« PROPAGANDE. Jugez par vous-même ! Ce que dit Trump et ce que l’on vous dit qu’il dit, c’est un poil différent !! »

Charles, tu vas rejoindre la looongue liste des conspis, si tu continue à contredire la pensée unique..

Vous avez le droit d’aimer Trump ou de le détester.

Vous avez le droit de considérer que nos frontières doivent être ouvertes et que tout puisse circuler, des idées aux hommes en passant par les flux financiers, de façon libre et accepter que cette immense liberté soit accompagnée de quelques actes terroristes comme étant un prix largement acceptable à payer pour un monde sans frontière et sans entrave.

Vous avez le droit de penser l’inverse, à savoir qu’il faut se renfermer et se protéger à tout prix, quitte à restreindre nos libertés, à commencer par la facilité de circuler ou d’échanger.

Dans tous les cas, et pour chaque point de vue, il y aura des avantages et des inconvénients.

En revanche, je pense que nous avons aussi tous le droit d’aimer la vérité et l’honnêteté intellectuelle. De surcroît, lorsque l’on me prend ostensiblement pour un imbécile, j’ai du mal à croire que ce soit pour mon bien, et cela me met la puce à l’oreille.

Et si on me mentait ?

En fait mon « si » est juste une formule de style puisque vous allez découvrir en image la preuve en flagrant délit de la propagande à laquelle vous êtes soumis.

Sachez que je peux vous faire un article comme celui-ci tous les jours. Je dis bien tous les jours.

Je ne le fais pas non pas parce que je ne veux pas dénoncer cette propagande, mais parce que l’on me dit que je suis « pro-Trump », que je suis « aveuglé »… Pourtant, je ne vous mens jamais. Je peux me tromper, je peux me faire avoir même, mais je ne mentirai jamais à mes lecteurs volontairement.

Bref, voilà, image à l’appui et source en lien avec autant donc dire « ceinture et bretelle », ce que notre AFP préférée, également surnommée par quelques esprits chagrin « l’Agence France Propagande », vient d’écrire sur les dernières déclarations de Trump :

« Pour Trump, les problèmes dans les aéroports sont la faute des manifestants antidécret

Washington – Donald Trump a rejeté lundi la faute des problèmes rencontrés dans les aéroports américains après la signature de son décret anti-immigration, sur les milliers de manifestants qui se sont mobilisés pour le dénoncer et sur un problème d’ordinateur chez Delta.

« Les gros problèmes dans les aéroports ont été causés par une panne d’ordinateur de Delta, les manifestants et les larmes du sénateur Schumer (un sénateur démocrate, NDLR) », a accusé le président américain sur Twitter, soulignant que seulement 109 personnes avaient été arrêtées à leur arrivée sur le sol américain parmi les 325 000 passagers quotidiens.

Le secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, « a dit que tout se passait bien avec très peu de problèmes. L’AMÉRIQUE DOIT DE NOUVEAU ÊTRE SÛRE ! », a encore tweeté le président. »

Le problème c’est que Trump n’a jamais dit, jamais, que les problèmes dans les aéroports sont liés ou sont la faute des manifestants, ce qui serait évidemment une énormité prouvant « l’imbécillité et la vacuité intellectuelle du sombre ectoplasme que ces non-moins abrutis de citoyens ont porté à la Maison Blanche un soir d’égarement sans doute alcoolisé »…

Car c’est exactement cela que l’on veut vous faire croire.

Donald Trump, étant un milliardaire certainement plein de défauts mais tout sauf pourvu d’intelligence, a bien compris qu’il valait mieux qu’il communique directement plutôt que via les médias qui sont aux ordres des forces mondialistes et du totalitarisme marchand depuis de très nombreuses années. C’est ce qu’il fait avec son compte Twitter, le problème étant que très peu de gens disposent de comptes Twitter pour suivre les « communiqués » de Trump.

Bon, d’un autre côté, je suis là pour tenter de vous informer et encore une fois, n’imaginez pas que je cherche à vous prouver que Trump est un type « bien » ! Je cherche à vous prouver qu’on vous ment, ce qui est très différent ! Pour le reste, vous réfléchirez par vous-même, ce que je sais que vous faites par définition si vous m’avez déjà lu jusqu’ici !!

Auteur Charles Sannat pour Insolentiae

13 commentaires

Laisser un commentaire