L’Allemagne compose avec les Russes quand les intérêts de la Deutsche Bank sont en jeu…

Une analyse de LIESI-Delacroix qui montre bien que les alliances se font et se défont, en fonction des intérêts de chacun…

« Entre 2011 et 2015, les collaborateurs moscovites de la Deutsche Bank avaient aidé de riches russes à faire sortir du pays une dizaine de milliards d’euros. Ces activités se seraient poursuivies après 2014 et après la mise en place de sanctions contre la Fédération russe. La BaFin pourrait, selon la Süddeustche Zeitung, se contenter de réclamer à la banque une « meilleure gestion des risques ». Autrement dit, elle serait purement et simplement blanchie.

Cette décision a surpris parce que, compte tenu de l’état d’esprit actuel en ce qui concerne les pratiques des banques, la Deutsche Bank était susceptible de subir une sanction de plusieurs milliards d’euros. Il n’en est évidemment pas question aujourd’hui. Malgré son indépendance, la BaFin ne peut se permettre de faire prendre un tel risque à la première banque du pays. » (La Tribune)

La BaFin régulateur européen qui ferme les yeux… Tout ce beau monde a bien du souci tant il y a de cadavres dans les tiroirs.

Au-delà de ces pratiques bancaires, il est très intéressant de relever que l’attitude des banquiers allemands est conforme à notre grille de lecture sur la relation entre la chancelière et le Kremlin – son ancien patron. De telles largesses à l’égard des Russes sont aux antipodes du discours de l’agent double A. Merkel.

S’agissant de l’évolution boursière du titre DB, il était possible de revenir dans la zone des 13,50 – 13,80 euros, qui devient une résistance importante. Une configuration à surveiller pour le secteur bancaire qui a connu une belle reprise technique.

Et en Ukraine ?

Rien ne s’arrange. Les Ukrainiens ne sont pas décidés à mourir pour les beaux yeux de l’Otan. Aussi les caniches de Washington  envoient-ils des mercenaires, en totale violation des accords de Minsk. Ces derniers collaborent avec les factions nazies pour multiplier les actes de violence qui montent en flèche depuis quelques semaines. Les violations de cessez-le-feu sont nombreuses et la volonté russe de repartir en guerre dans cette région augmente chaque jour.

L’Occident semble ne pas mesurer qu’une étincelle s’allume de nouveau en Ukraine et que le baril de poudre des Balkans est aussi dangereux que celui du Moyen-Orient. C’est étonnant de voir combien de très anciennes prophéties, totalement oubliées ou ignorées, commencent à se réaliser… Voir ICI 

Source Liesi-delacroix

Note: Cette analyse est à titre d’information, pour donner les opinions de tous ceux qui s’expriment et ce qu’ils pensent de la situation actuelle. Certaines assertions n’engagent que leurs auteurs. Faites des recherches et allez plus loin.

 

Laisser un commentaire