Pourquoi signer les Cahiers de Doléances des citoyens et des élus contre Linky Gazpar et Cie avant mardi 6 septembre minuit …

Beaucoup ne pourront pas se déplacer pour répondre à l’invitation aussi, nous pouvons agir chacun de notre côté contre, Linky, Gaspar et autres « compteurs intelligents ». Nos compteurs actuels ont une durée de vie supérieure à tous ces « gadgets » que l’on veut nous imposer, et ils fonctionnent parfaitement. La crise économique que nous subissons, est incompatible avec les millions que vont coûter ces nouveaux compteurs, qui seront source d’ennuis sanitaires à long terme, comme déclaré par l’OMS. Aucune compagnie d’assurance***, ne couvrira les dommages créés par ces compteurs, tout comme elles ne couvrent pas, les rayonnements ionisants, en cas de catastrophe nucléaire. Je reproduis le courriel tel que reçu, suivez les liens.. Merci à Annie Lobé.

linky-3Titre original: Pourquoi signer les Cahiers de Doléances des citoyens et des élus contre Linky Gazpar et Cie avant mardi 6 septembre minuit si vous avez subi la pose forcée du Linky et pour vous garantir contre toute pose forcée ultérieure

1.      Pourquoi il est important de signer les Cahiers de doléances contre Linky Gazpar et Cie
(docs en lien ci-dessous)
2.      Grande réunion contre Linky le jeudi 8 septembre 2016 à 18h
3.      Cahier des charges de concession

Plus de 100 personnes ont déjà signé les cahiers de doléances diffusés ce samedi et la participation aux frais de signification se monte ce soir à 190 euros. Merci !

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-inclus les
« Cahiers de doléances des citoyens et des élus contre
Linky, Gazpar et Cie ».
(ajout d’un paragraphe p. 34 et modification d’une ligne p. 53, ainsi que des corrections typographiques ici et là)

Attention : toutes les personnes qui ont subi l’installation forcée du Linky sont invitées à signer ces Cahiers de doléances. Il s’agit d’un préalable indispensable aux futures actions judiciaires en cours de préparation pour obtenir le retrait des compteurs déjà posés, et d’une protection supplémentaire pour tous ceux veulent
refuser le Linky à titre individuel.

Si vous connaissez des personnes qui ont subi la pose forcée du Linky, merci de bien vouloir leur envoyer d’urgence cette information et de leur suggérer la signature de ces Cahiers de doléances. C’est très
important car en l’état actuel des choses, nous n’avons pas d’autre proposition à leur faire.

Il s’est trouvé des personnes qui n’ont pas voulu envoyer, dès sa diffusion début juillet 2016, la « sommation de ne pas faire » à signifier par huissier, et qui ont subi, depuis, l’installation du Linky et le regrettent aujourd’hui.

Pour les communes, la signature des Cahiers de doléances est l’occasion d’envoyer un signal fort aux autorités, d’autant plus que ces Cahiers contiennent un nouvel argument juridique mis au jour cet été :
la non conformité des cahiers des charges de concession.

Ces Cahiers de doléances sont composés de trois parties :

– Première partie : 60 pages d’arguments techniques et juridiques solides à l’appui du refus par les particuliers, les entreprises et les communes des compteurs communicants Linky, Gazpar, d’eau froide et d’eau chaude :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/1cahiers-doleances-citoyens-elus-contre-linky-gazpar-et-cie.pdf

(les caractères sont très lisibles et la lecture facile sur papier, pour lire n’hésitez pas à imprimer, si vous le pouvez)

Pour ceux qui ne peuvent pas venir le 8 septembre, vous pouvez signer ces cahiers par mail en pièce jointe du document RTF, à renvoyer avant le mardi 6 septembre 2016 à minuit. Pour cela, veuillez compléter le document RTF ci-après et nous le renvoyer à  info@santepublique-editions.fr  en intitulant votre mail :

– Citoyen-ne Je signe les cahiers de doléances.

http://www.santepublique-editions.fr/objects/2Citoyens-Je-signe-les-Cahiers-de-doleances-contre-Linky.rtf

(si vous répondez au présent mail, pensez bien à en effacer les parties inutiles pour ne pas alourdir inutilement les messageries)

Pour les élus, utiliser le document :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/2Elus-Je-signe-les-Cahiers-de-doleances-contre-Linky.rtf

A renvoyer à info@santepublique-editions.fr en intitulant le mail :

Elus Je signe les cahiers de doléance.

Nous vous invitons ce soir chacun et chacune à se saisir de cette nouvelle opportunité en signant et dès aujourd’hui et en diffusant d’urgence ces Cahiers de  Doléances car le risque est grand que cette opportunité ne se représente pas ultérieurement.

Concernant :

– la Deuxième partie : les doléances des citoyens
– et la Troisième partie : les doléances des élus

Vous avez la possibilité d’insérer dans le document vos propres doléances à l’encontre des compteurs communicants :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/4Cahiers-doleances-deuxieme-et-troisieme-partie.doc

Si vous venez le 8 septembre à la Grande réunion contre Linky (voir ci-après) vous pouvez préparer votre contribution à l’avance et l’apporter en autant d’exemplaires qu’il y a de cahiers (10) x 2, pour nous permettre d’en conserver une copie (soit 20 en tout…).

Vendredi 9 septembre : afin de donner encore plus de force et de poids juridique à cette action, prélude à d’autres actions, c’est finalement par voie d’huissier que l’Elysée, Matignon, les ministères de l’Environnement, du Logement et de l’Intérieur, ainsi que les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, du Conseil d’Etat,
du Conseil Constitutionnel et de la Commission de régulation de l’Energie recevront les Cahiers de doléances.

Le coût total de ces délivrances est de 1.220 euros TTC.
Vous pouvez participer au financement de ces significations en adressant votre chèque à :

SELARL Griffon-Waret
26, rue du Docteur Roux BP 83
92704 COLOMBES CEDEX
tél : 01 42 42 66 35

Veuillez préciser au dos de votre chèque : « Cahiers de doléances contre Linky » (à poster de préférence le mercredi 7 septembre au plus tard)

L’étude Griffon-Waret coordonne cette opération en lien avec une autre étude domiciliée à Paris, comme il se doit.

Veuillez nous prévenir par mail du montant de votre participation à :
info@santepublique-editions.fr
—–
Grande Réunion contre Linky le jeudi 8 septembre à 18h :

Merci à celles et ceux qui nous ont fait part de leur présence le 8 septembre ou qui ont répondu que seul l’éloignement les empêche de venir.

Nous rappelons à tous les autres que :

Nous avons le plaisir de vous inviter à venir participer

Jeudi 8 septembre à 18h à la Grande Réunion Contre Linky à La Parole Errante
9 rue François Debergue
93100 Montreuil

(à 10 minutes de Paris – Nation
par la ligne 9, métro Croix de Chavaux*)

Nous vous convions à venir avec votre maire, à la rencontre de maires et d’élus ayant déjà refusé le Linky, qui viendront expliquer leur démarche lors de la table ronde : « Pourquoi nous refusons le Linky »

Cette table ronde débutera à 20h, après la projection à 18 h du film
« Les nouveaux loups du web » à voir absolument pour comprendre ce qu’est ce « Big Data » dans lequel le Linky veut nous plonger (et nous  noyer).

Bande annonce :
https://vimeo.com/151002047

Voici le programme intégral de cette soirée :

http://www.santepublique-editions.fr/grande-reunion-contre-linky-8-septembre-2016.html

Tout au long de la soirée, vous pourrez signer les Cahiers de doléances présentés ci-dessus.

Pour les collectifs qui viennent de se créer, venir le 8 septembre vous permettra de vous sentir plus forts pour organiser et animer des réunions près de chez vous.

Enfin, en lisant jusqu’au bout les Cahiers de doléances
vous verrez que les arguments juridiques nouveaux
mis au jour cet été sont utiles à la fois pour les communes qui ont délibéré et ont reçu des courriers de la Préfecture ou d’Enedis, ou qui ont été déférées devant le tribunal administratif, et pour les particuliers qui veulent faire enlever un Linky déjà posé.

Il est très important de vous procurer d’urgence le Cahier des charges de concession en vigueur dans votre commune et de nous le faire parvenir.

Voici les explications sur la façon de procéder :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/5Comment-se-procurer-cahier-des-charges-de-concession.pdf

Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer le 8 septembre prochain,

(la Parole Errante peut contenir jusqu’à 650 personnes)

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante
http://www.santepublique-editions.fr

Et toujours :

– La sommation par voie d’huissier pour empêcher la pose du Linky
si votre compteur est à l’extérieur :
http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble-c.html#sommation

– La lettre recommandée pour empêcher la pose du Linky si votre compteur est à l’intérieur :

http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble-c.html#dixaout

– L’affiche « Interdiction d’entrer » à apposer dans votre immeuble :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/affiche-interdiction-d-entrer-ENEDIS-GRDF.pdf

A propos du lieu de la Réunion du 8 septembre :

La Parole Errante (La maison de l’arbre) est un lieu consacré à la création artistique. Propriété du département de la Seine-Saint-Denis, qui en a confié la direction au grand homme de théâtre et journaliste
Armand Gatti, ce lieu vraiment unique a accueilli de très nombreuses manifestations ouvertes au public, des événements « engagés » qui n’auraient pas pu trouver refuge ailleurs. C’est peut-être pour cela que ses jours sont comptés : le département veut y installer une
compagnie de danse en résidence exclusive à compter du 1er janvier 2017.

C’est donc une chance rare que de pouvoir y organiser cette Grande réunion contre Linky.

Nous remercions M. Jean-Jacques Hocquard, en charge de la gestion, d’avoir accepté de mettre gratuitement ce lieu à notre disposition, en ne nous demandant que 200 euros pour couvrir les frais de fonctionnement de base.

A propos du film :
« Les nouveaux loups du web » a été diffusé pour la première fois dans sa version française en novembre 2015. Ce film est diffusé exclusivement en salle. Nous remercions Jupiter Films, son producteur français, d’avoir accepté de le projeter lors de la Grande réunion contre Linky, moyennant une modeste rétribution de seulement 2 euros par spectateur.

C’est cette générosité qui nous donne la possibilité d’organiser cette Grande réunion contre Linky et de vous y inviter. En contrepartie, ne disposant d’aucun budget pour l’organisation de cette manifestation, nous demandons une participation « Prix Libre » à chaque participant pour couvrir les frais ci-dessus exposés.

A propos des Cahiers de doléance des citoyens et des élus contre Linky, Gazpar et Compagnie :
Ces cahiers pourront être signés sur place par tous les participants.

A propos des tables de documentation :
Si vous animez un collectif contre Linky ou une section locale de la LDH, ou une association en rapport avec le thème de l’électricité, Il est encore temps de vous inscrire par mail à
info@santepublique-editions.fr
(jusqu’à mardi 6 septembre minuit).

Des livres sur le Big Data seront proposés à la vente*, ainsi que les publications de Jupiter Films et de SantéPublique éditions.

* L’homme nu (Marc Dugain, Christophe Labbé)
* Cyber fragiles (Blaise Mao, Thomas Saintourens)
* La Zone du dedans (Alain Damasio)
* Menaces sur nos libertés Comment résister (Julian Assange, Jeremie
Zimmermann)

Egalement un excellent livre sur le combat contre l’amiante :
La science asservie (Annie Thébaud-Mony)
(Livres fournis par la Librairie Folies d’encre de Montreuil)

A propos du buffet citoyen :
C’est le principe de la « bonne franquette » : chacun apporte quelque chose et on partage.

Si vous venez de loin, des biscuits salés ou sucrés seront les bienvenus. Il y a un magasin bio dans le centre commercial de la Croix de Chavaux. Si vous êtes près ou si vous venez en voiture, une tarte salée ou sucrée sera la bienvenue, ou des bouteilles d’eau ou de jus de fruit. Un verre en plastique sera fourni par personne, veuillez le conserver toute la soirée pour éviter le gaspillage.

Respect du lieu et des personnes électrosensibles :
Afin qu’aucun mégot ne soit jeté dans le jardin, l’ensemble du lieu sera non fumeur (sortir sur le trottoir).

TRES IMPORTANT : Pour permettre aux personnes électrosensibles d’assister à cet événement, nous vous demandons de bien vouloir penser à éteindre complètement votre téléphone portable avant votre arrivée (le mode avion ne suffit pas).

Comment venir à la Grande Réunion Contre Linky :
La Parole Errante La maison de l’Arbre
9 rue François Debergue
93100 Montreuil

*Le plus près :
Métro Ligne 9, Station Croix de Chavaux. Sortie n° 3 en tête de rame
« Bd Chanzy – Centre Commercial ». Sortir « Avenue de la Résistance », passer devant le kiosque à journaux (vous pouvez dire bonjour à Philobert), traverser l’avenue de la Résistance et le bd Rouget de Lisle, prendre la rue piétonne : rue du Capitaine Dreyfus, entre le bd Rouget de Lisle et l’avenue Gabriel Péri.
Au très grand arbre, tourner à droite, vous êtes dans la rue François Debergue et la Parole Errante est à 50 m sur votre gauche.

Bus : 102, 115, 122, N34 et N16 (Arrêt Croix de Chavaux – Rouget de Lisle),
127 (Arrêt Croix de Chavaux, terminus),
121 et 129 (Arrêt Mairie de Montreuil, terminus)

Voiture : Autoroute A3 Sortie Montreuil. Avenue de la Résistance.
Parking public, 5ème feu à droite (flèche « Parking Croix de Chavaux »

juste avant le Monoprix). 3 rue Parmentier, ouvert 24/24.
Tél. 01 48 51 53 50. Entre 23h30 et 6h30, tél. 01 49 20 80 35.
Prix total, de 17h à 24h : 11,80 euros.

Vélib Station n° 31008 (face au 7 rue de Vincennes à Montreuil).

Une communication d’Annie Lobé pour Santé-Publique-Édition

À lire pour en savoir plus:

Incendies, flicage, problèmes informatiques, chômage… Le Linky, c’est ça aussi

***Dans ses nouvelles conditions générales de vente 2015, EDF/ERDF prouve qu’il est conscient du problème en s’exonérant de toute responsabilité en cas de panne et d’incendie. Les victimes n’auront que 20 jours à compter du sinistre pour apporter la preuve du contraire et chiffrer le montant des dommages. Et comme les assurances ont exclu des garanties « tous les dommages causés par les champs électromagnétiques », ce sont les particuliers et les professionnels eux-mêmes qui devront payer les réparations et les pertes de marchandises… VOIR

 

Un commentaire

Laisser un commentaire