Programme du Yéti 2017 : 1. Une Constituante…

C’est le foutoir à tous les étages, des lois nous sont imposées, par les « chiens de garde » de notre constitution. Constitution qu’ils n’ont de cesse de vider de sa substance et ce, rarement à notre avantage. Et s’il y a résistance, il y a toujours un moyen détourné, pour faire avaler la potion empoisonnée à ce peuple râleur, qui ne comprend pas que « c’est pour son bien », tel le 49.3 cher à qui vous savez. De plus, il y aurait beaucoup à dire, sur le copinage, pour ne pas dire la TRICHE qui fait passer les lois avec 3 pelés et 2 tondus dans hémicycle. Plongeons dans l’utopie et analysons le programme de Pierrick Tillet alias le Yéti qui rejoint Chouard, les Colibris et tous ceux qui en ont assez de leurs manipulations. C’est dimanche profitons en, pour réfléchir à la question..

Img/yetiblog

Img/yetiblog

Préambule – Dans les conditions de confusion morale et politique où se trouve aujourd’hui notre pays, le programme politique en 7 volets que je vous présente n’a strictement aucune chance d’être appliqué par le moindre des candidats officiellement en lice pour la présidentielle de 2017.

Pire, il y a quelque chose d’illusoire, de presque pathétique, à parler d’un programme politique à venir tant que l’oligarchie malsaine et corrompue qui règne encore sur nos vies n’aura pas été mise hors d’état de nuire.

Si je publie néanmoins ce  projet, c’est histoire de prendre date. Car il ne fait plus aucun doute que nous, citoyens, serons un jour ou l’autre amenés à prendre nos responsabilités.

Si j’étais élu président de la République, je dissoudrais immédiatement la Ve République et nommerais une Constituante.

La Constituante aurait pour objectif de rédiger une nouvelle Constitution pour la France en s’assurant de sa conformité avec les trois principes de notre République — Liberté, Égalité, Fraternité — et avec les quarante articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée le 10 décembre 1948 par l’Assemblée générale des Nations-Unies.

Cette Constituante pourrait ainsi être formée :

  • 12 citoyens tirés au sort, ayant droit de vote pour toute décision, et renonçant à postuler à tout futur mandat électif (ceci afin d’éviter tout futur conflit d’intérêt);
  • 3 personnalités nommées par les instances du pouvoir ; ces trois personnes auraient charge de conseil et d’organisation des débats, mais n’y auraient aucun droit de vote.

Le document final serait soumis à l’approbation des électeurs par référendum. À ce sujet, et sans présager des décisions de la Constituante, il me paraît indispensable d’inscrire dans la Constitution l’usage du référendum d’initiative populaire, ceci pour assurer un véritable contrôle démocratique des institutions et des autorités en place.

De la Constituante au Conseil constitutionnel

Une fois la nouvelle Constitution adoptée, la Constituante se muerait en Conseil constitutionnel chargé de veiller à son bon respect, à celui des trois principes de la République et des quarante articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Les membres de ce Conseil constitutionnel seraient renouvelés tous les quatre ans, selon les mêmes modalités que pour la Constituante, avec la clause de renonciation à tout mandat électif futur.

Aucune modification de la Constitution ne pourrait intervenir sans adoption finale par les douze membres ayant droit de vote, puis approbation par référendum.

Programme du Yéti 2017

Auteur et source Pierrick Tillet pour Yetiblog

Quelques liens qui pourraient vous intéresser:

TES, STIC, FNAEG, de la folie des fichiers… ( Reflets.Info )

La fatwa du Conseil militaire suprême de l’Armée de la conquête ( Réseau-Internationnal )

Et pour ceux que la Terre et ses anomalies intéressent

Champ magnétique terrestre : Les scientifiques ont détecté une fissure ( Le-Veilleur )

 

16 commentaires

  • boco

    Des dépenses rien que des dépenses ? Assistanat de haut vol ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Autant j’abonde dans son sens quand il propose le principe de faire le ménage dans la constitution, sans qu’on sache très bien ce qu’il y mettrait, autant quand on rentre dans le détail, ça coince.
    Le revenu à 1000/1300 euros par personne, c’est cocagne, surtout pour le réservoir d’ayant-droits que constitue l’Afrique et le proche et même lointain Orient, mais une question toute bête vient aussitôt à l’esprit / Qui paye ?
    Qui sont les c..s de payeurs qui vont se casser l’échine pour des glandeurs professionnels ?
    On va prendre ça aux entreprises ? D’accord, lesquelles ? Quelle entreprise va vouloir rester en France avec une fiscalité écrasante, sans compter la difficulté à recruter dans un pays ou glander est bien plus profitable que de travailler ?
    Non vraiment à ce niveau là ce n’est plus de l’utopie, c’est du suicide assisté.

  • nomdemon

    En ce moment, c’est plutôt : Liberté, égalité, vas te faire niquer !

  • Il n’y a pas de redistribution possible de richesses sans production préalable de richesses.
    Un salaire à vie pour tous ne peut reposer que sur quelques piliers :
    1 – le parasitisme, c’est ce vers quoi nous nous acheminons pour ne pas dire que nous y sommes déjà. Quand la fraternité envers les plus faibles est dévoyée en pompe à finances pour les glandeurs et parasites ultramarins. Il ne s’agit ni plus ni moins de la captation de richesses produites par d’autres. On peut trouver cela légitime quand « les autres » sont de grosses multinationales, mais l’expérience prouve que ce ne sont pas elles qui paient.

    2 – Une humanité confiant la production de richesse à des machines pilotées par une élite. Je crois que ce n’est pas loin du projet mondialiste qui envisage une réduction drastique de la population pour alléger l’addition. C’est de fait une mise à l’écart voire en esclavage d’une population à laquelle on ne donnerait que le minimum vital.

    Je ne rentre pas dans le jeu.

    • Justement ce n’est pas du tout de ce qu’il est question, je te renvoie à la lecture de ceci pour mieux appréhender le concept, je répète, ce n’est pas le revenu de base, mais le salaire à vie, ce n’est pas du tout pareil.

      • Ce que PROUVE l’expérience réussie des RETRAITES, c’est que nous sommes CAPABLES de FINANCER NOUS-MÊMES nos activités (nous : salariés, 93% de la population active) : nous n’avons pas besoin de l’argent des riches, nous n’avons pas à leur payer un intérêt non nécessaire et ruineux, on peut s’affranchir des maîtres-chanteurs de l’emploi et de la dette :
      http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2010/11/07/110-l-enjeu-des-retraites

      Akasha.

      • Tu me parles de la République de Platon constituée d’hommes vertueux, je te parle de la Vème République qui n’est pas vraiment composée du même cheptel .

      • Oui je sais j’avais bien compris, mais justement comme dis plus bas formons une assemblée constituante et reprenons notre pouvoir pour recommencer sur de nouvelles bases comme le salaire à vie qui je répète n’entravera jamais l’emploi, bien au contraire. Le but n’est vraiment pas de créer une nation de fainéant entretenus !! Mais plutôt que chaque individus puisse disposer d’assez de moyens pour vire décemment et épanouis ce qui ne pourra qu’avoir des retombées positives dans tout les secteurs !

        Akasha.

  • Certains ici ne critiquent et ne disent rien a propos de ce qui se passe dans les autres pays. Cela s’appelle le respect et la non ingérence dans les affaires d’autrui.
    D’autres n’arrêtent pas de critiquer les autres pays ainsi que leurs hommes politiques, il serait bon que ces personnes s’occupent de ce qui se passe chez eux avant d’aller faire le ménage chez les voisins.

  • « Si j’étais élu président de la République, je dissoudrais immédiatement la Ve République et nommerais une Constituante. »

    Encore un qui va mettre des copains a la bonne place.

    Une assemblée constituante impartiale et honnête doit être tirée au sort commune par commune ville par vile canton par canton sur la même base que pour le tirage au sort des cours d’assises.

    Deux a trois cents personnes et non 12 copains comme annoncé par le sieur.

    • Une Assemblée Constituante représentative de la population devrait être au minimum composée de 1000 à 1500 Citoyennes et Citoyennes, tirés au sort sur les listes électorales selon les mêmes critères que pour les Jurys de Cour d’Assises, et selon une répartition proportionnelle des populations de chaque département.

      Cela correspond à un échantillon dit représentatif selon la méthode des quotas utilisée pour les sondages, même si les catégories socio-professionnelles, la pyramide des âges, et la parité ne seront pas parfaitement exacts, cela sera suffisamment représentatif.

      Pour info, le Congrès regroupant l’Assemblée Nationale et le Sénat, est proche des 1000 participants.

      C’est donc faisable sans difficultés majeures au niveau de l’organisation.

      Par contre, il est clair qu’aucun des membres de l’oligarchie au pouvoir n’y a intérêt.

      Pour l’obtenir, NOUS n’avons donc que le recours à la Grève de l’élection…

      CQFD

  • laspirateur

    Mais Giscard a dit Fillon comme ça la France sera nécrophile, après s’être fait mettre dans un Sarkophage par un Hollandouille elle va se faire retourner le Fillon! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • laspirateur

    Soral avait dit Juppé on dirait que Soral va l’avoir dans le Fillon!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif