Varoufakis combattra la politique de « dérégulation et d’austérité » prônée par Macron….

Macron sait qu’il va faire des dégâts mais, il persiste et signe pour convaincre Merkel. En marche vers la fédéralisation de la zone euro ?

L’ex-ministre des finances grec met en garde contre la « “solution” néolibérale » du nouveau président français.

L’ex-ministre des finances grec Yanis Varoufakis, qui avait appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle, met en garde samedi 13 mai contre la « solution néolibérale » du nouveau président français.

Dans une tribune publiée par le quotidien grec Journal des rédacteurs sous le titre « Voila pourquoi, Emmanuel, nous serons contre toi », la figure de la gauche radicale dénonce la politique de « dérégulation et d’austérité » prônée par Emmanuel Macron, qui va « simplement redistribuer la misère entre les travailleurs français ».

Selon M. Varoufakis, qui argue de conversations personnelles avec M. Macron, ce dernier a conscience de la casse qu’il va provoquer mais persiste dans cette voie « pour convaincre Berlin d’avancer vers une fédéralisation de la zone euro ». « C’est là que réside la grande erreur d’Emmanuel [Macron] » car « Berlin ne lui donnera rien », tranche M. Varoufakis.

A la tête du mouvement paneuropéen Diem 25

L’ancien ministre avait appelé à voter pour le candidat d’En Marche ! pour faire barrage au Front national de Marine Le Pen. Dans une tribune au Monde, il avait affirmé que M. Macron avait été « le seul ministre d’Etat en Europe » qui avait cherché à aider la Grèce en 2015, quand elle se trouvait plongée dans une crise économique aiguë et confrontée aux exigences de l’Eurogroupe.

Premier grand argentier de gauche radicale dans la zone euro, M. Varoufakis avait démissionné en juillet 2015 quand la Grèce s’était résignée à une prorogation de l’austérité pour éviter d’être poussée, sous pression allemande, hors de la zone euro. Il a depuis fondé le mouvement paneuropéen Diem 25 (Democracy in Europe Movement – 2025) pour une UE plus démocratique.

Le Monde

Voir aussi:

JO 2024: Emmanuel Macron va rencontrer le comité d’évaluation, arrivé samedi à Paris

L’austérité pour le peuple, mais du fric pour des manifestations sportives, alors que Junker mets la pression. On marche sur la tête et tant mieux si c’est Los Angeles qui est choisie, ça n’augmentera pas la dette publique..

17 commentaires

  • 4 grands pays européens souhaiteraient constituer les Etats-Unis d’Europe
    Ce plan n’est pas nouveau mais reste dans la continuité du projet européen. Il fait incontestablement parti de l’agenda du nouvel ordre mondial. Il y a deux ans, la vice-présidente de la Commission européenne en poste Viviane Reding appelait déjà à « construire les Etats-Unis d’Europe ». Avec tous les nouveaux problèmes économiques, politiques et migratoires qui affectent le continent, la proposition reste plus que jamais sur la table puisque l’Europe se nourrit de ses propres problèmes: plus y en a…plus il faut d’Europe (c’est leur logique).

    Les pays les plus enthousiastes dans ce projet ne semblent néanmoins pas très fiers de cette poussée fédéraliste puisque cette récente déclaration plaidant pour l’union général des Etats Européens faites il y a quelques mois est restée bien secrète jusque là.
    http://www.brujitafr.fr/2016/05/4-grands-pays-europeens-souhaiteraient-constituer-les-etats-unis-d-europe.html

  • samedi soir

    En marche….la bougeotte semble être privilégiée…en effet marcher pour bouger avec un espoir de gagner encore davantage est plus séducteur que de se poser et réfléchir à la situation actuelle.
    C’est comme la bicyclette: tant que ça roule, ça tient debout…
    Se préoccuper de la destination semble alors fallacieux, voir malpolie….
    Il faut pro…du…ire!!! pour convertir en finance…une finance qui s’évaporera dans des univers boursiers…
    En marche…pour que ces gens continuent de faire le paon…

  • Leveilleur

    Dérégulation, austérité. Avec ce programme, il est certain que la misère ne pourra aller qu’en grandissant en France car évidement le programme prévu pour la France est le même que celui de la Grèce.

    Déjà autour de moi, il y a des gens qui abandonnent leur entreprise parce qu’ils ne peuvent plus payer et sont poursuivis par le RSI,

    On ne nous laisse déjà plus la possibilité de vivre de notre travail sans nous presser comme des citrons alors avec la politique de Macron qui lui même est presser comme cornichon par la finance, ça va faire très mal.

    Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai comme l’intuition que ce président ne finira pas son mandat.

  • Le Gaulois libre

    Que ceux qui n’ont pas votés contre lui et se sont abstenus, ou qui ont votés nul ou blanc, et que ceux qui ont votés pour Macron se rassurent, ils vont en prendre aussi plein la gueule.

    Voilà au moins une petite consolation après l’élection truquée de cette marionnette, par des puissances occultes qui le manipulent.

  • Ayus-Ved

    Varoufakis: Le cheval de Troie

    Yanis Varoufakis est devenu une sorte de rock star des médias alternatifs quand il a plaqué Syriza après le référendum sur le plan de sauvetage en laissant Tsipras endosser le blâme complet pour la trahison de la volonté du peuple. Avant cela, la force de sa personnalité et son travail dans l’exposition des jeux financiers internationaux des États-Unis, comme dans le Global Minotaur lui ont valu beaucoup de respect dans de nombreux milieux activistes, mais les soupçons s’attardaient autour de l’homme dont certains pensaient, à bon escient, qu’il était « trop beau pour être vrai ».

    Une de ces quelques voix de la raison était William F. Engdahl, qui avait soulevé de sérieuses questions sur les antécédents personnels de cet homme politique et ses associations louches dans un article de juillet 2015 pour le journal NEO intitulé « Qu’est-ce qui pue au sujet de Varoufakis et du bordel global en Grèce ? ». Il contestait le récit qui prévaut dans les médias alternatifs, de sorte que certains se demandaient si Varoufakis était vraiment une sorte de héros ou un cheval de Troie.

    Par Andrew Korybko – Le 8 août 2016 –
    Source http://lesakerfrancophone.fr/?p=32332&preview=true
    Traduit et édité par JJ, relu par Catherine pour le Saker Francophone

  • en médecine ça se nomme schizophrénie non ?

    • engel

      Et en langage populaire « une saloperie de traître d’agent infiltré ».
      …Lle doute n’est plus permis depuis le référendum grec!

  • Enki13

    Mélenchon – Varoufákis – Macron par François Asselineau :

    https://www.youtube.com/watch?v=TdQIvWoqCOs

  • Bainville

    Varoufakis et Tsipras comme Pablo Iglesias ou Beppe Grillo sont une opposition parfaitement contrôlée par Bruxelles.
    Aussi subversifs que « Nuit Debout ».

  • Emy Emy

    vous avez voulu Macron maintenant vous l’avez
    tout ceux qui ont voté pour lui ou qui se sont abstenus

    c’est inutile de venir vous plaindre.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Lilith Lilith

    pffffffffffffff une vrai girouette ce Varoufakis il y a 10 jours il demandait au Français de voter pour lui……