Fukushima, les news du 15 mai

Difficile d’avoir des informations précises, nous devons nous contenter de ce que dit NHK la TV Japonaise, qui ne dit que ce qu’on lui dit de dire……..(pour faire taire les rumeurs!!) Chez nous, la CRIIRAD est muette (?) Heureusement, Kokopelli, Jean Pierre Petit, Paul Jorion tiennent à jour, tout ce qui concerne ce désastre Japonais qui concerne aussi le monde entier.

– 15 mai 2011: Contribution du physicien nucléaire Michio Kaku. Pour les anglophones. Michio Kaku précise, pour ceux qui l’auraient oublié, que le cauchemar de Fukushima n’est absolument pas fini. Il le qualifie de bombe sur le point d’éclater à tout moment. Il est persuadé que le Gouvernement Japonais ment continuellement et que TEPCO se caractérise par une incompétence notoire. Rien de bien nouveau si ce n’est que c’est un physicien nucléaire de plus qui sonne, une fois de plus, l’alarme.


– 15 mai 2011: La température continue de monter dans le réacteur 2. TEPCO a décidé d’augmenter l’eau injectée dans le réacteur 2 de trois tonnes/heure passant ainsi à 15 tonnes d’eau/heure, à savoir 360 tonnes par jour. Rappelons que c’est ce réacteur qui contient du MOX au plutonium.

– 15 mai 2011: Le niveau d’eau contaminée dans la tranchée du réacteur 2 est en croissance. Il a grimpé de 4 cm depuis le 19 avril, date à laquelle TEPCO commença à transporter l’eau contaminée vers un centre de retraitement. A ce jour, ce sont 5070 tonnes d’eau contaminée qui ont été pompées de cette tranchée.

source kokopelli

13 mai 2011. Source : The Mainichi Daily News

TOKYO (Kyodo) — Tokyo Electric Power Co., the operator of the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant, revealed Thursday that holes had been created by melted nuclear fuel at the bottom of the No. 1 reactor’s pressure vessel.
The company said it has found multiple holes adding up to several centimeters in welded piping. Earlier in the day, it said the amount of water inside the troubled reactor was unexpectedly low — not enough to cover the nuclear fuel — hinting that a large part of the fuel melted after being fully exposed.

TEPCO a révélé jeudi (12 mai 2011) qu’on avait découvert des trous au fond de la cuve du réacteur numéro 1, suite à la fusion du combustible dans celle-ci.

La compagnie a dit qu’elle en avait découvert plusieurs trous, au niveau des jonctions soudées des systèmes de pompage. Plus tôt dans la journée il a été révélé que le niveau de l’eau dans le réacteur endommagé était bas, à un point qu’on n’avait pas suspecté. Ainsi cette eau ne permettait plus de couvrir les éléments combustibles, ceci impliquant qu’une part importante de ces éléments aurait pu fondre, après avoir été ainsi mis hors d’eau.

Ma remarque :

Cette situation est le signe d’une grande instabilité et ne milite guère en faveur d’un retour rapide à la normale. Dans le coeur « arrêté », la décomposition de la cinquantaine de radionucléides produits dégage de la chaleur. Cette production de chaleur a tendance à se calmer avec le temps. C’est ainsi qu’on a pu, finalement, ouvrir la cuve du réacteur de Three Miles Island et examiner son contenu, plusieurs années après l’événement et constater, de visu que 45% du coeur avait fondu. En attendant « ce retour au calme » il a fallu refroidir le réacteur. L’évolution de la situation dépend de l’efficacité du refroidissement. A Fukushima, celui-ci est problématique.

Source le blog de Jean Pierre Petit


source image NILU

A lire aussi un dossier bien documenté :
ALERTE D’URGENCE : Des niveaux de radiations nucléaires en provenance de Fukushima Daiichi trouvés dans des prévisions censurés au public… sur crashdebug.fr

  • Phosphorescente

    vu les circonstances, il est impensable de vouloir poursuivre le programme nucléaire et ce partout dans le monde
    on ne connait pas encore les conséquences dramatiques qui vont découler de fukushima puisqu’on n’a jamais su combien de doses radioactives se sont échappées

    on a beau me dire que tout va bien, je n’arrive pas à y croire

    là je développe la tremblante (du mouton évidemment)

  • http://www.straitstimes.com/Breaking+News/Asia/Asia_20110515.html
    le japon elargit encore la zone d exclusion

    Le Premier ministre Naoto Kan récente demande sans précédent pour fermer la centrale nucléaire Hamaoka reçu le soutien de 66,2 pour cent dans un sondage publié dimanche Kyodo Nouvelles, tandis que 47,0 pour cent ont soutenu l’idée de réduire le nombre de réacteurs nucléaires dans le pays.
    http://english.kyodonews.jp/news/2011/05/91208.html

  • SPREAD THE TRUTH – Fabian – Lundi 16 Mai 2011.
    Situation à FUKUSHIMA le 15 Mai 2011.
    – 15 Mai 2011 : Découverte de substances hautement radioactives dans le sol de TOKYO. La télévision Coréenne Arirang, ainsi que le quotidien Japonais Asahi Shimbun, viennent de révéler une Information, d’autant plus grave, qu’elle est ancienne :
    des concentrations de Césium 137 ont été retrouvées, dans le sol des districts de Koto et Chiyoda de Tokyo, avec des concentrations de respectivement 3’200 et 2’000 becquerels / Kilogramme.
    Les TESTS sont réalisés entre le 10 et le 20 avril.
    – 15 Mai 2011 : Un autre aveu de TEPCO concernant le réacteur 1. L’entreprise TEPCO vient de concéder, suite à une étude qu’ils viennent d’effectuer (sans plaisanter) que les barres de combustible ont commencé à fondre 5 heures après le tremblement de terre.
    Le 12 Mars, à 6h50 du matin, toutes les barres de combustible
    avaient fondu, après avoir atteint une température de 2800 °C, et étaient tombées au fond de la cuve du réacteur.
    Exactement ce qu’avaient annoncé tous les Experts Nucléaires,
    tels qu’Arnie Gundersen, ne pratiquant pas la langue de bois.
    – 15 Mai 2011 : Selon le journal de Wall Street, les réacteurs 2 et 3
    sont percés. Ce n’est pas une Nouvelle mais c’est que les menteurs
    de chez TEPCO viennent juste de le concéder.
    – 15 Mai 2011 : Forte contamination au PLUTONIUM dans des champs de RIZ à 50 km. de FUKUSHIMA.
    Cette Nouvelle a été rapportée par JAPAN Business Press.
    C’est une Entreprise de processing de nourriture qui a organisé ses propres TESTS privés et qui a découvert ces taux de radioactivité élevés au PLUTONIUM dans des champs de RIZ.
    Ces taux n’ont rien à voir avec ceux publiés par le Gouvernement, selon l’Entreprise.
    – 15 Mai 2011 : Contribution du Physicien Nucléaire : Michio KAKU. Pour les Anglophones.
    Michio KAKU précise, pour ceux qui l’auraient oublié, que le cauchemar de FUKUSHIMA n’est absolument pas fini.
    Il le qualifie de BOMBE sur le point d’éclater à tout moment.
    Il est persuadé que le Gouvernement JAPONAIS ment continuellement et que TEPCO se caractérise par une incompétence notoire. Rien de bien NOUVEAU si ce n’est, que c’est un Physicien Nucléaire de plus qui sonne, une fois de plus, l’ALARME.
    – 15 Mai 2011 : La température continue de monter dans le réacteur 3. TEPCO a décidé d’augmenter l’eau injectée dans le réacteur 3 de
    trois tonnes/heure passant ainsi à 15 tonnes d’eau/heure, à savoir :
    360 tonnes par jour.
    RAPPELONS que c’est ce réacteur qui contient du MOX au PLUTONIUM.
    – 15 Mai 2011 : Le niveau d’eau contaminée dans la tranchée du réacteur 2 est en croissance. Il a grimpé de 4 cm depuis le 19 avril, date à laquelle TEPCO commença à transporter l’eau contaminée vers un Centre de retraitement. A ce jour, ce sont 5’070 tonnes d’eau contaminée qui ont été pompées de cette tranchée.
    Source :
    http://fr.sott.net/articles/show/3635-Situation-a-Fukushima-le-15-mai-2011