Japon: une centrale nucléaire mise à l'arrêt

Pénurie d’électricité probable pour les Japonais. La sécurité avant tout, n’arrive t-elle pas un peu tard ?……..

 »]
Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a exigé vendredi l’arrêt de la centrale nucléaire de Hamaoka située dans une région à fort risque sismique dans le centre de l’archipel. Par ailleurs, des traces de radioactivité ont été mesurées sur des conteneurs à Rotterdam, aux Pays-Bas.

« J’ai ordonné (…) que Chubu Electric Power arrête les opérations de tous les réacteurs à la centrale nucléaire de Hamaoka », a déclaré Naoto Kan au cours d’une conférence de presse. « Cette décision a été prise pour la sécurité des habitants », a-t-il ajouté, évoquant un risque important de séisme majeur dans cette partie de l’archipel.Concrètement, cette décision revient, à ce stade, à fermer les réacteurs 4 et 5, les deux seuls actuellement en fonctionnement dans cette centrale située dans la préfecture de Shizuoka, à près de 200 km au sud-ouest de Tokyo.

Naoto Kan a prévenu que cette décision risquait d’entraîner une pénurie d’électricité dans la région dans un premier temps. « Les autorités compétentes, dont le ministère de la Science, ont estimé à 87% les chances qu’un tremblement de terre de magnitude 8 frappe la région au cours des 30 années à venir », a souligné le Premier ministre japonais. Selon l’agence Kyodo, Chubu Electric a donné son accord pour suspendre les opérations.

Par ailleurs, des traces de radioactivité ont été détectées jeudi dans le port de Rotterdam (ouest) sur un conteneur en provenance du Japon, a-t-on appris vendredi auprès de la douane néerlandaise, près de deux mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Radioactivité aux Pays-Bas
« Les traces de radioactivité ont été mesurées sur les parois extérieures du conteneur, mais sa cargaison ne présentait aucune trace », a indiqué Gera van Weenum, une porte-parole de la douane néerlandaise, selon laquelle le taux de radioactivité mesuré « ne représente aucun danger ». « Il y avait des spots de radioactivité allant jusqu’à 33 becquerels, mais la moyenne était de six becquerels », a précisé la porte-parole, soulignant que le taux maximum autorisé est de quatre becquerels.

La contamination a été constatée lors du passage du conteneur sous un portique de sécurité, mais la douane « a mis trop de temps » à l’intercepter pour un deuxième contrôle plus précis, selon la même source. Le conteneur a donc poursuivi sa route en camion jusqu’à son importateur, une société néerlandaise. « Nous nous sommes rendus là-bas et avons nettoyé le conteneur sur place », a souligné la porte-parole, expliquant que la cargaison, dont elle ignore la nature, a ensuite été déchargée et le conteneur transporté vers un endroit isolé pour un deuxième nettoyage.
Potentiellement dangereux
La société importatrice avait de son côté demandé jeudi à un spécialiste du contrôle des marchandises dans le secteur des transports, la société privée First Safety, de mesurer le taux de radioactivité du conteneur.

First Safety a mesuré un taux moyen de 40 becquerels et des spots de radioactivité de 200 becquerels, ce qui « pourrait être dangereux », a affirmé à l’AFP son directeur Hans Jansen. L’Union européenne avait décidé le 15 avril de renforcer les contrôles de radioactivité sur les navires arrivant du Japon, suite à la catastrophe nucléaire consécutive au séisme et au tsunami du 11 mars.

agences/cht

source TSR.CH


  • Dr.um

    On à intérêt à être bien nourris en forme et mentalement solide car la radioactivité ont vas en bouffé pendant un bon moment !

  • Fukushima, Onagawa,Tokaï, maintenant Hamaoka même si elle a été arrêtée par soucis de protection!! enfin c’est ce qui est dit. Depuis le début, avec tout les mensonges qui ont été débités sans rougir…….S’ils s’imaginent être crédibles….

  • Et pourquoi n’en entend-on pas parler dans les médias de masse? Tout simplement pour une question d’argent, il faut protéger la filière nucléaire française et ce qu’elle rapporte! N’oublions pas ces magnifiques paroles de notre magnifique président (ironie):
    « Nicolas Sarkozy : « Je tiens à manifester la confiance de la France et des Français dans la filière nucléaire et dans le savoir-faire des agents EDF. En tant que chef de l’Etat, j’ai confiance dans la sécurité du parc. Je n’ai pas été élu pour le remettre en cause, il ne sera pas remis en cause. » »
    Ou encore:
    « A cause d’un tsunami au Japon, il faudrait remettre en cause ce qui fait la force de la France ? […] C’est la dévalorisation du passé, le choix du Moyen Age »
    Source et article complet: http://www.rue89.com/planete89/2011/05/03/sortir-du-nucleaire-cest-le-moyen-age-faux-m-sarkozy-202353