Fukushima le 29 Mai …….

La presse globaliste est muette, à croire que la situation est **sous contrôle**……et pourtant le feuilleton continu, la centrale en perdition est toujours en passe de nous jouer le dernier épisode du **grand feu d’artifice du siècle**. Le mutisme d’un côté, et les effort pour faire taire un site qui ose mettre en évidence la situation plus que préoccupante du chaudron infernal Japonais, devrait nous faire réagir, mais….le grand prix de Monaco ou les performances de Tsonga………..

L’article de Dominique: Fukushima/2012: Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire  est ici sur le blog.

– 29 mai 2011: Le blog d’Alexander Higgins détruit aux USA. Le blog d’Alexander s’est fait hacker dans la journée de vendredi: c’était l’un des seuls sites ou blogs conférant des informations authentiques sur le désastre nucléaire de Fukushima. Alors que les psychopathes de tous gabarits tentent de supprimer la liberté d’internet, sous des prétextes fallacieux et humanitaires comme d’habitude, il va nous falloir exercer une extrême vigilance. (Alors même qu’une providentielle attaque cybernétique à l’encontre de Lockheed Martin fait la une de la presse globaliste!!).

– 29 mai 2011: Le système de refroidissement du réacteur 5 en panne à Fukushima. Le système de refroidissement a failli pendant une durée de 15 heures dans la journée de dimanche. La température avait atteint 95 °C lorsque le système d’urgence s’est mis en marche.

– 29 mai 2011: Au Japon les langues se délient encore un peu plus. Ichiro Ozawa, un homme politique et rival du Premier Ministre actuel, s’est lâché lors d’un entretien, encore plus même que ce que nous avions évoqué dans une brève du 28 mai: « il est ridicule de mettre en place une équipe qui soit exclusivement composée de personnes qui dépendent professionnellement du nucléaire. Avez-vous vu tous ces experts à la télévision qui affirment que la « crise n’est pas si terrible » et que « cela ne représente aucun danger pour la santé ». Ils font tous partie de la mafia nucléaire. Ce qu’ils affirment est du non sens car leur vie dépend de l’industrie nucléaire. Mais les medias Japonais et les gens ne comprennent pas ce qui se passe. Les media Japonais sont impuissants. »

– 29 mai 2011: Iode 131 découvert dans du poisson à Hong-Kong, à 3036 km de Fukushima. Un prélèvement de poisson sur le marché de Hong-Kong a révélé la présence d’iode 131 à hauteur de 7,7 becquerels/kilogramme.

source KOKOPELLI.ORG

5 commentaires

  • Lecteur

    Merci de continuer à nous informer, c’est tellement gros que s’en est à peine croyable, mais justement, nos merdias ne devrait pas faire abstraction de ce qui passe au Japon, et leurs soit disant experts de plateaux télé, plus experts en mensonges qu’autre chose, devraient comparaitre devant des tribunaux, leurs explications sont tout bonnement criminelles, l’humanité n’a pas besoin d’oeillères!

    Je ne peux m’empècher de redonner ce lien :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d'accidents_nucl%C3%A9aires

    Avec entre autre :

    1958, 11 mars

    Caroline du Nord, États-Unis.

    Une bombe atomique est larguée par erreur et tombe dans un jardin. Explosion de la charge classique. La maison est détruite et les habitants grièvement blessés.

    1961, 24 janvier

    près de Seymour Johnson Air Force Base, Goldsboro, Caroline du Nord.

    Un bombardier B-52 explose en plein vol, relâchant deux bombes nucléaires Mark 39. Une des bombes tombe dans un champ boueux et s’enfouit à sept mètres de profondeur ; l’autre tombe en douceur après avoir ouvert son parachute. Après étude, il est établi que cinq de ses six dispositifs de sécurité n’ont pas fonctionné : un simple commutateur a empêché l’explosion de cette bombe nucléaire de 2,4 mégatonnes. Une portion enfouie de l’arme contenant de l’uranium n’a pu être récupérée : l’armée a acquis le terrain et fait régulièrement des tests.

  • sylval

    merci pour ses vérités

  • candide

    Merci pour l’info. J’avais cherché partout, sans trouver, en me doutant bien qu’un gros problème devait se répendre dans la plus grande discrétion.

  • JAPON : Le cauchemar du Réacteur TROIS s’appelle MOX par Manlio DINUCCI.
    Mondialisation.ca Le 18 mars 2011 – ilmanifesto.it
    Sur le site de Greenpeace : Manifestation de groupes locaux à Fukuoka « Stop MOX » :
    Source :
    http://www.greenpeace.org/international/en/multimedia/photos/stop-mox-demonstration-in-fu/

    La Décision des Autorités Japonaises de focaliser leurs efforts sur le Réacteur TROIS de FUKUSHIMA, explosé lundi, indique que celui-ci représente « Une menace Majeure parce-qu’il est le seul de la Centrale à être chargé avec du Mox, contenant du PLUTONIUM : des ingénieurs Nucléaires occidentaux préviennent que la fuite de Mox dans l’atmosphère produirait un nuage radioactif beaucoup plus dangereux que celui provoqué par les réacteurs à l’uranium ».
    …dangerosité particulière du réacteur TROIS.
    Le Mox, mélange d’oxydes d’uranium et PLUTONIUM, étant beaucoup plus instable et radioactif, augmente les risques d’Accidents Nucléaires et, en cas de fuite, est extrêmement plus nocif. Le PLUTONIUM, à cause de sa durée de demi-vie, reste dangereux pour une durée correspondant à des Milliers de Générations humaines.
    Le Réacteur 3 a été chargé avec ce combustible au PLUTONIUM le 21 Août 2010, après le feu vert donné par le Gouverneur de la Préfecture de FUKUSHIMA, Yukei Sato.
    Deux autres Réacteurs, dans les Centrales de Kyushu Genkai et Shikoku Ikata, avaient déjà été chargés avec du Mox en Novembre 2009 et Mars 2010. Le Plan de l’Agence pour la Sécurité Nucléaire prévoyait que, dans une première phase, DIX Réacteurs devaient être chargés avec du combustible au PLUTONIUM.
    Le Mox pour les Réacteurs JAPONAIS a été produit par la FRANCE, en utilisant des scories Nucléaires envoyées par le JAPON. Depuis le Site de Retraitement de LA HAGUE, en Normandie, le combustible au PLUTONIUM a été transporté par camions sur 1.000 Kms jusqu’au Site Melox de MARCOULE, où sont fabriquées les barres de combustible. Celles-ci ont, à nouveau, été transportées à LA HAGUE pour être préparées pour l’expédition. Les conteneurs ont alors été transportés au Port de CHERBOURG et embarqués sur les navires Pintail et Héron, avec à bord des hommes armés en Equipement de Guerre : les bateaux sont partis en février 2009 pour le JAPON. Greenpeace l’avait définie comme la plus grosse expédition de PLUTONIUM de l’Histoire : les barres de Mox en contenaient 1.800 kg. Et a dénoncé les Dangers dérivant de son transport TERRESTRE et MARITIME sur des dizaines de Milliers de Kms, dans la mesure où personne ne peut prévoir ce qu’il arriverait en cas d’Accident.
    Greenpeace a, en outre, dénoncé le fait que le Mox favorise la prolifération des armes Nucléaires, en ceci qu’on peut en extraire plus facilement du PLUTONIUM : avec celui de l’Expédition de 2009 on pourrait fabriquer 225 armes Nucléaires.
    le Site, dont se sert aussi le JAPON, est la Source d’une dangereuse pollution radioactive de la Mer d’Irlande et de l’Atlantique Nord.
    Edition de vendredi 18 Mars 2011 de il manifesto
    http://abbonati.ilmanifesto.it/Quotidiano-archivio/18-Marzo-2011/art12.php3

    Manlio DINUCCI est Géographe. L’adresse U.R.L. de cet article est :
    http:// http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23769

  • SuperBird

    Le mot est laché : « MAFIA » !!!!
    Et oui , pourquoi tant d’affirmation comme quoi « ce n’est rien, ce n’est pas grave »… »???
    Qui fourni à TEPCO des ouvriers bons marchés, dociles, remplis d’ignorance, recrutés parmis les nouveaux pauvres de la crise économique, et qui vont inconsciemment se « suicider » aux becquerels et autres milliSievers pour une bouchée de Yens par jour ??? Réponse : La Mafia , les Yakousis !!!!
    Ces Mafieux Japonais n’auraient ils pas infiltré toute l’industrie stratégique , en particulier TEPCO , et les milieux influents de la politique ??? Ce qui expliquerait dans ce cas pourquoi personne ne touche quasiment à rien et ne fait rien , et que tous, Politiciens et Décideurs confondus répètent à qui veut les entendre que « tout va bien dans le meilleur des mondes » , alors que nous sommes bel et bien en face de la plus grande catastrophe nucléaire de tous les temps, et que la contamination mondiale radioactive ne fait que commence, nous ne sommes hélas, qu’au début du cauchemar ….!!!!!