Quand un piratage du site de l’Elysée invite à pousser Nicolas Sarkozy vers la sortie

Sarko est contre ce qu’il ne peut contrôler, espérons que ces attaques, ne vont pas porter préjudice aux internautes.

Capture d'écran du site de l'Elysée, piraté dans la nuit du 26 au 27 juillet 2011. DR

 

Les hackeurs ont exploité une faille du système pour renvoyer vers le site sortez-le.fr…

«Plus tu LIKE sur Facebook, plus tu TWEET, et plus Nico se rapproche de la sortie.» Voilà ce qu’on pouvait lire sur la page d’accueil du site de l’Elysée dans la nuit de mardi à ce mercredi. L’œuvre de hackeurs, qui ont exploité une faille ancienne, selon l’Express.fr, et qui renvoyait vers le site sortez-le.fr. Lire la suite

Google+ bannit les pseudos

Google montre son côté obscur de la force, son côté “big brother” devrais-je dire puisqu’avec son service Google+, réseau social censé concurrencer Facebook (déjà champion dans le domaine), la grande firme souhaite faire disparaitre la notion de “pseudo”, l’identification de tous les internautes, ça vous parle?

Google+ veut que ses membres utilisent leur véritable identité et fait passer le message en bannissant les utilisateurs de pseudonymes…

Google  LogoSi, selon ComScore, Google+ a atteint les 20 millions de membres en fin de semaine dernière (lire aussi : “Google+ déjà populaire, mais pas vraiment utilisé“), certains utilisateurs ont toutefois été exclus du service. Motif de ces exclusions à répétition : l’utilisation de surnoms, bannis de Google+ par les CGU. Google qui a même parfois usé de zèle, puisque certains utilisateurs ont non seulement été exclus de Google+ pour avoir utilisé un surnom, mais ont également perdu l’accès à d’autres services en ligne de Google, comme Gmail ou les Google Docs.

Erreur ou sanction volontaire ? Nous n’en savons pour le moment pas plus. Toujours est-il que Skud, un ex-employé de Google agacé par ces méthodes, a commencé à constituer une base de données recensant l’ensemble des comptes Google+ qui ont été bloqués. Si vous faites partie des victimes, vous pouvez recenser cette mésaventure sur le questionnaire qu’il a mis en place grâce à l’outil SpreadSheets de… Google.

Lire la suite

Souriez, vous avez été reconnu sur toutes les photos

C’est bien joli de parler de conspiration, d’y voir de la paranoïa, tout ce qui touche à la liberté est considéré comme du totalitarisme et un pas de plus vers un fichage généralisé, n’est pas pour rassurer. Si on réfléchi un peu, les puces RFID, la reconnaissance par l’iris, les empreintes digitales et maintenant la reconnaissance faciale, sont des méthodes qui vont permettre de tracer un individu où qu’il soit. Fini les escapades secrètes??

Les logiciels de reconnaissance faciale ont évolué ces dix dernières années. Et les réseaux sociaux nous ont appris à vivre avec cette technologie

Logiciel de reconnaissance faciale utilisé à la statue de la Liberté, à New York. REUTERS/Chip East -

 

SELON LE WALL STREET JOURNAL, les services de police de tous les États-Unis adopteront bientôt des systèmes portables de reconnaissance faciale qui leur permettront d’identifier les gens en les photographiant. Cette nouvelle fonction a été rendue possible par BI2 Technologies, une entreprise du Massachusetts qui a mis au point un petit appareil conçu pour s’adapter aux iPhones des policiers. Lire la suite

Apple : bientôt la plus grosse société au monde ?

Ce n’est pas nouveau, je me méfie d’Apple et des Iphones en général, trop propre, trop brillant, cela ressemble à mes yeux à un piège qui lorsqu’il se refermera sera vraiment douloureux pour les utilisateurs. Fondée ou non, mon opinion concerne une société qui prend tellement d’ampleur qu’elle risque d’être bientôt la plus grande de la planète…

Il y a plusieurs moyens de classer une entreprise. Mais si on s’attache à regarder les capitalisations boursières (nombre d’actions émises multipliées par leur cours), c’est le pétrolier Exxon Mobil qui se taille la part du lion. Mais quand on parle de Lion, Apple n’est pas très loin et pourrait détrôner le géant aux pieds fossiles.

Lire la suite

Les USA préparent un système qui lit dans les pensées !

La lutte contre le terrorisme mène à tout……. :mrgreen:

 

La NSA met au point une machine digne d’un film de science-fiction.

La machine, nommée Aquaint, serait un système d’intelligence artificielle avancée. Il pourrait “lire dans les pensées” et ainsi analyser ce qu’il se passe dans un cerveau humain.

L’agence américaine de renseignement serait donc sur le point de finaliser un robot doté d’une intelligence artificielle. Dans la pure lignée des détecteurs de mensonges, il serait amené à “répondre à des questions complexes” qui se posent dans la tête d’un homme. Lire la suite

Anonymous, les dernières news…

On continue à suivre les péripéties des hackers qui s’en donnent à cœur joie, qui limitent font tout et n’importe quoi et au final, on se retrouve perdus!

Les Anonymous affirment détenir 1 Go de données volées à l’OTAN

La vague d’arrestation de hackers présumés ne semble pas refroidir les ardeurs des Anonymous.

Bien au contraire, même!

Ce collectif Anonymous vient d’annoncer qu’ils détiennent « environ un gigaoctet » de données de l’OTAN.

Ils ne vont pas les publier en totalité car ce serait « irresponsable » mais ont précisé que les données en leur possession étaient « intéressantes ». Les hackers sont actuellement en train d’examiner les informations obtenues.

Lire la suite

Anonymous: 16 hackers présumés arrêtés aux USA, 5 en Europe

La riposte est enclenchée, en espérant que nous auront droit à une happy end à la sauce hollywoodienne…En clair, ils ont pas arrêté les bons, tous relâchés!

NEW YORK – La police fédérale américaine (FBI) a annoncé mardi soir que son enquête sur le groupe de pirates informatiques Anonymous l’avait conduite à arrêter 16 personnes aux Etats-Unis dans la journée, et que les polices britannique et néerlandaise en avaient arrêté cinq autres.

Quatorze personnes ont été arrêtées aujourd’hui par le FBI, sous des accusations liées à leur implication présumée dans une attaque informatique contre le sites internet PayPal dans le cadre d’une opération revendiquée par le groupe ‘Anonymous’, selon un communiqué commun du FBI et du ministère de la Justice. Deux autres personnes ont été arrêtées mardi sous des accusations similaires aux Etats-Unis.

Source: AFP via realinfos

George Clooney utilise les images satellites pour prouver les génocides

Quand Big Brother sert à la justice, ce sont de bonnes nouvelles qui en ressortent, et c’est ici Batman qui passe à l’attaque via Google Earth, plus connu sous le petit nom de Georges Clooney (what else?). En effet, l’outil sert à son organisation pour prouver les génocides au Darfour.

George Clooney est à la fois ex-Batman, buveur de café rémunéré et activiste bénévole pour le Darfour.

Il a lancé l’an dernier le Projet Satellite Sentinelle pour analyser l’imagerie satellite à la recherche d’exactions et de charniers. Et L’organisation vient d’en découvrir un:

Même si la toute récente indépendance du Sud Soudan est une énorme victoire pour les Soudanais, cela ne signifie pas pour autant que le conflit au Darfour est terminé. Loin de là même, puisque le Projet Satellite Sentinelle de George Clooney a découvert la preuve d’un charnier récent à Kadugli. Les photos montrent trois fosses communes avec des centaines de corps enveloppés dans des sacs.

D’après l’Atlantic Wire, l’organisation conclut d’après l’analyse des photos que les militaires soudanais « se sont apparemment engagés dans une campagne d’assassinats en masse de civils à Kadugli ». L’avantage des satellites est qu’ils permettent de voir ce qui se passe dans les endroits où les journalistes ou les troupes des Nations Unies ne sont pas les bienvenues. La technologie a parfois du bon. [Satellite Sentinel Project via The Atlantic Wire]

Source: gizmodo.fr

AnonPlus, le réseau social version hackers

Quittons les facebook, twitter, Google+ et autres réseaux sociaux, la résistance ne se montera pas chez eux mais sur AnonPlus, un réseau social qui promet être sans aucune censure, reste à savoir s’il y aura des limites puisque dès que la notion de censure n’est plus là, les abus et les dérives apparaissent, nazisme, pédophilie, etc…

Affaire à suivre de près…

Facebook, Google +, Tulalip, les réseaux sociaux sont au coeur de l’actualité en ce moment. Les Anonymous ont donc décidé de s’y mettre à leur tour et de créer un site communautaire pour les hackers mais pas seulement.

AnonPlus est donc « un nouveau réseau social sur lequel il n’y a pas de craintes à avoir concernant la censure, les pannes ou encore d’être retenu » précise Anonymous après avoir vu son profil Google + suspendu pour violation des standarDs de la communauté (à l’image de celui de Gizmodo.fr. Coïncidence ?). Tandis que leur compte Gmail a également été supprimé.

Lire la suite

Piratage : révélations du Pentagone

Les hackers en ont remit une couche et une nouvelle fois nombre de fichiers ont été dérobés! On fait quoi? On les encourage? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Le département Américain de la défense vient de révéler, après quelques mois de cachotteries, qu’ils avaient été hackés en mars dernier. Évidemment, les détails de ce vol resteront classés « secret défense », mais le Pentagone précise au Washington post qu’il s’agit là « d’une des cyber attaques de l’armée américaine des plus dommageables à ce jour. »

Le butin de cette cyber attaque ? Pas moins de 24 000 fichiers de personnes considérées comme « Intrus étrangers ». Quand on pense au problème que représentent les sans-papiers en Amérique, voilà qui va jeter un froid sur tout le pays.

Lire la suite

1 166 167 168 169 170 176