Fukushima: 3 500 000 fois la dose normale de radiations…

Les médias font leur choux gras avec la situation japonaise, les réacteurs libérant un panache pratiquement inoffensif qui fait le tour de la planète, quel joli mot que panache, à croire que presque il dédramatise la situation…C’est cela que nous devons avoir sur l’Europe, un panache radioactif tellement dispersé et moindre que nous n’avons rien à craindre, mais peut-on les croire?

Et si je vous proposait une interview de Takashi Hirose, un écrivain spécialisé dans la rédaction de livres sur le nucléaire et dont le raisonnement se veut d’une logique implacable, il a d’ailleurs posé » une question bête et pourtant vraiment maline sur le sujet: « si vous êtes sûr qu’ils sont sûrs, pourquoi ne pas les construire dans le centre de la ville au lieu de centaines de miles où vous perdez la moitié de l’électricité dans les fils?« . Pour ceux qui ne le savent pas encore, la circulation du courant dans les câbles créé un échauffement de la matière et une perdition de la puissance du courant, d’où cette question logique.

233

Takashi Hirose a écrit tout un rayon de livres, principalement sur l’industrie nucléaire et le complexe militaro-industriel. Probablement son livre le plus connu est sur  les centrales nucléaires pour Tokyo où il a pris la logique des promoteurs nuke à sa conclusion logique: si vous êtes sûr qu’ils sont sûrs, pourquoi ne pas les construire dans le centre de la ville, au lieu  des centaines de miles lorsque vous perdez la moitié de l’électricité dans les fils?
Il a fait l’interview télévisée qui est partiellement traduit ci-dessous . Je lui ai parlé au téléphone aujourd’hui (22 Mars, 2011) et il m’a dit que si il était logique de s’opposer à l’énergie nucléaire à l’époque, maintenant que la catastrophe a commencé, il serait injuste de garder le silence, mais les mensonges qu’ils racontent à la radio et la télévision sont si grossières qu’il ne peut pas garder le silence.
J’ai traduit seulement le premier tiers de l’interview (vous pouvez voir le tout en japonais sur You-tube), la partie qui se rapporte en particulier à ce qui se passe dans les usines de Fukushima. Dans la dernière partie il a parlé du danger de rayonnement est en général, et également sur le danger permanent des tremblements de terre.

Après la lecture de son compte, vous vous demanderez, pourquoi continuent-ils de l’eau d’arrosage sur les réacteurs, plutôt que d’accepter la solution soit sarcophage [., Ensevelissant des réacteurs dans le béton. Editors.] Je pense qu’il ya quelques réponses. Un, ces réacteurs étaient chers, et ils ne peuvent pas supporter l’idée de cette énorme perte financière. Mais plus important encore, d’accepter la solution sarcophage, c’est admettre qu’ils se sont trompés, et qu’ils ne pouvaient pas fixer les choses. D’une part c’est trop beaucoup de culpabilité pour un être humain à supporter. D’autre part, cela signifie la défaite de l’idée de l’énergie nucléaire, une idée qu’ils détiennent à la dévotion presque religieuse. Et cela signifie non seulement la perte de ces six (ou dix) des réacteurs, cela signifie la fermeture de tous les autres, ainsi, une catastrophe financière. Si elles ne peuvent les faire refroidir et fonctionnent à nouveau, ils peuvent dire, Voir, le nucléaire n’est pas si dangereux après tout. Fukushima est un drame au regard du monde entier, qui peut mettre fin à catastrophe ou victoire pour l’industrie nucléaire. compte Hirose peut nous aider à comprendre ce que le drame est d’environ. Douglas Lummis
Takashi Hirose: Le Fukushima accidents de centrales nucléaires et de l’Etat des médias

 

Diffusion par NewStar Asahi, 17 Mars, 20:00
Les intervieweurs: Yo et Maeda Mari
Yo: Aujourd’hui, les gens ont vu l’eau à pulvériser sur les réacteurs de l’air et du sol, mais est-ce efficace?

Hirose:. . . Si vous voulez refroidir un réacteur à l’eau, vous avez à faire circuler l’eau à l’intérieur et porter la chaleur loin, sinon il n’a pas de sens. Donc la seule solution est de  reconnecter l’électricité. Sinon, c’est comme verser de l’eau sur la lave.
Yo: Rebranchez l’électricité –  redémarrera le système de refroidissement?

Hirose: Oui. L’accident a été causé par le fait que le tsunami a inondé les générateurs de secours et emporté leurs réservoirs de carburant. Si ce n’est pas fixe, il n’y a aucun moyen de récupérer de cet accident.

Yo: Tepco [Tokyo Electric Power Company, propriétaire / exploitant des centrales nucléaires] dit qu’ils s’attendent à faire dans une ligne haute tension ce soir.
Hirose: Oui, il ya un peu d’espoir là-bas. Mais ce qui est inquiétant, c’est que d’un réacteur nucléaire n’est pas comme ce que les photos montrent schématique (montre une représentation graphique d’un réacteur, comme ceux utilisés à la télévision). C’est juste un dessin animé. Voici à quoi ça ressemble sous un récipient réacteur (montre une photo). C’est le gros bout du réacteur. Jetez un oeil. C’est une forêt de leviers de commutation et les fils et les tuyaux. A la télévision ces pseudo-savants avancent et nous donner des explications simples, mais ils ne savent rien, ceux des professeurs d’université. Seuls les ingénieurs connaissent. C’est là que l’eau a été répandu en ce labyrinthe de tuyaux est suffisante pour vous donner le vertige. Sa structure est trop sauvagement complexes à comprendre pour nous. Depuis une semaine maintenant, ils ont été versant de l’eau par là. Et c’est l’eau salée, non? Vous versez de l’eau salée sur un four chaud et que pensez-vous qui se passe? Vous obtenez le sel. Le sel entrer dans tous ces valves et les faire congeler. Ils ne bougeront plus. Ce qui va se passer partout. Donc, je ne peux pas croire que c’est juste une simple question de reconnecter l’électricité et l’eau commence à circuler. Je pense que n’importe quel ingénieur avec un peu d’imagination peut le comprendre. Vous prenez un système incroyablement complexe que cela et puis en fait déverser l’eau sur elle à partir d’un hélicoptère – peut-être qu’ils ont une idée de comment cela pourrait fonctionner, mais je ne peux pas comprendre.

Yo: Il faudra  1300 tonnes d’eau pour remplir les piscines qui contiennent les barres de combustible irradié dans les réacteurs 3 et 4. Ce matin, 30 tonnes. Ensuite, les Forces d’autodéfense sont au tuyau dans un autre de 30 tonnes de cinq camions. C’est loin d’être suffisant, ils doivent le suivre. Est-ce gicler de l’eau des tuyaux va changer la situation?

Hirose: En principe, il ne peut pas. Parce que même quand un réacteur est en bonne forme, il nécessite un contrôle constant de maintenir la température à l’endroit où il est à peine en toute sécurité. Maintenant, c’est un désordre complet à l’intérieur, et quand je pense des 50 autres exploitants, j’en ai les larmes aux yeux. Je suppose qu’ils ont été exposés à de très grandes quantités de radiations, et qu’ils ont accepté qu’ils font face à la mort pour y rester. Et combien de temps peuvent-ils durer? Je veux dire, physiquement. C’est ce que la situation s’est à ce jour. Quand je vois ces comptes à la télévision, je veux leur dire, « Si c’est ce que vous dites, allez y et faites le  vous-même! » Vraiment, ils y’a un non-sens, en essayant de rassurer tout le monde, en essayant d’éviter la panique. Ce qu’il nous faut maintenant, c’est une bonne  panique. Parce que la situation est venu au point où le danger est réel.

Si j’étais Premier ministre Kan, je leur ordonner de faire ce que l’Union soviétique a fait quand le réacteur de Tchernobyl a explosé, la solution sarcophage, enterrer le tout et revertu de ciment, mettre  toutes les entreprises de ciment au Japon pour y travailler, et de verser du ciment dessus du ciel. Parce que vous avez à assumer le pire des cas de figure. Pourquoi? Parce que dans Fukushima il ya l’usine de Daiichi avec six réacteurs et l’usine de Daini avec quatre pour un total de dix réacteurs. Si un seul d’entre eux se développe le pire des cas, alors les travailleurs, il faut  évacuer le site  Donc, si, par exemple, l’un des réacteurs de Daiichi fusionne , les cinq autres ne sont qu’une question de temps. Nous ne pouvons pas savoir dans quel ordre Et si cela arrive, Daini n’est pas si loin, alors, probablement, les réacteurs, il y aura aussi fusion. Parce que je suppose que les travailleurs ne seront pas en mesure d’y rester.
26181810
Je parle de la pire des cas, mais la probabilité n’est pas faible. C’est le danger  le monde nous regarde. Seul le Japon se cache. Comme vous le savez, de six réacteurs de la Daiichi, quatre sont dans un état de crise. Donc, même si à un tout va bien et la circulation de l’eau est rétablie, les trois autres pourraient encore baisser. Quatre sont en crise, et pour les quatre à 100 pour cent réparé, je déteste le dire, mais je suis pessimiste. Si oui, alors pour sauver le peuple, nous devons réfléchir à un moyen de réduire les fuites de rayonnement au niveau le plus bas possible. Non par pulvérisation d’eau dans les tuyaux, comme l’eau d’arrosage dans un désert. Nous devons penser à toutes les six à la baisse, et la possibilité que cela se produise n’est pas faible. Tout le monde sait combien de temps il prend un typhon à passer sur le Japon, elle prend généralement environ une semaine. C’est, avec une vitesse de vent de deux mètres par seconde, il pourrait prendre environ cinq jours pour l’ensemble du Japon d’être couverts par des radiations. Nous ne parlons pas des distances de 20 km ou 30 km ou 100 km. Cela signifie bien sûr Tokyo, Osaka. C’est la vitesse à laquelle un nuage radioactif pourrait se propager. Bien sûr, cela dépend de la météo; nous ne pouvons pas savoir à l’avance la façon dont le rayonnement sera distribué. Ce serait bien si le vent soufflait vers la mer, mais il ne va pas toujours le faire. Il ya deux jours, le 15, le vent soufflait vers Tokyo. Voilà comment il est. . . .
*
Yo: Chaque jour, le gouvernement local mesure  la radioactivité. Toutes les stations de télévision dites que tout rayonnement est à la hausse, il n’est pas encore assez haut pour être un danger pour la santé. Ils le comparer à un radios  x-ray, ou si elle monte, à un examen tomodensitométrique. Quelle est la vérité sur  la question?

Hirose: Par exemple, hier. Autour de Fukushima Daiichi Station ils ont mesuré à 400 millisieverts –  par heure et ne donne aucun chiffre au plus près du réacteur supérieur a tchernobyl cette région est morte sur un rayon de + de 300 kilomètres,mais bien sure ils ne veulent pas affoler les gens c’est mieux qu’ils soient irradiées c’est moins dangereux que la vérité.quelle honte.!

tchernobyl_sarcophage_dec1999sA gauche,tchernobyl au plus pres la radiation est inférieur à celle relevée autour de la centrale il ne disent pas combien aux plus près le montage du sarcophage en automne 1986. Au centre, aspect du sarcophage enveloppant tout le complexe en décembre 1999. La photographie est prise de l’endroit le plus proche de la centrale accessible aux « touristes ». Vous rapprocher du bâtiment vous expose à des doses supérieures à 300 mSv/h et nécessite une protection spéciale. Malgré son aspect robuste, le sarcophage d’acier s’effrite et n’est pas hermétique. Il devra être renforcé. A droite, coupe verticale du réacteur N°.4 en l’état actuel. Documents Caesium Atlas/C.E., Waclaw Gudoski/KTH et schéma extrait de la thèse de R.Alexander Sich du MIT adapté par l’auteur.

.Avec cette mesure (chef de cabinet) Edano admis pour la première fois qu’il y avait un danger pour la santé, mais il n’a pas expliqué ce que cela signifie. Tous les médias d’information sont en faute ici, je pense. Ils disent des choses stupides comme, pourquoi, nous sommes exposés à des rayonnements tout le temps dans notre vie quotidienne, nous obtenons du rayonnement cosmique. Mais c’est un millisievert par an. Une année compte 365 jours, un jour a 24 heures, multipliez 365 par 24, vous obtenez 8760. Multiplier les 400 mSv/h par 8760, vous obtenez 3.500.000 la dose normale. Vous appelez cà sans danger? Et ce que les médias ont signalé ce chiffre ? Aucun. Ils ont  comparer la radioactivité à un scanner, qui est plus dans un instant; qui n’a rien à voir avec cela. La radioactivité peut être mesurée raison est que la matière radioactive s’échappe. Ce qui est dangereux, c’est quand que le produit pénètre dans votre corps et il irradie de l’intérieur. Ces chercheurs viennent de l’industrie porte-parole à la télévision et à ce qu’ils disent? Ils disent que vous vous éloignez le rayonnement est réduit en raison inverse du carré de la distance. Je tiens à dire l’inverse. irradiation interne se produit lorsque la matière radioactive est ingérée dans le corps. Qu’est-ce qui se passe? Disons qu’il y’est une particule nucléaire à un mètre de vous. Vous la respirer, il colle à l’intérieur de votre corps, la distance entre vous et elle est maintenant est de  l’ordre du micron. Un mètre est de 1000 millimètres, d’un micron est un millième de millimètre.  C’est le véritable sens de «raison inverse du carré de la distance. » L’inhalation de même la plus infime particule, c’est le danger.
Yo: Donc, faire des comparaisons avec des rayons X et la tomodensitométrie n’a pas de sens. Parce que vous pouvez respirer des matières radioactives.
Hirose: C’est exact. Quand il pénètre dans le corps, on ne sait pas où il ira. Le plus grand danger est celui des femmes, particulièrement les femmes enceintes, et les petits enfants. Maintenant, ils parlent d’iode et le césium, mais ce n’est qu’une partie de celui-ci, ils ne sont pas en utilisant les instruments de détection approprié. Ce qu’ils appellent des moyens de surveillance que la mesure de la quantité de rayonnement dans l’air. Leurs instruments ne mangent pas. Qu’est-ce qu’ils mesurent n’a aucun lien avec la quantité de matières radioactives. . . .
Yo: Donc, les dommages causés par les rayons radioactifs et les dommages causés par des matières radioactives ne sont pas les mêmes.
Hirose: Si vous demandez, s, la réponse sera non. Mais les particules radioactives sont transportées ici par l’air. Lorsque le noyau commence à fondre, les éléments de l’intérieur  Il monte vers le haut, donc si il ya une crevasse il s’échappe à l’extérieur.
Yo: Est-il possible de détecter ce que c’est?
Hirose: J’ai été informé par un journaliste que maintenant Tepco n’est pas dans la forme même de faire un suivi régulier. Ils viennent de prendre une mesure occasionnelle, et qui devient la base des déclarations de Edano. Vous devez prendre des mesures constantes, mais elles ne sont pas en mesure de le faire. Et vous avez besoin pour enquêter sur tout ce qui est en fuite, et combien. Cela nécessite très instruments de mesure sophistiqués. Vous ne pouvez pas le faire tout en gardant un poste de surveillance. Il n’est pas bon seulement pour mesurer le niveau de rayonnement dans l’air. Whiz dans la voiture, prendre une mesure, elle est élevée, il est faible – ce n’est pas le point. Nous avons besoin de savoir quel type de matières radioactives s’échappent, et où ils vont – ils n’ont pas un système en place pour le faire maintenant.

Douglas Lummis est un politologue à Okinawa et l’auteur de démocratie radicale. Lummis peut joint à ideaspeddler@gmail.com

Source: counterpunch.org via rustyjames.canalblog.com

  • Merci Benji! ça confirme, et ça répond aux questions que je me pose, et d’après mes sources, si jamais ils n’arrêtent pas ce chaudron infernal, que tout les réacteurs fusionnent, l’Europe pourrait être inhabitable pour des milliers d’années…..

    C’est une épée de Damoclès que nous avons sur la tête, et toujours des paroles rassurantes! les médecins sont mobilisés pour informer la population angoissée, mais sont ils VRAIMENT au courant de tout??.

    Il serait tant que la communauté internationale, demande aux Japonais d’enterrer sous des m3 de béton cette bête de l’Apocalypse et les citoyens pourraient appuyer cette demande en noyant les autorités de courriels dans ce sens non? :(

    C’est assez scandaleux comme comportement, on sais que les Japonais sont très fiers, mais là, on se fiche de leurs états d’âmes, leur centrale est fichue!! qu’ils l’ensevelissent, ça en fera deux avec celle de Tchernobyl……..et ce sera encore trop peu, le danger que les sarcophages ne tiennent pas le coup est bien réel et il faudra surveiller pendant des générations ces merdes atomiques…..Marre de ces cons qui ne voient qu’à court termes!!

  • Merci pour cet article .
    Regardez aussi mon site.
    http://desdiamantssoustespieds.wordpress.com/
    Merci pour cet article.

  • papakilo18

    j’adore vous lire! même si il y a rarement de bonne nouvelle lol bonne continuation

  • Merci Papakilo!! de la fumée noire en ce mercredi 23 s’échappe de la centrale!!!

    C’est pire que l’élection du pape cette merde , un coup blanc, gris noir!! on attend le grand boom?? car à mon avis le noir, se sont les barres de contrôle qui fusionnent…….:(

    Désolée de n’avoir que de mauvaises nouvelles, pour les bonnes il vaut mieux regarder la TV c’est fou ce qu’ils ne s’en font pas! :D

  • papakilo18

    je commence à croire que si la situation n’évolue pas positivement, ton article sur le kit de survie va être très utile :(
    tu penses que le pacifique est menacé? j’arrive pas à trouver une carte sur les vents dominants dans cette région…

  • Tu sais!! je commence à penser que plus personne n’est à l’abri, et on nous parle du vaccin contre la rougeole…….c’est dingue!!
    Si ça saute avec les répliques sismiques qu’il y a, on aura nulle part où aller!! et ces cons s’inquiètent pour la bourse etc….

    regardes là si tu trouve ton « bonheur »

    France : http://www.irsn.fr/FR/Documents/france.htm (nombreuses sondes actives)
    – Tahiti : http://www.irsn.fr/FR/Documents/Tahiti.htm (1 sondes actives)
    – Guyane : http://www.irsn.fr/FR/Documents/guyane.htm (2 sondes actives)
    – Guadeloupe : http://www.irsn.fr/FR/Documents/guadeloupe.htm (1 sondes actives)
    – Martinique : http://www.irsn.fr/FR/Documents/martinique.htm (2 sondes actives)
    – La Réunion : http://www.irsn.fr/FR/Documents/lareunion.htm (1 sonde avec valeur à venir)
    – Nouvelle Calédonie : http://www.irsn.fr/FR/Documents/nouvelle-caledonie.htm (1 sonde avec valeur à venir)

    carte marine des vents dans le pacifique:
    http://nla.gov.au/nla.map-t1483

  • Le « type » est une « typesse » :D

    • papakilo18

      ah je savais que je m’étais trompé!!! mdrrrr je l’ai lu en plus dans « qui sommes-nous »
      mille excuses! bon moi je vais me coucher, bonne journée

  • hipopo

    http://www.dissident-media.org/infonucleaire/enfants_malades.html
    pour un petit rappel . j’ai hesité avant de mettre l’adresse parce que c hyper glauque, et qu’un peu joie aurait fait du bien, mais j’ai pas de blague en stock là :x

    • wil

      C atroce,choquant.
      Mais c la réalité.
      Je le partage sur mon mur facebook en espérant que cela va prendre conscience du risque que le japon fait courir a sa population et au monde.
      C est dingue que la communauté international ne fasse rien.
      c peut erre trop tard!!

    • wil

      C atroce,choquant.
      Mais c la réalité.
      Je le partage sur mon mur facebook en espérant que cela va faire prendre conscience du risque que le japon fait courir a sa population et au monde.
      C est dingue que la communauté international ne fasse rien.
      c peut être trop tard!!

      • « C est dingue que la communauté international ne fasse rien »: cette communauté internationale préfère attaquer la Libye, quitte à tuer des civiles, si au final il y a possibilité de s’emparer des ressources naturelles et de l’or. On croirait presque voir la pub pour les glaces Magnum: « La vie n’est qu’une question de priorité… ».

  • C’est si bien dit et surtout si vrai!! Merci beaucoup Adrien !! :D

    Chronique d’une Belle Journée Ensoleillée.

    Aujourd’hui le soleil est d’or et ensorcelle

    Les français bienheureux qui partent de chez eux,

    Un nuage invisible les inquiète à peine,

    Car une ombre au soleil ne semble pas méchante.

    Fukushima, c’est bien, c’est beau, c’est poétique,

    Fukushima c’est loin, c’est chaud, c’est asiatique.

    Sans doute, Hiroshima c’était une vraie affaire,

    Sans doute, Hiroshima, là-bas c’était la guerre !

    Pourtant dès Vendredi le peuple voit des sondes

    Et aujourd’hui, demain la France se tape les ondes

    Radioactives Oui ! Mais 10000 fois moins

    Que celles de Tchernobyl qui n’était pas si loin.

    Les Alpes, sous Mitterrand, avaient su défendre

    Notre puissant pays de ces assauts peu tendres.

    Trève de poésie, ce n’est pas dans mes cordes,

    Bref, aujourd’hui est un grand jour pour nous. Le 26 avril 1986, je n’avais pas un an. Je n’ai donc aucun souvenir d’un quelconque passage de particules radioactives. Peut être ai-je subi quelques mutations, mais à moins que le troisième bras qui pousse dans mon dos ne soit un effet direct de cette catastrophe, je n’en ai toujours pas la moindre preuve. Aujourd’hui, j’ai donc vécu mon dépucelage radioactif. Bilan final, rien à déclarer. Et puis nous sommes bien plus informés des risques de terrorisme liés à la guerre en Libye.

    Mais oui, bien sûr, quoi de mieux qu’une guerre en Libye ? On oublie la tente de Kadhafi à l’Elysée, le fiasco des cantonales, le nuage radioactif. On n’a même pas besoin de dépenser un peu d’argent pour aider nos amis japonais à reconstruire quelques maisons sur leurs îles. Et puis cela fait d’une pierre (ou plutôt d’un missile) deux coups pour l’industrie française : on camoufle le petit souci nucléaire pour défendre les intérêts d’Areva, et on en profite pour faire de la publicité à l’industrie française de l’armement.

    Petit exercice pratique : jeu de rôle.

    Votre personnage : chef d’entreprise, vous commercialisez des produits de hautes technologies mais ne correspondant pas aux besoins de vos clients. Vous n’avez donc aucun client de référence. Votre ami, au gouvernement, essaye de vendre vos produits à la Chine ou à la Russie en laissant au passage quelques brevets technologiques dans les poches des acheteurs, mais de toute manière, vos produits sont trop chers.

    Du coup, on organise pour vous une vaste campagne TV Réalité : 250 caméras filment vos avions larguant vos bombes à partir de votre porte avion. Superbe spectacle. Chaque dictateur de bas étage est admiratif et s’imagine à la place du gouvernement français. Vos avions peuvent écraser pas mal de rebellions. Que de clients en perspective !

    Mais nous dévions pourtant du sujet principal de cet article : le printemps 2011 est un printemps radioactif. C’est grave. Cela préoccupe beaucoup d’entre nous. Et pourtant, dans un mois, plus personne n’en parlera, pas plus d’ailleurs que des problèmes japonais ou des libyens explosés. Xynthia, la guerre en Afganistan ou encore le tsunami du 26 décembre 2004 ont su en leurs temps mobiliser des foules de journalistes et d’humanitaires. Mais il a suffit d’une coupe du monde de football, d’un enlèvement, d’un attentat, d’un viol par un multi-récidiviste pour changer la direction de la lorgnette médiatico-politique.

    Rien de neuf dans mon discours, qui n’en est d’ailleurs pas un. Il s’agissait uniquement d’une chronique. La chronique du jeudi matin.

    Bien à vous,

    Adrien M.

    * Encore une fois, c’est meilleur partagé:

    http://encoreunefois.net/2011/03/24/chronique-d%E2%80%99une-belle-journee-ensoleillee/

  • vlad

    Hé bien ! c’est bien pire que je ne le pensais ! Pauvre de nous !
    Si il ya certaines personnes qui possèdent des actions EDF-AREVA, il est grand temps de s’en débarrasser pour commencer a manifester notre mécontentement ou plutot notre indignation face au nucléaire ( Avant d’entreprendre des manifestations aux 4 coins du globe, parce que c’est une menace a l’echelle planétaire, non ????). Pour ceux qui sont d’accord avec mes propos n’hesitez pas a suggerer ça sur tous les blogs, tweeter, faceboob et j’en passe !!!! Il est temps de réagir…