Les propos du capitaine Paul Barril en 1997 sur la pédophilie (Rectification)

Je me doit de remercier une de mes sources de qualité que je visite tous les jours: incapabledesetaire.com, c’est sur celui-ci que j’ai trouvé un lien fort intéressant vers une vidéo qui l’est toute autant, dans celle-ci nous entendons une déclarations du capitaine Paul Barril au sujet du réseau Coral dans lequel nombre de personnalités étaient impliquées, 340 personnalités toutes catégories confondues, un petit résumé de cette affaire est disponible entre autres liens ici, mais également ici en vidéo. Je dis chapeau en tout cas à ce militaire qui connait le sens du mot honneur et qui ne mâche pas ses mots, à écouter d’urgence!!!

En 1997 !
le capitaine Paul Barril, subordonné du Commandant Prouteau, créateur de la cellule anti-terroriste de l’Elysée, déclare en audience publique le 29 avril 1997 : « Je me rappelle qu’on nous avait alerté pour stopper l’enquête sur le réseau pédophile « Coral » à cause des personnalités mises en cause. » Parmi ces personnalités présumées : Jack Lang, le ministre de la culture, mais aussi le neveu du président Mitterrand. Ce réseau Coral impliquait plus de 340 personnalités dans le monde politique, artistique, judiciaire et journalistique qui auraient abusé d’enfants handicapés et autistes. Coïncidence, le comité de soutien de Roman Polanski comprend plusieurs personnalités mises en cause dans le réseau Coral.

Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire… c’est la leçon la plus importante que l’histoire nous enseigne… »

Bien sur, les déclarations faites décrédibilisent complètement certains des politiciens que nous connaissons, mais également des médias qui ont préféré garder le silence plutôt que de dénoncer ouvertement les abus qui ont eu lieu. Cette fois-ci c’est le journal midi-libre qui met les pieds dans le plat et qui s’interroge sur la censure:

« Ministre pédophile » de Luc Ferry : y-a-t-il une omerta de la presse ?
Luc Ferry, au centre de tous les regards.
Luc Ferry, au centre de tous les regards. (AFP)

Nous n’avons décidément pas fini d’écrire sur l’affaire lancée en début de semaine au Grand journal de Canal + par Luc Ferry au sujet d’un « ancien ministre qui se (serait) fait poisser dans une partouze pédophile à Marrakech » et que les plus hautes instances de l’Etat français auraient étouffée à l’époque.

Des prétendues révélations, des blogs supprimés juste après avoir publié un nom, des rumeurs qui circulent dans les rédactions, il devient impossible de démêler le vrai du faux.

Publicité

Alors ? Toute la presse parisienne est-elle au courant ? Ou bien chacun instrumentalise-t-il  « l’affaire » pour régler ses comptes avec ses ennemis du moment ?  Après la mise en cause de la presse française par la presse anglo-saxonne dans l’affaire DSK, la question se fait plus brûlante que jamais.

Omerta ou peur du procès ?

Hier soir, le grand-reporter Thierry Desjardins, ancien dirigeant du Figaro, accusait un ancien ministre en le nommant très explicitement sur son blog d’être l’auteur de ces actes pédophiles présumés. Son argument :  » Tout le monde le sait« . Son article a été effacé au bout de quelques heures…

Mais ce matin, surprise, Thierry Desjardins écrit : « Hier, quelques lignes ont provoqué des réactions d’une violence inattendue, un déferlement d’accusations visant des personnalités qui n’ont aucun rapport avec le sujet abordé et une mise en demeure de l’avocat de la personne évoquée. »

Déchaînement des éditorialistes

« Si c’est avéré« , écrit Nicolas Demorand dans Libération, il s’agit « d’un scandale d’Etat » mais en attendant la justice doit faire « rapidement la lumière » sur ces déclarations qui « font bouillir une marmite puante…Et arment le piège fatal du tous pourris. »

« Je sais tout mais je ne dirai rien. En entonnant l’air de la calomnie, Luc Ferry a-t-il ouvert le grand déballage du printemps ?« , s’interroge Michel Vagner dans l’Est Républicain. Ou s’est-il plutôt livré à un « grand dérapage » ?, renchérit Pascal Jalabert dans le Progrès. En tout cas, pour Jean-Claude Souléry de la Dépêche du Midi, M. Ferry « crache dans la soupe aux ragots » et sa conduite est « détestable. »

On peut pourtant se poser plusieurs questions face à ce déferlement d’éditos contre l’ancien ministre. Ou bien l’affaire s’avère être seulement une boule puante pré-électorale lancée par l’article du Figaro que Luc Ferry a cité au Grand Journal. Ou bien elle recèle un fond de vérité.

Dans ce cas pourquoi les éditorialistes s’intéressent-ils si peu au Premier ministre qui aurait étouffé l’affaire dont parle l’ancien ministre de l’Education ? Celui-ci, à la différence de Ferry, aurait possédé des preuves sans les communiquer à la justice, comme l’oblige la loi…

Mais des voix s’élèvent et voudraient enquêter, plus précisément, sur cette affaire. Hier soir, c’est Jean Michel Aphatie qui pousse un coup de gueule sur RTL  : « Nous n’attendions pas que Le Figaro cite un nom, mais qu’il dise la date à laquelle se sont produits les faits ! Si Le Figaro Magazine donne la date, on pourra retrouver le consul de France à Marrakech, l’ambassadeur de France à Rabat et on leur posera des questions à eux. En ne faisant pas ça, il ne remplit pas son travail, ce n’est pas du journalisme ! « 

Vu de l’étranger

Pour la plupart de nos confrères étrangers, la cause est entendue, notamment pour le Guardian : le scandale a vraiment eu lieu, la presse française est au courant et elle se tait.

Le New-York Post, dans son édition d’avant-hier raille « la culture du secret des chambres à coucher en France« . ABC stigmatise : « Une nouvelle affaire qui devrait inquiéter toute l’Europe« . « Une loi de silence protége les politiciens« , titre The Australian. « Quand il s’agit de sexe, de mensonges et de politique, les Français et nous, les Anglo-Saxons, venons de planètes différentes« , affirme le quotidien. Le Guardian de son côté s’inquiète que « L’affaire DSK, dont beaucoup de journalistes français avaient espéré qu’elle délierait les langues sur les dérives des politiciens français, risque de tourner cours. Et la loi du silence risque de s’intensifier, au contraire, pour faire taire ceux qui parlent trop« .

De nouvelles informations affluent

Ce matin c’est Demain Online, le principal pure player marocain, qui en dit un peu plus : « (l’ancien ministre pédophile, ndlr) n’est pas le seul. Un mécène, un directeur de théâtre et d’autres, tous Français, ont été épinglés pour des histoires de h’chouma (partouze pédophiles, ndlr)« . Le site poursuit : « En tout cas, et pas seulement à Marrakech, tout le monde sait qui est cet ex-ministre. » 

A suivre…

LUC FERRY VA ETRE ENTENDU PAR LA POLICE

Luc Ferry sera entendu comme témoin par la police dans les prochains jours, annonce Le Figaro dans son édition d’aujourdhui, citant une source proche de l’enquête. Son audition aura lieu « dans les jours prochains, en concertation avec lui », a dit cette source, sans fournir de date précise.

« Je confirme que l’on m’a raconté cette histoire assez en détail« , a expliqué hier à LCI Luc Ferry, citant des discussions en « tête-à-tête » avec des membres de son cabinet, lorsqu’il était lui-même ministre de l’Éducation nationale, et avec un premier ministre, dont il ne donne pas le nom. Mais selon lui, les faits racontés ce weekend dans le Figaro Magazine se seraient déroulés à « une époque bien antérieure aux années 2000« .

Michel Mercier, l’actuel ministre de la Justice du gouvernement Fillon, a tenu à faire savoir qu’il n’a donné aucune instruction sur l’ouverture d’une enquête préliminaire suite aux allégations de Luc Ferry sur Canal +. Pour le Garde des Sceaux, le procureur de la République de Paris « est libre dans son action« , et la décision d’ouvrir une enquête relève seulement de lui.

Source: midilibre.fr

Mise à jour:

Merci au révolté qui dans un commentaire a rectifié la vérité, la première vidéo contiens des propos tenus par Roger Holeindre et non Paul Barril, précision importante qui permet de ne pas attribuer un discours à quelqu’un qui ne l’a pas tenu. Comme quoi il faut toujours se méfier des sources…

24 commentaires

  • Marité

    En 1977, des personnalités politiques, littéraires, etc, signaient une pétition en faveur de la libération de 3 pédophiles, pétition qui minimisait la gravité des faits de pédophilie. Parmi les signataires : Jack Lang et Bernard Kouchner. Et ces types sont aujourd’hui dans les cercles du pouvoir. Cherchez l’erreur.

    Ce qui me dégoûte, c’est de voir que toute cette clique, politiciens et journaleux, ne pense qu’à se protéger. Ce qui les inquiète, c’est le résultat des élections, la sauvegarde de leur « image », mais sûrement pas la recherche de la vérité, ni le fait que des enfants soient embarqués dans le cauchemar de la pédophilie.

    Personne ne semble se préoccuper des victimes dans tout ça… Des enfants, parfois des bébés, qui sont souillés, torturés, violés par des adultes ! Ca existe, ça ! Et il serait urgent de faire cesser ces crimes, en commençant par maintenir en prison à perpète leurs auteurs plutôt que de les relâcher dans la nature après 4 ou 5 ans. Il serait urgent d’enquêter sérieusement sur les réseaux (s’il y a des images et des vidéos pédopornographiques, c’est bien qu’il y a des réseaux, non ?).

    Enfin, on peut toujours rêver. J’ai bien peur que politique, média et justice se tiennent tous par la barbichette, ce qui explique l’omerta qui règne en France (et ailleurs).

    Et celui qui risque les ennuis pour le moment, c’est Ferry, parce qu’il a ouvert sa gueule. Je vois ça plutôt comme un avertissement sans frais à tous ceux qui seraient tentés de dire ce qu’ils savent : si vous parlez, on vous traîne en justice. Voire peut-être bientôt, on vous flingue… Ils ne sont pas à ça près, je pense.

    Moi, je dis qu’il y a assez d’éléments du passé de certains politiciens qui prouvent des liens troubles entre eux et le monde de la pédophilie pour qu’on ouvre une enquête. Et si la police confisquait les ordinateurs de ces messieurs, qu’y trouverait-on ?

  • candide

    Il n’y a pas si longtemps non plus, le Sénat a créé une commission, comprenant plusieurs ministres pour la réhabilitation de Gilles de Rays.
    Je dois demander le rapport au sénat.

  • Dr.um

    J’applaudis virtuellement des deux mains Paul Barril même si sont parcours n’est pas tout rose il à mille foi raison sur le sujet, au bout d’une corde et puis c’est tout !

    J’espère qu’il reste encore des gens comme lui dans les forces armées de notre pays !

  • **

    Pour moi il a deux Etres qui se sont jeter dans la fosse a serpents … ils ont des vrais ds le pantalon !!! je suis trés deçue pour mr kouchner j en apprends une belle, j ai crue que j allais tomber de ma chaise … quel deception !!! bon ce putin de linges sales qui puent il faut le sortir parce que les choses ne sont plus comme avant … on n’ a plus rien a perdre , ni a gagner !!!!! a part et toujours toujours toujours ces mensonges lucifériens…. yen a marre !!!
    Go vous suicider

  • **

    rectification je dis bien pour preciser que mr Barry et Ferry on des vrais ds le pantalon , je parle pas des malades..

  • **

    bon là me suis casser la geule de ma chaise !!!!!

    merci je partage partout …. vé innonder le net grrrr

  • Et que dire de cela: http://www.eteignezvotreordinateur.com/legalisation-de-la-pedophilie-et-de-la-zoophilie-aux-pays-bas/
    Je viens de tomber dessus, édifiant! Quand à la gueule du pépé, je veux pas me moquer, mais il fout la trouille!!!

    • Lecteur

      OO Et pourquoi pas un parti nécrophile pendant qu’on y est? C’est pire que crade, tout simplement innomable! Et les discours violents du type FN, très peu pour moi…

      • Le souci c’est que si on regarde bien, les discours les plus discriminatoires, les lois les plus révoltantes, les débats les plus discutables, n’ont jamais été réellement lancés par le FN mais par les autres partis, la droite comme la gauche, il y a d’ailleurs un sujet là dessus sur le blog…

      • Lecteur

        C’est clair que je n’adèrerais à aucun parti politique c’est temps ci ^^
        Mais le FN est de loin le parti qui correspond le moins à mes idées, même si d’autres sont aussi assez loin de mon point de vue. Après, que certains soient plus discutables que d’autres, à la limite c’est au second plan, et puis quand je lis ton commentaire, je me dis qu’il y a eu le maréchal pétain, la guerre d’Algérie, le pen qui soutenais la torture, etc… Et ça faudrait pas l’oublier, enfin c’est ce que je me dis, entre autres choses, après, libre à chacun d’avoir son opinion sur le sujet.

  • **

    PFffffffffffffffff le vioc UN DECHET HYBRIDER REPTILIEN RATER COMME TOUS CES MALADES

    • J’ai mis les infos telles que je les ai trouvé sur le site source, merci de la rectification importante puisque j’attribuais un discours à quelqu’un qui ne l’a pas tenu.

  • RevolterLe

    Pas de soucis

  • brebis égarée23

    Comment l’invité du grand journal hier soir(vendredi 3 juin), sur canal + a pu se présenter aussi « rayonnant » et souriant?Pourquoi ce monsieur intervient aussi vite?
    pourquoi ?
    Quel est donc ce pays ?
    Je suis écoeurée…oui il y a de quoi VOMIR…
    J’ai peur que tout cela passe aussi vite que c’est venu…
    Il ne faut pas lacher,les victimes sont des enfants,
    que tous les journalistes qui savent parlent,tous ensembles.
    meci Benji et les autres enragés,trouvons un moyen pour faire tomber ce rideau ignoble

  • brebis égarée23

    Comment l’invité du grand journal hier soir(vendredi 3 juin), sur canal + a pu se présenter aussi « rayonnant » et souriant?Pourquoi ce monsieur intervient aussi vite?
    pourquoi ?
    Quel est donc ce pays ?
    Je suis écoeurée…oui il y a de quoi VOMIR…
    J’ai peur que tout cela passe aussi vite que c’est venu…
    Il ne faut pas lacher,les victimes sont des enfants,
    que tous les journalistes qui savent parlent,tous ensembles.
    meci Benji et les autres enragés,trouvons un moyen pour faire tomber ce rideau ignoble.

  • gladys

    Les politiques et les journalistes, font les mêmes écoles. Il n’est pas étonnant que tout ce petit monde se protège. Toutes les joutes journalistiques envers les politiques sont du cinéma. Ils se connaissent tous, et sont aussi pourris les uns que les autres…le pouvoir.
    croyez vous que la justice est indépendante? non car elle aussi comptent dans ses rangs de gros malades.
    Ces gens là se prennent pour des dieux, et font ce qu’ils veulent, ils seront impunis tant qu’on les laissera à leur place, c’est à nous de dire NON! et de vouloir autre chose.

  • bin jou

    http://www.ubest1.com/?page=video/29872#null

    8 inculpés, condamnés à des peines de prison en 1986, ont tous vu leur peine assortie de sursis par la cour d’Appel un an plus tard… L’association « Coral » s’est reconstituée en 1992. Or lors de la saisie de documents dans un local appartenant au Préfet Prouteau qui fut le chef de la célèbre « cellule des écoutes de l’Elysée », le juge découvre 2 dossiers « Coral ballets bleus » et « Coral 82 ».

    Le capitaine Paul Barril, son subordonné déclarera en audience publique le 29 avril 97 : « Je me rappelle qu’on nous avait alerté pour stopper l’enquête sur le réseau pédophile « Coral » à cause des personnalités mises en cause ». Si l’on en croit certains témoignages il y avait en effet de quoi ébranler le pouvoir… ..

    La seule personne condamnée suite à la dénonciation de ce réseau, Willy Marceau, qui figure lui aussi sur la liste belge du Cries, nous intéresse parce qu’il dénonce une secte sataniste qui torture des enfants, l’Alliance Kripten, dont une victime parle de séances avec des belges à Forchies- la -Marche près de Charleroi… fin 88 et fin 92.

    Et, comme quoi l’internationale pédophile est bien organisée de longue date : il y a aussi une photo du Coral sur le CD Rom de Zandvoort.

  • tac

    Et , tout le monde sait , mais tout le monde se tait……

    je tiens a féliciter pour la France, Serge Garde, Karl Zéro et Bernard Valadon qui en 96 avait créer le Bouclier association de lutte contre la pédophilie mais qu’il a été obligé de fermer en 2004 sous la pression de on ne sait qui?

    un ancien membre du ‘ bouclier.org’

  • candide

    Tous les « distingués membres » composant la « commission d’Outreau » étaient connus pour avoir des casseroles à la queue et avoir protégé des trafics immondes. J’ai déjà dit que cette commission était un camouflet aux droits de l’enfant.
    Quand à Monsieur Bernard Vallandon, il n’a pas fermé son site en 2004. Fin 2005 il était encore plus qu’actif.
    Et le réseau m’a dit qu’il été décédé d’un accident de voiture. Je n’ai pas la date de son décès.
    Monsieur Vallandon touchait sa bille dans le domaine de la cyberpédocriminlatié. Je veux bien le reconnaître.
    A rester toute la journée derrière son ordinateur, je pense qu’il était devenu dingue. Il a fait un mal immense au monde associatif des droits de l’enfant. Il n’avait aucun respect pour les victimes si elles n’étaient pas d’accord avec lui. Il voulait être le Monsieur Pédophile de la France entière et du monde. Il a usé de violence de toutes natures, y compris la diffamation, entraînant la confusion sur la compréhension du sujet.

  • Paschette

    Comment se laisser diriger par des gens qui ont violés, violent et violerons nos enfants!
    Le monde à l’envers! des presidents qui tuent leur peuple, et des ministres qui violent les enfants du peuple! pr finir de la pourriture il y en a partt et j’espère que tt s’eclaircisse