L'appel à l'aide des mères de Fukushima

L’appel est tragique, mais nous nous doutions bien des conséquences de la radioactivité sur le Japon, le pays n’a-t-il pas été considéré comme étant potentiellement inhabitable? Le nombre de victime est en hausse constante mais il risque d’exploser littéralement dans le silence le plus total, vous en avez entendu parler ailleurs que sur internet? Ce qu’il y a de réellement horrible, c’est que les responsables sont bien planqués et que ce sont encore des victimes innocentes qui payent le prix fort, dont des enfants!!!

Quand la vérité sort de la bouche des mamans…  Vraiment troublant et touchant comme message.

 Mercredi 15 juin 2011
Chers amis Nous habitons dans la ville de Fukushima, à seulement 60 km de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Aujourd’hui, la santé de nos enfants est en danger.
Nous constatons des symptômes tels que thyroïdes enflées, saignements de nez, diarrhées, toux, asthme, etc. Nous, les mères de ces enfants, pensons que c’est une situation très grave.

Nous nous inquiétons des effets des rayonnements ionisants sur la santé de nos enfants. Notre gouvernement a annoncé que les rayonnements n’avaient aucun effet sur notre santé.

Nous ne pouvons croire en la norme de sécurité de notre gouvernement.

Nous ne pouvons pas attendre que nos enfants aient un cancer suite aux risques élevés d’exposition. Nous avons décidé de créer une organisation afin de protéger nos enfants. Nous prévoyons de faire des recherches sur les questions de santé par nous-même, avec l’aide des savants et des experts qui coopèrent avec notre propre réseau, de manière indépendante.

Le 19 juin, nous allons inviter une équipe de médecins pour les sessions de consultations médicales. S’il vous plaît, nous avons besoin de plus de médecins et d’experts.

S’il vous plaît, nous avons besoin de plus de vos conseils.
S’il vous plaît, aidez-nous à protéger nos enfants contre les effets des rayonnements
pour notre et votre avenir !
Cordialement,
Aya Marumori
Représentante du centre d’information de Fukushima pour sauver les enfants des radiations
Il y a quelques semaines, je vous avais alerté sur le scandale de la norme de 20 mSv/an établie par le gouvernement japonais pour les enfants (1). Aujourd’hui, la situation s’empire et les mères de la ville de Fukushima s’organisent pour donner une véritable information sur les dangers de la radioactivité et pour donner des conseils aux parents. Aya Marumori vient de créer un centre d’information et d’aide. Son appel à l’aide est des plus poignants. En voici la traduction.
 
Source:
Article trouvé sur realinfos.wordpress.com

Benji

Un Commentaire

  1. A voltigeur. Je me remets à internet et je ne suis pas douée. Tu n’a pas une adresse postale où on peut leur écrire et envoyer quelque chose ? Merci

  2. Pour l’instant aucune adresse pour les mères Japonaises, j’avais la crainte que ce soit un *hoax*, comme souvent avec le net, des pétitions fantômes qui ne mènent nulle part, donc j’ai un peu fouillé et apparemment c’est sérieux!
    Voici les réponses de Pierre Fetet :
    http://fukushima.over-blog.fr/article-appel-a-l-aide-des-meres-de-fukushima-76787054-comments.html#anchorComment

    ** Déjà plus de 27 000 signatures pour cette pétition :

    http://groupes.sortirdunucleaire.org/spip.php?page=petition-japon

    Non ce n’est pas un hoax. C’est la réalité aujourd’hui dans la région de Fukushima. Je vous encourage à lire cet autre article, qui confirme la catastrophe sanitaire en cours :

    http://aweb2u.free.fr/dotclear/index.php?post/2011/06/16/Passerelle-pour-Tchernobyl

    Le site qui diffuse cet appel mentionne une adresse à Fukushima, où les consultations sont données. Ils sont aussi en relation avec la Criirad, laboratoire français qui agit sur le terrain là-bas depuis le 24 mai en effectuant des prélèvements et en organisant des conférences. Voir ici l’action de la Criirad :

    http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/mission_japon/11_05_27_mission_japon.pdf

    Dans les régions contaminées par la catastrophe de Tchernobyl, c’est la même chose depuis 25 ans mais tout le monde s’en fout. Regardez le film de Wladimir Tcherkoff :

    http://fukushima.over-blog.fr/article-pourquoi-il-faut-proteger-les-enfants-japonais-73823308.html

  3. Le centre d’information de Fukushima pour sauver les enfants des radiations organise aujourd’hui 19 juin des consultations gratuites avec des pédiatres. Les inscriptions sont closes, ce qui veut dire grosse affluence. Un questionnaire détaillé est à remplir avant chaque consultation. Makoto Yamada, président de la clinique centrale de pédiatrie de Hachioji, et responsable du réseau national des pédiatres pour protéger les enfants, participe à cette action d’évaluation sanitaire et apporte sa caution scientifique. D’autres personnes apportent leur soutien à cette démarche : Sakiyama Zaozi (chercheur), Shuntaro Hida (médecin), Hiroaki Koide (chercheur à l’université de Kyoto), Yae (chanteur-compositeur), Watura Iwata (coordinateur de “47 projects” : http://www.pj47.net/), etc.

    On peut faire des dons à cette jeune organisation, mais je ne suis pas certain de la traduction des comptes indiqués dans cette page (comptes de la Banque Japonaise et de la Japan Post Bank : http://blog.goo.ne.jp/kodomofukushima/e/4d585d1f36b0d757ec2fb4cafba37768.