Big brother controle aussi votre vitesse grâce aux GPS

L’Iphone est un magnifique exemple du système « big brother » digne de 1984, ne nous leurrons pas, nous pouvons être épiés à tout instant à partir du moment que nous avons un téléphone « made in Apple ». Une autre ramification de « big brother » jusque là insoupçonnée, les GPS.  Faites comme moi, n’ayez pas confiance aux nouvelles technologies, le meilleur GPS, c’est quand même son conjoint! ;)

Après l’iPhone mouchard, voilà un autre gadget mouchard dont il va falloir apprendre à se méfier: le GPS.

Dans le cas présent, c’est TomTom qui a cafté: le GPS a aidé des policiers à placer leurs radars là où les gens roulent (trop) vite.

Continuez à respirer normalement, l’affaire a eu lieu aux Pays-Bas: des conducteurs ont remarqué que les contrôles de vitesse étaient un peu trop bien placés. Et ils n’étaient pas paranos: la police locale a pu bénéficier de toute une série de données —y compris les historiques de vitesse—, tout simplement parce que TomTom leur a vendu.

L’entreprise a depuis présenté ses excuses pour cette violation de vie privée, expliquant que leur intention était au départ d’éviter les bouchons et d’améliorer la sécurité routière. Ceci étant si c’était pour le bien des usagers, ils auraient peut-être pu donner les informations plutôt que les vendre, non?

TomTom a assuré que les données fournies étaient anonymisées, mais dans ce cas précis ce n’est pas le problème: TomTom a retourné les propres données des automobilistes contre eux. Pas vraiment glorieux pour un service dont le seul but est théoriquement de vous amener d’un point A à un point B. [AP]

Source: Gizmodo.fr

Un commentaire