En Turquie, l’opération de purge a emporté près de 60.000 personnes

Amis du grand bluff, bonjour! Le président turc Erdogan était de plus en plus contesté, mais au vu de sa personnalité, rien de bien étonnant! Nous pourrions même suggérer la psychopathie, mais le terme est peut-être un peu fort… Le coup d’état providentiel rend bien service à Erdogan, ce qui laisserait penser qu’il ne s’agit que d’un coup de bluff pour s’attaquer à l’ensemble des contestataires du pays, sachant que pour l’heure, l’opération de purge a emporté près de 60.000 personnes!

caricatures-medias-allemandes-erdogan

Près de 10.000 personnes arrêtées, environ 55.000 limogées ou suspendues : les purges opérées par le pouvoir turc depuis la tentative de coup d’Etat touchent de larges secteurs de la société, de l’armée aux médias en passant par les universités.
Alors que le président Recep Tayyip Erdogan évoque un possible rétablissement de la peine de mort, l’épuration cible des proches présumés du prédicateur Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis depuis 1999, accusé d’être l’instigateur du putsch.


Quelque 55.000 personnes, dont de nombreux fonctionnaires (plusieurs milliers de policiers, de gendarmes et d’enseignants), ont été suspendues ou démises de leurs fonctions, selon un comptage de l’AFP à partir des chiffres officiels et ceux rapportés par les médias.
Au moins 9.322 militaires, magistrats et policiers ont fait l’objet d’une « procédure judiciaire », d’après le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus. On ignorait dans l’immédiat si ces personnes étaient comptabilisées dans les 55.000 personnes. Source: Lorientlejour.com

Mais la plus grosse information dans le domaine vient du Commissaire Européen chargé du dossier de l’admission de la Turquie qui a tout naturellement expliqué via un article de Reuters que le gouvernement turc islamique avait préparé sa liste d’arrestations avant le pseudo coup d’état! Normal…

5fc9ee17-e146-4aa8-9b4b-d715c25be84cSource de l’image: Brunobertez.com via Le blog à Lupus

 

9 commentaires

  • Nottson

    C’est pas un peu dégueulasse de sous-entendre un génocide alors qu’il ont juste été viré ? ( ce qui est tout a fait normal de ne pas laisser exercer des traitres après un coup d’état foireux déclenché par un pays ennemi …)

    • Erdogan n’est pas mondialiste, seulement opportuniste. Il tourne sa veste du cote qui va le mieux. On peut dire qu’il est patriote : Turquie first.
      Donc evidemment qu’il connait qui est avec lui ou contre lui. Ceci dit c’est pas un ange. Mais qu’est ce qu’on veut ? Contre carrer les plans des mondialistes psychotiques ou les subir ? Contre carrer cela veut dire aller contre, s’opposer. Si j’etais dans le meme trip qu’erdogan j’aurrais fait pareil. Les putchistes ne se sont pas genes pour mettre la population en danger et n’aurraient certainement pas fait dans la dentelle pour aboutir a leur fins. Les revolutions pacifiques n’existent pas ou alors cela s’appelle une Evolution !
      Apres l’AFP comme source d’info fiable !! Il s’agit d’une agence de la propagande etztzunienne. On sait donc qui est derriere le putch raté…

  • Depuis le début je suis dans le même ordre d’idée et je constate que beaucoup de vrais journalistes ou d’experts abondent dans le même sens. Je suis aussi rassurée que sur ce coup-si les autorités internationales ne sont pas dupe. J’ai donc l’impression que Erdogan au final ne réussira pas il a juste gagné un peu de sursis la pression va être telle sur lui qu’il devra se retirer. Sauf si il s’agit encore une foi que de pressions de façade pour l’opinion publique et que tout ceci finira pas se tasser, c’est du domaine du possible.

    Mon sujet avec pleins de faits factuels : http://www.noviorbis.net/t1334-coup-d-etat-avorte-en-turquie-d-ou-ca-vient-reellement#6656

    Akasha.

  • Nez

    Quelque soit l’instigateur du coup d’Etat (lui, les Etats-Unis, la Russie … avec de nombreuses complicités d’autres états) Erdogan le connaissait parfaitement, et s’est servi des nouvelles technologies, pour mettre en marche ses supporters, au nom de la démocratie …
    L’inconvénient est qu’après un tel soutien, qui a nécessité une démarche des turcs et où ils ont pour eux gagné et sauvé leur patrie … il s’en sert pour faire une nuit de cristal.
    Se remobiliser contre celui que l’on vient de sauver est psychologiquement très lent, car il faut passer par une phase de deuil de ce que vous pensiez être une belle relation.
    Nous avons vu cela avec la Grèce ! ils ont cru gagner en votant pour Alexis Tsipras, ils étaient euphorique, mais n’avaient plus de ressort quelques jours plus tard, car on les avait trahi

  • Maverick Maverick

    Un autre dirigeant qui aimait bien les purges, c’était Staline … On a vu comment les décapitations répétées ont réussi à l’Armée Rouge http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • ladykks

    Bonjour,
    voici une information datée du 20/07/2016. A vérifier bien sûr.
    http://numidia-liberum.blogspot.lu/2016/07/une-armada-massive-se-dirige-sur-la.html

    Qu’en pensez-vous?

  • GENSERIC

    Coup d’état en Turquie. Poutine a sauvé la vie à Erdogan !

    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/07/coup-detat-en-turquie-poutine-sauve-la.html

    Un rapport étonnant du Conseil de sécurité russe (SC) circulant dans le Kremlin aujourd’hui, dit que, juste après avoir terminé sa conversation téléphonique avec le président Poutine, Recep Tayyip Erdoğan, revigoré, a salué la Fédération de Russie pour lui avoir sauvé la vie et qu’il allait rencontrer le Président Poutine dans les 2 prochaines semaines. Il a aussi promis «vengeance» contre le président Obama pour avoir organisé le coup d’état manqué contre son régime. Il est évident que Poutine n’apprécie pas Erdogan, mais la géopolitique n’a rien à voir avec les sentiments personnels. Encerclé par l’OTAN/USA, Poutine essaie avec succès de semer la zizanie au sein de l’OTAN. En sauvant Erdogan des griffes de la CIA, il enfonce un clou dans la chaussure de l’Oncle SAM.

Laisser un commentaire