Notre poison quotidien

Notre poison quotidien, d’apparence inoffensive, alléchante même, pourtant ses conséquences peuvent être désastreuses! Pas de cigarettes ici ni d’alcool, ce poison est bien plus pervers, c’est le contenu de notre assiette. Savez-vous exactement ce que vous mangez? Connaissez-vous le contenu de votre assiette? Acides gras trans, phtalates, pesticides, huile de palme, colorants, conservateurs, additifs de toute sorte, sel, sucre, huile de moteur même (véridique!), notre assiette peut se montrer bien plus toxique que n’importe quelle promesse de politicien!

Marie-Monique Robin qui nous avais gratifié du fantastique documentaire « le monde selon Monsanto » (à voir absolument) nous propose ici « Notre poison quotidien », documentaire sans concessions sur la réalité de notre alimentation. Merci à Arlette pour sa proposition d’article, elle qui nous gâtait en liens et compléments d’information.

http://www.ecolopop.info/wp-content/uploads/2011/03/couv-vol.jpg

DOCUMENTAIRE – Après «Le monde selon Monsanto», la journaliste Marie-Monique Robin présente un film sur les produits chimiques présents dans nos aliments…

Elle n’hésite pas à utiliser le mot «poison» pour désigner les multiples conservateurs, colorants, anti-oxydants, résidus de pesticides et autres produits chimiques qui traînent dans nos assiettes. Pour Notre poison quotidien, elle a enquêté sur les substances chimiques présentes dans l’alimentation. Sont-elles responsables des maladies qui frappent les pays développés (cancers, diabète, obésité, maladies neuro-dégénératives,…)? La réglementation protège-t-elle efficacement les consommateurs?

Des effets collatéraux au nom du progrès

De la Mutualité sociale agricole (MSA) à l’OMS (Organisation mondiale de la santé), Marie-Monique Robin a recueilli les témoignages de tous les experts impliqués dans le système de règlementation, la recherche ou l’utilisation des produits chimiques. Et les a mis face à leurs contradictions: les décisions de l’OMS basées sur des études confidentielles fournies par les industriels, l’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) qui emploie des experts également salariés dans des entreprises utilisant des produits chimiques, les listes de produits cancérigènes du Circ (Centre international de recherche sur le cancer) qui ne correspondent pas aux conclusions de certains de leurs rapports…

«La littérature scientifique est polluée par des études faites sur mesure pour l’industrie», dénonce Marie-Monique Robin. Et lorsque les autorités, Efsa ou OMS, tentent de fixer des limites de consommation des produits chimiques, « doses journalières admissibles » ou «limites maximales de résidus», la complexité de la tâche les transforme en «acrobates des limites»: «Nous sommes dans une société du risque où nous acceptons des effets collatéraux au nom du progrès», analyse Marie-Monique Robin.

Un effet cocktail encore mal connu
Si «la dose fait le poison», il semble qu’aujourd’hui nous ne sachions même plus quelle dose nous ingérons réellement. Les réglementateurs « font de leur mieux », comme l’avoue une experte de la FAO (organisation pour l’agriculture et l’alimentation des Nations unies) mais les controverses autour du Bisphénol A ou de l’aspartame prouvent que leurs effets sur la santé humaine sont encore mal connus ou minimisés. L’«effet cocktail» des centaines de substances mélangées dans l’alimentation est encore plus flou.

Alors que l’OMS a qualifié d’«épidémie» l’augmentation du nombre de cancers dans les pays développés depuis une trentaine d’années, Marie-Monique Robin veut démontrer qu’il n’est plus possible aujourd’hui de dire que les produits chimiques présents dans l’alimentation n’y sont pas liés. En prenant notamment pour preuve les agriculteurs, victimes «à la source» des produits phytosanitaires, qui sont de plus en plus nombreux à affirmer que les cancers ou les maladies neuro-dégénératives dont ils sont victimes sont causées par les pesticides.

Vous pouvez consulter son actualité sur son blog, le reportage en question sur ce lien

  • **Je ne sais plus d’où il sort cet article mais 2-3 Sites l’avaient repris ! **
    Les CHEMTRAILS et le Nouveau gène de MONSANTO résistant à l’aluminium, une coïncidence ?
    13 Novembre 2010 – Auteur : la-matrice
    Par Farmwars, traduit par la-matrice pour Site : Conspipedia

    Pourquoi l’Entreprise MONSANTO a-t-elle développé un gène résistant à l’aluminium ?
    MONSANTO est actuellement en train de faire du marketing pour son gène résistant à l’aluminium.
    En voici un Extrait, les Amis :
    « Dans les Pays en voie de développement, les petites exploitations fermières pauvres en ressources font face à des tensions quotidiennes comprenant la pauvreté des sols, la sécheresse et le manque de contributions financières.
    Les tendances en cours comme le changement climatique et la croissance démographique vont probablement aggraver ces tensions.
    Une nouvelle génération de Recherche en Culture Génétiquement Modifiée (G.M.) a pour but d’apaiser ces pressions à travers l’amélioration des cultures de subsistance :
    – comme le manioc, le sorgho et le mil –
    qui possèdent des caractéristiques spécifiques comme la tolérance à la sécheresse, à l’eau, à l’aluminium présents dans les terres aussi bien que dans les plantes avec une utilisation plus efficace de l’azote et du phosphore » .

    http://www.ifpri.org/publication/delivering-genetically-engineered-crops-poor-farmers

    Maintenant, rappelons-nous du travail d’investigation du journaliste Michael MURPHY à propos des chemtrails, de la géo-ingénierie, et du fait que des taux extrêmement élevés d’aluminium et de baryum sont relevés dans l’eau, la neige et la terre, dans des régions qui semblent être constamment touchées par les CHEMTRAILS.
    Le film What in the world are they spraying présente des preuves Scientifiques irréfutables sur la présence NON-naturelle d’aluminium et de baryum dans différentes régions du Monde et à des niveaux considérés comme étant particulièrement dangereux pour la Santé humaine :
    – (jusqu’à 700 fois la Norme autorisée !).
    Le fait que MONSANTO puisse « venir à la rescousse » avec ses gènes résistants à l’aluminium, parce-que les plantes normales meurent en présence d’un excès en aluminium, est-il un hasard ?
    Ou alors le capitalisme opportuniste et le monopole alimentaire planifié grâce à la générosité de MONSANTO et la dialectique hégélienne basée sur l’information d’initiés supposent qu’un programme de « geo-ingénirie » proposé est déjà en cours et qu’il est en train de remplir notre atmosphère de CHEMTRAILS contenant de l’aluminium et du baryum ?
    Ce n’est pas un JEU les Amis.
    Nous sommes touchés, de toutes parts, par un Programme génocidaire planifié, destiné à rendre quelques familles encore plus riches qu’elles ne le sont déjà,
    et réduire la population Mondiale à 500 Millions comme gravé dans les Georgia Guidestones / U.S.A…
    ***Ce n’est rien d’autre qu’une GUERRE Biologique.***
    Related Posts :
    La catastrophe des O.G.M .aux États-Unis, une leçon pour l’Union Européenne
    Notre poison quotidien :
    L’aspartame exposé : une bactérie génétiquement modifiée est utilisée pour fabriquer un édulcorant mortel.
    Machines de guerre : Blackwater, MONSANTO et Bill GATES.
    Bill GATES finance l’Autorisation de moustiques génétiquement modifiés.
    Publié dans Articles, Environnement & Santé, O.G.M., CHEMTRAILS, dépopulation.
    Une réponse à to “Les chemtrails et le Nouveau gène de MONSANTO résistant à l’aluminium, une coïncidence ?”

  • Romandie News.ch 09/12/2010 – O. G. M. / BRUXELLES soupçonnée de vouloir enterrer une Pétition Citoyenne.

    BRUXELLES – Une Pétition signée par UN Million de Citoyens de l’U.E pour réclamer le gel des Autorisations d’O.G.M. dans le cadre du Droit d’initiative prévu par le Traité de Lisbonne a été officiellement remise jeudi à la Commission Europénne, soupçonnée de vouloir enterrer cette initiative.
    Le Président de la Commission, José Manuel Barroso, à qui la pétition est adressée, a refusé de la recevoir et a délégué le Commissaire à la Santé John Dalli, en charge du dossier O.G.M.
    « Je suis préoccupé par les difficultés rencontrées pour remettre cette initiative à la Commission et par le fait qu’elle reste vague sur ce qu’elle va en faire », a déploré Jorgo Riis, directeur de Greenpeace pour l’Europe, à l’origine de cette initiative lancée en mars avec le Mouvement Avaaz après l’Autorisation de culture donnée pour la pomme de terre O.G.M. Amflora.
    « Cette pétition n’est pas encore valable, car l’initiative Citoyenne n’est pas encore en vigueur »,
    a soutenu John Dalli au cours d’une Rencontre avec la Presse.
    Le Traité de Lisbonne, entré en vigueur fin 2009, a créé un Droit d’initiative pour rapprocher l’Europe de ses populations.
    « Le Parlement Européen, la Commission et le Conseil doivent encore se mettre d’Accord » sur les Procédures pour la mise en oeuvre d’une telle initiative et
    « à ce stade nous ne pouvons en accepter aucune », a insisté M. DALLI.
    « Je ne sais pas quand cet Accord interviendra », a-t-il déclaré.

  • Remifasol57

    Pour information :

    Le film passe le 15 mars sur ARTE (chaine française) , à 20 heures 40.

    J’ai vu ce film sur la RTBF, impressionnant, criant de vérité sur le fait que la vie d’un être humain ne vaut strictement rien face à celui de l’argent roi. L’obsolescence programmée est une véritable arme de destruction massive contre la nature, la société de surconsommation est à vomir. Comment changer cet état de fait ? La nature est la plus forte (voir le seisme 8.9 au Japon) QUAND l' »homme » va-t-il enfin comprendre que la terre continuera de tourner autour du soleil sans lui !

    Vous pouvez le voir à l’adresse :
    http://videos.videopress.com/aT4MSJAn/notre-poison-quotidien_fmt1.ogv

  • J’ai vu – écouté d’une oreille, le Reportage sur FR3.
    ————————————————————-
    par P. F. le 17/02/2011.
    Je viens de regarder un documentaire Enquête sur France3 qui s’intitule : « Manger peut-il nuire à la Santé ? »,
    c’est du costaud, une bombe !
    Avec en plus, un mini-Débat pour éclaircir à chaque fois le Documentaire. Tout est empoisonné !
    Ils ont fait un simple test sanguin à la Journaliste, et ils y ont découvert les « toxines du quotidien », cela montre à quel point il faut absolument surveiller notre Alimentation,
    **le N.W.O. = NOUVEL ORDRE MONDIAL, nous attaque déjà, par là. On peut remercier FRANCE3, autant ils laissent Taddéï, mais là ils ont été cool !
    Ils avaient déjà passé un Documentaire – Enquête sur l’empoisonnement de l’EAU du robinet et, là, ils avaient déjà frappé fort.
    http://www.neo-planete.com/2011/02/16/documentaire-manger-peut-il-nuire-a-la-sante/

  • SPREAD THE TRUTH.fr – Samedi 12 Février 2011.
    Libellés : Manipulation de l’opinion, Santé.
    On comprend VITE que les Gouvernements veulent VITE ELIMINER la population. BON Documentaire à voir.
    FOOD INC ou COMMENT les Industriels empoisonnent la Société de Consommation.

    Je me suis permis d’éditer le commentaire pour ne pas être taxé d’avoir laisser du streaming illégal sur le blog même si cela a déjà été fait dans le passé. Je me méfie d’hadopi, on sait jamais avec ces cons…
    Benji