Europe de la paix ? Non, Europe de la misère = Europe de la guerre…

L’Europe promise, n’a pas tenu ses promesses. Le nivellement par le bas est ce qui est voulu, sinon, « ils » feraient autrement..

La pauvreté de l’Europe vue par nos amis russes : “Plus de 23 % de la population de l’Union européenne étaient menacés de pauvreté en 2016, d’après les données publiées par l’office statistique européen”… Remarquez, il s’agit-là effectivement des chiffres donnés par Eurostat.

Alors de vous à moi, l’Europe peut faire semblant de s’alarmer de la montée de la pauvreté, car tout ce que fait l’Europe ne peut avoir pour conséquence que l’augmentation de la pauvreté.

Rien n’est fait pour lutter contre la misère. Les flopées de migrants que nous n’avons plus ni les moyens ni la volonté d’intégrer sont condamnées à une forme de misère qui sera la mère de tous les extrémismes dont tout le monde aura à pâtir.

Les dumping fiscal et social ne peuvent qu’aggraver les disparités au lieu de les régler progressivement.

Les accords de libre-échange et la mondialisation ne peuvent que pousser aux délocalisations et aux pertes d’emplois.

Ne soyons pas dupes. Cette Europe n’est pas l’Europe de la paix, mais l’Europe de la misère. Or la misère termine toujours en guerre.

Charles SANNAT

117,5 millions de personnes, soit 23,4 % de la population de l’Union européenne sont menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale, la Grèce, la Roumanie et la Bulgarie figurant parmi les pays les plus vulnérables, selon un rapport diffusé lundi par Eurostat.
D’après ce document, 41,3 % de la population bulgare est menacée de pauvreté, alors qu’en Roumanie et en Grèce, cet indice s’élève respectivement à 38,8 % et 35,6 %.

À l’autre extrémité du classement, la République tchèque (13,3 %), la Finlande (16,6 %), le Danemark (16,7 %) et les Pays-Bas (16,8 %) enregistrent les taux les plus faibles de personnes en risque de pauvreté, constate Eurostat. En France, ce taux atteint 19,7 % alors qu’en Allemagne il est de 18,2 %.
Le rapport souligne en outre que 7,5 % de la population européenne n’est pas en mesure de payer ses factures, chauffer correctement son logement ou de partir une semaine en vacances.

Eurostat ajoute que la réduction du nombre de personnes dans l’Union européenne confrontées au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale est l’un des objectifs clés de la stratégie Europe 2020.

Source Insolentiae

 

9 commentaires

  • Leveilleur

    Bien sûr, il ne faut pas s’appeler Madame soleil pour savoir que cette Europe est une chimère. Nous sommes dans une période de l’humanité où la seule chose qui compte c’est le « profit » et au Diable les valeurs humaines, la morale, le respect et le partage. Les dirigeants et leur sbires sont tous prêts à s’entredévorer comme des loups assoiffés de sangs pour l’argent et le pouvoir, comme si c’était la chose la plus importante au monde, mais hélas pour eux et pour nous, l’argent de comble pas les vides intérieurs !

    Alors certain me diront; Non pas tous ! il y a qui veulent apporter de bonnes choses ! Mais ne nous leurrons pas, ceux-là n’ont pas de pouvoir, il reste à l’arrière du cortège justement parce qu’il ne faut pas laisser les gens bien régenter le monde, il y aurait trop de dispersion d’argent chez les peuples, or les peuples doivent demeurer pauvres le plus possible pour que les banques, les multinationales et les dirigeants empochent le pactole.

    Le rêve d’un seul État européen, d’une seule nation européenne est une illusion ! Et c’est le président du Conseil européen qui le dit.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2016/05/11/le-terrible-aveu-de-donald-tusk-le-reve-dun-seul-etat-europeen-dune-seule-nation-europeenne-est-une-illusion-et-cest-le-president-du-conseil-europeen-qui-le-dit/

    Brexit : cinq raisons pour lesquelles les Britanniques veulent nous quitter.

    http://www.lefigaro.fr/international/2016/02/17/01003-20160217ARTFIG00214-brexit-cinq-raisons-pour-lesquelles-les-britanniques-veulent-nous-quitter.php

    Mais que se passe-t-il en France ? Découvrez comment « l’Europe » nous escroque !

    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf

  • Passetec Passetec

    Une Europe que les Français n’ont pas voulu et qu’ils ont eu ….
    Le 29 mai 2005, 55% des électeurs français (54,87% exactement) votaient NON au référendum sur le projet de traité dit « de Constitution européenne ».

  • Panurgie

    Oula, ça s’améliore pas….

    L’Europe est plus riche maintenant qu’en 51 lors de la signature du CECA. Et de nombreux européens vivent dans un confort matériel plus développé qu’avant, notamment les bulgares. Pour ce qui est de la paix c’est aussi réussi, à part lors de la pax romana jamais l’Europe n’avait connue aussi peu de guerres sur une aussi longue période.

    L’Europe c’est juste la première puissance économique, un PIB/hab de plus de 33 000 dollars, etc… l’Europe caracole en tête sur le point de vue économique. Mais bon tapons lui dessus sans même prendre le temps de comparer avec les autres pays.

    C’est très bien de prendre des sources comme Eurostat, mais dans ce cas là, on met au moins un lien du rapport, histoire que le lecteur puisse vérifier par lui même. Alors je sais bien que les sources, le référencement et tout ça c’est pas vraiment rigoureux sur internet, mais prendre les chiffres d’un rapport sans nommer le rapport en question, c’est inquiétant. Ça dénote que l’auteur manque de rigueur, mais également que ses lecteurs manque d’exigence.

    Bref l’Europe libérale remporte depuis des décennies de nombreux succès, on peut redire énormément de choses sur l’Europe actuelle. Mais pas que c’est une Europe de la misère, nous avons plus d’argent en Europe que les US, la Chine ou encore l’Inde, et nous avons moins d’inégalités que dans ces pays là. Et l’Europe prend pour objectif de réduire encore ces inégalités, donc bon…

    Et non la misère n’engendre pas automatiquement la guerre, mais bon, on va pas demander à Sannat de s’y connaître en Histoire, vu qu’il arrive déjà pas a s’y retrouver en économie.

    Un magnifique billet qui démontre une idéologie anti-Europe, qui repose sur rien, et oublie que les pauvres, et les marginaux existaient bien avant la construction européenne. Mettons lui tout sur le dos, à défaut d’analyse ça désigne au moins un responsable.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Non, l’Europe n’est pas l’Europe de la misère pour une poignée de banquiers, par contre c’est l’Europe de la misère et de la mort sociale, économique et même physique pour les peuples ! Franchement je me demande sur quelle planète tu vis …

      M.G.

      • Panurgie

        MG c’est faux, si la vie peut être compliqué en Europe à cause des disparités, personne ne meurt de faim, l’insécurité n’est pas si terrible, et malgré les défauts du système tu es relativement libre de dire ce que tu veux, de t’installer où tu le souhaites, etc… Regarde les chiffres, chez nous en Europe les disparités sont moindres que aux US, en Chine, ou en Inde.

        La vie est plus douce aujourd’hui qu’il y’a un siècle, et si tu voyages un peu tu te rends vite compte que nos pays européens sont une exception.

        Bof le coup de la mort économique ne tient pas la route une seconde, les européens s’ils s’unissent dépassent largement les autres « grands » pays. Pour ce qui est de la mort sociale tu crois quoi, que les pauvres n’existaient pas avant ? Que les gens modestes sont apparus avec l’UE ?
        Un grand nombre reste sur le carreau mais c’est logique vu que nous sommes dans un système libéral. La capacité de l’homme a oublié le passé m’étonnes toujours.

        Pour ce qui est de l’élimination physique je ne suis pas sûr de voir à quoi tu fais référence (grand remplacement, ou autre ?).

        Puis faut arrêter le manichéisme de base, y’a pas que les grands banquiers qui profitent de l’Europe en voulant asservir les peuples. Les dizaines de milliers d’Erasmus en profitent, la recherche en profite, les voyageurs en profitent, les territoires en difficulté en profitent également via la subventions, etc…

        Mais bon tu es dans une logique d’idéologie, reconnaître les bienfaits de l’Europe t’es impossible. C’est la qu’on voit que comme Sannat tu t’inscris dans un schéma manichéen tout aussi ridicule, en ne prenant en compte que les faits qui vont dans ton sens.

    • Et l’européiste de sévices reviens pour essayer de convaincre…

      Pas mauvais dans le style troll.
      Il a voté macron sans problème.

  • partisan

    Eh bien ce sannat, quand on en lis de lui, y a rien d´autre que des chiffres et ses avis etc qui sortent.
    C´est un peu comme si nous on étaient bète, et voila sannat, va tout nous dire.
    Franchement, ce genre de chiffres et cette masse d´avis, de conseils, ses rapports etc., on n´en a pas besoin. C´est un peu comme la marionette alex jones que les élites laisse propager ce genre de merde pour nous voler le temps.
    L´on pourrait aussi dire: oui , j´avoue être bète et sans sannat je n´aurais jamais reconnue que la misère existe………bla bla… bla bla

  • BA

    République tchèque : résultats des élections législatives :

    Le mouvement populiste du « Trump tchèque » remporte les législatives.

    1- Le mouvement populiste ANO du milliardaire Andrej Babis a remporté haut la main les élections législatives de vendredi et samedi en République tchèque en raflant 29,6% des suffrages exprimés,

    2- les libéraux du Parti démocratique civique (ODS) sont crédités de 11,3%,

    3- la version tchèque du Parti pirate obtient 10,8 %,

    4- la formation d’extrême droite Liberté et démocratie directe (SPD) obtient 10,6%,

    5- le Parti social démocrate (ČSSD) du Premier ministre sortant, Bohuslav Sobotka, tombe à 7,3%, son score le plus bas depuis 1993 et la dissolution de la Tchécoslovaquie,

    6- les chrétiens démocrates (KDU-ČSL), partenaire de Sobotka dans la coalition sortante, ne sont crédités que de 5,8% des voix.

    http://www.rts.ch/info/monde/9018379-le-mouvement-populiste-du-trump-tcheque-remporte-les-legislatives.html