Sarkozy prêt à attaquer la Libye?

Finalement, l’article que j’avais mit ici risque d’être d’actualité…

Nicolas Sarkozy a-t-il demandé à l’Union européenne de procéder à des frappes aériennes sur la Libye ? C’est ce qu’indique l’AFP cet après-midi. L’Elysée n’a pas confirmé l’information mais, une chose est sûre, la tension entre les deux pays grimpe d’heure en heure.

http://dutron.files.wordpress.com/2008/07/kadhafi-sarkozy-droits-de-lhomme.jpg

Nicolas Sarkozy aurait l’intention de proposer des « frappes aériennes ciblées » en Libye à ses partenaires de l’Union européenne.

Trois cibles
Les cibles principales seraient l’aéroport militaire de Syrte, à 500 kilomètres à l’est de Tripoli, celui de Sebha,
au sud du pays, près de la frontière tchadienne, et Bab al-Azizia, centre de commandement de Mouammar Kadhafi à Tripoli. Il souhaiterait également organiser le brouillage des systèmes de transmission du commandement de Kadhafi. Ces informations de l’AFP obtenues auprès d’une source proche du dossier n’ont pas été confirmées par l’Elysée.

Echange de menaces
Depuis mercredi soir, les relations entre les deux pays sont plus tendues que jamais. La France a reconnu officiellement le Conseil de transition libyen comme seul régime politique légitime. Kadhafi, de son côté, prétend détenir un « grave secret » qui pourrait entraîner la chute de Nicolas Sarkozy.

Source: letelegramme.com

Pour ce soit disant secret, je suis preneur!!! Allez, qu’il crache le morceau, ça pourrait faire grimper sa côte de popularité en France!!!

  • Viviane Salette

    J’aime vos articles

  • Merci! On fouille le net pour vous proposer la crème! ;)

  • myvong

    Qu’est-ce qu’il pourrait dévoiler qui déstabilise notre énervé? Tout ce qu’il nous a fait jusqu’à maintenant ne nous a pas fait bouger le petit doigt!! On s’est écrasés lors des dernières manifs contre sa réforme des retraites…… On a déjà oublié!!…..quoi qu’on nous dise on restera inactifs et on oubliera!! donc kadhafi peut révéler ce qu’il veut ça alimentera un moment les commentaires et les humoristes et nous français on passera à autre chose comme d’hab…..On va peut être avoir une grave crise alimentaire alors qu’eux se font des repas à 5000 euros par tête de pipe. D’ici quelques mois on va essayer de survivre alors que pour eux tout est calculé à tel point que cette histoire autour du pêtrole ne doit être qu’une mise en scène ou encore une fois c’est le peuple qui va trinquer!! quand est-ce qu’on les trempe tous dans le goudron et les plumes?

  • LA-CROIX – 10/03/2011.
    SARKOZY va proposer à l’U.E. des frappes ciblées en LIBYE.

    Nicolas SARKOZY va proposer à l’Union Européenne des
    « frappes aériennes ciblées » en LIBYE,
    ainsi que le brouillage des Systèmes de transmission du Commandement du Colonel KADHAFI.
    Combats à Ras Lanouf entre des rebelles libyens et les Forces loyales à Mouammar KADHAFI, le 9 mars. (AFP/Roberto Schmidt)
    Nicolas SARKOZY va proposer à ses partenaires de l’Union Européenne des « frappes aériennes ciblées » en Libye, ainsi que le brouillage des systèmes de transmission du Commandement du Colonel KADHAFI, a-t-on appris jeudi 10 mars de source proche du dossier. Interrogé par l’AFP, l’Elysée n’a pas confirmé.
    « On n’en est pas là. On va déjà demander les Autorisations juridiques pour empêcher l’usage de la force par KADHAFI ».
    La source proche du dossier a précisé qu’il s’agirait de
    « frapper un nombre extrêmement limité de points, d’où partent les opérations les plus meurtrières »
    de l’aviation du Colonel KADHAFI contre la population civile libyenne.
    Le Président SARKOZY proposerait des frappes contre trois points :
    – l’aéroport militaire de Syrte, à 500 kilomètres à l’est de Tripoli,
    – celui de Sebha, au sud du pays, près de la frontière tchadienne,
    – et Bab al-Azizia, Centre de Commandement de Mouammar KADHAFI à TRIPOLI.
    PARIS reconnaît le C.N.T.
    Un peu plus tôt dans la journée de jeudi, la FRANCE a reconnu le Conseil National de Transition (C.N.T.) libyen, qui réunit l’opposition au Régime du Colonel Mouammar KADHAFI, comme le seul « Représentant légitime du peuple libyen ».
    Cette information a été annoncée à la presse par un émissaire du CNT, Ali Essaoui, à l’issue d’un entretien avec Nicolas SARKOZY à l’Elysée.
    Cette information a été immédiatement confirmée par la présidence de la République, faisant de la FRANCE le premier pays à reconnaître le C.N.T. comme le seul représentant « légitime » du peuple libyen.
    L’échange prochain d’Ambassadeurs entre PARIS et BENGHAZI a également été confirmé dans la foulée par l’Elysée.
    Cette reconnaissance intervient à la veille d’un Sommet exceptionnel des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Européenne (U.E.), vendredi à BRUXELLES, sur la situation libyenne, au cours duquel Nicolas SARKOZY doit proposer un « Plan global » sur la crise libyenne.
    Appel au dialogue :
    Le Ministre Français des Affaires Etrangères, Alain Juppé a, quant à lui, affirmé jeudi que PARIS et BERLIN souhaitaient que les Européens engagent le dialogue avec « les Nouveaux Responsables libyens », répétant que Mouammar KADHAFI, « discrédité », devait partir.
    « Nous sommes en phase avec (le Ministre Allemand des Affaires Etrangères) Guido Westerwelle pour dire que KADHAFI s’est discrédité, qu’il doit partir et que nous devons engager le dialogue avec les Nouveaux Responsables libyens », a dit le Chef de la Diplomatie Française avant une Réunion des Ministres Européens des Affaires Etrangères consacrée à la Libye.
    Sanctions Européennes :
    L’ALLEMAGNE a gelé les comptes de la LIBYE, notamment ceux de la Banque Centrale, détenus dans les Banques Allemandes, conformément à une Décision de l’Union Européenne, a annoncé jeudi le Ministère Allemand de l’Economie.
    Le Ministère a précisé que la Mesure portait sur des « Milliards », sans préciser s’il s’agit de dollars ou d’euros.
    Les comptes de la Banque Centrale et d’un fonds souverain, la Libyan Investment Authorithy, ont notamment été bloqués.
    Cette annonce fait suite à un Accord de sanctions trouvé mardi à BRUXELLES par les 27 Pays Européens.
    Ces Mesures « sont une réaction claire à l’évolution de la situation en Libye « , a déclaré le Ministère Allemand de l’Economie.
    Des rebelles fuient Ras Lanouf :
    Des rebelles libyens ont fui en direction de l’est la cité pétrolière de Ras Lanouf, Base la plus avancée des insurgés dans l’Est du pays, cible jeudi d’une Attaque aux roquettes.
    Ils ont quitté la ville qu’ils tenaient depuis vendredi entassés dans des dizaines de véhicules, après des heures d’intenses bombardements de roquettes et d’obus, qui ont débuté dans l’ouest de Ras Lanouf avant de toucher le Centre, puis l’Est.
    « Nous sommes vaincus. Ils bombardent à coups d’obus et nous fuyons. Cela signifie qu’ils sont en train de reprendre Ras Lanouf »,
    a reconnu un combattant insurgé en treillis, se présentant sous le Nom : d’Oussama.
    Dans le Centre Ville, où au moins quatre roquettes étaient tombées un peu plus tôt près d’un Hôpital et d’une Mosquée, un journaliste de l’AFP a demandé à un rebelle armé d’une mitraillette, s’il comptait partir.
    – « Vous pensez que je peux arrêter des missiles Grad avec ça ? »,
    s’est-il exclamé, laissant entendre que la seule Option était de battre en retraite.

  • TF1 NEWS –
    Les Avis divergent sur l’opportunité de reconnaître formellement l’organe de l’opposition au Régime de Mouammar Kadhafi comme seul interlocuteur et sur l’Option Militaire pour venir en Aide aux insurgés, ne serait-ce que via l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne.
    PARIS et LONDRES sont en pointe sur ces deux questions.
    Le Président Français Nicolas SARKOZY et David CAMERON ont plaidé, en ce sens, jeudi dans un courrier commun envoyé au Président de l’U.E. Herman Van Rompuy à la veille du Sommet.
    MERKEL « Surprise » :
    Mais nombre de Pays Européens sont réticents à s’engager sur cette voie, à commencer par l’ALLEMAGNE et l’ITALIE qui ont peu apprécié la Décision Française de reconnaître le Conseil National de Transition (C.N.T.) comme « représentant légitime du peuple libyen ».
    La Chancelière Angela MERKEL s’est, ELLE, montrée « Surprise » de la Décision de reconnaissance Française et a mis en garde contre « l’emploi de Moyens Militaires » contre la LIBYE, lors d’une Réunion Parlementaire.
    Un Projet de Déclaration commune des dirigeants Européens, mais encore susceptible d’être modifié, souligne que le Colonel KADHAFI « doit quitter le Pouvoir immédiatement ».
    Il souligne prudemment le soutien des 27 pays de l’U.E. « à la poursuite des préparatifs des Alliés de l’O.t.a.n. et d’autres partenaires en vue d’être prêts à fournir une Assistance et à faire face à toute éventualité, en fonction de l’évolution de la situation, y compris via une zone d’exclusion aérienne ».
    Les dirigeants Européens doivent également discuter des Moyens de faire face à un éventuel afflux de migrants vers les pays de l’Union Européenne, principalement l’ITALIE et MALTE.
    Les dirigeants Européens des 17 pays de la Zone EURO doivent, ensuite, se retrouver pour un autre Sommet consacré aux Moyens d’éviter de nouvelles CRISES de la DETTE dans l’Union Monétaire, alors que les Marchés Financiers redeviennent nerveux.

  • TEXTE à Lire en INFOS… « de mauvaises AUGURES ».

    http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkAAlpplFkBuHDDgnZ.shtml
    ————————————-
    alterinfo.net – Commentaires :
    1. Posté par Z… le 11/03/2011
    SARKOZY a-t-il les reins plus solides que ceux des U.s.a., du Conseil de Sécurité ou de l’O.t.a.n. ?
    S’il s’empresse d’envoyer son Armée en LIBYE, c’est qu’il sait que KADHAFI sait des choses.
    Et qu’il faut le faire taire par tous les Moyens.
    C’est la raison pour laquelle il s’est engagé SEUL, pour mettre tout le monde devant le fait accompli, obligeant ainsi une partie de l’EUROPE à défendre ce nain de Président que le Nomade sous la tente a réussi à piéger.

    2. Posté par S… le 11/03/2011
    FRANCE-ISRAEL CONTRE le Peuple Maghrébin ?

  • FRANCE SOIR – 11 Mars 2011 – SARKOZY veut des frappes « ciblées » en LIBYE.
    Révolte en LIBYE : Le Chef de l’Etat a reçu jeudi à l’Elysée l’Opposition au Colonel KADHAFI, et s’est dit prêt à une intervention Aérienne sur des objectifs stratégiques limités.
    Nicolas SARKOZY a reconnu jeudi le Conseil National de Transition de BENGHAZI . Cette fois, Nicolas SARKOZY est décidé à prendre les devants.
    Vivement critiqué pour n’avoir pas pris la Mesure des révoltes en TUNISIE et en EGYPTE, le Président veut lancer une offensive internationale contre le Colonel KADHAFI en LIBYE.
    Alors que la CHINE et la RUSSIE ont opposé leur VETO à la proposition Franco-Britannique d’instaurer une zone d’exclusion aérienne, il souhaite désormais contourner l’O.N.U. en faisant valider « un PLAN global » par ses partenaires Européens, réunis aujourd’hui à BRUXELLES.
    Mesures-phares de ce PLAN :
    des « frappes aériennes ciblées » sur des objectifs stratégiques :
    – tels que les aéroports Militaires de Syrte (à 500 km. à l’est de TRIPOLI)
    – et de Sebha (au sud du pays),
    – et le Centre névralgique du Régime.
    Les réserves de BERLIN :
    PARIS exclut, toutefois, une intervention Militaire, également rejetée par les Français : 63 % d’entre eux y sont hostiles, d’après notre Sondage Ifop.
    Selon Bernard-Henri LEVY, qui a assisté hier à l’entrevue du Chef de l’Etat avec les représentants de l’Opposition à Kadhafi, il s’agirait seulement d’empêcher l’aviation libyenne de bombarder les insurgés.
    SARKOZY pourrait aussi proposer de « brouiller le système de transmission » du Commandement de Kadhafi.
    Dès jeudi, il a « surpris » ses partenaires Européens en devenant le premier Pays à reconnaître le Conseil National de Transition (C.N.T.) comme « représentant légitime du peuple libyen ».
    « C’est le premier clou dans le cercueil de Kadhafi, a salué le porte-parole du C.N.T., Moustapha Gheriani. On attend que toute l’Europe suive ».
    Mais les chefs d’Etat et de gouvernement de l’U.E. demeurent divisés.
    A BERLIN, le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, Werner Hoyer, a appelé à la modération, jugeant la situation « encore trop confuse ».
    « Nous ne voulons pas être aspirés dans une Guerre en AFRIQUE du Nord », a-t-il expliqué.
    SARKOZY, qui entend aussi poser la question d’un embargo sur le pétrole et évoquer le « danger migratoire » des Arabes fuyant le chaos libyen, a annoncé l’envoi d’un Ambassadeur à BENGHAZI, siège de la contestation populaire.
    Reçu en grande pompe à l’Elysée fin 2007, KADHAFI a aussitôt répliqué en menaçant PARIS de rompre les relations diplomatiques.
    Celles-ci sont déjà coupées entre TRIPOLI et WASHINGTON, les ETATS-UNIS ayant décidé de « suspendre » leurs liens avec la LIBYE.
    Par Gaëtane MORIN.

  • 11 Mars 2011 – 13:37 SWISSINFO.ch
    Sommet Européen : Désaccord sur l’idée d’une intervention en LIBYE. Le Sommet de l’Union Européenne sur la Libye a tourné vendredi à la discorde.
    La France et la Grande-Bretagne insistent pour se tenir prêts à intervenir Militairement si nécessaire, alors qu’un grand nombre de pays refusent d’envisager une telle option par crainte de l’escalade.
    « Avec (le Premier Ministre Britannique) David CAMERON, les Anglais et les Français, nous avons dit notre disponibilité » à une éventuelle Action Militaire pour protéger les populations, a déclaré le Président Français Nicolas SARKOZY à son Arrivée à la Réunion Extraordinaire sur le conflit en LIBYE.
    Cela serait « à la condition expresse que les Nations-Unies le souhaitent, que la Ligue Arabe l’accepte et que les Autorités libyennes que nous souhaitons voir reconnues le désirent ».
    Il s’agirait d’ « Actions ciblées purement défensives, au seul cas où M. Kadhafi ferait usage d’armes chimiques ou de l’aviation contre des populations qui manifestent sans violence », a-t-il dit.
    M. CAMERON lui a fait écho, en estimant que l’Union Européenne doit se préparer « à toute éventualité » pour chasser le Colonel Mouammar Kadhafi du Pouvoir.
    « Je pense qu’il est important que les pays Européens fassent preuve de volonté politique, d’ambition », a dit M. CAMERON.
    Réticences :
    Mais ce cavalier SEUL : Franco-Britannique, irrite de nombreux partenaires Européens, à commencer par l’ALLEMAGNE.
    La Chancelière Angela MeERKEL a implicitement appelé PARIS et LONDRES à ne pas semer la zizanie en EUROPE sur le Sujet.
    « Je souhaite que nous envoyions aujourd’hui un Signal d’unité, car diviser pour régner ne servirait que KADHAFI », a-t-elle indiqué.
    La SUEDE, par la voix de son Premier Ministre : Fredrik REINFELDT, a sèchement rejeté l’idée d’une intervention Militaire dans le cadre de l’U.E.
    « Toute discussion sur une intervention Militaire relève davantage de l’O.N.U., de l’O.T.A.N. et de la Ligue Arabe », a-t-il dit.
    Autre sujet de CONTENTIEUX : la reconnaissance de l’Opposition libyenne, incarnée par le Conseil National de Transition (C.N.T).
    La FRANCE a été la première à franchir ce pas Jeudi, et M. SARKOZY a insisté pour que l’Union Européenne suive cette voie Vendredi.

  • Arlette je te remercie au plus haut point pour tes commentaires et contributions, elles nous aident à mieux comprendre, nous enrichissent!!!

  • http://www.lefigaro.fr

    Le 11/03/2011 – Actualités : – INTERNATIONAL –
    LIBYE : la FRANCE est prête à des « frappes ciblées » !
    Mots clés : David CAMERON, Insurgés, Nicolas SARKOZY De Nagy-Bocsa, Opposition, Ras Lanouf
    Réagir à cet article : 401 REACTIONS (ou Commentaires) –
    A LIRE ! car chacun émet une opinion différente et diverse.

  • ROMANDIE NEWS.ch – 11 Mars 2011.
    LIBYE : Les Médecins sur le front de l’EST appellent la Croix-Rouge à l’AIDE.
    PRES DE RAS LANOUF (Libye) – Des Médecins volontaires, soignant des blessés à la fois insurgés et pro-Kadhafi dans l’est du Pays, ont appelé vendredi la Croix-Rouge Internationale à l’Aide.
    A quelques kilomètres à l’est de la ville pétrolière de Ras Lanouf, au milieu du bruit des raids aériens et des tirs d’obus, le docteur Awad el-Ghweiry craint que son Hôpital de fortune soit incapable de faire face à ce qu’il appelle « une Guerre Civile ».
    « Où sont toutes les Organisations Internationales? », s’est-il interrogé, alors que lui et son Collègue soignaient trois rebelles et trois combatttants pro-Kadhafi, blessés vendredi dans de violents combats entre insurgés et Forces loyalistes.
    « La Croix-Rouge Internationale n’est pas encore arrivée. Nous avons vu beaucoup de gens morts derrière la ligne de front, mais à cause des combats, nous ne pouvons pas les ramener.
    Si la Croix-Rouge était ici, nous pourrions faire quelque chose », a-t-il dit.
    Il n’était pas possible d’obtenir un Bilan précis des victimes des combats de vendredi.
    Un Médecin à BREGA, à plus de 150 km à l’est de Ras Lanouf, a fait état vendredi matin d’au moins 10 morts et de dizaines de blessés la veille, tout en prévenant que ce Bilan pourrait « considérablement »
    évoluer.
    Le Président du Comité International de la Croix-Rouge (C.I.C.R.), Jakob Kellenberger, avait indiqué jeudi qu’il se préparait au « pire » en LIBYE et s’était dit « très déçu » de ne pas avoir encore obtenu l’accès à la partie occidentale du Pays contrôlée par les Forces pro-KADHAFI.
    « Il est inacceptable que 24 jours après le début des combats, une grande partie du Pays reste coupé de toute Aide Humanitaire », s’était-il indigné.