Sarkozy a-t-il fait censurer l’émission « Envoyé spécial » dédiée à l’affaire Bygmalion?

Nicolas Sarkozy est ce qu’on appelle un délinquant en col blanc, qu’on le veuille ou non, il impliqué dans nombres d’affaires dont Bygmalion qui défraie la chronique. Un délinquant en col blanc, une expression que l’on doit au sociologue américain Edwin Sutherland à l’assemblée de l’American Sociological Society comme nous pouvons l’apprendre sur Wiktionary.org, ce terme définissant les « pratiques délictueuses des classes sociales élevées, sur le plan financier, fiscal ou dans les affaires en général« . N’est-ce pas ce dont est accusé l’ancien président français?

Et aujourd’hui, une nouvelle polémique est lancée autour du reportage de l’émission Envoyé Spécial dédié à l’affaire Bygmalion, et donc impliquant directement Nicolas Sarkozy. Les articles se multiplient, certains journalistes prenant des pincettes, d’autres épargnant moins les faits, jusqu’au média russe Russia Today qui explique sans ambages que Nicolas Sarkozy aurait fait pression sur France2 pour ne pas que ce reportage soit diffusé. Qu’en est-il réellement?

sarko-prisonL’émission devait être diffusée sur France2 le 29 Septembre, juste après une émission politique à laquelle devrait participer Sarkozy (à se demander pourquoi on laisse encore la parole à ce genre de personnes…), Michel Field a donc proposé une diffusion du reportage le après le 27 Novembre, c’est à dire après les primaires de droite. Refus d’Elise Lucet, est donc proposé le 08 Septembre, mais rien n’est prêt, pas même le générique de l’émission…

Si l’on se réfère au JDD, aucune pression de la part de l’équipe de Sarkozy ni du candidat lui-même qui espère reconquérir le siège élyséen avant tout pour échapper à la justice, juste une décision de Michel Field directeur de l’information du groupe:

Problème, dans le même temps, Michel Field est en négociations avec l’équipe de Nicolas Sarkozy pour le faire venir dans la nouvelle émission politique de France 2, dont le premier numéro doit avoir lieu le 15 septembre. Michel Field propose alors à Elise Lucet de passer le sujet après la primaire de la droite (dont le deuxième tour doit se dérouler le 27 novembre). Refus de la présentatrice d’Envoyé Spécial.

Le directeur de l’information évoque alors l’idée de passer l’enquête jeudi 8 septembre, avant le début de la campagne officielle des primaires. Mais la proposition ne satisfait pas l’équipe d’Envoyé Spécial. Le reportage n’est, en effet, pas prêt. « Si plusieurs séquences, dont le fameux témoignage d’Attal sont dans la boîte, d’autres séquences de l’enquête restent à tourner. Sans compter que le nouveau générique d’Envoyé spécial n’est pas fini, le plateau de l’émission n’est pas prêt, la bande-annonce de l’émission, pas encore tournée », explique Arrêt sur Images.

Lire plus sur le JDD

L’on peut penser alors que Russia Today exagère ou déforme les faits, pas tant que cela suivant l’article de Télérama sur le sujet:

Mi-juillet, comme l’explique le Canard, Michel Field prend peur. Il fait indiquer à Elise Lucet, nouvelle patronne d’Envoyé spécial, que la diffusion ne peut avoir lieu qu’après la primaire de la droite (fin novembre). La raison, évoquée par l’hebdo : « Le patron de l’info de France Télé vient d’entamer des négociations avec Sarkozy pour qu’il soit, le 15 septembre, le premier invité vedette de sa nouvelle émission politique, animée par Pujadas et Salamé. »« En cas de diffusion [du docu avant la primaire], le camp Sarkozy “bloque sa venue” », aurait expliqué Field à Lucet, après la trêve estivale. Plus sur Television.telerama.fr

Bien évidemment, le service de communication de l’ex-président dément toute intervention pour faire censurer le reportage: « du côté du camp Sarkozy, Véronique Waché, en charge de sa communication, « dément toute pression » de leur part… »

Et ensuite? L’interview avec Frank Attal devrait être diffusée dans le JT de France 2, et uniquement dans ce JT. Affaire à suivre, en espérant qu’une plate-forme vidéo finisse par héberger ce fameux reportage dans son intégralité…

2 commentaires

Laisser un commentaire