Les guerres modernes (US) percées à jour : « Plus jamais de guerre ! »

Et si on parlait un peu de ces horreurs guerrières,  vendues aux peuples comme nécessaires, pour démocratiser les méchants récalcitrants? Un clin d’œil à Monique, traductrice française des vidéos de KlaTv. merci à Akasha.

En fait tout le monde le sait. La guerre est à peine justifiable. Après la Première comme après la Seconde on disait partout : « Plus jamais de guerre ! » Le droit international le dit clairement lui aussi. Selon l’article 2, paragraphe 4 de la Charte des Nations Unies, les guerres violent aujourd’hui en général le droit international.

Les crimes de guerres sont également définis clairement dans le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, comme par exemple : – les attaques intentionnelles contre la population civile en tant que telle – les attaques intentionnelles contre des biens à caractère public – les attaques intentionnelles en connaissance du fait que cela provoquera des pertes humaines, la blessure de civils et l’endommagement d’objets civils.

Source KlaTv

15 commentaires

  • Ernest London

    LA MENTALITÉ AMÉRICAINE de Howard Zinn

    Aux États-Unis, on grandit en apprenant que les américains font tous partie d’une belle et grande famille, alors que dès le départ, ce fut un pays de riches et de pauvres, de propriétaires terriens et de fermiers, de maîtres et d’esclaves. De tous temps rébellions, soulèvements, émeutes de la faim dans les villes y ont fait rage.
    (…)
    Howard Zinn appuie son analyse sur l’histoire de son pays pour définir une mentalité américaine. Pertinente et iconoclaste, elle permet de comprendre les politiques des différents gouvernements et les réactions du peuple américain. Afin de susciter des mobilisations, il défend l’usage de la désobéissance civile en développant une argumentation particulièrement précise et congrue.

    Article complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451 : http://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2017/02/la-mentalite-americaine.html#more

  • Ernest London

    RESPONSABILITÉS DES INTELLECTUELS de Noam CHOMSKY

    Si la responsabilité des intellectuelles est de dire la vérité, il semble que l’énergie déployée varie selon les sujets. Noam Chomsky compare le traitement des atrocités commises par les Khmers rouges avec celui de celles commises au Timor-Oriental par l’armée indonésienne pour mettre en évidence un processus idéologique au service des seuls intérêts économiques des pays riches, États-Unis en tête.

    Article complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451 : http://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2016/08/responsabilites-des-intellectuels.html

  • Comme quoi, on est tous différents. Personnellement, je me suis dit la même chose que toi, dubitatif et puis à l’utilisation ,j’ai trouvé cela très pratique. Donc moi j’aimais bien même si c’était un bug.

    • cogitologue

      Ben tu dis qu’on est tous différents….et de l’autre…ils sont tous pourris !
      Comme quoi chaque situation est différente…
      Bah, je déconne…je voulais juste dire que depuis peu j’utilise RSSOwl (http://www.rssowl.org/) en fait pour lire le blog, et c’est vraiment plus agréable…en plus je peux sauver des liens, classer par libellé….c’est un peu moins chaotique et je peux un peu mieux suivre les posts intéressants.
      Peut-être que ça rendra service à quelques uns !

      • Il y a différentes sorte de pourritureshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif. Quand je disais nous, je pensais au gens qui consultent ce blog et tous pourris, je pensais aux élus haut placés. Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes….
        Merci pour ton info, je vais essayer.

  • C’est en montrant ce genre de vidéo de treize minutes sur tf1, dans les lycées,etc…. Que nous éviteront les guerres.
    Très bonne analyse de Michel Colon, IMPARABLE!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=aLX26tAMN0U
    Mon commentaire devrait être plus bas, c’est une erreur de manipulation. Désolée.

  • ROSSEL

    La guerre est une loi du monde. Elle a été pratiquée par l’homme en tous lieux depuis le paléolithique. Les animaux eux-mêmes se battent entre eux et d’un clan à l’autre. Les massacres et génocides remontent à la nuit des temps et ne sont l’apanage d’aucune espèce. Aujourd’hui,dans nos sociétés occidentales dévirilisées, on la pare pour la rendre « présentable » de justifications moralo-humanitaires bidons qui ne servent qu’à occulter les vrais intentions. La sélection naturelle concerne autan les individus que les groupes. La « morale » et la « culture » n’existent qu’au sein de communautés données. Elles sont par définition aliénantes mais indispensables à toute vie sociale. La pitié n’a pas cours dans la Nature. Ceux qui refusent cette évidence sont condamnés à plus ou moins long terme et disparaitront devant la violence des « barbares ». Le pacifisme sent la boucherie côté mouton. Pour se prémunir d’un si funeste sort, une seule solution : « Si vis pacem, para bellum ».

    • Planete bleu Planete bleu

      Au demeurant l’espèce la plus violente et la plus destructrice sur cette planète est l’homme. C’est l’homme qui est en train de détruire la vie sur terre. Qui détruit des milliers d’hectars de forêt par jour, qui pollue et empoisonne la terre, l’eau et l’air, qui fait disparaître des milliers d’espèces animales et végétal, qui vident les océans… C’est l’homme et pas les animaux. De plus les massacres et les génocides ne remontent pas à la nuit des temps, comme on nous la fait croire pendant des décennies pour cautionner les violences de notre époque

      Non les hommes n’ont pas toujours fait la guerre !

      http://www.youtube.com/watch?v=_H1d_fHCzb4

      Des loups fond la paix avec des singes

      http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/animaux-comportement-animal-etonnant-loups-font-paix-singes-58781/

      Faite l’amour et pas la guerre voilà la devise des Bonobos.

      Sexe : les bonobos ont-ils tout compris? -ZAPPING SAUVAGE

      http://www.youtube.com/watch?v=3xNnp-Wuf-s

      • ROSSEL

        Aussi loin que l’on peut remonter dans l’histoire humaine, celle-ci est jalonnée de conflits. Les plus anciens textes, sous toutes les latitudes, en font foi. On a découvert au Soudan un charnier daté de 12000 ans comportant les restes d’hommes, de femmes et d’enfants tués à coups de flèches : https://www.scienceshumaines.com/aux-origines-de-la-guerre_fr_1350.html. La paix est une situation toujours précaire, la guerre un fait brutal. Des groupes différents peuvent faire alliance tant qu’ils y ont intérêt. Lorsque les parts du gâteau se rétrécissent en raison du nombre croissant des postulants au partage, il arrive un moment qui voit ressurgir les épées et chacun reprend ses billes. Cette loi est valable pour tous : humains, animaux et végétaux. La vie est un combat permanent d’intensité variable. Refuser l’adversité ou le combat lorsque c’est nécessaire revient à abdiquer à vivre. Un seul méchant prêt à tuer pourra s’imposer à tout un troupeau bêlant et implorant.
        Les occidentaux vivent aujourd’hui dans une société de bonobos. Le reste de la planète vit dans des sociétés de chimpanzés.
        La convergence des catastrophes en cours verra l’extinction des premiers ayant renoncé à l’idée même d’utiliser la violence. Les seconds, parfaitement décomplexés, n’auront qu’à se servir dans les frigos des nantis. Ce n’est que justice. La force créé le droit.

      • ROSSEL

        Au passage je me permet de remarquer que les proies ne doivent guère gouter le côté remarquable de l’alliance loups-singes !

      • ROSSEL

        J’ai visionné la vidéo sur les hommes préhistoriques. C’est consternant de naïveté et de mauvaise foi. Ces messieurs prennent leurs désirs pour la réalité et tordent effrontément le cou à la vérité. Comment peut-on énoncer de telles balivernes ?

      • Voltigeur Voltigeur

        « Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges » ( Frédérich Nietzsche) ;)

      • cogitologue

        Oh ben si Volti se met à citer du Friedrich maintenant ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        Ca va décanter sec prochainement ! Attachez vos ceintures !

  • Planete bleu Planete bleu

    Les hommes disent toujours ça après les meurtres et les atrocités qu’ils ont commis pendant une guerre. Puis ils oublient ou c’est une nouvelle génération de mecs qui veulent à leur tour en découdre

    • ROSSEL

      Non. A tous les niveaux la sélection fait son oeuvre de manière brutale. Sans cette sélection, toute vie disparaitrait. Ce qui est nouveau c’est que jusqu’à présent l’efficacité des armements ne remettait pas en cause le principe même de la vie sur Terre. Aujourd’hui les hommes ont le moyen d’éradiquer tout ce qui bouge sur cette planète. En appuyant sur un simple bouton un gros poussah a la possibilité de vitrifier et de stériliser des parties entières du globe pour des centaines d’années. Un assassin cacochyme paré du titre de « pilote » peut trucider par drone à distance sans encourir le moindre risque. L’équilibre est rompu.