Big brother: le scanner d'ADN portatif fait son apparition

C’est bien de pire en pire, cela dépasse même l’entendement!!!

image:http://assets.branchez-vous.net/images/techno/adn.jpg

Le nouveau gadget du ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis est-il une avancée technologique ou une menace pour les citoyens? Grâce au scanneur d’ADN, les autorités pourront confirmer l’identité d’un individu beaucoup plus rapidement qu’en laboratoire et à une fraction de son prix.

Les autorités pensent avoir trouvé la solution miracle permettant de vérifier le degré d’affiliation de réfugiés avec leur parenté ou de retrouver un enfant mis en adoption, par exemple.

Lire la suite

L'identification sur internet s'étend grâce à Facebook

Big brother vous connaissez? Chaque jour apporte son lot de nouveautés dans le domaine et facebook n’est pas dans les derniers pour innover et sortir le petit plus qui permettra de vous « filer » sur internet. Une autre solution est possible pour tenter d’échapper un tant soi peu à la surveillance, s’inscrire sur Facebook avec de faux identifiants et une adresse e-mail jetable.

Peu de gens le savent, mais Facebook n’est pas qu’un réseau social. Le site Web 2.0 s’est étendu au-delà de son URL, au travers du bouton « j’aime » notamment, mais aussi avec un gestionnaire de commentaires à destination des sites partenaires. Cet outil vient de connaître une évolution qui ne devrait pas passer inaperçue. Fini l’anonymat des contributions. Désormais lorsqu’ils posteront un commentaire sur l’un des sites utilisant ce plug-in, les internautes seront identifiés par leur nom et prénom, tels qu’ils les ont renseignés lors de leur inscription sur Facebook.

Pas d’identification, pas de publication

En sus de leur identité, les internautes pourraient voir dévoilées sur des sites tiers d’autres informations les concernant comme l’emploi qu’ils occupent, leur âge ou la ville où ils résident. « Les données qui seront dévoilées respecteront toujours les paramètres de confidentialité [de nos membres] et vous serez capable uniquement de voir [chez les partenaires] les informations auxquelles vous avez déjà accès sur Facebook », explique sur le blog du site, Ray He, ingénieur pour le réseau social.
Ainsi, si vous postez un commentaire sur Techcrunch par exemple, qui vient d’implémenter le gestionnaire de posts, vous êtes obligés de vous identifier grâce à votre compte Facebook. Vos nom et prénom, ainsi que votre photo apparaîtront à côté de votre commentaire. Impossible de publier quelques lignes sans être inscrit sur le réseau social… ou sur Yahoo! à qui la société de Mark Zuckerberg a ouvert son outil.
Synchronisation des commentaires
Une fois en ligne, le commentaire ainsi posté apparaît également sur votre mur Facebook à moins de décocher la case prévue à cet effet. Vos contacts sur le réseau social seront informés de votre publication et auront la possibilité d’y répondre. Mais attention, leurs interventions ne seront pas visibles que sur Facebook. Elles seront aussi publiées sur le site originel.
De la même manière, si une personne répond à votre contribution sur le site partenaire, vous en serez informé sur Facebook, depuis votre boîte de réception. Une méthode habile du réseau social pour pousser du trafic vers des sites tiers et devenir ainsi incontournable.
Source: 01net.com

Le gouvernement pourrait accéder à vos mots de passe (misà jour)

Effrayant, le contrôle total de ce que vous faites sur internet poussé à son paroxysme! Et après quand je parle de « Big brother » certains pensent que je délire complètement…

Malgré un avis de l’ARCEP vieux de deux ans qui a prévenu qu’il s’agissait d’une exigence sans rapport avec l’objectif de la loi, le gouvernement demande aux hébergeurs et éditeurs de services en ligne de conserver le mot de passe de leurs utilisateurs. Une obligation qui pourrait être exploitée par les services de police et de gendarmerie dans le cadre des enquêtes de prévention du terrorisme.

Faut-il s’inquiéter ou est-ce de la paranoïa inutile ? Parmi les données que doivent conserver les hébergeurs en vertu du décret du 25 février 2011 publié ce mardi, s’est glissée ce qui ressemble à une étrange anomalie. Les hébergeurs, auxquels appartiennent la plupart des éditeurs de services de mise en ligne de contenus fournis par les utilisateurs (voir les décisions de la cour de cassation), auront désormais l’obligation de conserver « le mot de passe ainsi que les données permettant de le vérifier ou de le modifier, dans leur dernière version mise à jour ».

Lire la suite

Des chercheurs bordelais veulent mettre votre ADN dans votre smartphone

Encartés, immatriculés, fichés, numérotés, après les puces RFID qui pourraient nous être imposées, telles celles présentes sur les animaux, voilà que l’on a encore trouvé un moyen de plus, de stocker des informations personnelles et pas n’importe quoi ni n’importe où, votre ADN dans votre SmartPhone……L’être humain réduit à une séquence, c’est bien réducteur!! Bientôt nous n’auront plus aucun secret pour Big Brother!……..Vous avez dit Matrix?

Il s’agit là d’un outil de «prévention et de vigilance», selon le chercheur à l’origine du projet…

Transporter dans son smartphone son propre code génétique, comme de simples morceaux de musique: le projet, porté par une équipe de chercheurs bordelais, est en passe de se concrétiser mais suscite des réticences en France où le séquençage du génome demeure strictement encadré.

Dans son bureau de la plate-forme technologique d’innovation biomédicale (PTIB) du CHU de Bordeaux, Patrick Merel sirote son café. «Depuis que je sais que j’ai une prédisposition au diabète, je ne sucre plus», sourit ce docteur en biologie moléculaire. Après avoir vainement ferraillé en France, où son idée n’a rencontré qu’indifférence ou hostilité, il vient de créer en Californie avec deux biologistes et une bio-informaticienne bordelais la société Portable Genomics.

Il suffit de cracher dans un tube

Lire la suite

Les Etats-Unis accusés de désactiver à outrance des sites web

Big Brother s’installe et étend ses grandes tentacules, pour soit disant lutter contre la criminalité sur le web! Quand ces actions, pénalisent des milliers d’internautes qui n’ont rien à ce reprocher……..ça chauffe les amis!! voilà ce que peuvent voir les victimes des coupures

prises ethernet permettant de se connecter AFP

Le GNSO (Icann) accuse le FBI, Interpol et les polices d’Etat américaines de procéder à des désactivations « unilatérales » de sites, en faisant fi des structures existantes.

La gouvernance de l’internet est menacée par l’interventionnisme des autorités américaines qui procédent à des désactivations « unilatérales » de sites, passant outre les structures mondialement reconnues, accuse Stéphane Van Gelder, à la tête de l’instance internationale GNSO.

Le GNSO est l’instance décisionnelle de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), discret organisme privé californien qui assure un rôle clé dans la régulation d’internet en attribuant les noms de domaine, et dont les décisions s’imposent mondialement. Stéphane Van Gelder est le premier Français à occuper le poste de président du GNSO.
Lire la suite

Bientôt une identité numérique?

Big Brother gagne du terrain, rien de bien neuf là dedans, que cela soit par le biais de puces RFID ou de caméra de surveillance, nous risquons de ne pas pouvoir échapper à ce phénomène dans les années qui arrivent. Dernier fait en date, Eugène Kaperksy père fondateur d’un anti-virus bien connu explique que l’identité numérique permettrait de lutter contre la cyber-criminalité. Au passage, un petit rappel dans l’article sur Obama qui souhaite transformer le web en espace de liberté aussi agréable qu’il l’est en Chine.

L’instauration d’une identité numérique pour chaque citoyen du monde serait une des meilleures solutions pour lutter contre la cyber-criminalité, a estimé lundi Eugène Kaspersky, un des fondateurs de l’éditeur russe de solutions anti-virus, Kaspersky Lab.
Lire la suite

Même les espions ne peuvent plus espionner tranquillement, merci Hadopi!

A trop surveiller la population en imposant des lois comme Hadopi, on créé des situations qui ne font pas plaisir à tout le monde et les services d’espionnage en subissent les conséquences directes.


La NSA, la DGSE et la DCRI ne disent pas merci à l’Hadopi

Aujourd’hui, pour traquer les candidats à l’action suicide, nos agents passent plus de temps derrière un écran d’ordinateur qu’à la sortie des mosquées.

Un expert de la DCRI, service de contre-espionnage français.

La Hadopi fait de nous des pirates Lire la suite

Certains assureurs peuvent accéder aux données de soins en pharmacie

Voici un article qui explique que les assureurs pourront accéder à certaines données médicales relatives à leurs clients. Je vous propose cet article à vous de vous faire votre opinion sur le sujet, quand à son contenu, il a été publié par la ligue des droits de l’homme de Toulon, les propos tenus n’engagent donc qu’eux..

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a autorisé la société Axa France à avoir accès sous conditions aux données de soins en pharmacie de ses assurés santé en préservant le secret médical, ce qui va lui permettre de « moduler leur prise en charge jusqu’au niveau le plus fin ».

La Fédération de la Mutualité française (FNMF) est autorisée par la Cnil à accéder, sous forme anonymisée, aux données de santé figurant sur les demandes de remboursement électroniques (DRE) adressées par les pharmacies aux mutuelles, et à y intégrer, pour expérimentation, l’indication de l’efficacité des médicaments – le SMR (service médical rendu). L’objectif poursuivi étant de parvenir à « ne rembourser que les choses reconnues comme efficaces par la communauté médicale ».
Lire la suite

Orwell se retourne dans sa tombe

Petit documentaire à voir pour ceux qui n’ont pas encore ouvert les yeux. Plusieurs fois nous avons démontré ici que le roman d’Orwell 1984 n’était plus une simple fiction, la réalité devenant petit à petit bien pire. Le phénomène est très présent aux États-Unis mais la France est également de moins en moins épargnée, a voir absolument!

Orwell rolls in his grave« Orwell se retourne dans sa tombe » de Robert Kane Pappas, se veut la critique définitive du quatrième pouvoir, considéré autrefois comme le bastion de la démocratie américaine.
En se demandant si l’Amérique est entrée dans un monde orwellien au double langage où les mensonges peuvent passer pour la vérité, Pappas explore ce dont les médias n’aiment pas parler, c’est-à-dire eux-mêmes.

Site du film : http://www.orwellrollsinhisgrave.com/

Retraçant méticuleusement le processus par lequel les médias déforment et censurent les évènements d’actualité, Pappas présente de fascinantes et éloquentes interventions de professionnels des médias.

Lire la suite

"AIR PRINT" nouvel outil de "Big Brother"

 

On arrête pas le progrès, après les « scanners déshabilleurs » pourquoi pas un gadget qui relèvera les empreintes digitales à 2 mètres de distance! les terroristes de tout poils n’ont qu’à bien se tenir! et……….. les autres aussi non?

C’est article est traduit par ImTranlator, sans corrections!

Pas sympathique le gadget?

Alors que oreilles peuvent être la nouvelle du jour biométriques, Advanced Optical Systems (AOS) est fait de son mieux pour garder les empreintes digitales comme méthode privilégiée pour identifier les ennemis de l’État. La société a construit un scanner d’empreintes digitales avec la capacité de lire correctement une impression pouvant aller jusqu’à deux mètres, et notre point de vue militaire le système comme un moyen de réduire les risques pour les soldats aux postes de contrôle de sécurité dans le monde entier. Le système AIRPrint est une amélioration significative par rapport aux précédentes systèmes de sécurité biométriques car elle permet d’identité d’une personne à être confirmée par le personnel militaire de l’arrière de la sécurité d’un mur de souffle ou de véhicules blindés, qui maintient notre technicien hors d’état de nuire. AIRPrint utilise une source de lumière polarisée et deux 1,3 mégapixels (pour recevoir une lumière polarisée verticalement et l’autre pour recevoir la lumière polarisée horizontalement) afin de produire une empreinte exacte. Le prototype est capable de scanner et de vérifier une impression en moins de cinq secondes, mais le dispositif ne peut actuellement traiter que d’un seul doigt à la fois, et que le doigt doit rester à une distance fixe de la caméra pour obtenir une lecture précise. Malgré ces restrictions, les revendications AOS que bientôt le matériel sera capable de lire les cinq copies simultanément, tandis qu’une personne est s’approche ou s’éloigne de l’appareil. Le système sera prêt pour le marché au troisième trimestre de cette année, ce qui est des mauvaises nouvelles pour les terroristes et hooligans de football, Mais une aubaine pour Big Brother.

sourceAdvanced Systems optique

1 167 168 169 170