Alerte Ecoli les steaks hachés suspectés………

Pas de panique, ce n’est pas la même souche que la bactérie tueuse détectée en Allemagne! Enfin! c’est ce que l’on nous dit…..

A Lille, des affichettes d'information ont été disposées à l'entrée des magasins Lidl. M. LIBERT / 20 MINUTES

 

Une septième victime d’intoxication alimentaire a été hospitalisée hier à Lille

Nouveau cas de contamination. Hier après-midi, un septième enfant, âgé de 4 ans et originaire de l’Oise, a été hospitalisé au centre hospitalier de Lille, victime de syndrome hémolytique et urémique (SHU). Depuis dimanche, la bactérie Escherichia coli, responsable de cette intoxication alimentaire rare, avait déjà touché six enfants âgés de 18 mois à 8 ans à Douai, Valenciennes, Maubeuge et Dunkerque. Tous avaient été transférés à Lille pour subir des soins intensifs. « Trois de ces enfants ont dû être placés sous dialyse », précise Daniel Lenoir, directeur de l’agence régional de santé (ARS). Quant au dernier cas, en provenance de l’hôpital d’Amiens, il est maintenant « hors de danger », selon Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée de la Santé, qui s’exprimait sur iTélé.

Différent de l’Allemagne

Principal suspect : des steaks hachés surgelés de la marque Steaks Country. Cinq des sept enfants contaminés en ont consommé alors qu’un sixième a, pour sa part, mangé des boulettes de bœuf, « mais d’un autre fabricant », d’après SEB, le producteur suspecté. Des steaks retrouvés chez deux familles des victimes ont été soumis à analyse. Les résultats seront connus ce week-end et pourront peut-être confirmer la culpabilité de la viande hachée. « Nous ne sommes pas certains de trouver la bactérie sur ces échantillons, avoue Françoise Liebert, de la direction de la Protection des populations. Seule certitude, le profil des souches identifiées chez les enfants est différent de celui qui a provoqué des décès en Allemagne. » L’ARS craint que d’autres cas ne se manifestent dans les jours à venir.
Environ dix mille boîtes suspectes ont été fabriquées ce jour-là. Neuf sur dix ont été mises sur le marché dans le Nord et le reste distribué dans toute la France. Selon l’ARS, les bactéries de cette souche sont de plus en plus nombreuses. On recense entre 70 et 100 cas d’intoxication par an en France.

à lille, GILLES DURAND pour 20minutes

  • jerome

    J’ai une petite pensée pour la personne la semaine dernière, dans mon restaurant préféré, qui engueulé la serveuse parce que dans son assiette il y avait des germes de soja et des concombres….. Ce pauvre monsieur ne va rien manger cette semaine…..

    Plutôt que d’engueuler la serveuse il ferait mieux de s’en prendre à son éducation qui l’empêche de réfléchir plus de 2 secondes….

    Accessoirement cet épisode s’est déroulé dans le sud ouest de la france pas dans le nord de l’allemagne….

  • candide

    C’est bien de compatir. Sa femme venait de se tirer, fatiguée de se faire engueuler pour un oui ou un non. Il est obligé de se payer le resto pour pas perdre la main.

  • nucleargarden

    Normal, il y aura de plus en plus de cas, l’usage des antibiotiques comme agents de croissance et de préventions dans la production des cultures et bien sur des élevages, font que nous assimilons régulièrement des antibiotiques, ceux ci seront de moins en moins efficaces et en plus, les bactéries deviennent de plus en plus résistantes, encore une conséquences de la folie des élevages et cultures industrielles :-(