Perturbateurs endocriniens: La Commission européenne n’a toujours pas trouvé de définition….

La Commission européenne a échoué à voter, ce mardi, une définition des perturbateurs endocriniens malgré de longs mois de négociations…

Nouvel échec des négociations européennes. Depuis des mois, la Commission européenne discute et étudie la question des perturbateurs endocriniens, ces poisons du quotidien qui se cachent dans nos assiettes, crèmes, meubles, emballages… Après un premier échec le 21 décembre, elle devait, ce mardi, une nouvelle fois discuter et voter pour accoucher d’une définition de ces produits chimiques qui bouleversent nos organismes et notre santé. Sans succès.

Les pays membres n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Il n’y a eu aucun vote et les pays membres n’ont pas convenu d’une date ultérieure pour un éventuel vote, selon nos sources.

Perturbateurs endocriniens: «Pas une psychose, éveiller les consciences»

Une définition très restrictive

En effet, certains pays trouvent la définition proposée par la Commission européenne trop restrictive et pas assez protectrice pour les citoyens. En cause ? Pas la définition elle-même… mais le niveau de preuve très élevé pour que telle substance soit bien considérée comme un perturbateur endocrinien, ce produit qui mime ou bouleverse le système hormonal. Et augmente les risques de développer des cancers, maladies neurodégénératives et autre diabète.

Perturbateurs endocriniens: Tout le monde est touché même les cheveux des écolos

Dans les textes discutés, les contours de ces substances chimiques épousent ceux précisés par l’OMS : le perturbateur endocrinien est une substance qui va altérer le fonctionnement de notre système hormonal, et par là, causer une maladie dans l’organisme ou la descendance.

Qui s’est opposé à ce texte ?

Dans un communiqué, l’ONG Générations Futures, qui alerte depuis longtemps sur les dangers de ces substances, se félicite d’un tel échec. « Heureusement, des Etats-Membres, dont la France, le Danemark, la Suède, ont refusé de voter cette proposition de la CE en faisant part de leurs désaccords sur le fond de ce texte inacceptable (a voté pour notamment l’Allemagne) », précise l’ONG, qui a fait passer un test à sept personnalités la semaine dernière, pour montrer que les perturbateurs endocriniens touchent tout le monde.

« Rien n’est joué. Il faut plus que jamais maintenir la pression sur la Commission et les Etats membres qui tergiversent. Nous en appelons à Ségolène Royal, ministre en charge de ce dossier pour la France. Elle doit prendre pleinement ses responsabilités en rassemblant autour d’elle un nombre suffisant d’Etats membres rejetant la proposition de la Commission. Elle doit les convaincre de s’opposer à ce texte afin de mettre en échec la Commission qui s’obstine à mettre sur la table une mauvaise proposition », déclare François Veillerette porte-parole de Générations Futures.

Consomation: Plus de 400 cosmétiques contiennent des ingrédients «indésirables», alerte l’UFC-Que Choisir

Que souhaite la France? 

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, s’était déjà opposée en décembre à cette définition jugée trop restrictive des perturbateurs endocriniens. Dans un communiqué, elle invite la commission européenne à revoir sa copie. Et rappelle que « la Commission européenne n’a pas pris en compte les demandes de la France :

  • de prendre en compte les perturbateurs endocriniens présumés et pas seulement avérés ;
  • de tenir compte de la plausibilité des effets sur santé de ces substances.

Auteur Oihana Gabriel pour 20Minutes

Voir aussi:

Ségolène Royal s’agace face à des militants anti huile de palme

ENVIRONNEMENT Ces militants des amis de la terre, dont certains étaient déguisés en orangs-outangs, ont brandi des panneaux « Mme Royal ! Dites NON à Total #StopHuileDePalme »…

**On se demande pour qui elle roule la Royal..**

Bure: Le projet de stockage de déchets radioactifs invalidé par la justice

Une épine de plus dans le projet Cigeo d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure dans la Meuse. Ce mardi, le tribunal administratif de Nancy a annulé la décision du conseil municipal de Mandres-en-Barrois (Meuse), commune juste à côté, qui avait approuvé, le 2 juillet 2015, la cession du bois Lejuc à l’ Andra (Agence natioanle de gestion des déchets radioactifs).

**Où vont atterrir ces déchets??**

14 commentaires

  • Isil Isil

    Bonjour Voltigeur,
    l’illustration choisie est parfaite, bravo à l’auteur.
    Pour qui roule royal ? pierre bergé a financé sa campagne quand elle se voyait « moi présidente ». cqfd.

    • dereco

      Un perturbateur endocrinien est une saleté chimique ou naturelle qui empêche les têtards de devenir grenouilles à très faible dose, même en dessous de la dose autorisée (environ ppm un par million ), considérée sans danger et plus généralement perturbe la formation et la vie des êtres vivants en dérangeant les signaux envoyés ou reçus entre les cellules vivantes !
      Une seule molécule peut perturber, en déclenchant un processus vivant, si malchance, exactement comme un papillon recevant une seule molécule attirante sexuellement va déclencher la recherche de son partenaire sexuel fort loin !!
      C’est un changement total de règles chimiques, puisque des doses très faibles peuvent être très dangereuses, parfois plus que des doses fortes, avec des interactions multiples complexes entre différents perturbateurs ( effet cocktail ou multiplicatif 2×2=64, si plusieurs produits sont nécessaires à la fois, pour déclencher tout un processus explosif après ).
      La chimie industrielle est bloquée, car la vie est trop complexe pour la chimie usuelle simple.
      Donc les lobbys bloquent par des arguties mensongères et criminelles !

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Bonjour à tous,

    Ce billet n’a d’objectif que de nous faire réfléchir sur un aspect de notre quotidien, on parle dans l’article des perturbateurs endocriniens, mais il y a bien pire et dont les conséquences sont toutes autant catastrophique pour l’humain de demain (si…?).

    Décembre 2016, est prescrit un médicament somme toute banal à un patient, après la deuxième absorption, il présente un début d’oedème pulmonaire. Urgences, médecins etc, diagnostique indéterminé concrètement mais orienté vers un éventuelle pneumonie (??) mais le corps médical rejette toute responsabilité imputée au médicament !
    Le lendemain matin, première prise, avec en plus un comprimé pour le traitement de la pneumonie, et les deux pour traité à la fois un souci de prostate et l’autre, la tension trop élevée ! Une demi heure plus tard, le patient tombe en syncope et perte de connaissance passagère (20 »), avec au réveille, à nouveau les symptômes de pneumonie. Là on fait appel au SMUR (SAMU) directement.
    Analyses, séjour en milieu hospitalier, examens, etc, on ne trouve rien dans les effets des médicaments, puisque de toute évidence, cela coïncidait avec leur prise. Mais le problème n’est toujours pas résolu !!

    Ce n’est qu’après deux semaines d’hospitalisation, qu’un laborantin féru de chimie, émet au médecin l’hypothèse d’une réaction à la combinaison de certains produits chimiques contenus dans les différents médicaments. En effet, il vient de mettre en évidence un problème dont « AUCUN » labo pharmaceutique n’étudie sérieusement. Et c’est à la suite de cela qu’une panoplie d’essais cliniques sur le patient, eu lieu et a permis de déterminé que la combinaison de trois substances de trois médicaments différents, était à l’origine de troubles respiratoires s’apparentant à la pneumonie. Le cas vient d’être soumis à des études cliniques et a permis de mettre en avant que de multiples effets secondaires attribués aux « combinaisons » de substances chimiques sont à l’origine de maladies, de symptômes, et de réactions allergiques et autres effets indésirables.
    Pire il semblerait qu’il y aurait été découvert mais aussitôt censurés, que des effets inconnus de dégradations du métabolisme se sont avérés à la combinaison avec en plus, d’autres produits contenus eux, dans l’usage quotidien, alimentation, textile, cosmétique, etc

    Alors venir parler des perturbateurs endocriniens spécifiquement ! Me parait très insuffisant !

    A méditer !

    P.S. : Pour ceux qui pensent que le bio les préserve, l’atmosphère contient également des agents chimiques qui, en association détruisent tout autant votre organisme…. plus personne n’est plus à l’abri.

    • Isil Isil

      Bonjour Eagle, même si l’article n’évoque qu’une partie des poisons qu’on nous inflige, c’est déjà éveiller des consciences;
      Si tu as un article tout prêt pour nous informer sur le reste, publie-le !
      P.S. Nous nous battons tous au quotidien pour ceci et contre cela, et n’avons surtout pas besoin de lire que nous sommes foutus.
      La vie est une maladie mortelle http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Nous nous battons ? Disons qu’on tape dans le vide, ce serait plus approprié !

        Pas foutus d’être foutus nous nous foutons en l’air tout seul ! …….. loin nous sommes maintenant, de l’originale, ce qui fait de nous des … originalités biologiques ! Y survivrons-nous ? Et dans quel état ? Là est la vraie question …….qui tue !! mdr

    • dereco

      Les êtres vivants sont complexes ( 4 milliards d’années d’évolution de la vie ) et presque tout reste à découvrir, alors que les pseudo experts, ont des certitudes simplistes et décident en méprisant ceux qui lancent des alertes !!
      Ce cas concret montre que face à des faits étranges certains cherchent intensément sur l’inexplicable, néanmoins.
      Les lobbys manipulent pour amplifier leurs profits en se moquant des morts et donc les responsables de ces lobbys sont criminels et devraient être jugés en justice pour ces morts ( cachés et niés ) bien plus vite que Fillon !!
      Mangez bio ( même si pas parfait, car bien moins de cochonneries ), mangez très varié de tout, et faites de l’exercice (courir ) pour diminuer par deux fois au moins le risque de maladies multiples qui sont mal soignées et qui multiplient les profits des lobbys sans guérir, car alors malades à perpétuité, leurs profits se multiplient.
      Cela marche sur moi, vieux sans médicaments.

      Prenez le moins possible de médicaments, le moins longtemps possible, en vérifiant la validité scientifique des médicaments, ses effets secondaires avec probabilités et interactions, et pas pour juste pour le confort, antidouleurs, sommeil, constipations, etc…

      Le paracétamol est dangereux même à dose autorisée faible surtout en longue durée ( foie bousillé avec doliprane et greffe du foie ) et donc à éviter autant que l’aspirine.

  • jengi

    Ce qu’on appelle « perturbateur endocrinien » est généralement un composé présentant une structure voisine de celle des hormones, l’œstrone en particulier, qui possède une fonction phénol.
    Or, tous les perturbateurs connus possèdent cette fonction phénol (ou une fonction voisine, l’éther de phénol). il en est ainsi du diéthylstilbestrol, du bisphénol A, etc…
    Plus grave est que nous consommons de manière courante de tels phénols, par exemple le paracétamol. Il faudrait l’inclure dans la recherche de la perturbation des fonctions reproductrices qui apparaît actuellement.

  • fabienne

    Le problème des interactions médicamenteuses se pose lorsqu’on souffre de plusieurs pathologies. Les différents médicaments prescrits forment alors dans le corps un cocktail chimique peu ragoûtant.
    Il n’y a qu’à voir ce qu’ingurgitent les personnes âgées! C’est à se demander si ces mélanges n’induisent pas de nouvelles maladies ou des allergies. Je pense que c’est un domaine qui mériterait une vraie spécialisation.

    • Isil Isil

      Oui, très juste.
      L’empire chimico-pharmaceutique ne laissera jamais personne publier de telles études, le résultat est connu d’avance.
      Extirper nos vieux fatigués et malades des protocoles de soins n’est pas gagné, entre le formatage des médecins, les pressions familiales et le souhait du vieux en question, tous nourris aux balivernes de tf1 et des autres.
      :(

    • dereco

      Même avec presque rien, aigreurs d’estomac, on se retrouve avec un seul médicament anodin bicarbonate blanc, mais auquel on a ajouté un beau colorant bleu violet ( du genre E127 de mémoire ), lui dangereux, autorisé en France (mais interdit en Suède et aux US !!) qui rend les gosses infernaux hyperactifs, cela pour une femme enceinte avec son foetus, qui après la naissance est assez infernal pour le reste de sa vie, ( en fait on se pose la question sans cesse pour toute la vie après dans le cas vécu réel ! )

      Refusez tous les médicaments, bonbons, colorés surtout pour les femmes enceintes, bébés et enfants ,
      médicaments criminels avec E127 E171 etc.. sur les foetus des femmes enceintes que ma belle fille a pris :
      Gaviscon suspension buvable, Carbosylane, spasfon, Lysotossil dragées, etc.. obtenus sur google pour la rechercher en images « E127 médicament estomac »
      http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=63636264&typedoc=N
      Ce que contient GAVISCON, suspension buvable en flacon· Les substances actives sont :
      Alginate de sodium 5,00 g
      Bicarbonate de sodium 2,67 g
      Pour 100 ml.Les autres composants sont:
      Carbonate de calcium, carbomère (974 P), saccharine sodique, arôme fenouil*, érythrosine (E127), hydroxyde de sodium, parahydroxybenzoate de propyle (E216), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), eau purifiée.
      *Composition de l’arôme fenouil: anéthol de fenouil, alcool benzylique.
      http://www.les-additifs-alimentaires.com/E127-erythrosine.php
      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89rythrosine
      « des difficultés d’apprentissage (syndrome d’hyperactivité)
      peut-être cancérigène (cancers de la thyroïde chez le rat)
      Allergie , Risque d’allergie (notamment asthme, urticaire, prurit) » le rat résiste moins que nos foetus !!!
      C’est épouvantable ces médicaments anodins rendus criminels, car il suffit de boire un verre d’eau pure pour calmer mes aigreurs d’estomac !!

      Et mon petit fils est bien plus agité que son père enfant, qui n’a jamais subit foetus ces saletés inutiles dangereuses !

      Une belle liste de saletés dans les médicaments en excipients inutiles à éviter
      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/generiques-excipients-attention-prudence_1237810.html

      Refusez aussi les 200 médicaments avec aspartame bien plus dangereux qu’un peu de sucre !!
      Même les médicaments anodins sont rendus dangereux par leurs excipients inutiles mais dangereux !!!

  • Eaglefeather Eaglefeather

    un exemple parmi tant : http://www.cancer-environnement.fr/274-Perturbateurs-endocriniens.ce.aspx

    « En population générale, l’eau et l’alimentation (migration de substances depuis l’emballage, contamination des sols de cultures, résidus hormonaux dans la viande), mais également l’air et les cosmétiques, sont les principales sources d’exposition aux PE (Afsset, 2006; Inserm, 2008). Cependant, en dehors des accidents (explosion d’une usine de pesticides à Sévéso, par exemple), l’exposition aux PE de la population générale concerne de faibles doses de façon continue.

    Mais ce dont on ne parle nulle part ce sont les produits fabriqués ailleurs dans des conditions peu sécuritaires ou l’emploi de produits défendus chez nous, l’est sans aucun garde-fou chez eux !! (jouets pour bébés made in china taiwan etc …)

    • dereco

      Des horreurs criminelles passées avec des morts et malformations sur plus de 3 générations pour le médicament distilbène contre les fausses couches, totalement inefficace mais avec malformations horribles sur des générations :

      Plusieurs substances PE sont classées 1 cancérigènes, par le CIRC : le diéthylstilbestrol (distilbène), le benzo(a)pyrène, la dioxine dite Sévéso (2, 3, 7, 8 TCDD) et les polychlorobiphényles (PCB).

      le benzopyrène des goudrons et même dans vos beefsteack trop cramés en cuisine des restaurants ou chez vous !!

      PCB mis dans toutes les bois et charpentes de nos maisons de plus de 15 ans, avant l’interdiction (d’autres les remplacent aussi dangereux ), que vous respirez sans le savoir si vos charpentes et meubles sont apparents ou mal ventilés dans les greniers ou chez vous !!

      Dés que vous brulez du bois ayant trempé dans la mer, donc plein de sel marin avec chlorures, vous faites plein de dioxines (chlore plus cycles benzéniques du bois ) que vous respirez et mangez dans vos fruits et cultures des jardins sans être à Séveso !!

      Les suspectés cancérigènes sont souvent parfaitement prouvés mais les lobbys manipulent contre !!

Laisser un commentaire