Barak Obama va-t il attaquer la Libye??

C’est ce que se demande bon nombres d’Américains, et en lisant cet article sur endoftheamericandream.com ,ils se posent pas mal de bonnes questions…..
Ce n’est qu’une traduction Google, arrangée par mes soins, pour comprendre les grandes lignes de l’interrogation des citoyens US, (pardon pour les coquilles je ne speake pas English) cet article met aussi en évidence les « discussions » avec les dirigeants Européens

Aussi fou que cela puisse paraître, les États-Unis pourraient bientôt être s’impliquer dans une autre guerre au Moyen-Orient. Selon le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney, « pas d’options»Ont été retirés de la table quand il s’agit de la situation en Libye. En disant que« toutes les options »sont à l’étude, qui est essentiellement un moyen pour l’administration Obama de menacer Kadhafi sans réellement venir bien dehors et en le menaçant. Au cours des dernières jours, les bulletins de nouvelles ont fait leur apparition partout dans les médias grand public, en faisant du battage sur la possibilité que nous pourrions avoir à prendre part à une action militaire en Libye. Ca ne se serait pas produit si la Maison Blanche n’avait pas voulu que cela se produise. La vérité est que Barack Obama envisage sérieusement une action militaire américaine en Libye. Au début, cela consisterait probablement à des frappes aériennes, et des attaques de missiles, mais si l’administration Obama décide d’engager des forces terrestres pour faire le travail, alors nous pourrions finalement voir l’armée américaine envahir la Libye. Mais la vérité est que toute intervention militaire en Libye serait une très, très mauvaise idée. Est-il vraiment sage de maintenir nos jeunes hommes et femmes au milieu d’une guerre civile incroyablement sanglante ? Voulons-nous encore plus de de sang américain versé afin de protéger les  » intérêts des Etats-Unis »? Voulons-nous vraiment sacrifier de jeunes vies américaines pour maintenir le prix du pétrole bas? La vérité est que le monde nous déteste déjà suffisamment. Combien seront-ils à nous haïr, si nous décidons de commencer à bombarder la Libye ?


Toutes sortes de justifications sont déjà envisagées, en cas d’action militaire en Libye par Obama. Obama à déclaré publiquement que le massacre de civils en Libye doit cesser. Comme si le gouvernement américain se soucie tellement de la mort de civils. Des millions et des millions d’Africains ont été abattus en Afrique au cours des deux dernières décennies dans de nombreuses guerres civiles, et nous ne sommes pas intervenus.
Alors, pourquoi maintenant?

Eh bien, parce que le pétrole est en jeu.

Si la Libye ne produisait qu’environ 2 pour cent  de pétrole au monde,  le gouvernement américain serait vraiment beaucoup moins intéressé sur ce qui se passe en Libye.

Mais parce que la Libye est premier producteur africain de pétrole tout à coup, la mort de leur civils devient une question de « préoccupation internationale ».

Une autre raison d’être axé pour une action militaire en Libye sont «les supposées armes de destruction massive » que Kadhafi détiendrait.

Un récent article paru dans le Wall Street Journal relate la façon dont le gouvernement américain se sent concernés sur les «armes de destruction massive » qui sont encore sous le contrôle de Kadhafi ….( note voltigeur: ça me rappelle Bush et Sadam ça!!)

citation:

« Le gouvernement du colonel Mouammar Kadhafi n’a pas détruit d’importants stocks de gaz moutarde et d’autres agents d’armes chimiques, faisant craindre à Washington ce qui pourrait arriver si la Libye dans le chaos présent, les utilisait. »

Le Wall Street Journal a également déclaré que les responsables américains estiment que Kadhafi possède « 1.000 tonnes de concentré d’uranium uranium « (?) , qui selon eux, est une grave menace pour la communauté internationale.

N’est-ce pas exactement quelque chose qui nous été dit avant?

La vérité est que beaucoup de ce que nous voyons dans les nouvelles grand public à l’heure actuelle sont « des ballons trail » (tirs d’essais) qui circulent par le gouvernement des États-Unis.

Ils veulent voir comment le peuple américain et le reste du monde vont réagir.

Il suffit de consulter le rapport CBS nouvelles vidéos affichées ci-dessous. Le peuple américain sont préparés mentalement pour une action militaire contre la Lybie.

Mais est ce vraiment tout?

Barack Obama et le gouvernement des États-Unis sont ils vraiment préoccupé par la mort de quelques milliers de manifestants?

La vérité, c’est qu’ils sont préoccupés par les champs de pétrole de la Libye.

L’analyste de la Bank of America Merrill Lynch, Sabine Schels a déclaré à Reuters le texte suivant

citation:

« Nous prévoyons que la production libyenne va s’arrêter complètement et nous risquons de perdre le brut en provenance de Libye pour une période prolongée . »

C’est tout cela qui les intéresse – le flux de pétrole qui circule à travers le monde.

Mais les médias tente de tirer sur nos cordes sensibles, en mettant en lumière le sort des manifestants.

Un récent rapport de CNN cité Navi Pillay, la commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, en disant ce qui suit au sujet de l’escalade de violence de la Libye ….

citation:

« Bien que les rapports sont encore parcellaires et difficiles à vérifier, une chose est douloureusement claire: en raison de la violation continue du droit international, la répression de manifestations pacifiques de la Libye est en hausse alarmante, ont rapporte des massacres, des arrestations arbitraires, la détention et la torture des manifestants. « 

Ainsi, les États-Unis, la «police du monde », ont à intervenir pour sauver ces pauvres gens, non?

Oh, et si la première chose à faire était de s’assurer de «l’infrastructure clé» tels que les champs de pétrole ce serait bien aussi, non?

Nous vivons dans un monde fou.

Si la communauté internationale veut prendre des mesures contre la Libye, ce ne devrait pas passer par les Nations Unies?

Eh bien, apparemment le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies  va examiner un projet de résolution qui imposerait des sanctions économiques contre la Libye, mais ça ne va pas dire grand-chose à Kadhafi à ce stade.

Si les États-Unis et l’OTAN veulent entreprendre une action militaire, ils vont devoir le faire eux-mêmes parce que la Russie et la Chine seraient vraisemblablement pour bloquer l’approbation de la force militaire par les Nations Unies.

Mais Obama n’est pas censé être un artisan de la paix?

Eh bien, c’est ce qu’il voulait vous faire croire.

Non seulement Obama a considérablement intensifié la guerre en Afghanistan, il semble maintenant que l’objectif d’Obama soit de jeter les bases d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient.

Dans un article récent intitulé « Les analystes: La situation libyenne pourrait inciter les États-Unis, et l’OTAN à une intervention», Michael Martinez de CNN a noté que la Maison-Blanche a reconnu publiquement que Barack Obama discute sur la façon de« répondre immédiatement « à la crise en Libye avec d’autres dirigeants mondiaux ….

citation:

Dans les conversations téléphoniques séparées avec le président français Nicolas Sarkozy, le Premier ministre italien Silvio Berlusconi et le Premier ministre britannique David Cameron, Obama « a exprimé sa profonde préoccupation à l’utilisation par le gouvernement libyen de la violence, ce qui viole les normes internationales et toutes les normes de la décence humaine, et à examiner en fonction sur des moyens efficaces, pour la communauté internationale de réagir immédiatement, « c’est la déclaration que la Maison Blanche a faite. »

Donc, ce serait une «réponse» aux options envisagées par les États-Unis ? Eh bien, apparemment dans son ensemble  quelle « gamme d’options » est envisagée ….

citation:

La Maison Blanche a déclaré, « Les dirigeants ont examiné l’éventail des options que les Etats-Unis et les pays européens se préparent à tenir envers le gouvernement libyen responsable de ses actes, ainsi que la planification de l’aide humanitaire, »

Doit on comprendre par cette « série d’options » une action militaire?

Ce jeudi, le porte-parole du département d’Etat américain Philip Crowley commenté sur les discussions en cours à l’intérieur de l’administration Obama sur la situation en Libye et a reconnu que « l’armée est pleinement impliquée dans ces discussions et de faire sa propre réflexion sur les options qui peuvent être présentées au président. »

Alors que la violence s’intensifie en Libye il est tout de même troublant de constater, que les États-Unis s’apprête à faire quelque chose. L’ambassade américaine en Libye a été fermé et le personnel des États-Unis ont été retirées du pays.

Si Kadhafi fait un « faux pas » nous pourrions éventuellement voir une action militaire en quelques jours.

Ynetnews.com dit qu’un anonyme « fonctionnaire européen » prétend que les États-Unis et l’OTAN ont déjà été très occupés, à faire des plans pour une action militaire contre la Libye ….

La source a déclaré que les avions de l’OTAN et des américains sont stationnées en Italie, il peut leur être ordonné d’abattre des avions libyens, et que la guerre électronique contre eux, a peut-être déjà été mises en œuvre.

La source a déclaré à Al-Qods al-Arabi que les forces de l’OTAN peuvent lancer une attaque aérienne contre la Libye ou  tirer des missiles à partir de navires de guerre positionnés dans les eaux internationales, près de Tripoli. l’armée Libyenne et les caches d’armes peuvent également être ciblés, selon la même source.

Le reste du monde n’est pas amusé par tout cela.

Par exemple, le Premier ministre russe Vladimir Poutine exhorte les Etats-Unis et l’OTAN de rester en dehors de ce qui se passe en Libye ….

« Donnez-leur la possibilité de déterminer leur propre destin par des moyens naturels et non pas avec n’importe quel type d’ingérence extérieure. »

Il ya beaucoup de sagesse dans ce que Poutine dit là-bas. C’est un combat pour le peuple libyen. ce devrait être à eux de décider du destin de leur nation. Si les États-Unis interviennent maintenant, ce ne sera plus une «révolution du peuple».

La vérité est que la Libye n’est pas un endroit où nous voulons que l’on envoi les troupes des États-Unis. La Libye est un pays profondément divisé, composé d’un grand nombre de factions tribales. Beaucoup de factions tribales ne s’aiment pas entre elles. Ce n’est pas quelque chose qu’il serait à faire.

Non seulement cela, mais le peuple de la Libye ne sont pas trop « friands » des États-Unis. Toute intervention militaire américaine, quelle qu’elle soit, même «bienveillante», serait accueillie avec un profond ressentiment. Nos soldats deviendraient rapidement  des cibles, comme ils  le sont en Irak et en Afghanistan!

Le gouvernement américain ne peut certainement pas se permettre plus de guerres. Nous avons passé plus d’un billion de dollars sur les guerres en Irak et en Afghanistan réunis. Nous sommes dans la dette jusqu’au  yeux et nous ne pouvons pas nous permettre une autre guerre, qui va nous coûter des centaines de milliards de dollars de plus.

Non seulement cela, mais quand les Américains pénètrent dans un pays, ils n’en sortent presque jamais.

Aujourd’hui, l’armée américaine dispose d’un total de plus de 700 bases militaires étrangères et dans 130 pays différents à travers le monde. Nous n’avons jamais quitté l’Allemagne après la Première Guerre mondiale 2. Nous n’avons jamais quitté le Japon après la Première Guerre mondiale 2. Nous n’avons jamais quitté la Corée du Sud après la guerre de Corée. Il semble que nous ne devrons pas quitter l’Irak ou l’Afghanistan pour un temps assez long à venir.

Peut-on vraiment se permettre d’être la police du monde? Peut-on vraiment se permettre d’avoir des troupes dans presque toutes les nations de la terre?

Espérons que Barack Obama reprendra ses sens, et ne sera pas pour une action militaire contre la Libye. Il s’agit d’une révolution libyenne et c’est un combat du peuple libyen à eux de décider.

Toute intervention par les États-Unis serait absolument désastreuse.

source de l’article en anglais  endoftheamericandream.com

11 commentaires

  • ahmet basoum

    Quand ça sent le pétrole les americains perdent le controle de leur boulemie.

  • morandi

    Des nouvelles du front !

    L’Arabie Saoudite envoie des tanks à Bahrein

    30 tanks Saoudiens vont prêter main-forte à Bahrein. Les émeutes émanant de la population essentiellement chiite ont fait jusqu’à présent 6 morts et de nombreux blessés. La folie s’empare-t-elle des pays du golfe?
    http://www.news-26.com

  • tambwe andré

    Après 126 ans de l’acte de Berlin, les occidentaux n’ont pas encore renoncé à leur appétit colonisateur de l’Afrique en voulant neutraliser tout gouvernement africaniste. Oboma aussi emboite le pas de Bismarck

    • Pikpuss

      Les Occidentaux c’est un peu facile…C’est la mafia financière dont il s’agit ainsi que ses complices africains et occidentaux, tous des politiciens corrompus. Les peuples d’Occident n’ont rien à voir avec ces magouilles et refusent d’être culpabilisés pour des crimes dont ils ne sont pas les auteurs !

  • Ce qui est inquiétant, c’est que c’était prévu de longue date! les USA sont en passe d’être ruinés et la meilleure solution c’est un conflit, qui remontera leur économie. Ils sont coutumiers du fait, regardez en arrière l’histoire et vous verrez qu’à chaque crise ils ont déclaré la guerre!
    (Pendant un conflit, toutes les dettes sont gelées!)
    Ces cons vont une fois de plus faire exploser la planète et tout ça pour tirer la couverture à eux!!
    Sur les blogs US ils désapprouvent cette politique d’Obama!

    • Pikpuss

      Ce ne sont pas les USA en tant que tels qui seront ruinés mais le peuple américain et c’est toute autre chose…La mafia qui règne sur le monde et les USA ne verra que des bénéfices à piloter les guerres et les crises économiques. Cela lui permet de racheter pour une poignée de cerise tout ce que l’activité humaine produit et invente. C’est la mise au pas des peuples de la planète au service d’une holigarchie financière qui se sert de la force armée et de la religion pour asservir les esprits.
      Les USA se doivent d’occuper militairement, de placer des politiciens ou de casser la gueule à ceux qui ne veulent plus adorer le roi dollar. Toutes les matières premières sont négociées en dollar et doivent le rester sous peine de mise à mort tandis que l’émission de cette monnaie est le privilège d’une secte de banquiers.
      Ils peuvent donc imprimer les masses de dollars qu’ils veulent sachant bien que c’est le monde sous la menace militaire des USA accepte bon gré mal gré cette monnaie de singe tout droit sortie d’une photocopieuse.
      C’est la raison essentielle de la pendaison de Saddam Hussein qui vendit son pétrole en Euros. C’est la raison de l’éviction de la France d’Algérie. Un pouvoir mondial se met en place et son bras armé est l’armée des USA qui aura aussi pour tâche de mater toute rébellion du peuple américain. Le Wisconsin est en révolte et la télévision française à ordre de ne pas en parler…

    • Pikpuss

      Ils se sont surtout débrouillés pour créer des  » monstres  » ; les ont  » nourris « …puis sont venus en  » libérateurs « …Pour cela ils s’appuient toujours sur des élites corrompus qui règnent sur des peuples ignorants.

  • C’est bien ce que l’on constate quand on creuse un peu, et ce n’est plus un secret pour personne!, seraient ils en train de nous rejouer la chanson Sadam Hussein? j’ai vu que Kadhafi pourrait avoir des armes chimiques et qu’il faut « l’empêcher » de s’en servir contre son peuple………….l’issue semble se préciser sur une intervention, les conséquences imprévisibles, si le peuple veut mener SA révolution comme il en a le droit, (si ce n’est pas piloté par les USA……….et ça!!)
    Warf !!! quels bons sentiments humanitaires………………….lire l’article sur « il faut jeter le diable hors du Moyen Orient » les américains ne sont pas tous dupes, des manœuvres de leur gouvernement.

    • Pikpuss

      Malheureusement la trépanation de masse est une réalité aux USA. Les Américains ont cependant les ressources humaines pour faire bouger les choses : ce sont généralement des gens intègres, travailleurs, volontaires. Si un déclic se produit dans les consciences au niveau du pays, les élites pour la première fois de leur histoire débutée en 1776 peuvent se faire du soucis…mais elles ont fourbi tellement d’armes contre l’autonomie de la pensée que le combat sera rude. Finalement tout est une question de lutte de la pensée, du mensonge contre la vérité et nous voyons bien que les élites sont pour la perpétuation du mensonge qui leur profite si bien.

  • Oui exact!! Orwell et 1984 ce n’est plus de la fiction, nous sommes en plein dedans!