Pour Moscou, Damas lutte contte des "provocateurs armés"

Après la Libye, les prochaines cibles des américains et de ce fait des pays qui suivent sont la Syrie et le Yémen,  mais malheureusement il faut se méfier de tout ce que les médias nous disent, nous avons toujours le même son de cloche, le gouvernement de Syrie tire sur la population et il faut agir, intervenir, attaquer! Maintenant, regardons la situation syrienne d’un autre angle, d’un angle russe pour tenter de faire la part des choses. Alors, qui sont les gentils? Qui sont les ennemis? L’actualité est parfois remplie de surprises, et sans internet, nous n’aurions jamais pu avoir cet angle de vue intéressant…

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. © RIA Novosti. Anton Denisov

Les autorités syriennes luttent non pas contre des manifestants, mais contre des commandos et des provocateurs armés, a annoncé mercredi à Astana (Kazakhstan) le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. »L’essentiel est de ne pas se figurer que les forces de l’ordre syriennes luttent uniquement contre les civils. Il y a beaucoup de provocateurs armés. Je suppose qu’aucun pays ne tolèrera une rébellion directe », a-t-il déclaré aux journalistes dans les couloirs du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

« Une bande de commandos armés qui sévit en Syrie a occupé plusieurs agglomérations. Les autorités syriennes tentent de les libérer », a poursuivi le chef de la diplomatie russe.

M. Lavrov a en outre confirmé que Moscou était déterminé à bloquer l’adoption d’un projet de résolution européenne sur la Syrie par le Conseil de sécurité de l’Onu.

Depuis le 15 mars, la Syrie est embrasée par un mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al-Assad. Selon des organisations de défense des droits de l’Homme, plus de 1.200 civils ont été tués depuis le début du mouvement. Damas en rejette la responsabilité  sur des « groupes terroristes » soutenus par des « forces extérieures ».

La Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et le Portugal ont soumis au Conseil de sécurité de l’Onu un projet de résolution qui appelle à tenir une enquête indépendante sur les meurtres en Syrie et qui considère « que les attaques étendues et systématiques commises actuellement en Syrie par les autorités contre leur peuple pourraient équivaloir à des crimes contre l’humanité ».

La Russie et la Chine, qui possèdent le droit de véto au Conseil de sécurité de l’Onu, s’opposent à l’adoption de quelque résolution que ce soit sur la Syrie, car la situation dans ce pays ne menace pas la sécurité dans le monde.

Source: fr.rian.ru

  • barjabul

    Le ministre Russe des Affaires Etrangeres aboie, mais sont President se couche pour la vente de 4 Navires type Mistral.

  • Antoine

    Juste une question à ceux qui pourraient poster par la suite: que savez-vous de la Syrie? Probablement rien, si ce n’est la propagande de diabolisation que 90% de la population Occidentale gobe. La situation n’est ni toute rose ni toute noire. Une intervention dans ce pays intéresserait bien du monde or par ce messages Moscou rappelle que la Syrie est à la limite de sa sphère d’influence d’où le « n’approchez pas » on ne peut plus clair. Damas et Moscou sont alliés depuis fort longtemps. D’ailleurs au sein du conseil de sécurité beaucoup d’états (dont la Chine (veto), le Brésil, l’Afrique du Sud) sont vraiment sceptiques quant à la solution Française de rajouter de « l’huile sur le feu de la poudrière » du Proche/Moyen Orient après le fiasco Libyen.

  • rambalt

    Effectivement on ne sait pas grand chose de la Syrie si ce n’est que Bachar el Assad est à la tête de son pays après avoir succédé à son père lui même venu au pouvoir par un coup d’Etat… Donc effectivement il y a peut être du « complot  » et de la manipulation de la part de l’occident, ça n’empêche que les citoyens qui se révoltent ont à mon sens plus que raison puisque rien depuis 1970 n’est démocratique. Ensuite qu’il s’agisse de groupes armés ne prouve rien car : comment renverser un dictateur si ce n’est par le conflit, et lorsque la répression baigne dans le sang, comment ne pas en arriver soi-même aux armes ?? Enfin le coup des russes et des kazaks n’est rien de moins qu’une propagande anti-occidentale et pro- el assad ….. Donc on nous dit rien on nous cache tout ! C’est bien de se poser des questions mais affirmer que ce sont eux ou eux les gentils ou les méchants est tout aussi inutile…! Soutenons juste le peuple syrien et c’est tout ! Vivre Libre ou Mourir

  • ciao

    Slt,
    Comme d’habitude, ici et maintenant vos propos sont logique à 95%
    Mais j’ajouterai que Paris ne s’est fait pas en 15 jours laissons voir l’évolution de cette tragédie, qui est malheureusement encore une fois de plus subie surtout par les civils.
    Si seulement les hommes étaient moins avar!

  • Pic et Puce

    L’avenir nous dira comme toujours ce qui fut faux et ce qui fut réel…