Malbouffe : les imitations du parmesan …

Le Parmesan, un des meilleurs fromages pour assaisonner les pâtes. Il a un goût particulier, les connaisseurs le savent. Mais il existe des Parmesans d’imitation et, c’est la food and drug étasunienne qui à épinglé les fabricants. C’est le deuxième produit alimentaire le plus contrefait. Mais dans cette bataille, les producteurs manquent d’outils juridiques. Et l’industrie des plats préparés s’est engouffrée dans la brèche.(Les-Échos).

Wikipédia

Dans la rubrique malbouffe il faut ici mentionner le parmesan. Ce fromage mondialement connu et utilisé dans les pizzerias et autres trattorias de par le monde, et pas seulement en Italie, est originaire d’une petite région d’Italie au sud du Po comprenant les provinces de Parme, de Reggio Emilie, de Modène et de Bologne.

Le lait provient de vaches exclusivement nourries d’herbe et de foin et le fromage est préparé avec du lait non pasteurisé selon des règles très strictes. Le Parmigiano-Reggiano est protégé par la loi dans l’Union européenne et toute imitation est supposée être passible de poursuite judiciaires.

Si on s’en tient à ces faits il est évident que la production italienne contrôlée de parmesan est loin d’être suffisante pour satisfaire les consommateurs du monde entier. Par voie de conséquence il existe des parmesans qui ne contiennent même pas de produits lactés et s’ils en contiennent les fabricants peu scrupuleux y ont incorporé de la cellulose pour imiter la texture très particulière de ce fromage destiné à être « gratté » entre autres usages au dessus des spaghettis. Quand on sait que le « parmesan » des firmes américaines Jewel-Osco ou Wal-Mart Great Value commercialisent des parmesans qui contiennent jusqu’à 8 % de cellulose autant dire qu’on mange du bois ! Certes la cellulose n’est pas un produit dangereux puisqu’il s’agit d’un constituant des légumes et des fruits mais l’incorporer dans du fromage qui parfois est fabriqué avec du soja relève de l’escroquerie.

Les fromages industriels envahissent le marché européen et sont autorisés s’ils n’enfreignent pas la législation relative aux appellations d’origine contrôlées (AOC). Il faut déplorer qu’il s’agit d’imitations pouvant être dangereuses pour la santé et qu’en est-il des contrôles de qualité ? Par exemple la société américaine Arthur Schuman est le premier importateur de Parmigiano-Reggiano d’origine contrôlée or il s’est avéré que près de 30 % des fromages distribués sur le sol américain par cette société étaient des imitations représentant un chiffre d’affaire annuel de plus de 375 millions de dollars ! Et ces imitations ont toutes été identifiées en y recherchant la présence de cellulose. La société Castle également basée en Irlande pour inonder le marché européen ne s’embarrasse pas de scrupules : ses fromages dits « parmesan » préalablement grattés sont fabriqués à partir de mélanges de mozzarelle, de cheddar et de cellulose – quand ils contiennent effectivement des produits lactés.

Cette situation de fraude systématique est contrôlée par de grandes compagnies de l’agro-alimentaire et les fabricants sérieux et respectueux de la loi n’ont pas d’autre choix que de fermer boutique ou de fabriquer eux aussi des imitations pour survivre. Voilà où en sont des pans entiers de l’industrie agro-alimentaire : produire de la malbouffe frauduleuse ou mourir.

Source : publié par Jacques-Henry

Voir article de Christophe Maout pour Les-Échos sur le scandale du Parmesan

Déjà en 2015, les producteurs lançaient l’alerte : La production massive de faux parmesan menace l’original

7 commentaires

  • La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire
    http://www.brujitafr.fr/article-la-nourriture-du-futur-que-nous-concocte-l-industrie-agroalimentaire-107484210.html

    L’industrie agroalimentaire multiplie les expérimentations, et commence à inonder le marché de ces nouveaux produits, davantage fabriqués en usines ou en labos que dans les champs. Objectif : nourrir la planète au moindre coût. Sans trop s’attarder sur les conséquences sanitaires et écologiques. Et sans pitié pour les cobayes que nous sommes !!!

  • Le parmesan a un goût qui malgré tout est inimitable.
    Mais je préfère le gruyère, et malheureusement il n’y a qu’un seul fabricant de ce produit en France, et c’est une multinationale
    Donc je prend du gruyère suisse….

    • dereco

      Mangez bio et il y a similaire au Parmesan, mais moins cher et moins célèbre, le Pecorrino fait en Sardaigne et à manger bio et donc bien moins truqué !!
      Cessez de manger industriel dans des boites, faites vous même tout ce que vous mangez à partir des produits d’origine bruts, légumes, fruits, farines, et viandes, bio et varié !!

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Mais oui Dereco, c’est tellement simple que personne n’y songe, ou plus exactement décide de faire soi-même !
        Tout le monde, ou presque, est d’accord quand je tiens ces propos, mais bien peu se décident à agir dans le bon sens.

  • vision2d

    Salut les ME, pour ce qui est du ou des fromages, mon petit éleveur de biquettes et de moutonnettes, lui il prend pour faire cailler son lait…..de la sève de figuier , bien sur pas n’importe comment .la dose est mesurée.De plus je connais ses bêtes et surtout ce qu’elles mangent.Certes je n’ai pas la palette nationale des fromages.Tous les jours scandales éclatent sur l’alimentation.Je vois aussi et j’attends de ces fameux nutritionnistes et autres gourous de notre scté alimentaire, de mettre en exergue cette situation qui date depuis…????qu’on nous fait bouffer je ne sais quoi(oui on le sait,les étiquettes apposées ;E…proute, et le reste)où sont les changements ,nada, plutôt la chimie a de très beaux jours pour nous empoisonner doucement mais surement.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je prends aussi des petits « pélardons » (fromages de chèvre frais ou mi-frais ou secs) sur le marché. Le producteur les élève sainement, elles sont d’ailleurs toujours à brouter sur les flancs de coteaux, et c’est un régal. Comme il est très gentil, si j’en achète deux il m’offre le troisième.

  • Zeitgeist Zeitgeist

    T.R.I.C.A.T.E.L

    ;-)