N'est-il pas temps que les Etats Unis jette le diable du Moyen-Orient?

Décidément ce Barak Obama, c’est montré décevant à bien des reprises depuis son élection à la tête des USA. Je dois dire qu’au début, j’étais pleine d’espoir comme beaucoup! depuis les désillusions se succèdent! une vraie catastrophe mondiale cet individu et va t-en guerre avec ça, à l’instar de son homologue G.W Bush!! Ce n’est que mon avis et il n’engage que moi bien sur! Lisez ce que pense l’auteur américain de son gouvernement!

traduction google arrangement voltigeur

En Afghanistan à l’heure actuelle, un unijambiste- afghan travailleur de la Croix Rouge nommé Said Musa est assis dans une cellule de prison en attente de son exécution. Musa, un père de six enfants, a été arrêté par le gouvernement afghan, il a tenté de demander l’asile à l’ambassade d’Allemagne l’an dernier. Il a été condamné à mort par un tribunal afghan, qui a été créé par le nouveau gouvernement afghan que les États-Unis ont mit un point d’honneur à mettre en place. Il a été torturé et abusé sexuellement pendant des mois. Un juge afghan lui a dit qu’il serait pendu dans quelques jours. Alors, quel était son crime? c’est un musulman qui est devenu un chrétien. En vertu de la charia, c’ est un crime punissable par la mort. Est-ce là «liberté» que nous avons apporté à ce peuple, après avoir sacrifié tant de vies américaines en l’Afghanistan? Ce père de six enfants sera pendu par les Afghans  devenus « démocrates » grâce aux efforts croissants, des États-Unis et que les soldats américains se sont employés  à défendre.

Si c’est ce genre de «liberté» que les États-Unis « exportent » au Moyen-Orient, alors pourquoi  sommes nous encore là-bas?

N’est-il pas temps de se rendre compte que les États-Unis ont obtenu le diable au Moyen-Orient?

Barack Obama et le reste du gouvernement des États-Unis ont été étrangement silencieux sur le sort de Said Musa. A ce stade, il ne semble pas que le gouvernement américain va faire quoi que ce soit , ni intervenir.

Quelle honte. Nous sommes en Afghanistan depuis environ 9 ans et demi. A ce jour , il est estimé que le gouvernement américain a dépensé plus de 379 milliards de dollars pour la guerre en Afghanistan. Beaucoup trop de soldats américains ont saignés et sontt mort sur le sol afghan.

Et pour quoi faire?

Mais c’est la même chose en Irak. Jusqu’à ce point, il est estimé que le gouvernement des États-Unis a passé plus de 775 milliards de dollars sur la guerre en Irak. Un grand nombre d’Américains ont perdu les bras et les jambes en Irak. Un grand nombre d’Américains ne sera jamais la maison en provenance de tout l’Irak.

Et pour quoi faire?

Avant la guerre, les chrétiens se sentaient en sécurité en Irak. Maintenant, un grand nombre d’entre eux fuient l’Irak aussi vite qu’ils le peuvent. Plus de 80 chrétiens irakiens ont été récemment décapité en une seule journée. Tous ce que les chrétiens  essayaient de faire , c’était de participer à un service religieux.

Ces jours-ci tous les chrétiens d’ Irak vont assister à des services religieux en sachant qu’il ya de grandes chances qu’ils ne vivent pas assez pour voir le lendemain.

C’est exactement ce que nous avons «accompli» en Irak?

Est-ce l’Irak plus sûr qu’avant l’invasion américaine?

Non

Est ce que l »Irak produit moins de « terroristes » qu’avant l’invasion américaine?

Non

Aujourd’hui, il ya plus d’Irakiens, qui voudraient nuire aux États-Unis que jamais auparavant.

Mais nous avons dépensé beaucoup d’argent.

Depuis 2001, le coût total des guerres en Irak et en Afghanistan se chiffrent à plus de $ 3600 pour chaque homme, femme et enfant aux États-Unis.

Nous avons dépensé plus d’un billion de dollars, que nous n’avons pas sur ces guerres stupides qui n’ont servi à rien.

Non seulement cela, mais nous avons aussi dépenser des centaines de milliards de dollars chaque année avec «l’aide étrangère » à des gouvernements corrompus au Moyen-Orient.

Pourquoi dans le monde ferions-nous une telle chose?

Comme je l’ai déjà écrit au sujet de, Nous n’avons pas exactement tout l’argent supplémentaire à jeter par les fenêtres

Alors, pourquoi sommes-nous aller donner à ces gouvernements corrompus, tout cet argent?

Est-ce  en leur donnant de l’argent, qu’ils feront ce que nous voulons?

Eh bien, ce n’est pas exactement ce qu’il se passe

S’il avait bien travaillé, le gouvernement américain n’aurait pas user ses forces  si durement, pour apporter un si piètre «changement de régime» dans un si grand nombre de ces pays.

En fait, le gouvernement américain et les mondialistes ont été très occupés au Moyen-Orient cette année.

La méthode précédemment utilisée par le gouvernement américain et les mondialistes d’imposer un changement de régime, par l’invasion directe, s’est avérée ne pas être une bonne solution.

Il s’avère que les pays que nous envahissons  finissent par nous haïr profondément, ce qui les rend difficiles à contrôler.

Alors maintenant, le gouvernement américain et les mondialistes ont décidé de faire des »révolutions de couleur» elles sont un moyen de beaucoup mieux faire. Il en coûte beaucoup moins d’argent, et le sang répandu est celui des étranger au lieu du sang des soldats américains.

Est-ce un hasard si tant de mouvements de protestation très organisés  ont éclaté dans de nombreux pays à travers le Moyen-Orient et tous en même temps? Est-ce un hasard que beaucoup de ces groupes de protestataires semblent avoir les mêmes points de revendication?

Une fois que ces manifestations seront réussies, les organisations mondialistes aux États-Unis qui ont travaillé si dur pour mettre en place ces manifestations, vont pouvoir travailler pour s’assurer qu’une «nouvelle Constitution» est écrite et que leur homme se mettra à la tête des affaires. (note voltigeur: ce qui conforte mon opinion sur le rôle joué par les USA sur ces révolutions)

Dans un article récent activiste Post, Il a été noté que c’est exactement ce qui se passe en Egypte. Les grands médias tente de mettre en avant, la position du  séide mondialiste, Mohamed ElBaradei,comme prochain président de l’Egypte ….

MSNBC vient d’être réédité par le New York Times article intitulé «Etats-Unis se démènent pour jauger ElBaradei, » suggérant une certaine manière de l’Egypte, Mohamed ElBaradei, peut constituer un obstacle aux intérêts américains et israéliens dans la région. Le mépris absolu pour l’intelligence de leurs lecteurs est révélé lors de l’examen ElBaradei est un fiduciaire d’un éminent groupe de réflexion américain, l’International Crisis Group (ICG) aux côtés de George Soros, Zbigniew Brzezinski, Richard Armitage, et Kenneth Aldelman.

L’article activiste Post a également noté que les organisations affiliées à mondialiste « révolution colorée » meddler George Soros sont déjà en train de dessiner une nouvelle constitution pour l’Egypte ….

Bien que de nombreux experts voient l’armée égyptienne, la dissolution du parlement et la suspension de la constitution de la nation comme un recul pour les manifestants, c’était exactement les étapes qui ont été votées par des foules de M. ElBaradei en fonction de la dotation de la nation pour la démocratie (NED) qui a financé des projets sur le Moyen- Est démocratie. Le fait que George Soros, un syndic ICG amis aux côtés du leader des manifestants, Mohamed ElBaradei, montre que le financement des organisations qui ont soumis des projets pour la nouvelle constitution de l’Egypte, ajoute l’insulte au dommage causé par l’éviscération de la souveraineté nationale de l’Egypte.

Alors est-ce le nouveau paradigme que les mondialistes ont aidés?

Allons-nous voir encore plus de « révolutions de couleur» dans les pays qui ne font pas exactement ce que les mondialistes veulent qu’ils fassent?

Probablement.

Alors, pourquoi voit-on ces manifestations éclater en Afrique du Nord?

Qu’est ce que ces nations ont obtenu sous la tutelle des mondialistes?

Eh bien, il s’avère que «les banques islamiques » n’ont pas de frais d’intérêt et qu’ elles ont connu une croissance explosive.

Les mondialistes ne voient pas ça d’un bon oeil.

Le beau-fils du président tunisien Ben Ali a ouvert la première banque islamique en Tunisie le 26 mai 2010. Banque Zitouna, qui a été perçue comme une menace directe à la Banque Centrale de Tunisie.

Donc ce qui s’est passé presque immédiatement après la «révolution» en Tunisie?

La Banque Centrale de Tunisie (détenue par les mondialistes) a pris le contrôle de la Banque Zitouna.

Ouch.

Que dire alors de l’Egypte?

Eh bien, l’Égypte est considéré comme un pionnier en matière de finance islamique.

Certaines des banques les plus importantes islamique en Egypte comprennent Faisal Islamic Bank, Al Baraka en Egypte (Al Ahram Banque ») et Abu Dhabi Islamic Bank.

Il semble probable que nous assisterons à une «réforme bancaire» à la suite des protestations en Egypte.

Encouragé par le succès récent en Tunisie et en Egypte, les mondialistes font pression pour  aller plus loin. Comme vous le lirez dans ces lignes, le gouvernement de la Libye est sur le point de chuter. Bahreïn, le Yémen et l’Algérie sont également en proie à la violence.

Les mondialistes ont même tenter de faire revivre la « révolution verte » par des protestations en Iran et ils tentent de déclencher une « révolution du Jasmin » en Chine.

Mais finalement le reste du monde va comprendre ce que le gouvernement américain et les mondialistes sont en train de magouille et ils seront profondément indignés de toutes ces ingérences.

La vérité est que le gouvernement américain doit cesser d’écouter les mondialistes une fois pour toutes. Nous n’aurions jamais du envahi l’Afghanistan. Nous n’ aurions jamais du envahir l’Irak. Nous ne devrions pas travailler avec des organisations mondialistes à visées révolutionnaire protestataires dans d’autres pays à l’heure actuelle.

En fin de compte, l’ensemble de l’ingérence que nous avons fait au cours du Moyen-Orient finira probablement par se retourner contre nous pour beaucoup de temps. Vous voyez, la vérité est que « pardon » n’est pas une chose importante dans de nombreux pays là-bas. Les rancunes envers les États-Unis peuvent durer des mois ou des années, mais les rancunes du Moyen-Orient peuvent durer des siècles.

Nous sommes littéralement des millions et des millions d’ennemis qui ne seront jamais, jamais  pardonnés.

Nous avons versé une quantité massive de sang américain et nous avons passé plus d’un billion de dollars pour les guerres là-bas.

Alors, où est l’ensemble des «liberté» et «démocratie» que nous étions censés « apporter » à ces gens?

Plus nous nous en mêlons, et plus il semble que nous fassions empirer les choses.

La vérité est que le gouvernement américain n’a aucune idée de ce qu’il fait au Moyen-Orient.

Ce n’est pas une «question conservatrice» ou une «question libérale».

Un gouvernement que nous avons créé, et que nous protégeons avec nos soldats s’apprête à pendre un homme parce qu’il a changer de religion.

Y at-il un «conservateur» ou un «libérale»  qui va se lever et défendre une telle atrocité?

Sinon, alors peut-être que nous pouvons tous convenir qu’il est grand temps pour nous de jeter le diable hors d’ Afghanistan. Puisqu’ ils vont pendre les gens pour ce qu’ils croient, nous ne devons pas accepter de faire partie de celui-ci.

Ai-je tort?

Lire l’article original en anglais