dégoutant pour tout le monde, enfin, pour la majorité une fois de plus…
    Après, pour l’amende, je l’ai payé avec de l’argent que j’ai durement gagné et la controleuse à surement arrondi sa fin de mois, mais bon, j’avoue que ce n’est pas un boulot facile. C’est un problème social, et la cause de ce problème provient d’autre part, c’est complètement stupide et innutile d’en faire une généralité et de s’en prendre à tout les controleurs, loin de moi cette idée. N’empèche que certains ne manquent pas d’air, ou sont vraiment durs de la feuille, et ceux là, je ne peux pas les encadrer! Mais je suis aussi tombé sur des controleurs sympas, et ceux là ont toute ma sympathie, c’est juste que là, je me suis rappelé cette histoire, qui faisait partie du contexte négatif, j’ai plus de mauvais souvenirs que de bons, donc évidemment ça ce ressent dans mon commentaire… C’est triste dans le fond. Bonne nuit en tout cas! :D