Perpignan : Des photos chocs pour dénoncer la corrida…

La corrida, ce spectacle sanglant où, un animal n’a pas d’autres issues, que de se battre avant de mourir. Même si les toreros payent parfois de leur vie, la confrontation comme ce samedi en Espagne. Au nom de la « culture » ancestrale, doit on continuer ces tueries et se réjouir de l’agonie d’un être vivant?

La campagne d’affichage de l’alliance anticorrida montre un taureau agonisant au pied d’un torero – Alliance anticorrida

Des photos chocs. L’alliance anticorrida a lancé une nouvelle campagne d’information dans plusieurs villes du sud de la France à l’aide de panneaux 4×3. Son but : « montrer la réalité de la corrida. Ce que l’on voit en général, ce sont des images aseptisées d’une belle passe avec un beau taureau, un beau torero, magnifique, moulé dans son habit. Mais bizarrement, on ne voit jamais une goutte dans », évoque Claire Starozinski, présidente de l’association. « Nous avons cessé toute action de terrain pendant les corridas. Nous ne sommes pas dans des actions de violence. Nous agissons dans le respect des biens et des personnes. »

Régulièrement, l’association réalise des campagnes de publicité où elle dénonce ce que les pro-corridas présentent comme un art et un pan de la culture. « Nous souhaitons montrer au touriste notamment, puisque c’est lui qui va faire vivre la corrida en se déplacement aux arènes, même une seule fois, le douloureux visage de la corrida, souligne Claire Starozinski. Le taureau est dans tous les cas tués, y compris dans les corridas portugaises où l’on nous dit qu’il n’y en a pas. Bien sûr que si, mais pas à la vue du public ». Les affiches seront visibles dans les Pyrénées-Orientales (Perpignan, Elne, St Cyprien, Thuir, Céret), le Vaucluse (Avignon, Châteaurenard) et les Bouches-du-Rhône (Tarascon).

Une campagne d’affichage d’une semaine

Les deux affiches utilisées pendant cette campagne débutée ce jeudi et qui va durer une semaine portent un double message. L’une montre un animal agonisant devant un torero. L’autre reprend l’un des arguments des pro-corridas, la tradition. « Oui à la tradition, non à la corrida » proclame-t-elle en montrant un raseteur lors d’une course camarguaise (où aucune violence n’est faite au taureau), opposé à un taureau mourant. « Nombreux sont les gens qui sont allés à la corrida une fois et en sont sortis écœurés. On ne savait pas qu’il y avait encore des mises à mort nous disent-ils. », conclut la présidente.

L’alinéa 7 du Code Pénal autorise les spectacles taurins avec mise à mort lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée.

…/…

Lire la suite

Auteur Jerome Diesnis pour 20Minutes

Voir aussi:

Espagne: Un jeune torero meurt après un coup de corne, premier drame des arènes en 30 ans

Espagne: Dix blessés lors des lâchers de taureaux à Pampelune

 

 

29 commentaires

  • gerard51

    Et les abattages rituels dans nos abattoirs? (Le sujet est tabou?)

    • voltigeur voltigeur

      Le scandale de la viande halal (reportage complet) – Envoyé spécial du 16 Février 2012
      http://www.youtube.com/watch?v=qFq2eVlgAvw

      La réalité de l’abattage rituel Halal et Casher : souffrance animale, risque pour la santé et business (vidéo)
      http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2508_abattage-viande-Halal-Casher.php

      Abattage hallal
      http://lesmoutonsenrages.fr/?s=abattage+hallal

      • Graine de piaf

        j’ai lu l’autre jour, je ne sais plus où, des commentaires qui m’ont horrifiée. Les gens écrivaient que ces atrocités ne leur feraient en aucun cas changer leurs habitudes alimentaires, tout juste une ou deux personnes ont ajouté, sans doute pour avoir meilleure conscience, que ce sont les méthodes d’élevage et d’abattage qui étaient à revoir, mais pas au consommateur d’en faire les frais ! sans doute, mais la mort reste la mort, et ces animaux, tous ces animaux en sont conscients car doués de sensibilité et d’une certaine forme d’intelligence.
        Il faut avoir vu pleurer une vache à qui on a enlevé son veau, ceci pendant des jours, refusant même de manger… quelle mère humaine n’agirait ainsi ?…

        et un cheval se débattant en refusant d’entrer dans un abattoir ? j’en ai été le témoin involontaire et nauséeux il y a des années ! j’en suis encore malade quand je repense à la scène !

    • Fouilles dans les archives et tu verras que L 241, si tu sais qui c’est, est publié régulièrement ici.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Je suppose que le glorieux vainqueur n’a été épargné pour autant ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif
      …alors qu’il aurait largement mérité une retraite confortable pour cette magistral victoire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Lilith Lilith

        et oui triste réalité ou le vainqueur de ce duel y a laisser la vie et ses oreilles on été donné a la veuve du toréro……… en tout cas je ne pleure pas cette abruti qui sait fait encorné

  • Graine de piaf

    C’est bien fait ! je ne peux compatir à la mort d’un homme dans ce cas là ! il n’a après tout que ce qu’il a cherché…

    • Nous sommes bien d’accord sur ce sujet. Je n’aurai pas une larme pour lui.

    • lily

      @graine de piaf et thierry92

      +10000 fois avec vous

      ce sont tjrs les mêmes qui gagnent et c’est de leur volonté à eux , bien fait!
      Est ce qu’on a demandé l’avis du taureau, il n’a pas envie de jouer lui!
      Elle me dégoûte la connerie humaine chez ces péteux.

  • À rajouter à la liste des actus taurines en fin d’article: Un adolescent « entre la vie et la mort » après un lâcher de taureaux à Cavaillon: http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/un-adolescent-entre-la-vie-et-mort-apres-un-lacher-de-taureaux-cavaillon?platform=hootsuite

    13 ans le gamin!!!

    • Graine de piaf

      Quand je passais l’hiver à Taracon, j’habitais – hélas – près des arènes. Souvent les jeunes de l’école de tauromachie (je ne sais plus comment elle se nomme) venaient s’entrainer sur de jeunes taurillons, je trouvais cela abject !

      Lorsque arrivait mai/juin, commençait la saison des corridas et de très nombreux gamins allaient assister au « spectacle ». Il y a même eu un mariage qui offrait à ses invités, ou à qui c’était offert, je n’en sais rien, une corrida avec la mise à mort de six taureaux ! commencer sa vie dans le martyre, le sang et la mort des animaux, j’espère que cela leur a porté la poisse !

      • JBL1960 JBL1960

        @GdP = Ouais, c’est tout ce qu’on peut leur souhaiter… Ce genre de sujet me fout les abeilles à un point… Au hasard les ceusses qui appellent ça de l’Art, du Sport… C’est comme la chasse ; C’est pour le plaisir, la bôôté du coup de fusil. Tenez, j’avais déjà relevé cette info débile d’un torero qui s’entrainait avec son bébé dans les bras ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/25/est-ce-que-ce-monde-est-serieux/ Parce que le gonze avait rien trouvé de mieux que de poster les photos sur les rézos sociaux…

  • Le veilleur

    Un jeune torero meurt encorné dans l’arène: une première depuis 30 ans. C’est un juste retour des choses, en espérant que cette mort fasse réfléchir les imbéciles.

    Les arènes espagnoles n’avaient pas vu le décès d’un torero depuis trois décennies. Mais la mort de Victor Barrio, 29 ans, est venue briser la quiétude de ces statistiques et a remis une fois de plus à l’avant-scène le danger réel de cette tradition sanglante.

    https://fr.sputniknews.com/societe/201607101026535975-victor-barrio-corrida-mort-espagne/

  • D’accord avec vous. Il s’agit ici d’une cruauté sans aucune justification. AUCUNE ! La tradition ? Elle a bon dos. Elle ne date pas de Mathusalem cette tradition. Et en faire une dérogation à la loi est purement scandaleux.

    Oui, le taureau le plus brave est aussi mis à mort, hors la vue des spectateurs cette fois. Mais quoi… est-ce là le vrai drame ? N’est-ce pas plutôt ce qu’on fait subir à ces animaux avant et pendant la corrida ? C’est un véritable supplice. Le taureau arrive dans l’arène et ne pense qu’à une chose: voir comment il pourrait s’échapper. C’est pour cela qu’il part à l’autre bout, loin de son tortionnaire. Il a bien compris ce qui l’attend. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    On apprend aux gamins de 11 ans à toréer dans une école de « formation ». A 11 ans, il tue son premier jeune taureau ! A 11 ans, on lui apprend à torturer et à tuer ! Il y a bien quelque chose qui ne va pas, non ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    Si après cela il y a un tortionnaire qui se fait empaler, il n’y a pas de quoi le plaindre !

  • Moogly

    La cruauté et la connerie humaine n’ont aucunes limites … C’est mille fois démontré !
    Tauromachie, Abattage halal, Chasse; à chaque fois ce sont les animaux qui supportent le calvaire des pulsions de morts provenant de traditions établies par d’authentiques abrutis qui crieraient au scandale si on leur proposait de prendre la place des êtres vivants qu’ils assassinent dans la plus totale allégresse …. Nausée, Tristesse, Dégoût ….

  • ROSSEL

    Le taureau de combat est un animal sauvage. Toute sa vie se passe en liberté. Il est choyé ,soigné dans un seul but : celui d’accomplir sa destinée. J’ai bien conscience de l’horreur que provoquera cette affirmation : j’aime la corrida. Je ne suis pas insensible à la douleur animale. Les minutes de souffrances endurées par le taureau dans l’arène me paraissent infiniment moins insupportables ,éthiquement parlant ,que le martyr ordinaire et caché des bêtes d’abattoirs. C’est l’issue fatale obligatoire pour un des deux bretteurs ,dans l’écrasante majorité des cas le taureau il est vrai mais que ceux qui se gaussent et salissent le torero s’essaient ne serait-ce qu’une seule fois à son art pour pouvoir parler de sa lâcheté ,qui rend si magnifiquement dramatique cette confrontation. Dans l’arène ,la mort arrive au grand soleil ,elle n’est pas dissimulée aux coeurs sensibles grands bâfreurs de bidoche anonyme. Seuls les enfants et les femmes devraient avoir le droit de manger une viande qu’ils sont incapables de tuer. J’exagère!!! (quoique …) C’est plus fort que moi ,ma sympathie va d’avantage au loup qu’au mouton même si les deux sont éminemment respectables. Dans notre société d’invertébrés physiques et psychiques ,la corrida est une des dernières occasions qui ose voir se confronter la force brute face au courage ; l’un et l’autre n’étant l’apanage d’aucun des acteurs. Ni l’animal ,ni le torero n’ont que faire de la pitié des trissotins. Ô horreur ! à une époque qui impose l’androgynie et l’indifférenciation ,elle exalte les vertus viriles si décriées par les bien-pensants. La corrida ne s’explique pas ;elle se vit et se ressent. On ne peut comprendre que les sentiments dont on est capable.
    Salutations à tous.

    • blackout

      La force brute face au courage???
      Alors qu’on enlève les picadors montés sur leur canassons, qui vont fatiguer et blesser la bête avant l’entrée en scène de la lopette en habit de poupée…
      Mais sinon, c’est sur qu’il vaut mieux être élevé pour la corrida que pour la bidoche, quand on né Taureau.

      https://

      http://www.youtube.com/watch?v=m1ET6SEtwbc

    • Lilith Lilith

      la brute face au courage!

      Qu’on arrête de saigner de le taureau avant son entrée dans l’arène, ce n’est pas un toréro mort tout les 30 ans mais a chaque corrida! cet un divertissement d’un autre age et qui na pas lieu d’être tout comme les combats de chiens, coqs et tout le reste.

      un petit article sur la preparation des taureaux au combat – du transport a l’arène. Si vous croyer que la souffrance du taureau commence dans l’arène elle commence dès le sevrage…….

      http://www.anticorrida.com/corrida/lavant-corrida/

  • Boarfff !!!

    Le seul truc vraiment débile, c’est qu’ainsi que pour la chasse à courre, la viande est immangeable…

    Saturée de toxines et d’acide lactique…

    Beuark ! C’est gâché… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Graine de piaf

    Je peux vous dire à tous les deux qu’il y a beaucoup de gens qui se régalent de ces deux « bidoches » ! A Tarascon par exemple, on vend de la viande de taureau dans le petit super-marché que je ne nommerai pas ! Quant à celle des animaux tués, elle va en grande partie dans les maisons de retraite, et autres lieux de vie communautaire, enfin d’après ce que l’on m’a dit là-bas, je n’ai pas vérifié.

  • ROSSEL

    Puisqu’il est question de souffrance animale inutile ,pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
    Il faut immédiatement interdire:
    -la production de fois gras
    – la consommation d’escargots qui subissent d’innommables tortures
    – les moules marinières dont le contenu d’une assiette constitue un inadmissible massacre
    – l’ébouillantage vivant des homards ,langoustes ,coquillages et fruits de mer
    Par soucis d’humanité il faut bannir le gigot d’agneau et le veau marengo qui sont à l’origine d’épouvantables drames chez les brebis et les vaches.
    Rabattons nous tous vers le végétal ! Seulement voilà ,les plantes sont elles aussi douées de sensibilité. Ah !ce monde est vraiment trop cruel !