Science étonnante#35 : Réformons l’élection présidentielle !…

La méthode de vote qui mettrait tout le monde d’accord si elle était appliquée… Partagez!

Intéressant : Et si, à l’aide de la science, l’on réformait le scrutin actuel injuste, bourré de défauts et finalement pas si démocratique que ça, comme vous le comprendrez grâce à cette démonstration ?

La révision constitutionnelle du système de vote demanderait une honnêteté et une intégrité telle de la part des élus qu’elles rendent l’hypothèse peu probable. Les places sont bonnes et oser se mettre en danger par amour de la justice et de cette démocratie dont il ont plein la bouche  est sans doute trop demander. Il est bon cependant que nous sachions que d’autre façons de faire sont possibles.

Notre méthode de scrutin présidentiel est pleine de défauts, il est temps d’en changer ! … en s’aidant de la science, bien sûr !Le billet qui accompagne la vidéo :
https://sciencetonnante.wor…La chaîne « La statistique expliquée à mon chat » : https://www.youtube.com/cha…Me soutenir sur Tipeee : http://www.tipeee.com/scien…
Mon livre : http://science-etonnante.co…

Facebook : http://www.facebook.com/sci…
Twitter : http://www.twitter.com/dlou…

Abonnez-vous : https://www.youtube.com/sci…

Partagé avec Les-Brinsd’Herbe

Voir aussi:

Impressionnant : 15 ans de séismes en une animation

15 commentaires

  • boco

    On veut encore nous amuser !
    Même si le système d’élection est pourri, le vrai problème vient des candidats totalement non représentatifs du peuple ! diplômé grande école, milliardaire, journaliste, …
    La démocratie est une impasse où l’on tourne en rond.

  • Pyramidion

    Sauf que maintenant pour « regler » le bug de 2002 donc des petits candidats ils ont mis en place le système des primaires. On invente plus l’eau chaude depuis longtemps, si l’élite voulait d’une vrai démocratie ça serait déjà fait c’est juste que le système s’effondrerait sous un tel régime alors pourquoi voudraient-ils d’un vote réellement démocratique ? Jugement majoritaire ou non, le problème est l’indépendance de ceux qui sont élus pour gouverner.

  • Libertaire22170

    Bah encore une fois on parle de réformer le système, le rafistoler. Marre, il est juste bon à être détruit.

    • .article35.

      Salut à tous.
      @ Libertaire : Je suis tout à fait d’accord. C’est d’ailleurs pour cela que depuis qlq temps j’ai pris du recul, je ne commente que rarement car exposer mes états d’âme n’est d’aucune utilité . Chacun y va de son opinion et reste sur ses positions . Que l’espoir fasse vivre et que la plupart d’entre nous veuillent changer les choses dans la douceur me semble plus une utopie qu’autre chose. La quasi unanimité des ME est d’accord sur le fait que nous sommes déjà en dictature et pourtant on continue à parler de voter, de réformer, de changer ceci ou cela….Qui est assez naïf pour penser que le système laissera faire ou pour le moins nous écoutera ? Sans oublier que la masse plébéienne est accrochée aux dernières conneries des médias autorisés .
      Je préfère recentrer mon énergie et mes activités vers ma préparation à ce qui va nous tomber sur le coin de la tronche . Car si le système n’est pas détruit par une implosion ou tout autre action extérieure , c’est lui qui nous détruira . Nous sommes attaqués sur les plans économique, sanitaire, social, alimentaire , ethnique/religieux et j’en passe . Un petit survol des protocoles des sages de Sion est assez révélateur à ce sujet.
      Le « système » nous a déclaré la guerre : Vae Victis.
      Bonne fête de l’Aïd pour le commun des moutons et rendez vous au Valhalla pour les autres .

      • Bonjour.article35,
        Merci pour votre réaction que j’approuve à 100%. mais il y a un mais souvent souligné ici. Qui osera aller dans la rue pour clamer cette demande de changement du vote…Qui me paraît bien originale. Qui osera descendre dans la rue le jour de Noël pour demander la « d&mission du gouvernement, et l’autorisation de présence de nouvelles têtes à l’élection présidentielle »…PERSONNE, car trop occupé par les derniers « smartphones, et autres aïe quelques choses!!
        En faite nous avons tous et toutes la même réaction, ça va mal mais que faire..Puisque c’est l’oligarchie qui décide, n’est-ce pas? doit-on attendre le résultat d’un guerre civile pour bouger? Ce sont des questions que je me pose à défaut de pouvoir aller tout seul dans la rue…

      • .article35.

        Bonsoir Cri-cri.
        « Qui osera aller dans la rue pour clamer cette demande de changement du vote……. »
        C’est bien là une partie du problème, qui OSERA ?
        Les derniers rassemblements où je me suis manifesté, ne regroupaient que quelques « réacs » . La masse n’ose plus et comme vous le dites si bien, la tête coincée dans le fion elle ne sait plus penser qu’à travers les réseaux sociaux et les dernières technologies.
        « En faite nous avons tous et toutes la même réaction, ça va mal mais que faire..Puisque c’est l’oligarchie qui décide, n’est-ce pas?  » . C’est là que nous pouvons faire la différence ; l’oligarchie ne parie que sur une chose : notre peur . Elle a à sa botte le pouvoir judiciaire, le pouvoir législatif et la force légale . Se lever contre tout cela demande à passer en mode  » hors la loi  » et risquer ( au pire) l’inculpation pour terrorisme domestique . Mais le choix est simple : nous soumettre ou nous battre . Je sais que ce choix est cornélien . Il consiste entre la défense de nos valeurs et de nos idéaux ou la protection de nos familles et de notre droit à survivre dans la matrice . La question ultime est :  » la matrice nous laissera elle survivre ? ». Je ne prône rien en particulier, ni résistance, ni soumission . Je dis juste que nous sommes arrivés à un stade où les choix que nous allons faire vont décider de notre avenir . Chacun verra cela en fonction de ses priorités . Mais si la peur guide vos choix, ne vous faites aucune illusion ,  » ils » vous ont déjà vaincu .

      • Art 35, contente de te lire. Tu as tort: exposer tes états d’âme, comme tu dis, est intéressant car tu as une approche qui vaut d’être lue. Du moins, en ce qui me concerne, pour mes sujets de prédilection.

        Ceci dit, la dernière proposition de changement de système électoral de la vidéo est intéressante. Cependant, oui, ce sont les politiques qu’il faut changer avant cela. Ras le bol de tous ces individus qui ne travaillent que pour eux, pour s’en mettre plein les poches.

      • .article35.

        Bonsoir Biquette .
        Heureux de te croiser de temps en temps .Merci pour ton com mais « mon approche » n’est vraiment que personnelle et même si tu y adhères elle n’a pas force de loi . Ce n’est qu’une vision de choses parmi tant d’autres.
        Mais puisque tu parles de tes sujets de prédilection je voudrais exprimer une fois de plus mon opinion sur la situation actuelle à un niveau plus particulier . Dans cette 3° densité que nous expérimentons aucune civilisation ne pourra perdurer. Nous sommes là pour tester les limites de la matérialité , de la dualité, de la possession . Nous avons la durée d’un cycle de précession pour apprendre à sortir du mode « avoir » et passer à « être » . La transition est difficile car tout est fait pour nous limiter au premier mode via la société de con-sommation . C’est pour cela aussi que j’ai levé le pied , je ressens profondément qu’il est inutile de lutter contre l’ordre des choses . Ce qui ne veut pas dire, tout accepter sans broncher . Sortir du cheptel ne peut pas se faire en mode passif de mon point de vue : tout étant fait pour nous contraindre à rester dans le rang , il faut savoir se rebeller contre le système pour en sortir . C’est là, que je ferai le lien avec le com ci dessus  » l’oligarchie ne parie que sur une chose : notre peur « . C’est notre peur de perdre nos acquis au niveau matériel, social, économique… qui nous empêche d’exprimer ce que nous sommes vraiment : des êtres libres de leurs choix et de leurs destinés . Aucun système politique n’est en mesure de répondre à cette demande car tous ne fonctionnent qu’en mode « avoir » . Le mode « être » ressort du domaine de la spiritualité et celle ci est amalgamée à la religion pour le plus grand profit des marionnettistes . Tu as raison en disant qu’il faut changer les politiques , mais je ne sais pas si cela est possible dans cette densité .

  • Pourquoi réformer un systeme d’escroquerie?
    Mettre en place un tirage au sort parmi des citoyens est plus sur que les élections.

    • Quoi que l’on fasse, on en arrive toujours à ce point, c’est sûr. Mais il me vient tout de même une réflexion, Thierry: il y a de plus en plus d’illettrés et des incultes dans notre pays. Je sais que ce ne sont pas obligatoirement les plus idiots, loin de là ! Est-ce que les ateliers constituants comprennent toutes les couches de la population ? Si oui, comment ça se passe ?

  • nutty juggler nutty juggler

    C’est joli son baratin , mais ça ne prend pas en compte les sondages véreux et biaisés, et la propagande pour influencer l’opinion publique.

    Paradoxe d’Arrow , mouais …

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Donc c’est de la merde, donc on est d’accord ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif …en plus il m’a bien saoulé le mec qui se prend pour un intello dans la vidéo ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Rik22

      Exact, total baratin digne du pays de Candy qui présume qu’il y a au moins un candidat hautement crédible dans le lot.
      Il expérimente différentes approches pour incidemment convaincre les moutons d’élire des crapules en pensant effectuer une sélection responsable.
      Aucune profondeur, au moins il réinvite à revisiter les idées de Etienne Chouard

  • Le problème n’est pas le système, mais ceux qui le composent.

    Et ce n’est pas seulement les politiques ou ceux qui les corrompent.

    Essayez de faire fermer les centrales nucléaires, même si elles sont vétustes, ceux qui y travaillent s’opposeront a leur fermeture.
    Faites fermer l’usine de produit chimique la plus polluante du monde, et ses employés manifesteront pour garder leur travail, sans se soucier des dégâts que ça fait sur l’environnement.

    Au final, ceux que l’on critique ne sont pas différents de ceux qui les critiquent.

    Imaginez-vous au chômage, en fin de droit. Imaginez qu’on vous propose un boulot ou vous devrez, par exemple, vendre en toute légalité des compléments alimentaires qui, au mieux n’auront aucun effet, au pire rendront malade une bonne partie des gens qui les prendront et même en tueront une petite partie, mais en sachant aussi que non seulement vous ne serez en aucun cas tenus pour responsables, mais aussi qu’il sera impossible de prouver que ces compléments sont toxiques. Vous n’avez absolument aucune autre offre d’emploi, aucun moyen de faire autrement, et si vous ratez celle la, vous ne pourrez plus payer votre loyer et deviendrez SDF.

    Vous accepteriez ce travail, en arguant par exemple que vous avez des enfants et que vous ne pouvez pas faire autrement pour assurer leur avenir, ou n’importe quelle autre excuse de ce genre ou d’un autre ?

    Si vous répondez oui, et je suis convaincu que l’écrasante majorité des gens répondraient oui (ou prétendraient que non mais agiraient en oui), alors vous êtes exactement pareils que les politiques ou ceux qui les corrompent. En fait, ce ne sont pas certaines « élites » qui sont des pourris. Ils sont juste des gens normaux qui ont des possibilités que la majorité des autres n’ont pas. Mais la réalité, c’est que si ceux qui leur reprochent d’être des pourris avaient ces mêmes possibilités, ils seraient vraiment très rares ceux qui seraient différents à long terme.

    Et c’est pour ça que quel que soit le système qu’on pourra inventer, on obtiendra au mieux un répit avant que notre nature de pourriture égoïste trouve un moyen de nous ramener dans la merde.