Gaz de schiste: un pétrolier US attaque une petite commune gardoise

Dingue! Quand un géant du pétrole attaque une petite bourgade française de 102 habitants pour arriver à ses fins: pouvoir forer  afin de nous imposer le gaz de schiste! A faire circuler d’urgence!

Roseline Boussac a reçu une assignation contre son arrêté.
Roseline Boussac a reçu une assignation contre son arrêté. (Photo JEAN BERNARD)

Dallas, ton univers impitoyable. À Bonnevaux, en Cévennes gardoise, on est convaincu de la formule depuis que la mairie a reçu vendredi une assignation devant le tribunal administratif de Nîmes. La compagnie pétrolière Schuepbach Energy LLC, dont le siège est à Dallas aux États-Unis, demande l’annulation de l’arrêté municipal du 8 mars 2011 interdisant « les forages pour l’exploration et l’exploitation de gisements de gaz de schistes par la technique de la fracturation hydraulique verticale et horizontale » sur le territoire de la commune.

Le petit village de 102 habitants tombe des nues. « C’est une entreprise de Dallas qui vient nous dire ce qu’il faut que l’on fasse chez nous », s’emporte le maire, Roseline Boussac.  »

Je ne vais pas me laisser faire. Comme Jeanne d’Arc, je pars en guerre », lance ulcérée l’élue. « Heureusement que je suis assurée en tant que maire pour pouvoir me défendre devant une grosse société comme ça. »

La compagnie américaine qui détient un permis de recherche (dit de Villeneuve-de-Berg), en Ardèche et sur le nord du Gard, a assigné une vingtaine d’élus, essentiellement ardéchois. « C’est une mesure conservatoire. Le recours doit se faire dans les 2 mois après l’arrêté sinon on ne peut plus l’attaquer. Il s’agit que l’on ne puisse pas interdire d’utiliser les permis. Nous verrons ensuite comment les choses vont évoluer », assure Me Fornacciari, représentant les intérêts de la compagnie américaine.

Sans convaincre pour autant les antigaz de schiste. Car l’arrêté ne fait rien de plus que de coller à la loi votée par les députés le 11 mai et qui interdit la fracturation hydraulique. Mais pas la recherche de gaz de schiste.

D’où la crainte que les prospections ne soient pas abandonnées. « J’ai tout de suite compris que la nouvelle loi ne changerait rien », confirme Roseline Boussac. « Les compagnies donneront un autre terme que fracturation hydraulique et le tour sera joué. On nous dit que tout est arrêté, mais en fait on n’arrête rien du tout. »

Source: midilibre.fr

9 commentaires

  • nucleargarden

    Pot de terre contre pot de fer, ils arrivent en conquérants, ça nous promet un avenir radieux et Sarko, bien sûr ne bougera pas, trop bien avec les USA, la France, pire, l’Europe est déjà vendue !!
    Bah, depuis 45, ils sont ici chez eux, ils ne sont pas venus nous « aider » pour rien !!

  • shalk

    C’est à la fois affligeant, mais aussi rassurant: les « petits » n’hésite plus à résister face aux géants du secteur. Même si cette résistance semble dérisoire, au moins elle existe !

    Et là, la réaction de soutien (ou non) de notre gouvernement nous en apprendra beaucoup sur ces réelles intentions, car il va être obligé de réagir ! on ne laisse pas un maire d’une si petite commune sans soutien ! sauf si on s’en tape et que ça arrange.

    La désillusion est partout.
    Mais elle devient de plus en plus visible.

    Il faut faire suivre cette news, car de mon côté les gens pensent que le problème est réglé !

  • J’espère qu’il y aura résistance, après avoir saccager chez eux, ils veulent faire pareil chez nous! et notre (pour encore un peu de temps) président, il s’en lave les mains, laissant la patate chaude au ministre de l’environnement.
    On ne doit pas accepter les recherches, une fois commencées on est cuit, ils iront jusqu’à la destruction….En plus on manque d’eau et on sait combien de milliards de litres ils vont polluer ces %£?%#

    Reçu de alain.uguen@cyberacteurs.org

    Il faut faire pression sur les sénateurs pour modifier la loi votée par les députés, selon les amendements proposés par France Nature Environnement.

    Merci de votre mobilisation

    > signer en ligne
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=311

  • Mariethé

    il faut beaucoup d’eau ,enormement d’eau pour le forage degaz de schiste, alors que l’on commence a nous bourré le mou avec la sécheresse (vraie ) et le manque d’eau ,appauvrissement des nappes préhatique ,que dit Mme la G des EAUX ? nos facture d’eau vont t-elles baissées ?

    BOYCOTONS les factures d’eau ,soutenons Mme le MAIRE ET CECI SUR tout le TERRITOIRE

    Français , dehors yankées de merdia et emporter notre gouvernement qui vous lèche avec vous ,surtout n’oubliez pas le nain de jardin

  • Marie Besniard

    C’ est désespérant, à 55 ans, je me sens bien fatiguée de toutes ces luttes, mais si nous baissons les bras, nous sommes morts, apprenons la lutte à ceux qui vont nous succéder..

    • nucleargarden

      Bien d’accord avec-vous, je vais sur mes 65 ans, fatigué de toujours recommencer à essayer de faire un effort mais, ce qui me désole le plus c’est que la relève ne parait pas assurée, mes fils nés dans une époque de vache grasse ne s’inquiètent pas, pour eux c’est normal, c’est le progrès, pourtant j’ai toujours essayé d’éveiller en eux leur esprit critique, en vain, triste !!