Capriiii, c'est finiiiiii, et les Etats-Unis aussiiii!

Ha le bilan fait mal, tout se confirme, le web s’exite autour de la situation américaine qui est gravissime, et le mot est faible, disons plutot cataclysmique! Plus précisément il est expliqué que l’empire militaire et économique américain est e, voie d’extinction, je pense qu’il reste quand meme assez de temps pour que la guerre contre l’Iran éclate, la dernière trouvaille des politiciens américains pour dépenser des fortunes…


Le journaliste américain Chris Hitch a assuré que l’empire militaire et économique américain est en voie d’extinction.

S’exprimant au site internet « Rawstory », Hitch a estimé que l’effondrement de la force militaire et économique américaine pourra avoir lieu n’importe quand, sans que l’on puisse préciser exactement  cette date .

Selon lui, les signes de l’effondrement des Etats-Unis sont très clairs :  » Notre pays a connu un coup d’Etat calme à travers notre régime pédagogique qui est en voie d’extinction, parce que l’infrastructure s’effondre. Tant que le peuple américain ne résiste pas, les Etats-Unis se transforment de plus en plus en un régime féodal contemporain ».


Auteur du livre « la mort de la classe libre », ce journaliste a mis l’accent sur la situation minable du peuple américain, prévoyant que « les travailleurs américains seront contraints de rivaliser leurs homologues dans les prisons chinoises à cause de la politique suivie actuellement par les Etats-Unis ».

“Si des réformes essentielles dans l’infrastructure n’ont pas lieu, les Etats-Unis seront confrontés à une crise majeure suivie de répercussions économiques, politiques et environnementales », a-t-il constaté.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb

A noter cet excellent commentaire issu du blog qui m’a permis de mettre l’article ici, celui de Claudio:

A vrai dire, nous y somme déjà !
Seule la puissance militaire des États-Unis échappe pour l’instant à l’implosion.
La société américaine quant à elle, vit actuellement une véritable descente aux enfers :
– Plusieurs états sont en faillite et 2011 en verra beaucoup d’autres,
– les banques, après le coup de semonce de 2008 et après avoir englouti l’argent des contribuables, ont repris le pouvoir. – la spéculation est repartie de plus belle et les saisies des biens immobiliers des citoyens se poursuit avec un acharnement indigne d’une démocratie.
– les citoyens volés qui manifestent contre les banques sont arrêtés par la police,
– des faux actes, des faux documents, des faux tribunaux, des faux juges, des faux shérifs sont créés pour des faux procès destinés à déposséder les américains de leurs maisons alors même que beaucoup d’entre eux ne doivent plus rien aux banques ou ont acheté leur bien cash,
– le maire de Détoit, pour ne pas se déclarer en faillite, décide d’abandonner aux « coyotes » 20% de sa ville : plus d’éclairage public, plus de transport en commun, plus de ramassage scolaire, plus de ramassage d’ordures, plus d’entretien de la voirie,
– pendant ce temps là, les traders vont empocher 140 milliards de commissions pour l’année 2010,
– la classe moyenne s’appauvrit à vue d’œil et fréquente de plus en plus les soupes populaires, quand elles existent,
– les supers marchés mettent des antivols électroniques partout, y compris sur les produits alimentaires tels que la viande, les conserves et les produits laitiers afin d’éviter de se faire piller par des clients affamés,
– de nombreuses localités sont devenues des cités fantômes,
– des dizaines de milliers de voitures sont abandonnées sur les routes, leurs propriétaires ne pouvant plus les réparer,
– le prix de certaines maisons saisies sont vendues à moins de 100 dollars, certaines à 50 dollars par les banques. L’ancien propriétaire restera redevable de la différence avec le prix réel.
etc… etc…
Le « Rêve Américain » en quelque sorte !
Il est clair que cette situation ne peut plus perdurer. Il y aura réaction, mais quand ?
Le peuple américain, lorsqu’il a accepté de se laisser dépouiller de ses droits et de sa liberté pendant la législature de Bush, au nom de la lutte contre le terrorisme « islamique », doit maintenant accepter les conséquences de sa propre forfaiture et de son absence de sens civique.
L’Amérique est devenue folle à lier. Tout le monde fait n’importe quoi et n’importe comment, sans aucun respect de la loi.
C’est un État désormais fasciste, où la loi de la jungle prend la place de celle fondamentale : la constitution.
Sans nous n’y prenons pas garde, le même sort nous attend.

Source: alterinfo.net