Cette carte collaborative recense tous les cas de corruption en France …

Ça se passe de commentaire….

Depuis deux ans, des membres de l’association Transparency international France s’appliquent à recenser les cas de corruption dans le public et le privé à travers tout le pays, car une telle base de donnée n’existe pas sans leur travail de fourmis.

Carte collaborative de la corruption – Capture d’écran Transparency international France

Quelque 660 affaires de corruption recensées à travers toute la France dans une base de données collaborative. Les bénévoles de , branche française de l’association Transparency International, ne chôment pas.

Animée par une vision claire – un monde dans lequel les États, les entreprises, la société civile et les individus dans leur quotidien seraient épargnés par la corruption sous toutes ses formes” – c’est il y a un peu plus de deux ans que l’association a commencé ce travail de fourmis, comme le relate ce samedi le site du .

Depuis leur domicile, des membres de tout âges s’appliquent ainsi chaque matin à mettre à jour leur. Ils trouvent leurs informations dans la presse, mais aussi grâce aux internautes, qui leur envoient régulièrement des données dans une démarche participative. Avant leurs mises en ligne, toutes sont scrupuleusement vérifiées puis validées par trois personnes, dont un membre permanent de Transparency. Car le but de l’entreprise est bien là : mettre entre les mains des citoyens des outils pour que chacun s’empare de la carte, et, à terme, lutte contre la corruption. “L’open data est un outil essentiel pour une plus grande transparence”, estime Laurène Bounaud, directrice de Transparency France,

A l’autre bout du monde, depuis Dubaï, c’est un jeune homme de 26 ans, Fabien Schwebel, qui s’occupe de la partie technique. Il est à l’origine de la carte grâce à laquelle on peut visualiser la corruption région par région, comme de l’outil de comparaison du nombre d’affaires par région en utilisant le PIB (produit intérieur brut) comme indice. Il explique, pragmatique, qu’”un département qui a moins d’activité économique a aussi moins d’occasions de corruption”.

Une base de données unique en France

Comme les bénévoles l’expliquent sur le site, “il n’existe pas en France de base de données publique recensant les condamnations pour corruption ou autres atteintes à la probité. Il est donc très difficile d’avoir une vision précise des formes que prend la corruption en France, des catégories de personnes et des régions les plus touchées, ou encore des sanctions prononcées”. L’Ile-de-France et la région Paca semblent se tenir en bonnes places des “régions les plus touchées”.

Magistrat chargé de mettre en place la future agence anticorruption, Charles Duchaine salue l’initiative dans Le Monde : Disposer de tels outils permet de donner de la visibilité au phénomène et de dégager des tendances, par exemple sur les catégories les plus exposées dans le privé et le public. Il existe un vrai problème de reconnaissance du phénomène de la corruption. Avoir des chiffres et un suivi participe d’une évolution des mentalités. » A l’heure actuelle, seules des statistiques générales sont publiées par le ministère de la Justice.

Auteur Manon Gauthier-Faure pour Marianne

Voir: la Loi Sapin contre la corruption : la transaction qui fâche
L’idée avancée par Bercy serait de solder les poursuites par une amende, sans inscription au casier judiciaire, et surtout sans procès, lequel intervenait il est vrai souvent dix ans après les faits. Une petite révolution qui rapprocherait la France des Etats-Unis, à une nuance près : les procureurs sont nettement plus mordants Outre-Atlantique qu’ils ne le sont dans l’Hexagone, où leur indépendance n’est encore qu’un vain mot. Le tout avec la bénédiction du Medef, qui verrait ainsi l’un de ses rêves réalisés par Michel Sapin…./…

22 commentaires

  • bin!!!!!mince alors!!!!! y a que çà!!!!!!…….j’suis surpris!!!!!!!!…..MDR

    • Regardes bien autour de chez toi. Si comme moi a l’époque, vivant en province dans la Sarthe a coté du Lude, tu vois un agriculteur faisant partie du conseil municipal avoir un chemin goudronné depuis la route jusqu’à sa ferme, poses toi la question: Qui a payé?
      Peut être t’apercevra tu que ce gentil et pauvre agriculteur fait de l’ensilage avec le maire, chasse avec lui et est parrain de l’un de ses enfants.
      Et là tu verra que ce n’est pas de la corruption, mais de la solidarité communale qui fait que toi tu es obligé de ré empierrer le chemin communal d’accès à chez toi défoncé par les gentils tracteurs des autres agriculteurs qui ont tous des chemins privés goudronnés par la commune.

      • Le veilleur

        C’est exact Thierry. Dans mon village l’ancien maire ancien agriculteur aussi a goudronné le chemin qui mène à sa ferme avec l’argent du contribuable. De plus à cet époque ses copains déjà aisés ont acheté des terrains constructibles pour une bouché de pain.

        Mais ce n’est pas tout car la corruption et les magouilles sont légions dans les villages. Actuellement le maire de mon village est sous le feu d’une enquête pour avoir racheté une bouchée de pain plusieurs maisons de propriétaires acculés par les dettes qui ne pouvaient rembourser leur crédit maison et à chaque fois il s’arrangeait pour payer uniquement le crédit restant et un peu plus avant qu’il y est saisi total des biens par la banque. Autan dire qu’il y a gagné énormement.

        Autour de chez moi les maisons de villages et les terres appartiennent toutes à des agriculteurs. Je ne pense pas que se soit que le labeur qui est permis à ces agriculteurs de s’enrichir en quelques décennies à peine mais les avantages pas toujours légaux dont ils ont profité pleinement.

        Aujourd’hui grâce à la PAC, certains se sont enrichis plus que de raison alors qu’ils avaient déjà des terres, des maisons, des tracteurs et des véhicules. Ici les agriculteurs et vignerons ne manquent de rien au point que toute cette abondance n’est plus très juste pour le salarié qui passe sa vie à travailler sans jamais pouvoir s’acheter une parcelle de terre ou une maison.

        • Rainette

          Dans mon coin de campagne la terre agricole ne vaut rien. Aujourd’hui plus ou moins 1500€ l’hectare.
          Par contre, le terrain à bâtir ce n’est pas la même chose. Certains ont bien su ramener leurs terres sans valeur plus près du centre-ville, profitant à l’époque du remembrement. Des abus il y en a toujours eu partout.

        • Tsuba

          ça me fait plaisir (enfin, façon de parler) de lire ce genre de commentaires.
          Beaucoup (trop) de gens pensent à tord que la corruption est réservée aux métropoles et ils rient quand on leur parle de corruptions des élus dans les villages.
          Pourtant cette corruption est tout aussi grave, si ce n’est plus, car elle touche les gens beaucoup plus directement (le maire s’en prenant ou favorisant directement tel ou tel administré).
          Ils ne se donnent même pas la peine d’essayer de cacher cette corruption, ils se savent intouchables, et beaucoup de maires se comportent dans leurs villages comme de véritables seigneurs féodaux, ayant tous les droits sur tout et tout le monde (ne parle-t-on pas d’ailleurs de fief ?)

          Peut-être qu’une unité anti-corruption (comme l’UPAC au Québec) serait une solution…à condition que toute personne reconnue coupable devienne inéligible à vie.
          Quoique, en France, on serait bien capable de corrompre l’unité anti-corruption.

  • Bizarrement sur cette carte on ne trouve pas la Sarthe. Il n’y aurai donc pas de corruption dans ce département?
    Ce département ou Mr Fillon était notable ne souffre pas de ce mal? :)

  • jeff.93

    Transparency International ? Cette ONG est notoirement financée par Bill Gates et Soros, ainsi que BP, Shell, General Electric, Procter & Gamble et des institutions gouvernementales comme l’US AID. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    http://www.leconews.com/fr/depeches/transparency-international-epinglee-01-07-2013-164146_312.php

  • jeff.93

    Disons qu’il y a des degrés dans la corruption. Quand Soros et les 7 soeurs, coupables de crimes à l’échelle planétaire, viennent dénoncer le conseiller municipal de ma commune ça me fait doucement marrer. Je n’accorde aucun crédit à ces ONG. Je n’ai pas besoin d’eux pour savoir que la corruption existe et existera toujours.

  • suzanna

    Tant que la source du problème controlera la justice, rien ne changera.


    Trafic d'influence franc-maçon

    • J’allais justement évoquer l’exemple d’Hubert Van Den Toren, notamment de son livre: Comment j’ai tué la pieuvre,qui recense, les agissements supposés ou avérés de plus de 300 :. de la région LR. Mais il parle aussi de centaines de profanes qui sont complices plus ou moins activement de ce réseau. Et il cite aussi la masse silencieuse,notamment les magistrats non corrompus, :. ou pas, relevant d’autres appartenances ( religieuse,communautaire etc..) ou pas et qui ne participent pas ,hormis de part leur passivité, aux magouilles.

      Donc virer les :. des institutions laissera le champs libre à d’autres groupes d’influences dont on minimise le pouvoir de pression (catholiques,corses,pieds noirs etc..) ; groupes pouvant s’avérer aussi malfaisant, pire ou au contraire mieux que les frères du secret(pour une élite occulte qui domine avec des plans secrets on trouve bizarrement beaucoup de documentation sur eux, notamment en ce qui concerne le sordide…).

      Donc le problème n’est pas tant qui est au sommet et dicte les règles du jeu en sa faveur, mais pourquoi au XXI ème siècle la masse laisse faire ces pratiques de dupes.

      En gros, la masse devrait écrire sa constitution. Et a défaut en revenir à la justice populaire, si ce n’est que pour appliquer les règles que nos gouvernants se sont eux même fixés ( le cumul des mandats, les emplois fictifs, les spoliations , des crimes avérés mais qui restent impunis malgré leur lois.)

      A ceux qui sont proche de Béziers, Hubert est quelqu’un d’accessible, de motivé et avec un carnet d’adresse sympa. Ses livres sont très bien, bon c’est pas du Proust mais c’est en grande partie factuel et permet de les éviter quand on habite en LR.
      Notamment il connait des avocats honnêtes et acérés, par exemple pour ceux qui ont eut l’idée de faire un recours collectif contre LeMonde et le Decodex http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • cogitologue

    Ca irait plus vite si on recensait les endroits où y’a pas ?

  • Transparency International perd des part de marchés, vu que nos élus ne se cachent plus du peuple.

    Si seulement ils pouvaient mettre une petite partie de leur argent pour payer un avocat à harceler les tribunaux avec des référés, des recours collectifs de citoyen etc…

    Ah bah non, suis je bête, c’est trop concret.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    En tout cas belle carte pour semer le doute dans les esprits endoctrinés.

  • totoche

    La corruption la plus évidente semble être celle des politiciens et des fonctionnaires.
    Ce qui est oublie, c’est la corruption d’entreprises et de personnes prives, c’est la plus monumentale cependant, l’entente sur les prix, le partage des marches, la fraude fiscale ou a la tva, les traffics de la bourse, les comptes d’entreprises qui sont truque, des revolutions, la drogue, ….. Denoncer quelques actes illegaux, mais minables alors qu’a cote ce sont des milliers de millards qui sont obtenus frauduleusement est un peu facile.

  • Dans mon village aussi la corruption existe, comme celle qui consiste à autoriser le vol du domaine public et l’empiétement d’une construction sur ce DP. Bien sûr, pour qu’il y ait corruption manifeste, il faut que l’autorité locale soit informée, ce qui fut le cas.

    Corruption aussi avec les plans d’urbanisme par délit d’initiés, qui permet à certains d’acheter à bas prix des terrains avant qu’ils ne passent constructibles.

    Corruption aussi lorsqu’on refuse de faire paraître sur un panneau lumineux la date de réunion d’un collectif anti-Linky alors que le prochain match de foot et la prochaine activité d’une association y figurent.

    Et je soupçonne, d’ailleurs, aussi la corruption qui favorise l’installation du Linky alors que la population n’en veut pas. (Là, ce n’est que du soupçon mais comme dit ma voisine: il y a bien des courants d’air sous la table !)

    Corruption d’un avocat qui condamne un pédophile à 18 mois de prison dont 6 fermes. Pas même sûr qu’il ait fait les 6 mois !

Laisser un commentaire